Vus cette semaine #04

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de droite et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Lundi

The Rookie – S03E03 – La Fiera – 16/20
L’épisode tient les promesses faites avant la reprise de cette saison, et il le fait tellement bien qu’il y a tout un pan qui finit par être angoissant et vraiment énervant vis-à-vis de la réalité. De mon côté, ça passe donc très bien pour cette partie de l’intrigue, mais j’ai trouvé le reste moins efficace… en comparaison. C’est ironique, donc, la série devient moins bonne par moments car elle est meilleure qu’avant à d’autres.

Mardi

9-1-1 – S04E01 – The New Abnormal – 19/20
La série revient en grande forme après des mois d’absence ! On reprend sur une énorme catastrophe, forcément, mais celle-ci ne nous empêche pas de retrouver un à un les personnages que l’on aime. Certes, tous ne sont pas hyper développés pour cette reprise, mais on arrive à avoir une idée générale d’où ils en sont, tout en les voyant sauver des vies, ce qui reste le but de la saison. Il y a de bonnes idées en cours de route, les personnages à sauver réussissent à être attachants et le coronavirus est exploité par les scénaristes avec le bon dosage pour que ce ne soit pas trop lourd.
9-1-1 Lone Star – S02E01 – Back in the Saddle – 16/20
C’est une reprise intéressante pour la série, mais ça aurait probablement pu être plus mouvementé. La priorité est ici de nous attacher aux nouveaux personnages, et ça fonctionne. Le problème, c’est que ça se fait parfois au détriment des anciens, qui continuent de nous manquer. Heureusement que je viens juste de finir la saison 1, donc, sinon, il y aurait eu de la frustration de ma part. Autrement, l’épisode fonctionne très bien du côté des interventions et du rythme, et il donne envie de revenir pour la suite.

Mercredi

NCIS – S18E04 – Sunburn – 15/20
Je passe beaucoup trop à côté de l’intrigue fil rouge de cette saison, mais ça commence à ressembler à quelque chose de vraiment palpitant, donc ça ne durera peut-être plus. En parallèle, l’enquête de l’épisode est très fun et apporte une touche d’originalité à la formule habituelle, ce qui fait que j’ai bien accroché et que je ne tarderai peut-être pas trop à voir la suite, déjà disponible.
NCIS – S18E05 – The Head of the Snake – 16/20
On dirait déjà une mi-saison, mais diffuse en retard, et je pense vraiment que c’est ce qu’il se passe avec cet épisode. En effet, les scénaristes bouclent une intrigue. C’est fait à la hâte, mais ça passe bien avec du suspense, du développement de personnages et de bonnes scènes apportant des réponses. Oui, il y a de l’excès, mais bon, avec cette série, je ne suis pas surpris.
Zoey’s Extraordinary Playlist – S02E03 – Zoey’s Extraordinary Dreams – 17/20
Est-ce que ça ne fait vraiment que trois épisodes que la série est de retour ? Les personnages évoluent à toute vitesse cette année, c’est déroutant par rapport à la première saison. J’ai eu du mal avec cet épisode, parce qu’il ne s’y passe rien de ce que j’ai envie de voir arriver, sauf que ce qu’il s’y passe est amené de manière parfaitement logique et cohérente. En fait, ça ne pourrait pas se passer autrement. Bref, c’est fluide, comme d’habitude, et j’aime cette série même quand elle propose des épisodes où il se passe le contraire de ce que je souhaite voir arriver. Frustrant.

Vendredi

WandaVision – S01E03 – Now in Color – 20/20
Ah, je sens que Ludo va encore m’accuser de surnoter, mais vraiment, j’ai adoré cet épisode et je n’imagine pas ce que ça va donner quand on va arriver aux années 90. En attendant d’y être, j’ai énormément ri, tout en étant vraiment à fond dans le développement de l’intrigue et dans toutes les références un peu cachées aux comics. C’est une excellente série, je suis fan du format et de tout ce qui est mis en place. J’applaudis, tout simplement.

Samedi

Euphoria – S01E10 (spécial) – F*ck Anyone Who’s Not a Sea Blob – 19/20
Nous ne sommes pas si loin de la perfection, et je chipote vraiment à ne pas y mettre 20, mais la chronologie de l’épisode était tout de même bien particulière. Je ne suis pas sûr d’avoir réussi à tout remettre au bon endroit, et en même temps, ce n’est vraiment pas l’essentiel. L’essentiel, c’est le personnage de Jules, au cœur de cet épisode. Avec toujours autant de brio à la réalisation et dans la photographie, on comprend enfin mieux ce personnage en explorant des failles qui étaient là depuis toujours et dont on ne savait que trop peu de choses. Bref, un épisode prenant et poignant, qui fait réfléchir. Je n’en attendais pas moins de cette série. Vivement la suite, un jour.

Challenge Séries 2021

9-1-1 Lone Star – S01E06 – Friends Like This – 13/20
Je n’ai pas vraiment accroché à cet épisode dont le thème était un peu lourd. Il ressemble davantage à ce que propose la série-mère avec cette idée d’un thème commun à chaque intervention et avec des liens beaucoup plus soudés pour l’équipe, mais je ne sais pas, il m’a manqué quelque chose malgré ces très bonnes scènes. Je pense que mon vrai problème, c’est qu’on se concentre trop sur un seul personnage et sur sa relation avec un autre qui ne m’a pas plu non plus.
9-1-1 Lone Star – S01E07 – Bum Steer – 14/20
Le fil rouge aide bien cet épisode parce que je suis content de le voir avancer dans cet épisode – mais pas dans la direction que j’en attendais, cela dit. Le reste est plus classique avec des interventions peu spectaculaires, ou en tout cas peu marquante. Quant à l’évolution des personnages… Humph, ça traîne sur un certain nombre de personnages secondaires, et ça devient blasant à force ! Le problème, c’est qu’on est qu’à l’épisode 7, quoi. J’en attends plus d’eux. C’est une bonne chose d’avoir des attentes, non ?
9-1-1 Lone Star – S01E08 – Monster Inside – 16/20
C’est tout de suite mieux quand on travaille de front le fil rouge et les personnages, mais ça dérape un peu sur la fin qui est symptomatique de la franchise. Je n’en dis pas plus car je ne veux rien spoiler, mais j’ai un peu pété un câble tout de même, parce que cette fin, je trouve ça trop gros pour accrocher totalement. Cela ne m’empêche pas d’être curieux de ce que donnera la suite, je vous rassure…
9-1-1 Lone Star – S01E09 – Awakening – 14/20
Un épisode plutôt classique du côté des interventions et un brin frustrant dans la manière d’abandonner totalement son fil rouge. Sachant que Liv Tyler quittera la série pour la saison 2 à cause du Covid, j’ai un peu peur de ce que ça va donner en épisode final. Bon. Autrement, on enterre la crédibilité avec cet épisode qui règle bien trop rapidement les problèmes mis en place dans l’épisode précédent. Je m’y attendais, mais tout de même.
9-1-1 Lone Star – S01E10 – Austin, We Have A Problem – 17/20
Pourront-ils seulement aller plus loin dans la saison 2 ? Ce n’est pas gagné, parce que la catastrophe évoquée dans cet épisode est vraiment improbable – tout en restant du domaine de la possibilité, et c’est bien de le savoir, parce qu’on serait bien plus dans la merde qu’eux si ça nous arrivait. En tout cas, tous les prétextes sont bons pour les scènes spectaculaires, et ça marche bien comme fin de saison, surtout que les intrigues atteignent une conclusion naturelle avec cet épisode.

> Vus en 2021 

Films vus en 2020 #54

Salut les cinéphiles,

J’avais tout un beau programme d’épisodes à regarder aujourd’hui, mais j’ai pris beaucoup plus de temps que je ne le pensais sur mon boulot, et me voilà à devoir de nouveau faire des choix. C’est galère la vie de bloggeur ! Comme d’hab, l’article du jour a toutefois ma priorité, alors c’est parti pour évoquer quelques films vus lors de l’année 2020, ça y est, tout ça me paraît à nouveau super loin… L’avantage, c’est qu’en 2021, je n’en ai pas encore vu beaucoup… mais bon, je ne perds pas mes bonnes habitudes, c’est parti :

Épinglé sur CINEMA GIFS

Trainspotting

Histoire d’avancer dans mon poster des 100 films à voir, je me suis décidé à regarder celui-ci et c’était très différent de ce à quoi je m’attendais. Evidemment, avec un titre pareil, il est question de drogue. On suit la vie de Mark Renton et de deux ou trois de ses amis qui se droguent à l’héroïne. Au début, tout va bien, mais évidemment, il s’agit d’une lente descente aux enfers – ou aux toilettes, à vrai dire.

Bref, quelques scènes vraiment marquantes, une bande-originale très entraînante et des perspectives franchement intéressantes du côté de la réalisation (ouais, on dirait Home for Christmas ce gif, non ?) font que je comprends ce que ce film fait là… mais c’est à peu près tout, parce que côté scénario, je n’en ai pas un souvenir impérissable. J’ai tout de même bien accroché au film, mais c’est aussi parce que l’accent d’Edimbourg est chouette !

Fargo GIF | Gfycat

Fargo

Je suis surpris par ce film, franchement. Ce n’est pas du tout ce que j’en attendais : avec les retours que j’avais sur la série, je m’attendais plutôt à un thriller pesant à l’ambiance glauque, et j’ai finalement eu un film plutôt très sympathique, mené par une Frances McDormand très en forme, qui mérite très largement son Oscar de la meilleure actrice (enfin, je ne connais pas les autres films sortis en 1996 cela dit).

Le film raconte l’histoire d’un mari qui veut faire kidnapper sa femme pour récolter l’argent de son richissime beau-père et régler ses dettes… seulement voilà, rien ne va se passer comme prévu, et ça, dès le départ de l’histoire. Le film comporte un petit tas de scènes comiques et un casting très sympathique, avec un scénario qui n’ennuie jamais, même s’il reste assez prévisible dans l’ensemble.

Je m’attendais à tout à fait autre chose en le lançant, mais ça ne m’a pas empêché de beaucoup aimer ce que je regardais. De là à considérer de regarder la série ? Pourquoi pas, un jour, mais je ne suis pas sûr parce que je trouve déjà que le film a quelques longueurs… Alors en série ? Ca risque d’être too much !

Brad pitt snatch dogs GIF on GIFER - by Kelerdin

Snatch

J’étais parti sur une lancée du poster des 100 films, alors j’ai continué avec celui-ci (mon dernier de 2020 il me semble, respire Laura, ça va bien se passer, vous m’avez déjà rattrapé). Le film raconte l’histoire d’un diamant volé et de tous les remous que ce vol va provoquer, avec même un piège tendu pour le voler au voleur, forcément.

J’ai eu énormément de mal à entrer dans le film, à la VO très rythmée. On est sur du pur film américain et je ne sais pas pourquoi ça m’a un peu blasé à l’origine… Finalement, c’est peu à peu que j’ai accroché au film, grâce à ses gags réguliers et particuliers. J’en retiens surtout une scène très sympathique dans la construction du scénario, révélant peu à peu de nouvelles informations et de nouvelles personnes impliquées dans un accident. Je suis à peu près sûr que c’est ce qui a fait le succès du film !

De mon côté, ce n’est donc pas un incontournable, mais ce fut un bon moment. Et puis, tout de même, il faut bien que j’évoque le casting monumental avec énormément d’acteurs très connus. Par contre, ne cherchez pas trop les actrices, les femmes n’existent pas dans ce film (encore un).

Is '122' on Netflix? Where to Watch the Movie - NewOnNetflix.info122

Après tant de films bien reçus par le grand public, il était temps d’en revenir une fois de plus à un film d’horreur, et si possible à du plus confidentiel. J’ai pu compter sur Netflix pour ça avec ce film égyptien au titre un brin énigmatique – il s’agit finalement du numéro d’urgence, tout simplement. J’ai bien aimé le film, même si là encore, c’était prévisible dans le scénario… et surtout trop long sur la fin. Pourtant, le film ne dure qu’1h35, mais c’est juste qu’il cumule les moments qui devraient servir de fin ; et ça a fini par me décevoir.

Du côté de l’histoire, on est sur du sympathique film d’horreur/thriller : un couple est victime d’un accident de la route. À son réveil, la femme, malentendante, se retrouve dans un hôpital qu’elle ne connaît pas, où elle ne parvient pas à se faire comprendre et où elle ne retrouve pas son mari. Elle va tout faire pour le retrouver, ce qui n’est pas si évident quand les médecins ne lui disent rien. Assez vite, on tombe sur un huis-clos se déroulant dans l’hôpital, mais l’hôpital est tellement grand que l’atmosphère du film ne peut être étouffante.

C’est un film que je conseille si vous aimez ce type de film. Il n’est pas incontournable non plus, mais c’est sympathique et les productions égyptiennes sont souvent de qualité – pas les effets spéciaux, alors pourquoi s’en priver ?

Angry Russell Crowe GIF by Solstice Studios - Find & Share on GIPHYUnhinged

Le film a fait beaucoup parler de lui et je comprends pourquoi… mais je n’ai pas tellement adhéré ! En fait, je crois que j’en attendais autre chose, parce que j’avais vu sa première scène et son générique de début, excellents, avant de regarder le film. Oui, je sais, ce n’est pas bien ; je déteste faire ça, mais voilà, on est sur une année compliquée côté cinéma avec le coronavirus, alors on fait ce qu’on peut.

Finalement, le film se concentre sur la journée d’une mère célibataire qui a quelques difficultés à tout gérer dans sa vie. En retard pour emmener son fils à l’école, elle s’énerve quelque peu au volant… et elle va le regretter, parce qu’elle tombe sur un type parfaitement cinglé qui va se décider à la stalker et qui n’a aucune limite pour lui apprendre ce qu’il considère être la politesse. Autant vous dire qu’il est loin d’être poli.

J’ai bien aimé un bon paquet de scènes du film et je reconnais que l’ensemble est marquant, peut-être même au point de nous hanter un moment après visionnage. Oui, mais. Je m’attendais à un film différent revenant un peu plus sur la raison de cette rage qui lui donne son titre VF, et peut-être sur d’autres personnages. Là, j’en suis ressorti frustré parce que la conclusion est très américaine, très grand public et pas vraiment ce que j’en voulais. Ca m’apprendra à me faire des idées préconçues sur un film. Et aussi, soyez polis dans vos vies quotidiennes, on ne sait jamais, vous pourriez croiser Russel Crowe !

> Films