The 100 – S07E15

Épisode 15 – The Dying of the Light – 19/20
Honnêtement, là, je ne sais plus. Je retrouve ENFIN la série que j’adore sur une bonne partie des intrigues, mais il y a des absences qui me peinent beaucoup à tout juste un épisode de la fin. Ne pas diffuser le dernier épisode avec celui-ci, c’est une sorte de torture bien inutile et, à ce stade, je ne sais plus quoi penser. Je crois que j’ai aimé l’épisode, je crois que la série peut encore faire un bon dernier épisode… sans rattraper sa saison pour autant.

> Saison 7


Spoilers

Right now, you’re the priority.

Je suis en télétravail et je ne regarde cet épisode qu’à 17h ? J’ai passé plusieurs moments sur Twitter sans être spoilé une seule fois ? Il n’y a pas à dire, la série va sortir par la petite porte, parce qu’elle a plus que déçu les fans sur coup-là. Et c’est dommage… Espérons qu’elle ne continue pas avec cette destruction du bunker qui a survécu à trois apocalypses nucléaires, mais pas à une petite bombe.

Sans trop de surprise, Murphy est le premier à se réveiller dans cet épisode… et il s’inquiète immédiatement pour Emori. Moi aussi, putain, j’aurais préféré qu’on commence par elle pour être sûr de sa survie. Ils sont bien sûr séparés par un tas de gravats, sinon ce ne serait pas drôle. Le sort d’Emori est incertain pendant un moment, mais on l’entend ensuite tousser quand Raven et Jackson, indemnes, se pointent (elle dit aussi « Something », et elle est géniale rien que pour ça !).

C’est positif, mais elle est évidemment blessée avec une tige de métal en plein ventre. Aaaah. Faut toujours qu’ils nous fassent le coup de mes personnages préférés ensevelis sous des débris trop lourds et blessés de manière importante. Elle a intérêt à survivre.

L’épisode met un paquet de temps à en revenir à elle, et quand il le fait c’est pour nous montrer qu’elle a aussi la jambe endommagée et qu’elle perd beaucoup de sang. Murphy est aussitôt hyper énervé parce que Jackson a beau être un gentil médecin, il est un peu inutile avec sa bienveillance face à tant de dégâts. Je n’aime pas du tout la tournure de cet épisode, et ils ont intérêt à ne pas la torturer juste pour la torturer. En plus, j’ai déjà écrit mon article sur l’actrice, merde.

Ils n’ont aucune idée de ce qui est en train de se passer à la surface. Raven a disparu beaucoup trop longtemps pour trouver Echo sans y parvenir, mais elle a au moins trouvé l’infirmerie. Ce n’est pas suffisant pour Jackson, lui, pour sauver Emori, il sait que la meilleure solution, c’est Bardo. L’avantage d’Emori, c’est que tout ça lui arrive alors qu’elle est en présence de Murphy et Raven, qui tiennent tous les deux beaucoup trop elle et en font immédiatement la priorité.

Ils se dépêchent donc de chercher la pierre permettant de se téléporter, qu’ils n’ont jamais trouvé dans la pièce de repos du Bunker. Ils finissent par trouver, sous le piano – élément central la semaine dernière comme par hasard -, un symbole… d’Azgeda. Mais pourquoi ? Le bunker date d’avant Azgeda, normalement ! Je veux ce spin-off, ils me soulent, je sens qu’Azgeda sera une tribu autour du frère de Callie.

Bon, on n’en est pas là : pour l’instant Emori saigne beaucoup, s’inquiète pour Echo et est en danger de mort. C’est trop pour Murphy qui s’éclate aussitôt à dégommer le sol avec Raven… jusqu’à ce que Jackson prenne la relève pour laisser Raven parler à Emori et s’assurer de faire en sorte qu’elle survive. C’est excellent que la série prenne le temps de revenir à la relation Raven/Emori, parce que c’est une relation qui méritait d’avoir son « je t’aime » et parce que je retrouve les deux personnages que j’adore dans cette scène.

Emori a grandi au point d’être prête à mourir pour sauver les autres, et ce n’est pas rien dans l’évolution des personnages, même si je suis complètement contre cette idée stupide, c’est évident. Emori demande donc à Raven de la sacrifier : il est pour elle plus important d’arrêter Bill sur le point de détruire l’humanité que de survivre. Elle est prête à tout pour ça, en plus, parce qu’elle en parle à Raven, pas à Murphy hein. Putain, Emori, d’où tu oses dire à Raven qu’elle est comme Clarke ?

Emori s’évanouit évidemment au moment où Murphy parvient à trouver la pierre, arrêtant de respirer aussitôt. Le suspense est bien trop horrible. Ils n’ont pas intérêt à la tuer maintenant, si proche du but. Aaaah. Quand je pense qu’on disait dans les commentaires du blog la semaine dernière qu’ils n’auraient pas le temps pour l’agonie.

Finalement, Raven et Murphy parviennent à déterrer la pierre pendant que le médecin lui fait un massage cardiaque pour la maintenir en vie et hop, le trio Jackson, Murphy et Raven peut emmener Emori à travers un portail pour Sanctum. J’ai vraiment bien aimé cette scène/intrigue, surtout que l’on voit même Murphy remercier Jackson et promettre de revenir pour Miller, et ça, c’est la grande classe…

Emori reste entre la vie et la mort, la chirurgie va prendre du temps, et je ne sais pas trop comment ces héros pourront rejoindre l’intrigue principale la semaine principale. J’imagine que le test permettra d’en savoir plus, et d’en savoir plus aussi sur Echo et Niylah dont on n’a pas la moindre nouvelle cette semaine. La frustration est grande.

Au-dessus d’eux, nos héros découvrent que le bunker n’est plus. Miller a enterré son mec, tous leurs amis, mais… Clarke veut aussitôt aller chercher Madi. Evidemment ! Elle fait vite son deuil et continue d’avancer, comme toujours, même si elle est empêchée par les autres qui trouvent qu’elle y va trop tête baissée. Au lieu d’être seule à avaler la pilule la menant à Bardo, elle décide donc de ne pas partir seule.

C’est toujours tête baissée ça, Clarke ! Elle et Octavia – qui a un homme à l’intérieur après tout –  avalent aussitôt la pilule, en vain. La supposition est alors qu’il nous faut quelqu’un de l’autre côté pour activer la pilule afin de les faire revenir. C’est gros, mais comme chaque semaine, on découvre de nouvelles règles au fur et à mesure, celle-ci n’est pas si surprenante.

Comprenant son échec, Clarke veut aussitôt récupérer l’accès au portail, et cette fois, elle creuse, hein, parce que la pierre est sous terre après tout. J’ai rigolé ; mais je n’en menais pas large pour Emori. À Bardo, nous retrouvons Bill en compagnie de Madi, qu’il amène auprès de Levitt, histoire qu’elle puisse à son tour passer sur la chaise de torture capable de lire dans les pensées des gens. Il va en voir des vies Levitt, dis donc ! Madi est bien rapidement analysée par Levitt, et j’aime que l’on sache enfin comment il fait, découvrant que Madi est prête à l’aider avec l’image de Clarke se formant dans sa tête.

Si Madi aide, c’est uniquement pour protéger ses amis et sa famille. Ainsi, Madi n’hésite pas à sortir à Bill que la dernière épreuve n’est pas une guerre comme il le souhaite, mais un simple test, comme Jordan le pense. Bill ne se laisse pas décontenancer pour autant : il est content de ne pas avoir à faire la guerre si Jordan a raison, mais il préfère faire ce qu’il faut pour préparer une guerre, par principe.

C’est pour cela que quand il apprend que deux personnes veulent revenir à Bardo depuis la Terre, il refuse le transfert, préférant attendre de transcender pour retrouver Clarke… Tu m’étonnes, ça vaut mieux. On passe alors à l’analyse du carnet de dessin – le fameux – par Madi et… ça ne marche pas. Ben oui, évidemment : elle n’était pas consciente quand elle dessinait, c’était un fragment de la Flamme… et ça ne pouvait pas être si simple d’avoir la réponse finale.

Levitt insiste sur la dangerosité de chercher des souvenirs encore plus loin, mais il exécute les ordres de Bill assez longtemps pour ramener quelques images de Callie et Becca dans la série. Malheureusement, il comprend que les fragments de souvenir en Madi ne sont pas là où sont logés normalement les souvenirs, merci la Flamme. On passe alors à de la torture, surtout que Madi ne veut plus aider quand elle se souvient soudainement que Becca ne voulait pas que Bill passe le test.

C’en est trop pour Levitt qui s’éclipse donc et décide enfin d’aller chercher Octavia, en faisant un chantage un peu concon pour que les deux personnes ayant pris une pilule retournent à Bardo – deux pilules, à la base, une pour Madi, une pour Sheidheda, ça se tient.

Sur Terre, Octavia relance la théorie de Bellamy et Jordan la corrige aussitôt, insistant pour dire que ce n’est pas une guerre qui attend Bardo, c’est un test. Il avoue également à Hope, qui se moque de lui, qu’il sait que la prochaine étape de l’évolution humaine est dans ce test. Le seul problème, là, c’est qu’il est en train de donner raison à Bellamy et assurer que pour lui les disciples n’ont pas tout à fait tort.

Clarke n’apprécie pas trop et s’isole, aussitôt suivie par Gaia qui va vraiment être son ship final si on continue comme ça. Ben purée, non merci, je crois que je la préférais encore avec Finn ou Nyilah, c’est dire ! Bon, pendant que Gaia réconforte Clarke qui a tué Bellamy pour rien – surtout que maintenant Madi s’est rendue aux disciples quand même, on sent la colère recommencer à monter en Octavia. Le plus drôle reste du côté de Clarke qui se plaint de perdre tous ceux qu’elle aime alors qu’elle est littéralement celle qui les tue à chaque fois ou presque, tout de même. Elle dit aussi à Gaia que si elle perd Madi, elle n’a plus rien qui vaille la peine. BIM GAIA DANS TA GUEULE.

Bon, Gaia lui demande quand même de faire une petite séance de méditation pour retrouver sa tranquillité d’esprit, ce qui n’est pas forcément efficace, mais mène à un câlin observé par Indra. Clairement, elle comprend que c’est la merde pour sa fille Indra, parce qu’aimer Clarke, ce n’est pas une qualité de survie très efficace. C’était mignon de voir Indra gagner la foi comme ça, cela dit.

Clarke disparaît alors et Octavia sait qu’elle s’apprête à partir, mais elle peut au moins dire au revoir à Hope. C’est vrai qu’elles ont une belle relation, en théorie. Bon, en tout cas, Octavia se barre vite et laisse Hope dans les bras de Jordan. Aucun ship ne va dans cette saison.

Rien ne va, de toute manière : une fois sur Bardo, Octavia et Clarke découvrent qu’elles arrivent non pas sur le pont habituel, mais en pleine forêt entourées par tous les soldats de Bardo. Oups. Levitt n’a plus d’autres choix que de continuer à trahir tout son clan… et il se décide à faire en sorte de s’infiltrer au sein de la prison de Bardo. Là-bas, Sheidheda chante en boucle et Octavia tente d’apaiser les frustrations de Clarke, ce qui est un job parfaitement infaisable, mais bon.

La série prend au moins le temps de dire adieu à Bellamy comme il faut et, franchement, il faut qu’on m’explique à quel moment Octavia s’est changée pour mettre ce haut magnifique. Levitt finit par débarquer, faire un câlin à O et la libérer, de même que Clarke. Cette dernière décide de se servir de Sheidheda pour faire distraction, alors qu’elle s’occupe d’aller chercher Madi. Le pire, c’est que Sheidheda parvient à faire ce job et à survivre encore un beau moment, alors même qu’il fait face à des super soldats possédant des lasers.

Espérons qu’il soit mort, cette fois. En parallèle, Octavia, Levitt et Clarke retournent donc auprès de Madi, se préparant à une fusillade… pour mieux découvrir finalement que Madi est laissée là, sur la chaise. Alors qu’on la pense morte un quart de seconde, la réalité est plus cruelle quand il est révélé qu’elle est consciente, oui, mais incapable de bouger le moindre muscle – bon, elle doit bouger le cœur quand même, mais bon.

J’ai beaucoup aimé la torture que représente cette scène, surtout qu’Octavia est géniale à parler à part à Levitt pour savoir quoi annoncer comme diagnostic à Clarke ou quand elle arrive à expliquer en un regard à Levitt qu’il faut dire toute la vérité. Ben voilà, ils savent encore écrire leurs personnages finalement. Il était temps de retrouver la série, et dans cet épisode, ils amènent des situations vraiment cohérentes par rapport à leur personnage, je trouve.

Bon, après Clarke en arrive à envisager de tuer Madi quand on lui dit que c’est irréversible et Octavia comprend que c’est à elle de le faire, ce qui est d’autant plus douloureux qu’O a elle-même Hope et sait ce que c’est. Elle se propose donc de faire ce que Clarke ne peut se résoudre à faire. MAIS TU VAS RIEN FAIRE DU TOUT PUTAIN !

C’est trop. C’est beaucoup trop. Bellamy, c’était rigolo, mais Madi ? Je ne l’aimais pas beaucoup hein, mais cette manière de la tuer, en la laissant être consciente de ce qu’il se passe, de ses erreurs et enfermée dans un silence horrible avec des plans nous montrant Clarke en gros plan… Puis… On est dans The 100 les gars, OK, Levitt dit que ce n’est pas réparable, mais je sais pas, vous nous la foutez dans un caisson de cryogénisation et dans 200 ans vous la ressuscitez au top de sa forme, wesh.

Levitt interrompt au dernier moment cette exécution pleine d’amour et pro-euthanasie en révélant que ça y est Bill à son code et peut lancer la guerre et/ou le test qu’il désire temps. Plutôt que d’exécuter Madi, la priorité devient donc d’aller arrêter Bill et de ne pas le laisser gagner, avant de revenir auprès de Madi. J’imagine que l’idée est de laisser Madi partir une fois qu’elle saura ce qu’il est advenu de ce connard de Bill la laissant mourir sur sa chaise (cela dit, dans sa foi, c’est logique : Madi transcendera avec lui, tout simplement, son corps humain n’est jamais qu’un vaisseau inutile).

Octavia prend quand même la peine de vérifier auprès de Levitt qu’il est sûr de ce qu’il fait, et j’aime vraiment beaucoup ce ship. Ce n’était pas gagné, surtout dans cette saison. En tout cas, cette fin d’épisode nous amène là où on l’imaginait : Bill a le code, mais il a aussi Clarke et Octavia à ses trousses. Et ça, ça pue pour lui.

Moi, je suis content de cet épisode, parce que les personnages sont écrits intelligemment et que je les retrouve vraiment. Il était temps. C’est trop tard, hein, mais là, j’ai retrouvé la série que j’aimais et j’ai trouvé l’épisode très bien construit. Hâte de savoir ce qu’il en sera de la toute fin la semaine prochaine !

> Saison 7

14 commentaires sur « The 100 – S07E15 »

  1. Juste une question, elle a tué qui Clarke à part Bellamy ? Finn serait mort de toute façon et elle est pas responsable de la mort de Lexa ou de sa mère ou de son père, donc je conçois que tu n’aimes pas Clarke, mais de là à exagérer comme ça… Du reste si on part sur ce genre de trip, y’a Monty qui a tué sa mère pour sauver Octavia et à priori il aimait sa mère quand même plus qu’O. Bref, elle perd ceux qu’elle aime Clarke oui, mais n’est pas plus responsable de leur mort (à part Bellamy mais même là c’est la faute à Bell lui même) que les autres perso.

    J'aime

    1. J’aime bien Clarke, moi, c’est la saison 7 que je n’aime pas du tout et qui me fait être un peu méchant ! Elle a tué Finn sans le prévenir, tout de même, puis Bellamy. Elle a mis en danger de mort plus d’une fois Niylah et Lexa (et est responsable de la destruction de la Flamme ; sans compter aussi la fin de saison 3 où elle met fin aux agissements d’Alie et détruit Lexa aussi, de mémoire, mais j’ai un doute).

      Pour son père, elle est un chouilla responsable de mémoire, puisqu’il s’était fait dégager dans l’espace à cause des conversations avec sa fille, non ? Bien sûr qu’elle n’a tué personne volontairement, mais bon, elle se retrouve dans cette posture. Il faut lire dans cette phrase de la critique un moment où j’étais excédé par son comportement et un peu subjectif…
      Après ben… elle a légèrement buté tout Mount Weather tout de même :’)

      J'aime

      1. Mdr tu serais pas en train d’oublier que les gens sont responsables de leur propre situation avant tout ? Rendre responsable Clarke de leur agissement c’est un peu abuser. Oui, elle a tué Finn, mais comme je l’ai déjà dit, il serait mort même sans elle, ce qu’elle a fait c’est pas le tuer, c’est faciliter sa fin et elle n’est pas responsable de ce qui l’a mis lui dans cette situation. Lexa est morte par accident. C’est pas non plus sa faute si le Flamekeeper à perdu la boule. Elle a mit en danger les gens oui, mais pas plus qu’elle-même et mettre en danger et tuer sont deux choses bien différente. Encore une fois ils se sont tous mis en danger et les autres par leurs actions je ne sais combien de fois dans cette série, mais je ne vois pas en quoi se serait sa faute. Si tu veux vraiment aller par là, le résultat des actions/décisions de Clarke sont toujours dû aux conneries que les autres font et qu’elle essaie de réparer, donc même pas vraiment son choix. Tuer est quand même toujours son dernier choix, quand c’est bien souvent le premier des autres. Faut remettre les choses dans leur contexte aussi.

        Quant à la mort de son père, sérieusement ? Il était pas adulte et à même de prendre ses décisions, tu vas faire retomber ça sur la gamine de 16 ans qu’elle était lol ? C’est pas totalement abusé là ?

        Je ne nie pas qu’elle a tué des gens, mais y’avait personne qu’elle aimait dedans, c’est même bien pour ça qu’elle a pu se résoudre à le faire, parce que ceux qu’elle aimait ils étaient prisonniers et torturés à ce moment là. Bref, c’est une tueuse oui, elle a massacré beaucoup de gens, et y’a pas grand chose pour la disculper, mais j’imagine que lorsque tu veux vivre et sauver ceux que tu aimes, tes idéaux passent à la trappe ( et étant donné l’idéaliste qu’elle était en saison 1, elle en a bien payé le prix mentalement). Pour autant, c’est pas un monstre et elle ne mérite certainement pas de finir sans personne et que les gens lui reproche sa situation quand c’est pour eux la plupart du temps qu’elle a dû s’y résoudre et que, corrige moi si je me trompe, ils sont bien content d’être en vie (à part Maddie, mais Maddie c’est Clarke bis, elle préfère mourir que de voir ceux qu’elle aime souffrir surtout si c’est à cause d’elle)

        Bellamy et Murphy sont ceux qui ont eut les actions les plus égoïstes dans toute la série et sont responsables (surtout Bellamy) des morts d’autrui les plus injustifiables (Bell est quand même responsable de plus de 600 morts par pur égoïsme et Murphy à tué de sang-froid en saison 1 juste par qu’il était vénère et a pas arrêté depuis et jusqu’en saison 6 d’agir uniquement pour sa survie et celle d’Emori (avec un bémol pour la saison 5 ou il était bien cool) et ça lui a fait prendre des décisions incroyablement égoïste) et pourtant je vois personne les diaboliser.

        Bref, c’est un peu trop facile de se défouler sur Clarke juste parce que c’est elle qui prend les décisions les plus hards en oubliant les raisons pour lesquelles elle est obligée de les prendre et le prix qu’elle paie au passage. Sinon pour la saison 7, j’avoue que c’est pas la meilleure. La saison 5 m’avait aussi laissé sur ma faim. Y’avait de bonnes scènes mais globalement elle était pas terrible. La 7 oui, c’est un peu pareil. Et c’est dommage parce que le début était quand même bien badasse ! Mais bon si la fin de la série est cool, ça pourra toujours rattraper le truc ^^

        Sinon pour finir sur une note plus légère, je suis ultra fan de Levitt/Octavia et j’espère que Gaia/Clarke se développera, perso je les aime bien et leurs liens est naturel, dans le sens ou depuis la saison 5, elles se sont retrouvées plusieurs fois autour de leur intérêt mutuel pour Maddie. Du coup, même si n’a pas frappé beaucoup de gens au fil des saisons, le développement de leur relation est en fait très naturel et logique. Bon après s’il nous redonne Clexa, je vais pas jouer les difficiles lol

        J'aime

      2. Pour Finn, elle n’est pas directement responsable, mais elle en est la cause ; il est devenu fou par amour pour elle 😛
        Lexa n’en parlons pas, c’est trop triste 😥 (mais là aussi, sans Clarke, elle ne serait pas morte :P)
        J’aime comment tu la défends en tout cas, je ne l’attaquais pas si directement, tu sais ? Si j’aime ton commentaire, c’est parce que ça me rappelle qu’il n’y a pas si longtemps, je défendais la série (et Clarke) avec la même ferveur, alors merci ! Tu as globalement raison en ce qui concerne Clarke, mais cette saison est tellement énervante, on ne la reconnaît plus et, certes, dans cet épisode, c’était un peu mieux, mais voilà, ils m’ont trop sorti de la série 😦

        Pour Bell, j’ai zappé la référence des 600 morts ? Eligius ? Je me souviens qu’il s’était perdu en saison 3, mais ça… Qu’est-ce que j’oublie stp ?
        Murphy, non seulement je le diabolise pas, mais en plus je l’adore mouahahaha ! Je nuance davantage que toi : depuis la saison 5, il agit pour sa survie et celle d’Emori, oui, mais aussi pour celles de sa famille de l’espace. Seulement… C’est le personnage qui est comme ça et on a appris à le connaître, sans qu’il ne change vraiment.
        Clarke, j’ai du mal à la reconnaître par moment dans cette saison 7. Et contrairement à toi, j’avais adoré la saison 5 alors cette saison 7, c’est difficile à vivre pour moi, car je ne les reconnais pas (ni les persos, ni la série). C’est la vie !

        Je te rejoins pour Levitt/Octavia, même si ça fait vraiment fan service peu développé alors qu’ils auraient eu du temps. Gaia/Clarke, j’adore les deux personnages, mais pas du tout la relation qui en découle… Je suis d’accord pour l’intérêt de Madi, mais… ça ne suffit pas à faire un couple de se retrouver à garder/élever une ado ensemble, je trouve, et je n’accroche pas… Ce qui me fait chier, parce que j’ai toujours accroché aux couples de Clarke avant (même Finn, même Niylah !).

        J'aime

  2. Je viens de percuter un truc lol, le grand méchant de The 100 en fait, c’est le fanatisme. Du début à la fin. Clarke a même failli tomber dedans en saison 4, heureusement à l’époque elle avait Bellamy qui lui a permis de revenir en arrière (qui avait O pour ça, donc en fait merci O) et c’est même ça qui a fait tourner Octavia en vilaine de la saison 5. Bref le fanatisme est ce qui fait basculer le monde du mauvais côté en somme. Quelque soit ton objectif, si ça te fait aller dans les extrêmes pour les atteindre en entraînant les autres avec toi, tu es du mauvais côté en fait.

    J'aime

    1. Oui, ça, je l’avais souligné en fin de saison 4 ou 5, je ne sais plus trop. Sûrement saison 5, parce que Bloodreina, c’était déjà du fanatisme, comme tu le soulignes ! J’espère d’ailleurs que ce sera la conclusion de la série… mais ils semblent au contraire prendre la direction d’un ultime fanatisme qui, lui, mène quelque part (et ce serait satisfaisant car ça permettrait de retrouver Bell, par exemple), ce qui est sacrément décevant…

      J'aime

      1. Si c’est ça la conclusion de la série, je vais être super déçue lol moi je vois plus un truc du genre ou en fait y’a rien pour personne. Pas de récompense ultime et juste les survivants qui doivent réapprendre à vivre dans la paix, notamment avec ce qu’ils ont fait, mais qui auront comprit que le fanatisme c’est un grand non et que plus personne ne chercherait à trouver un leader qui leaderait vers une solution magique comme ça a été le cas avec Allie, les Primes et Cadogan et qui comprendrait que Clarke en fait, c’est le seul leader réaliste qu’ils ont toujours eu et qui avait choisi la bonne voix finalement (elle avait que des solutions réalistes et qui, si elles avaient été suivis dès le départ aurait sérieusement limité les morts et sacrifices, parce qu’au final elle négocie systématiquement de prime abord) Ou quelqu’un comme elle, Raven me paraît bien pour le coup ou même O qui a apprit sa leçon. Se serait à la fois juste et sérieusement difficile pour les survivants (surtout Clarke avec tout ce qu’elle a perdu. Pour elle honnêtement je vois une fin à la Jasper malheureusement :/ parce que bon comment vivre quand tu n’as plus rien ? Puis elle a flirter avec le suicide deux fois déjà en trois saisons donc bon…)

        J'aime

      2. Je ne sais pas, ce serait un peu frustrant, je ne pense pas qu’ils termineront là-dessus (même si c’est la fin la plus cohérente… à quoi bon tenir sept saisons si c’est pour finir au même point que d’habitude ?)

        Une fin triste pour Clarke, je ne suis pas trop contre, en revanche le suicide, en terme de message, ce serait plus que moyen (ne serait-ce que parce que c’est une héroïne bi, merde, ils ont déjà tué Lexa, faut pas trop en faire non plus).

        J'aime

      3. Bon apparemment je ne peux répondre à ton autre commentaire directement lol donc se sera ici ^^

        Pour Bellamy les 600 c’est bien sûr comme tu l’as deviné, l’armée en saison 3, né de sa nouvelle haine des grounders. Et en saison 1, il a détruit la radio qui aurait permis d’éviter le suicide de 300 personnes sur l’Ark, mais parce qu’il ne voulait pas faire face à son crime (il a tiré sur Jaha), il l’a détruit. Pour le coup, tu peux difficilement faire plus égoïste que ça. Il aurait pu au pire juste se barrer quoi, la terre est grande. Mais non, il décide de laisser 300 pauvres personnes innocentes mourir.

        Rendre responsable Clarke des actions que d’autres font parce qu’ils ont des sentiments ou pas pour elle c’est comme dire qu’une fille est responsable si elle se fait stalker. Elle y peut rien si le stalker a des sentiments pour elle et ne sait absolument pas comment les gérer. Elle est responsable de rien. Mais je vais t’accorder Finn quand même puisque comme pour Bellamy, c’est bien elle qui les tue techniquement. Mais je refuse de céder quand à sa responsabilité réel dans leur mort, les mecs se sont fichus dedans tout seul et c’est leur connerie qui sont responsable de ça. ^^

        Encore une fois lol si Clarke est reconnaissable. Faut juste prendre en compte son évolution. Si tu t’attends à un copier coller de sa personnalité de base, tu vas en effet être déçu, parce que c’est nier les traumatismes qu’elle a vécu et qui ont clairement altérer sa façon d’envisager les choses. Ou nier qu’elle est mère, ce qui fait que sa priorité numéro 1 est Maddie et que les autres osef si ça pousse Maddie dans quoi que se soit qui pourrait mettre la vie normale qu’elle veut qu’elle est. Elle n’est plus la leader complètement généreuse qu’elle était, elle est devenue une mère qui sacrifiera tout pour lui assurer une vie normale. Et si seulement si ça ne la met pas en danger, elle choisira de protéger ses amis et finalement tout les autres. Mais là encore elle ne se sent plus le devoir de le faire, comme c’était le cas avant la saison 5, et honnêtement c’est normal. C’est le tour de quelqu’un d’autre j’ai envie de dire. On peut difficilement rester dans le sacrifices et l’envie d’aider/sauver tout le monde, quand on a tant perdu et vécu. Elle veut maintenant une vie normale avec les gens qu’elle aime et la paix, comme on la vue en début de saison 6 et saison 7 (surtout après la mort de sa mère).

        Et si ce n’est pas en ça que tu ne l’as reconnaît pas, je t’avoue que je ne vois pas ce que tu veux dire et j’apprécierais un éclaircissement ^^.

        Perso j’ai jamais aimer sa relation avec Niyahla mais je pense que c’est parce que je vois pas leur alchimie. Finn en revanche je l’aimais bien. Au pire si on me du Clarktavia ou du Princesse Méchanic moi je suis preneuse aussi ^^ surtout que Raven elle est célib actuellement et mériterait bien quelqu’un d’aussi attentif et loyal que Clarke.

        Ps : par rapport à mon autre réponse : c’est 3 fois qu’elle a flirter avec le suicide au final Clarke ( 1 en S5 flashback, et 2 fois en saison 6 (dans son esprit, elle se laissait mourir, puis devant Maddie en fin de saison)

        J'aime

      4. Très bizarre pour l’autre commentaire, je n’ai pas d’explication !

        Je ne me souvenais pas qu’il y avait 600 pélerins dans l’armée en saison 3. Il est si fou ! Pour la radio en saison 1, c’était plus complexe, non ? Je ne me souviens pas qu’il avait l’information des gens voulant se suicider…

        On est bien d’accord pour Clarke, Bellamy et Finn hein, je titille avec humour parce que j’ai touché une corde sensible dans la critique apparemment, alors que c’est juste que Clarke m’a énervé dans cette scène. Je crois que je n’ai pas pardonné ce qu’elle fait à Bellamy qui, lui, n’a jamais rien fait contre elle. A minima, elle pouvait faire autrement – notamment en restant à Sanctum. Qu’est-ce qu’on s’en fout que le portail se referme sans elle puisqu’ils devaient tous revenir la voir aussitôt après ?

        Je ne voulais surtout pas un copier coller de sa personnalité de base (mon dieu, pitié, tout sauf ça, je ne la supportais pas aha), mais je n’arrive pas à la voir comme toi. Pour moi, elle a un gros complexe de supériorité qui fait qu’elle préférera toujours se remettre au travail de dirigeante plutôt que vivre sa vie « normale » et paisible. Elle a toujours eu d’excellentes décisions tactiques, mais depuis le début de saison, elle enchaîne les erreurs de jugement. Quant à Madi ben… Oui, mais la Clarke qu’on a vu évoluer a toujours négocié comme tu l’as souligné. Je ne peux pas croire qu’elle tire sur Bellamy – sa constante des sept saisons sur qui elle n’a pas tiré quand il protégeait Octavia hein – alors qu’elle avait un milliard de solutions efficaces devant elle. En plus, le tuer ne sert à rien, elle ne récupère même pas le carnet ?? Quel était l’intérêt de cette balle en plein coeur ? Et en quoi est-ce que c’est la Clarke cherchant toujours une solution qu’on connaît ?

        Ah, je trouve que l’alchimie était grande en saison 3… mais depuis, oui, on ne la voit plus trop pour Clarke/Niylah !

        Raven, je la verrais bien finir avec Murphy, mais ce serait trop triste pour Emori de mourir comme ça maintenant. Je veux bien qu’elle finisse célibataire autrement. Les relations, ça ne lui réussit pas !

        (j’avais oublié devant Madi :o)

        J'aime

  3. 19/20, quand même! ^^ Bon je suis comme toi, j’ai apprécié retrouver les personnages comme je les aimais, j’étais même prête à voir partir Emory parce que ça allait de soit (mais s’ils peuvent la garder vivante, ça me va très bien), la fin entre Clarke et Madi m’a émue car je n’arrêtais pas de penser à la fausse couche qu’Eliza Taylor avait faite avant et je me suis dit qu’elle devait certainement aller puiser dans cette douleur pour exprimer ce qu’elle ressent (et quand elle dit my baby my baby, pfff…). Bon j’ai très peur de voir l’épisode de la semaine prochaine et comment ils vont tout conclure, 42 minutes ne me paraissent pas suffisantes du tout !

    J'aime

    1. Oui, 19/20, parce que ces retrouvailles, j’attendais depuis tellement longtemps, la joie l’a emporté !
      Je refuse qu’Emori meure après tout ce qu’ils ont fait pour survivre ensemble 😥 Il nous faut un happy end quand même ! 😮

      Oh lala, bien vu pour la fausse couche… J’ai totalement déconnecté de la vie des acteurs pour éviter les spoilers alors j’oublie toujours… Ca explique peut-être la puissance de la scène 😥

      On dit souvent ça, et puis, ça se termine bien après !

      J'aime

  4. Lol bon je ne peux plus répondre à aucune de tes réponses lol donc je laisse un com ici. Non, les 600 c’est 300 pour la saison 1 et 300 pour l’armée en saison 3. J’ai du mal m’exprimer xD Et si il avait l’info (pas du suicide, mais des 300 que le conseil voulait sacrifier) et c’est pour ça qu’ils ont fini par envoyer les fusées.

    Il n’a jamais rien fait à Clarke ? Pour toute mère, mettre son gosse en danger, même si c’est pour une bonne raison, y’a difficilement pire à faire lol et il l’a fait après lui avoir promis qu’il la protégerait. Excuse moi mdr mais faut pas oublier des détails pareils, parce que se sont loin d’être des détails quand tu es parents. Mais oui, j’avais compris que tu titillait lol Et c’est aussi la raison pour laquelle, non elle ne pouvait pas rester derrière, qu’est-ce que ça aurait accomplie ? Bellamy aurait toujours parler de Maddie et Clarke aurait été loin de sa fille. Encore une fois, quand tu es parents et que tu sais ton môme en danger, tu veux être physiquement à ses côtés.

    Alors lol si tu as manqué les fois où elle a tenté de faire appel à sa raison, je ne peux rien faire pour toi. Maintenant je suis toute ouïe pour les milliards de solutions qui s’offraient à elle dans ces quelques minutes et qui aurait épargné Bellamy tout en assurant la sécurité de Maddie ? Encore une fois, le croquis n’était pas le problème, l’info de qui l’avait réalisé l’était. Bellamy avait cette info et lorsqu’il a refusé de donner à Clarke celui-ci, il était clair qu’il ne garderait pas l’info pour lui. C’était plus un test qu’autre chose. Ce carnet si Bell l’avait donné à Clarke aurait signifié qu’il était ok pour garder l’info de qui en était l’auteur pour lui. Donc à partir de là, non il ne pouvait pas vivre. Et comparer la S7 à la S4 pour ce moment précis est idiot. A ce moment là Clarke n’était pas mère, par contre Bellamy lui était « père ». D’octavia. Et Clarke elle, même à l’époque, l’a bien compris. Le tuer à cette époque parce qu’il jouait son rôle de parent aurait été cruel, et Clarke n’est jamais cruelle. Par contre Bell, lui il semble avoir oublié ce qu’on ferait pour son gosse depuis qu’il a enfin laissé Octavia faire face à ses démons seules en S6. Et bien que tu sembles ne pas saisir la différence que cela fait dans la vie d’une personne, tu finiras si tu deviens père un jour, par le comprendre. Ca fait une ENORME différence. Ca change TOUT. Donc garder Bell en vie c’était secondaire pour elle. Tout est secondaire pour Clarke dès le jour où elle est devenue la mère de Maddie. Point.

    J’ai jamais vu Clarke avec ce complexe de supériorité comme tu le dis lol rien qu’en S5 quand Octavia prend le leadership, elle n’essaie même pas de prendre le pas sur elle. Tant que sa fille est ok, elle s’en fou royal en fait. Idem en début de S7 (épisode 1) c’est les autres qui doivent venir cherchez Clarke pour savoir quoi faire, elle, elle est occupé à trouver une maison pour sa fille. Je pense plus qu’elle fait pas confiance à grand monde pour assurer la sécurité des autres avec autant d’attention qu’elle en mettait à la base (dans les premières saisons). Et on peut difficilement lui donner tord les 3 premières saisons. Mais même en S3, elle refuse de revenir au camp et diriger, elle préfère être une ambassadrice, cette saison c’est même l’inverse, elle résout les problèmes à mesure qu’ils se profil mais sans jamais réclamer le leadership, c’est plutôt les problèmes qui lui tombe dessus. Octavia à même à la supplier de revenir pour qu’elle se décide enfin à repartir.

    Désolé, mais en fait, je vois pas trop en quoi elle a un quelconque complexe, bien au contraire. A part en saison 4, ou elle se perds un peu elle-même, elle a jamais vraiment eu ce complexe. Et en S1 et 2 ou elle a délibéremment chercher à être le leader, avec raison vu les crétins autour, on peut difficilement dire dans les dernières que c’est elle qui a demandé à décider pour tout le monde.

    Pour Emori je l’aurais mauvaise si elle mourrait lol je l’adore. Et son couple avec Murphy est géniale, mais ouais, comme remplacement Raven/Murphy ça pourrait le faire. Raven, c’est comme Clarke dans mon esprit, elles ont trop souffert et perdu, pour ne pas mériter un happy ending. Murphy je dois avouer adorer son évolution, il est absolument géniale cette saison. Je le verrais bien aussi en leader, il en a la carrure maintenant et la bonne façon de penser.

    En vrai, je kifferais un Raven/Clarke à la tête des survivants qui resteraient, parce que quoi qu’on en dise, elles sont un duo ultra efficace. Clarke pense et décide et c’est Raven qui met en place celles-ci. L’une sans l’autre ça fonctionne, mais ensemble elles sont justes parfaites !

    J'aime

    1. C’est étrange cette affaire de commentaires, je ne me l’explique pas !

      Il faut que je regarde la saison 1, alors, il y a des choses oubliées. Déjà, je viens de revoir la saison 1 et aaah ❤

      Elle pouvait tout à fait rester derrière au sens où elle aurait pu récupérer le carnet, au moins. Même si elle avait tué Bellamy, ça aurait servi à quelque chose, en fait. Alors que là, comme elle le souligne, ça ne servait à rien puisque Madi va se mettre en danger aussitôt après… Au-delà de ça, elle pouvait tout à fait faire emprisonner Bellamy quelque part à Sanctum et le faire passer pour mort. C'était rapide, mais bon, clairement, l'acteur n'était là que pour quelques épisodes et ils ont fait ce qu'ils pouvaient…

      Je veux bien que tout soit secondaire pour Clarke par rapport à Madi, et pour un parent par rapport à son enfant. Non seulement je le veux bien, mais en plus c'est parfaitement logique… sauf qu'il y a eu des moments dans la série où ce n'était pas si évident que pour Clarke tout le reste est secondaire, bien au contraire, à commencer par cette saison 7 où elle fait toute sa vie sans se soucier de Madi laissée à Sanctum pour bien plus qu'une journée. Si tout était secondaire, pourquoi se faire chier à partir à la recherche de Bellamy alors que l'essentiel est sa fille ? La laisser à Gaia, c'est pratique, OK, mais c'est aussi fuir le truc, surtout qu'elle ne lui dit même pas au revoir, de mémoire ? Le changement est trop radical, trop abrupt, je trouve. Ils ont été coincés par le fait que même si elle met Madi en avant en théorie, elle est l'héroïne, donc elle ne pouvait pas se retirer… et mettait bien d'autres problèmes en avant.

      Le complexe de supériorité n'est pas une soif de pouvoir. Elle se sent juste au-dessus de tout le monde depuis le début. Je ne dis pas qu'elle réclame le pouvoir, ça, clairement elle n'en veut pas. Je dis juste qu'à force d'être sûre d'elle, elle en arrive bien souvent à se placer au-dessus, sans vraiment que ce ne soit justifié.

      Entièrement d'accord avec ce que tu dis pour Raven/Clarke, Murphy et Emori. Bon dernier épisode si ce n'est pas déjà fait !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.