Lily Collins (#108)

Salut les sériephiles,

Vous l’aurez compris si vous suivez l’actu du blog depuis un peu plus d’une heure, je me suis mis aujourd’hui à Emily in Paris. Et du coup, inévitablement, je vais vous parler en ce dimanche de l’actrice qui en tient le rôle-titre, parce qu’elle est bien sûr ma performance de la semaine… mais pas uniquement pour cette raison, vous allez le voir. Le hasard fait bien les choses, et j’insiste là-dessus : c’est de la pure coïncidence (ou de l’algorithme échappant à mon contrôle vraiment bien foutu, plus probablement).

emily in paris | Tumblr

La performance de la semaine :
Lily Collins

La série concernée : Emily in Paris
L’épisode : S01E01 – Emily in Paris – 19/20


Emily Ở Paris: Cốt truyện kinh đô hoa lệ khó cảm, may thay có Lily Collins  visual hút mắt điên đảo cân lạiPourquoi Difficile de ne pas fondre pour son rôle de la working girl fraichement débarquée dans la capitale française et déjà complètement paumée parce qu’elle ne parle pas un mot de la langue française. Pourtant, elle progresse rapidement au cours des cinq premiers épisodes de la saison, et rien que pour ça, j’ai déjà envie de souligner la performance de l’actrice qui parvient très bien à gérer les répliques qu’elle doit dire en français. Bon, ce n’est pas spécialement une surprise (cf. le point « info en + » en fin d’article), mais je trouve que c’est plutôt classe.

Pour le reste, eh bien, il n’y a pas véritablement de scène où sa performance m’a vraiment fait me dire qu’il fallait que je mette pause ou que je savoure à fond… donc c’est plutôt une performance globale que je souhaite souligner avec cet article, parce que l’actrice porte toute la série sur ses épaules. C’est bien simple, elle est dans 99% des scènes de la série, et quand elle ne l’est pas, c’est juste pour faire place à une figurante de dos, hein !

J’aime beaucoup ce parti pris qui est de suivre en grande partie son point de vue, parce que ça nous permet de la découvrir petit à petit avec ses failles et ses forces, mais aussi parce que ça fait qu’on est aussi surpris qu’elle par certaines relations. Bref, elle est un très bon point d’ancrage pour nous… sans parler de son incroyable garde-robe et de sa joie de vivre communicative !

emilyinparisedit Tumblr posts - Tumbral.com

J’aime donc le rôle qu’elle a à jouer et je trouve qu’elle le fait plutôt bien. C’est rare de trouver une production qui souligne aussi bien les différences culturelles… Certes, le tout se fait avec plein de clichés, mais on sent qu’il y a tout de même pas mal de vécu qui ressort de l’écriture de la série, et c’est vraiment très chouette de voir cette histoire prendre vie autour de Lily Collins.


lily collins in to the bone - GIFs - ImgurAussi vue dans : Le hasard fait vraiment bien les choses, mais figurez-vous que j’ai vu deux films avec l’actrice cette semaine avant de percuter qu’elle était l’actrice choisie pour incarner Emily, cette série que j’attendais pourtant d’un pied ferme. Je suis franchement à l’Ouest quand je m’y mets, moi… Deux films ? To the Bone, qui est un coup de cœur et souligne à quel point l’actrice est bien trop maigre pour son propre bien (même dans la série, ça me choque sur certains plans), et Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile, ce film au titre ridiculement long avec Zac Efron dans le rôle principal.

totallylilyjcollins - totallylilyjcollins Tumblr Blog | Tumgir

C’est aussi (et surtout ?) pour ces deux films (dispos sur Netflix, en plus, ça tombe bien) que je voulais faire de Lily Collins ma performance de la semaine, parce que je suis bluffé par son talent : elle est convaincante en ado anorexique paumée dans sa vie d’artiste autant qu’en femme fiancée à un homme dont elle a finalement peur des actions… Elle l’est aussi en working girl parisienne, donc. Un caméléon, l’air de rien, et une actrice qui a réussi à me convaincre bien rapidement de son talent. Je ne vais plus la lâcher, je pense, c’est malin !

Cassandra Clare | Lily collins, Lilly collins, City of bones

Outre ces deux films et la série, Lily Collins a une belle carrière avec déjà vingt-huit rôles à son actif d’après IMDB. Puis, ce n’est pas forcément n’importe quel rôle… Je l’ai aussi vue cette année à interprété Clary dans le film Shadowhunters. Evidemment que n’importe quelle actrice jouant Clary attire forcément mon attention, non ? Purée, je parle de Clary tous les dimanches, c’est fou.


Lily Collins is now more famous than her rock legend dad, but says being  Phil's daughter hasn't helped her careerL’info en + : Je me suis senti particulièrement idiot vendredi soir quand j’ai reçu une notification/pub de la part de Google qui me dirigeait vers un article présentant l’actrice comme la fille de Phil Collins. Je n’avais jamais fait le rapprochement, alors même qu’elle se retrouve dans un rôle où elle doit parler anglais et français et qu’elle a le même nom que son père. Sérieusement, je m’épuise parfois.

Après, ce n’était peut-être pas plus mal comme ça, parce qu’avec cet article, j’ai découvert qu’il avait abandonné sa femme et sa fille au profit d’une autre famille, et qu’il avait carrément quitté sa femme par fax. La grande classe, quoi… A priori, dans son livre, Lily Collins va jusqu’à dire qu’il est responsable de son anorexie parce que c’est à cause de cette coupure d’avec son père qu’elle a commencé à faire trop attention à ce qu’elle mangeait. Elle semble lui pardonner cela dit, alors je ne sais pas du tout quoi faire de ces informations.

Et maintenant, j’ai la BO de Tarzan en tête, en plus !


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Lola Flanery (#107)

Salut les sériephiles,

Après une longue balade en forêt pour se requinquer à l’écart de la civilisation humaine – et surtout des autres humains, parce que je n’ai toujours pas de résultat de test, il m’a fallu rentrer chez moi et savourer un bon chocolat chaud. Ce n’est donc qu’après une journée bien remplie que je me penche sur la performance de la semaine pour me rendre compte qu’une fois de plus, ben, je vais faire une fixette sur la même série. Désolé ! Aujourd’hui, il va donc être question de…

FACE CLAIMS ღ [COMMANDES FERMÉES] - Lola Flanery - Wattpad

La performance de la semaine :
Lola Flanery

La série concernée : The 100
L’épisode : S07E15 – The Dying of the Light – 19/20


Pourquoi Soyons honnêtes, je ne suis pas un grand fan du personnage de Madi. Débarquée en saison 5 telle une Dawn Summers, l’adolescente nous est imposée comme une fille de Clarke alors qu’on ne sait rien d’elle… Les cinq ans qu’elles ont passé ensemble ont logiquement un impact sur toutes les relations de Clarke, mais c’est super frustrant de passer à côté de ce lien les trois quarts du temps parce que nous n’avons, à mon goût, pas eu assez de scènes entre elles.

The 100 Recap: 5.07 'Acceptable Losses' | The Nerd Daily | The 100 show,  The 100 clexa, The 100
En même temps, il y en a eu… J’ai juste tout oublié !

Qu’importe, Madi était là pour rester puisqu’elle est encore là en saison 7. Sur ses saisons, le personnage a eu l’occasion d’évoluer, logiquement, et de devenir encore un peu plus insupportable au contact d’autres adolescents. C’est fou comme les ados n’arrivent jamais à être convaincants dans les séries : il s’agit toujours de personnages qui empêchent de tourner en rond… Et pourtant The 100 est avant tout une série pour ados qui savait comment les écrire !

Cette saison, pourtant, et particulièrement ces deux ou trois dernières semaines, Madi avait une saveur particulière : elle permettait de nous mettre Clarke à la place d’Abby en saison 1, et Madi prenait alors la place de Clarke. Si vous lisez mes critiques, vous savez que j’ai eu du mal avec Clarke cette saison, parce que je ne reconnais plus tellement son personnage et surtout parce qu’elle a pris de mauvaises décisions jamais vraiment expliquées. Admettons… Mais le personnage de Madi était agréable à la remettre plus ou moins dans le droit chemin ces dernières semaines.

Face Claim - Lola Flanery - Wattpad
Et ce n’était pas la première fois !

Si Lola Flanery est la vedette de cet article, c’est toutefois pour une autre raison, parce que dans l’épisode de cette semaine, Madi s’est rendue compte que même si elle avait raison, Clarke aussi avait raison à propos de Bill… Mais justement : une fois le personnage de Madi complètement paralysé et à l’état de quasi-cadavre se contentant de respirer, Lola Flanery a démontré qu’elle était une excellente actrice.

Si parfois son jeu n’arrive pas à me convaincre – notamment lorsqu’elle joue la colère… – ce n’est pas du tout le cas dans la scène où Clarke prend dans ses bras le corps inanimé de Madi. Bien au contraire, j’étais impressionné de la capacité de l’actrice à ne pas bouger, même les yeux. Et sa larme finale, si elle est réelle, est tout autant impressionnante. Quiconque a déjà fait du théâtre sait peut-être à quel point il est difficile de ne pas bouger dans ce genre de situation. Elle ne cligne même pas des yeux, et je vous jure, c’est impressionnant !


Lola Flanery Madi GIF - LolaFlanery Madi The100 - Discover & Share GIFs

Aussi vue dans : … un tas de trucs ! Lola Flanery est encore jeune du haut de ses quinze ans, mais elle a une carrière pro déjà plus étoffée que la mienne puisque depuis 2017, elle semble être partout. Ce n’est pas le cas, mais grosso modo, elle en est à trois séries en trois ans, et le tout en parallèle ! Sa carrière a commencé en 2015 par un téléfilm pas bien glorieux, donc autant dire qu’elle est en train de faire ses armes de manière impressionnante.

Ainsi, on peut la retrouver aussi dans Mary Kills People, une série que je n’ai pas vue et dans laquelle elle interprète Cambie pour 14 épisodes. Cela paraît peu par rapport à la trentaine d’épisodes de Madi, mais je trouve que ça fait déjà long, parce qu’en parallèle de tout ça, elle est aussi la reine des fées dans Shadowhunters. Elle n’a joué que dans huit épisodes de la série si chère à mon cœur (hum, hum), mais son rôle était vraiment marquant et je suis surpris de ce chiffre. J’avais l’impression qu’elle en avait fait bien plus : c’est la preuve qu’elle parvient à marquer les esprits, et donc qu’elle doit être plutôt bonne actrice !

Lola Flanery makes a great Seelie Queen | Shadowhunters, The way you are,  Isaiah mustafa
Et elle est aussi blasée que moi par le jeu de Clary, la pauvre !

L’info en + : Lola Flanery viendra prochainement en France – si le Covid le veut, en tout cas – puisqu’elle est l’invitée de la convention Space Walkers 6 (déjà 6 ?!), aux côtés de Sara Thompson (Josephine, dont je découvre qu’elle était aussi actrice de Burden of Truth, tout s’explique, je savais bien qu’elle me disait quelque chose) et de Thomas McDonnell (Finn). La convention aura lieu dans un mois tout pile, à Halloween, alors que la majorité des événements sont progressivement annulés ou décalés (comme la prochaine édition de Paris Manga, par exemple). L’espoir reste permis, j’imagine !

already gone// Bellamy Blake [3] - cast & trailer - Page 2 - Wattpad


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes