Gossip Girl (2021) – S01

Synopsis : Gossip Girl n’a plus posté sur son blog depuis neuf ans. Pourtant, la jeunesse dorée de New-York aurait bien besoin d’une leçon et d’un peu de discipline imposée par la peur de la plus célèbre des blogueuses… Xoxo Gossip Girl. 100

Pour commencer, je tiens à préciser dès le départ que je ne suis pas prêt du tout pour ce reboot. Une heure d’épisode, une version 2021 qui s’inspire assez clairement de séries comme Elite (que je n’ai pas pris le temps de voir) et une recherche du buzz par le scandale beaucoup plus inclusif, la série s’annonce sulfureuse. C’est après tout un mot qui a rapidement collé à son aînée lorsqu’un fameux plan à trois « OMFG » a vu le jour, alors pourquoi pas ?

« Pourquoi pas ? », c’est aussi ce que je me suis dit quand j’ai entendu parler de ce reboot pour la première fois. Si j’ai accroché à celui de Charmed malgré ses innombrables différences avec la série d’origine, pourquoi ne pas accrocher à celui-ci ?

Voir aussi : Comment Charmed nous fait un reboot dans le reboot

Et puis, on ne va pas se mentir, la jeunesse dorée de New-York me manque. Ce qui me manque le plus ? Les fringues qu’il y avait dans la série d’origine, purée. Et on notera que je n’ai jamais regardé l’intégralité de la série, j’avais fait un truc peu conventionnel en sautant deux saisons et demi sur cinq, mais en voyant le début et la fin.

Voir aussi : Gossip Girl est (presque) de retour

La saison 1 m’avait happé hyper vite dans son histoire, avec ce plan iconique de Serena dans le train. J’espère que cette nouvelle version sera capable d’en faire autant !

Voir aussi : Mon épisode préféré de… Gossip Girl (#1)

S01E01 – Just Another Girl on the MTA – 16/20
Il y a plaisir à retrouver la voix de Kristen Bell et Gossip Girl, c’est indéniable. L’angle d’attaque choisi sur son identité est intéressant, ce premier épisode dense et plutôt prenant, mais cela n’empêche pas le reboot de souvent manquer d’envergure ou crédibilité. La série se cherche encore, tout simplement, et c’est particulièrement visible à travers les jeux d’une grande partie des acteurs, qui ne savent pas encore ce qu’ils font là. Après, c’est toujours aussi voyeuriste et ridiculement amusant comme concept : le potentiel est là.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.