Sept clichés TV sur les cuisines dans les séries

Salut les sériephiles,

On est déjà en fin de mois, c’est donc le dernier soir pour que je puisse vous sortir l’article des clichés de novembre, parce que le reste du mois est déjà blindé par mes petits articles rituels. C’est fou comme ça passe vite – et fou comme je n’avais pas vraiment d’idée pour ce point. La cuisine dans les séries ? Ben oui, écoutez, c’était Thanksgiving cette semaine quand même, et Poluss m’a envoyé un snap qui m’a fait penser à ce sujet, et ce sera à peu près tout. Quels sont donc les clichés dans les séries ?

  1. Si l’on voit une cuisine, quelqu’un y cuisine, comme dans Charmed

Ce premier cliché est assez mathématiques, quand même, mais il se vérifie dans 99% des cas je crois. Le nombre de fois où Piper Halliwell était derrière ses fourneaux, c’est dingue, je crois qu’Holly Marie Combs devait plus de temps dans la cuisine des studios que dans sa propre cuisine. Bon, alors je vous vois venir d’ici : qu’est-ce qu’on est censé faire d’autres dans une cuisine après tout ? Ben, manger, déjà, et ça c’est plus rare, mais aussi, faire la vaisselle, ce qu’on voit super rarement ou du ménage, ça ce n’est jamais. On peut aussi être juste posé, selon la cuisine que l’on a. Bref, je ne sais pas, mais j’ai pas l’impression de faire la cuisine 100% du temps quand je suis dans ma cuisine. Ce cliché va donc être plutôt FAUX, surtout que sérieux, les trois quarts du temps ils ne font que ça, la cuisine. Quand je me fais cuire des pâtes, vous pouvez être sûrs que je suis aussi en train de scroller sur Twitter ou répondre à vos commentaires, hein.

  1. Si un personnage cuisine, alors celui qui entrera prendra le temps d’y goûter, comme dans Brothers & Sisters

Un truc qui m’a toujours fasciné dans cette série, c’est le nombre de fois où un « enfant » Walker de quarante ans débarquait dans la cuisine de Nora et goûtait le plat qui était en train de mijoter. On ne voit pas ça que dans cette série, hein, et limite ça pourrait être un point du Bingo tellement c’est fréquent. Là encore, mais désolé, c’est FAUX, je vais pas aller goûter un plat si la viande n’est pas encore cuite ou que toutes les épices ne sont pas mises ou qu’il est juste 19h et qu’on mangera à 19h45, bordel, ça n’a aucun sens de se spoiler les papilles comme ça. Et aussi, me connaissant, je vais me brûler trop vite si je fais ça.

  1. La cuisine n’est pas un espace sacré et on y fait l’amour, comme dans Grey’s Anatomy

Je sais qu’il n’y a pas d’espace sacré dans cette série et que tout le monde baise 100% du temps libre, mais tout de même, il y a des scènes super bizarres dans les cuisines de Seattle. On touche à l’intime et la vie privée, je vous laisse juge de savoir si c’est VRAI ou FAUX comme cliché, m’enfin quand même, ça ne ferait pas de mal de voir les personnages faire le ménage après ce genre de scènes du coup, parce que… c’est conceptuel, on va dire. Et pas hyper pratique pour le dos, aussi.

  1. Les cuisines sont spacieuses et bien rangées, comme dans Suits

Oups, je contredis un peu cette phrase sur les maux de dos, mais voilà, c’est un autre truc qui me marque dans les séries : les cuisines sont toujours super grandes et parfaitement bien rangées. Et même quand les personnages sont en train de cuisiner, tout est méga clean. Bordel, je coupe une tomate et j’en fous déjà partout (j’exagère totalement, je vous rassure) ; faut qu’on m’explique le secret. C’est FAUX, c’est tout, faut arrêter de nous mentir comme ça.

  1. Le frigo est toujours plein pour se faire des plats improbables, longs et compliqués, comme dans Station 19

Bon, ça, pour ceux qui m’ont connu quand je vivais seul et toujours au même endroit, je vais pas pouvoir dire que c’est un cliché faux, parce que c’est hyper VRAI pour moi, j’ai toujours de la bouffe partout au cas où. En cas de guerre (ou de reconfinement, bordel), vous savez qui venir piller. M’enfin, justement, je vois la complexité de l’organisation que ça demande d’avoir toujours à bouffer et tout ce qu’il faut dans son frigo et les personnages des séries, ils ont toujours tout ce qui leur faut sans faire le moindre effort, genre ça paraît évident et simple ? Et le budget ? L’organisation ? Le rangement des courses ? Au mieux, on les voit faire ça une scène de temps en temps, alors que c’est du quotidien cette affaire. Bref, non, c’est FAUX pour ces personnages, je n’y crois pas. Ce sont des pompiers toujours en alerte et ils font la bouffe pour quinze comme si c’était simple et que ça ne prenait pas deux heures de préparation. Faut qu’on m’explique à quel moment Bobby prépare ses dindes rôties et ses quinze accompagnements de légumes cuits différemment, là. Faire la cuisine pour autant de gens, ça prend du temps, je le sais, je l’ai fait hier et avant-hier et bordel, y a eu une journée où on faisait juste des spaghettis carbo, ben ça prend une heure à deux ou trois quoi. Alors autant vous dire que les recettes hyper complexes qui prennent déjà deux heures à faire en petite quantité, je ne peux pas y croire quand je les vois dans les séries. C’est FAUX.

  1. Les personnages qui vivent ensemble se disputent parce que l’un a fini un aliment dont l’autre avait besoin, comme dans The Rookie

C’est encore un truc magique des séries : le frigo est toujours plein, mais par contre, quand deux personnages vivent ensemble, et surtout si c’est le tout début, alors il manque toujours un truc qui a été bouffé au mauvais moment par l’autre (ou par encore une troisième personne, mais ça c’est autre chose, c’est pour le retournement de situation et souvent l’effet comique absolument pas drôle car déjà vu cinq cent fois). Sérieusement, je ne sais pas si j’ai toujours eu de la chance, mais ça ne m’arrive pas ce genre de trucs. C’est FAUX, vivez avec des gens qui tiennent assez à vous pour prendre en compte vos habitudes et échanger sereinement sur les règles de base d’une cuisine ? Genre, la brique de lait entièrement vide dans le frigo alors qu’il n’y en a pas d’autres dans la cuisine… ça arrive vraiment ? J’ai passé mon enfance à le voir dans les séries, ça a dû me traumatiser assez pour ne pas le reproduire, on va dire.

  1. Quelque chose est en train de cramer dans le four

J’avoue avoir déjà songé à cet article avant et m’être toujours dit que ma conclusion serait que j’aurais mis tant de temps à l’écrire qu’un truc serait en train de cramer dans mon propre four comme dans toutes les séries où les personnages laissent un truc cuire trop longtemps et que ça finit en fumée et départ de feu. Désolé, mais à nouveau, c’est FAUX comme cliché. Statistiquement, OK, on a tous déjà fait cramer de la bouffe pour une raison ou une autre (j’ai réussi à foirer des pâtes une fois, à Londres où ils ont des plaques étranges ??), mais dans les séries, on ne les voit quasiment jamais faire à manger et quasiment toujours faire cramer un truc. Après… Peut-être que ceci explique cela et qu’ils n’ont pas la chance du débutant ?

Quant à moi, je n’ai donc pas encore fait à manger et vu l’heure, ça va finir en pâtes, probablement. Cet article laisse croire que c’est tout ce que je fais à manger, c’est terrible. Je me suis fait mon meilleur burger/frites maison ce midi, et promis, je mange plein de légumes aussi. Après, je suis plutôt de la team vaisselle désormais.

 

Cinq chansons américaines entendues dans mes séries

Salut les sériephiles,

Je n’irai pas par quatre chemins aujourd’hui : mais quelle idée de merde, ce point du Bingo Séries 53 ! Je ne m’explique vraiment pas ce qui m’a pris, parce que ça me paraissait une bonne idée de demander de trouver cinq chansons américaines dans les séries. Ce n’était absolument pas réfléchi et ça se voit très rapidement dans l’article puisque je cite ensuite un groupe non américain dans l’article. Oups.

Ce n’est pas tout, loin de là : j’ai déjà parlé musique sur le blog, et ça n’a jamais été une franche réussite. Eh, il y a cinq ans, je proposais même des playlists mensuelles en fonction de ce que j’entendais dans mes séries… sans que ça ne prenne jamais. Depuis, j’ai recommencé à en mettre dans mes articles « stats », mais la vérité, c’est que je remplis de moins en moins mes playlists avec des chansons entendues dans les séries.

Et même quand je le fais, ce n’est pas forcément assez marquant pour mériter un article à part entière… Et puis, je ne demande que cinq chansons, mais comment faire un choix parmi des centaines d’épisodes et probablement autant de chansons en stock ?? Inévitablement, je retombe toujours sur des scènes dont j’ai déjà parlé sur le blog, en plus. Qu’importe, écoutez, le but est de partager des chansons… alors GO, les cinq premières qui me passent par la tête sont :

Nina Simone – O-oh Child

Une des premières chansons que j’avais en tête et qui était bien américaine fut celle-ci. J’ai eu l’occasion de l’entendre dans plusieurs séries, mais particulièrement dans Brothers & Sisters, dans l’un de mes épisodes préférés de la série en plus : la fin de la saison 1. C’est bien simple, la scène de la piscine est l’une de mes préférées, parce que la robe verte de Rebecca, parce que la bonne ambiance, parce que cette chanson est entraînante, parce que ça donne envie d’être en été. J’aime les Walker, que voulez-vous ?

Beaucoup d’autres chansons mériteraient d’être citées pour cette série, d’ailleurs – y compris le titre de Lady Gaga utilisé dans le dernier épisode, d’ailleurs.

J’en avais déjà parlé sur le blog juste ici.

Remains – Jed Whedon & Maurissa Tancharoen

C’est presque trop simple et trop évident, mais oui, bien sûr que cette chanson m’a énormément marqué. Et elle est américaine, parce que mon couple préféré de la télévision américaine l’est. Jed & Maurissa, c’est une longue histoire d’amour et de création, à la fois dans l’écriture et dans la musique.

Avant d’avoir eu le champ libre et les manettes d’Agents of S.H.I.E.L.D, ils opéraient pépère sur Dollhouse, une série aux choix musicaux toujours géniaux – j’ai failli parler d’Earlimart et de la chanson The World à la place. Rien ne fut plus génial qu’avoir les deux scénaristes se lancer dans l’écriture d’une chanson, servant ensuite à l’une des scènes les plus cultes de la série et concluant le 13e épisode de la série, la fin de la saison 1. Epitaph One était déjà une oeuvre d’art avant ces quelques minutes finales. Cette chanson le sublime encore plus.

Je n’ai aucune objectivité quand on en vient à cette série, de toute manière. Et ça fait trois ans que je n’ai plus fait de rewatch, il va peut-être falloir m’y remettre.

Girl on fire – Alicia Keys – Naya Rivera

Une autre évidence qui l’est tellement que ça devrait même être interdit d’en parler ici, mais bon, difficile de ne pas citer au moins une série musicale. Et s’il ne faut en citer qu’une dans cet article, c’est forcément Glee. Partant de là, pour ne choisir qu’une seule chanson, ça ne pouvait être que Naya.

Et comme j’écoutais encore cette reprise hier après-midi en bossant (si, si), je pense que je ne peux pas en faire l’économie dans cette playlist parfaitement spontanée et non réfléchie. Des chansons marquantes dans des séries ? Oui, vraiment, définitivement, cette reprise. A mes yeux – et surtout à mes oreilles – Naya a proposé une version meilleure que l’originale, mais c’est peut-être parce que je trouve que ça marquait une évolution parfaite et très attendue pour le personnage de Santana (et cette fin de chanson où elle s’installe sans rien demander !).

On plaint mes voisins, parce que je me la réécoute tout de suite pour la peine.

Heaven – The Walkmen

Impossible pour moi de ne pas penser à How I met your mother quand je songe aux séries américaines qui font des choix musicaux parfaits. Le choix a été difficile, car toute la série a été marquée par de très bonnes chansons et des moments musicaux dont je me souviens encore. C’était l’époque où j’écoutais tout le temps en boucle les musiques de mes séries, quoi.

Toutefois, s’il ne faut en retenir qu’une, c’est la toute dernière de la série, je crois. Déjà parce que le titre en est parfait vu ce qu’il se passe – et c’est une bonne réponse à l’utilisation The Funeral auparavant… Ensuite, parce que c’était le rythme parfait pour finir la série et nous exploser la cervelle définitivement avec un final qui a fait couler beaucoup d’encre et que beaucoup de gens ont détesté.

Bien sûr que sur le moment j’ai ravalé mon vomi devant cette scène parce que ce n’était pas du tout ce que je voulais voir, bien sûr que cinq minutes plus tard, mon avis avait changé du tout au tout car ça ne pouvait pas finir autrement, tout simplement. Pour moi, les scénaristes ont eu énormément de cran avec cette fin qui était celle prévue depuis un moment et qui nous prouve que, non, la vie n’est pas toujours parfaite et les romances que l’on choisit ne sont pas toujours les meilleures pour nous.

Bref, un bon résumé de la vie et de la série cette fin hyper surprenante. J’avais fini en larmes et j’ai écouté la chanson en boucle pendant une bonne semaine, parce qu’elle rentre bien en tête en plus…

Off I go – Greg Laswell

Vous ne pensiez tout de même pas que j’allais terminer cet article sans citer une série de Shonda Rhimes ? C’est tout bonnement impossible, Shonda a très sincèrement rempli 80% de mes playlists au moins pendant des années – mais plus souvent avec des chansons plus entraînantes que celle-ci.

Cependant, je voulais des chansons marquantes, vraiment marquantes, et cette fin de saison 5 est inoubliable. It’s George ! Quelques notes de musique de cette chanson de Greg Laswell suffisent déjà à me briser le cœur.

Je vais donc m’arrêter là pour aujourd’hui, j’avais dit cinq chansons et voilà les cinq premières qui me passent par la tête. J’ai tout de même envie de citer les bons choix musicaux de The 100 (Imagine Dragons, évidemment) ainsi que de Person of Interest (elle remplissait beaucoup les playlists du blog en 2016).

Bonne fin de dimanche à tous !

Mes derniers coups de… #36

Salut les sériephiles,

Alors là, vraiment, on n’est plus vraiment en milieu de mois, il est donc plus que temps que je me motive à écrire cet article ! Pour être parfaitement honnête, je n’arrête pas de le décaler depuis dix jours faute de temps. Encore ce soir, j’ai hésité à le faire parce que j’aurais bien regardé 9-1-1… mais bon, ça m’embêterait de passer à côté de ce rendez-vous mensuel que j’aime vraiment bien – et vous aussi vous l’aimez. Trêve de blabla, à présent, je tente de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

The Vision Marvel GIF by Nerdist.com - Find & Share on GIPHY

Coup de cœur : Faut-il vraiment que j’écrive l’évidence, encore une fois ? Il y a peu de séries en ce moment, alors forcément, mes coups de cœur sont prévisibles, rien qu’avec mes notes. Évidemment que WandaVision est la série que j’ai envie d’évoquer ici. Tout y est parfait : les acteurs, l’écriture, le côté méta, l’humour excellent du format sitcom, l’intrigue mystérieuse qui s’en dégage… J’aime tout dans la série, le moindre détail y est travaillé comme j’aime. Certes, nous n’avons eu que trois épisodes pour l’instant, mais ils étaient tous plus géniaux les uns que les autres. J’ai peur d’être déçu par la suite, maintenant, mais en même temps, je vois mal comment ce serait possible, parce qu’il y a finalement assez peu de suspense sur ce qui va se dérouler ensuite – et le compte à rebours de l’avancée des décennies n’est pas des plus subtils.

Charmed' Season 1, Episode 3 Recap: “Sweet Tooth” | Nerds and Beyond

Coup de mou : C’est un peu exagéré de ma part, mais je n’ai pas d’autres séries en tête pour être évoquée ici, alors il va être question de… Charmed ! Revenue pour sa saison 3 hier, j’ai trouvé quelque peu dommage que l’épisode soit dans la continuité de ceux de la saison 2. Ce n’est pas un mal en soi, mais la différence entre les deux premières saisons était hyper marquée, alors je trouve ça étonnant de voir qu’il n’y a rien pour distinguer le 2×19 du 3×01. Comme cette saison n’avait pas eu de fin, ce n’est pas spécialement une surprise, mais j’ai trouvé que ça manquait de perspective pour donner l’impression de changement qui va généralement avec une nouvelle saison (notamment dans la série d’origine). Pas de nouveau look, pas de nouveau personnage, les mêmes intrigues… Bon. Pas vraiment un coup de mou, mais pas le coup de boost que j’espérais !

archie uploaded by mel ♔ on We Heart ItCoup de poing : Je ne sais pas de quoi parler ici, si ce n’est d’Archie de Riverdale ! Je n’en suis qu’à la saison 3 (bientôt 4, faut juste que je me remotive), mais monsieur s’est mis à la boxe et il fait des matchs et tout… Forcément, il y a des coups de poing, et forcément, il a un uppercut de super-héros qui met KO plein de types parce qu’Archiechou est super fort. Regardez comme il frappe avec force dans son sac ci-dessus… #RiverdaleStrong.

Coup de blues : Les saisons vont et viennent à un rythme super rapide en ce moment avec le covid. Franchement, le virus nous a cassé le planning de la saison. On s’en doutait dès le départ, mais cinq épisodes et puis s’en vont, c’est d’un frustrant ! Entre This is us qui me fait une pause surprise d’un mois après deux épisodes, NCIS qui est revenu avec un double épisode qui n’en était pas un mais concluait une mi-saison de cinq épisodes et The Rookie dont je viens juste de découvrir qu’elle partait aussi en pause pour une vingtaine de jours… Je suis déprimé, voilà, c’est dit.

fangirl-activist.tumblr.com - Tumbex

Coup de vieux : C’est méchant si je dis que 9-1-1 Lone Star fait vraiment du recyclage d’acteurs vieillissants ? Je les adore, hein, mais remplacer Liv Tyler par Gina Torres, ça donne vraiment l’impression qu’ils voulaient absolument trouver une actrice avec une grosse fanbase et un nom déjà bien établi dans l’industrie. Après, l’avantage, c’est que ça fonctionne à fond et que Gina Torres vieillit vraiment bien. Elle était bluffante dans le premier épisode de la saison 2, au côté de Rob Lowe… qui lui aussi vieillit bien, parce que précisément, on dirait qu’il ne vieillit plus depuis Brothers & Sisters. C’est fou, Hollywood.

Ascende Superius

Coup de barre : L’épisode de Zoey’s Extraordinary Playlist de la semaine dernière, on en parle ? Non parce que quand même, je suis blasé de voir que (spoilers) la saison prend la direction du triangle amoureux, encore, avec les trois mêmes personnages qu’en saison 1, en plus. Ça me fatigue que trop de séries tombent là-dedans. Certes, cette série est géniale et capable de faire bien les choses malgré la redondance de ce trio amoureux, mais ça n’empêche que je suis frustré par leur choix !

Coup de bol : Hier, j’ai réussi à finir de bosser, manger, préparer mes affaires, tout ça, juste à temps pour me faire les nouveaux épisodes de Charmed et The Rookie. J’appelle ça un véritable coup de chance en ce moment, parce que les semaines sont super chargées au boulot. Genre, là, vous voyez, il est déjà 23h, je suis en pleine rédaction de l’article, je fais une croix sur les séries pour ce soir. On verra demain. Pin on BtVSHier, c’était bien, j’ai tout casé sans le moindre souci, et ça, ça fait plaisir. En plus, ce matin aussi j’ai recommencé cet exploit en terminant de lire mon comic Buffy (j’y reviendrai plus tard) pile à temps pour descendre du train. Yay.

Coup de gueule : Est-ce que c’est trop répétitif de ma part de commencer les derniers coups de 2021 en critiquant le gouvernement ? Non parce que, j’ai beau dire que je ne veux pas parler de politique, vraiment quel enfer la com de ce gouvernement ! On sait tous qu’on aura un reconfinement vu comment ils martèlent le mot partout depuis une semaine, mais ils ne sont pas foutus de nous dire quand et surtout dans quelles conditions (entendez par là : est-ce que ce sera un vrai confinement comme le premier ou est-ce que je devrais me taper une centaine d’attestations pour absolument rien parce qu’il n’y a aucun flic pour me contrôler – y compris hors heure de pointe ?). Ca m’énerve, tout sera annoncé à la dernière minute et nous laissera replanifier tout à la va-vite. Je ne supporte plus ça.

Korra Yes - Sci-fi and Fantasy NetworkCoup de tête : Le Challenge Séries 2021 commence plutôt bien pour ce mois de janvier, mais il part dans tous les sens avec mes coups de tête successifs ! J’ai rattrapé la saison 1 de 9-1-1 Lone Star plutôt rapidement par rapport à ce que j’ai pu faire ces derniers mois, et ce fut sur un coup de tête. Cela dit, le vrai coup de tête ce fut La Légende de Korra, parce que vraiment, ça s’est décidé en deux minutes quand j’ai vu que FranceTV avait les épisodes. J’en ai déjà parlé un peu plus longuement dans l’article sur le sujet, donc je ne vais pas m’éterniser, mais ce n’est pas un coup de tête que je vais regretter. Il ne me reste plus qu’à me motiver à regarder la saison 2.

Coup tordu : Disney + a annoncé les titres des épisodes 1 et 2 de WandaVision quasiment une semaine après leur diffusion. Oui, la série était déjà mon coup de cœur, mais ça ne m’empêche pas d’être lucide sur un de ses rares défauts : c’est trop bizarre de faire ça, surtout avec des titres qui ne révèlent pas grand-chose de l’intrigue. Peut-être que c’était un oubli de leur part, mais ça m’a dérouté. J’ai mis à jour les articles quand même, ne vous inquiétez pas !Are You Afraid Of The Dark GIFs | Tenor

Coup de pub : Pour mon Challenge Séries 2020, j’ai pris la décision de voir la saison 1 de Are You Afraid of the Dark? passée inaperçu en 2019, et j’ai trouvé ça vraiment génial. J’ai par conséquent très envie de faire la pub pour la série, surtout que je viens de découvrir ce soir que la saison 2 n’était plus très loin : elle commencera le 13 février ! Et ça, c’est carrément chouette, car fin décembre, il n’y avait pas de date pour celle-ci. Sinon, vous voyez ce que j’ai fait en disant « plus très loin » ? Le 13, c’est la date de mes vacances. J’y crois.

euphoria, hbo, jules, zendaya, gif - SerieouslyCoup de grâce : Je ne pouvais pas terminer cet article sans reparler encore une fois de l’exceptionnelle Euphoria et de ses deux épisodes spéciaux, dont le dernier a été diffusé dans le week-end sur OCS. La série est merveilleuse, Hunter Schafer l’est encore plus, tout ce casting est incroyable, l’écriture de la série est fantastique, bref, je manque d’éloges pour décrire tout le bien que j’en pense. Regardez-la si ce n’est pas déjà fait, même s’il faut s’accrocher un peu pour entrer dans l’ambiance au début.

 

5 lieux de vie de séries où il serait bon d’être confiné

Salut les sériephiles confinés,

Dans quelques jours, je vais devoir arrêter d’utiliser cette introduction et en revenir aux origines du simple « salut les sériephiles », mais en attendant, il est encore temps de parler confinement avec ce sujet de TFSA que j’aime bien aussi parce que je suis partiellement responsable de son idée car j’en ai parlé avec Tequi. Cette semaine, on se demande où est-ce qu’on aimerait bien être confinés dans les lieux de vie de nos héros de séries préférées… C’est parti !

The Bass Family | Teen Dramas

  1. L’appartement de Chuck & Nate (Gossip Girl)

J’ajoute ça en fin d’article parce que je me sens dans l’abus à n’avoir cité aucun appartement alors que mon confinement en appartement se passe à merveille et parce qu’il me fallait bien un numéro 5, mais j’ai galéré à trouver. C’est fou comme les appartements dans les séries ne me font pas envie – même celui de Friends, oui. À chaque fois, les immeubles ou voisins qu’ils ont ne me vendent pas de rêve. En tout cas, pour en revenir à Chuck & Nate, ce qui me fait craquer, c’est le côté room service bien pratique pour le confinement et, évidemment, l’ascenseur. C’est tellement classe l’ascenseur ! Totalement gadget pour un confinement où il faudrait l’utiliser le moins possible en revanche…

Room Inspiration via Television | Room inspiration, Home, Addison ...

  1. La maison d’Addison (Private Practice)

De l’espace pour danser nu et la plage à portée de main pour bronzer et se baigner, avec même de l’espace pour un jardin où boire de multiples verres comme Addison ? Franchement, il faudrait être compliqué pour ne pas avoir envie de se confiner dans cette villa. Compliqué, oui, ou peut-être juste ne pas être entièrement convaincu par son putain de vis-à-vis qui n’est pas très pratique pour danser nu. Ce n’est jamais qu’un détail quand on a l’océan en face de soi pour faire ce qu’on veut !

  1. La maison de Nora Walker (Brothers & Sisters)

Houses Onscreen A-Z | Walker house, Kitchen inspirations, Home ...Une villa pareille, ça ne se refuse pas, je pense. En pleine Californie où il ne pleut jamais, avec une piscine de dingue, beaucoup d’espace pour danser et faire tout ce que l’on veut, une cuisine toujours pleine à craquer de plein d’aliments, comment voulez-vous que je résiste ? Et la piscine, les amis, la piscine ! Cinema Style: Pasadena Prime Time: Brothers & SistersEn fait, c’est surtout pour la piscine que cette maison est dans la liste. Après, je ne suis pas sûr que j’aurais envie d’être confiné avec Nora qui fouine toujours partout, et cette maison sans Nora, ce ne serait pas pareil… Ce n’est donc pas le lieu numéro 1 du confinement, mais c’est un chouette lieu où vivre deux mois enfermés. En plus, en deux mois, j’ai le temps de m’appliquer à refaire la décoration du salon qui laissait un peu à désirer, je trouve.

201 – Man of Science Man of Faith | Not Confused Just Lost

  1. Le bunker de Desmond (LOST)

Je sais, c’est un choix qui va paraître étrange, surtout après mon évocation de la plage et de la piscine. Seulement, si on y réfléchit bien, c’est un choix malin. Pas besoin de se prendre la tête sur le papier toilettes et les courses : le bunker possède tout ce qu’il faut et est chargé à bloc. Il est tout confort, également : une salle de bain dernier cri – pour l’époque – et une salle de sport, une superbe bibliothèque, des vinyles plutôt chouettes et un peu d’informatique.

The Lost Fan Blog: 70s Hatch Pad: Part One
Non, je n’ai jamais compris non plus l’utilité des deux machines à laver, mais je trouve ça classe quand même.

Certes, faut donner un coup de jeune à l’ordinateur et ramener sa propre couverture wifi sur place, mais ça le peut faire. L’idée est d’être confiné, je sais bien, mais au pire, on est tout de même sur une île déserte (la plus peuplée des îles désertes, OK, mais une île déserte quand même) si on a envie de respirer et d’être à l’air libre. De toute manière, je ne suis pas du genre à regretter de me déplacer à l’air libre, parce que je ne suis sorti qu’une fois en 52 jours, hein. Ouh, c’est mal. Le soleil risquerait toutefois de me manquer, et c’est pour ça que ce n’est pas mon choix numéro 1. Mais vraiment à part ça et l’alarme toutes les 108 minutes, c’est le lieu idéal pour se confiner ! OK, l’alarme toutes les 108 minutes est vraiment ce qui me dérange le plus.

Charmed Halliwell Manor living room 4

  1. La maison des sœurs Halliwell (Charmed)

Je pense que cette maison est plus ma maison d’enfance que ma vraie maison d’enfance tant je la connais par cœur grâce aux visites 3D qui étaient possibles sur certains sites et grâce à la série qui nous la montre sous toutes les coutures à plus d’une reprise. Les voisins sont assez loin, il n’y a pas de vis-à-vis, il y a un grenier où l’on peut apprendre à faire la magie, une cuisine toujours remplie – mais un peu petite, pour le coup, sauf que bon, on n’est pas confiné à 15 non plus alors ça va – et une véranda ensoleillée pour ne pas se sentir enfermé. Au pire, si on se sent enfermé, il y a même un jardin. Pas de quoi s’ennuyer non plus : la valse de démons qui débarque à tout instant par surprise assurera un confinement mouvementé, au moins. À moins qu’ils ne se confinent eux aussi ? Allez savoir !

Charmed Halliwell Manor kitchen 10

Bref, je choisis finalement d’être confiné dans la maison des séries où je me sens le plus chez moi… Logique, non ? Et vous, ça donnerait quoi ? Moi, je crois que finalement, j’ai bien choisi mon appartement en déménageant, parce que je me sens parfaitement bien chez moi après deux mois non stop !