Mes cinq épisodes les plus marquants de 2020

Salut les sériephiles,

Vous pensiez que j’avais totalement oublié les TFSA ? Je ne suis pas amnésique, malgré mes quatre mois sans eux. Très honnêtement, ce rendez-vous me manque, mais il prend toujours plein de temps sur mes vendredis et avec des journées six ou sept heures de cours, c’est juste impossible de lui consacrer le temps qu’il faudrait. J’enchaîne en général sur des week-ends durant lesquels je veux me reposer, surtout que je n’ai pas de vendredi soir tellement je suis claqué. Bref. Je vais faire des efforts pour revenir en force en 2021 ; j’ai des brouillons de certains des TFSA que j’ai ratés, mais en attendant, il y en a que je ne peux pas ne pas écrire car je l’adore à chaque fin d’année ! Voici donc pour les cinq épisodes les plus marquants de mon année de sériephile 😊

Avant de commencer, je termine cette intrigue en annonçant des spoilers ci-dessous sur les séries suivantes, que je mets par ordre alphabétique pour ne rien révéler de l’article : Agents of S.H.I.E.L.D (S07), Grey’s Anatomy (S17), In the Dark (S02), The Magicians (S05) et Zoey’s Extraordinary Playlist (S01). Mention d’honneur à l’épisode spécial d’Euphoria qui n’était pas loin d’être dans ce top (mais il fut détrôné), à un épisode de The Mandalorian (pardon ?) qui portait bien son nom et, évidemment, à l’épisode 7×13 de The 100 qui est l’un des plus marquant de mon année également. J’ai eu tendance à privilégier un mélange de marquant/préféré, et cet épisode dans son ensemble n’était pas à la hauteur… mais je suis tellement marqué par celui-ci.

Bien sûr – promis, après je commence l’article – beaucoup de séries ont vu leur dernier épisode être diffusé cette année, et il est dur de ne pas avoir de pensées pour certaines : The Good Place, Les Bracelets rouges, How to get away with murder, Future Man Beaucoup de moments marquants cette année, mais il fallait bien n’en choisir que cinq !

Petits spoilers dans les descriptions, mais rien d’explicite, surtout mes sentiments…

  1. Grey’s Anatomy – S17E01 – All Tomorrow’s Parties – 20/20

C’est sujet à débat, je le sais bien, mais la série a fait le choix de s’attaquer au coronavirus et elle a vraiment bien fait, de mon point de vue. Cet épisode est l’un des meilleurs de la série depuis longtemps. Nous sommes tous marqués par la pandémie en 2020, et il était assez logique que ça se reflète dans ce classement des épisodes les plus marquants. Même pas besoin de citer le deuxième et son cliffhanger traumatisant : cet épisode était une dinguerie en lui-même. Je ne l’ai pas vu passer, et il coupait le souffle à refléter si bien la panique de la réalité. Mais OK, j’avoue, j’ai aussi cité l’épisode parce que c’était un double épisode et que ce cliffhanger, bordel, j’étais tellement surpris, heureux, confus, inquiet, tout ça à la fois. Incroyable… et pourtant, ils l’ont fait !

210

  1. In the Dark – S02E10 – The Last Dance – 20/20

La série a fini deuxième de top 50, donc ça ne devrait étonner personne que je la cite parmi les épisodes les plus marquants, mais là encore, what the hell, ce cliffhanger que personne n’avait vu venir – ah ben si, en fait. Il est très, très bon cet épisode et il reflète toutes les qualités de la série, avec des répliques de dingue et des rebondissements qu’on ne voit pas arriver. J’ai ri, j’ai été particulièrement choquant, et il y a une scène qui me revient en tête chaque fois que je pense à la série. C’était digne d’une fin de saison, d’ailleurs, parce que je me souviens plus de ce qu’il se passe à la fin de cet épisode que de ce qu’il se passe ensuite… Oups !

709

  1. Agents of S.H.I.E.L.D – S07E09 – As I Have Always Been – 20/20

Seulement troisième ? Très sincèrement, j’avais mis cet épisode en premier dans mon brouillon, parce qu’il est le premier auquel j’ai pensé. Quelque part, c’est donc qu’il fut le plus marquant. Pourtant, j’en ai deux autres que je sais avoir préféré. Comme chaque année, la série se sécurise une place dans ce classement avec un excellent épisode se concentrant sur un personnage que j’adore, sur les liens entre toute l’équipe, sur sa qualité d’écriture des répliques, sur… tout, j’adore, tout simplement. Et ça aide que l’idée de base de l’épisode soit quelque chose que j’adore aussi. C’était pourtant une prise de risque, mais c’était parfaitement géré, comme l’ensemble de cette saison. D’ailleurs, c’est aussi dans cet épisode que j’ai senti venir une des révélations du dernier épisode ; parmi tant d’autres choses. Que de souvenirs ! Meilleur que le dernier épisode de la série, et oui !

06.jpg

  1.  The Magicians – S05E06 – Oops I did it again – 20/20

Bon. Je viens tout juste de l’écrire, je vais donc le répéter : ça aide que l’idée de base de l’épisode soit quelque chose que j’adore, et oui, c’est très ressemblant à l’épisode précédent, mais c’est en même temps très différent. Cette fois, on offre à mes personnages préférés l’occasion de nous montrer qu’ils sont géniaux. Ils ont les scènes les plus marquantes de la série, de toute manière. Certes, l’an dernier, c’est pour un autre personnage et un autre twist que j’avais cité la série… mais tout de même, ce duo ! Bref, quel plaisir à voir cet épisode ; c’était un des meilleurs de la série et il fonctionnait à merveille. Je manque de superlatif.

112-2.jpg

  1. Zoey’s Extraordinary Playlist – S01E12 – Zoey’s Extraordinary Dad – 20/20

Très honnêtement, la série a failli ne pas être dans ce classement. J’avais à l’origine privilégié The 100 en cinquième position, mais en relisant un peu la liste des séries vues cette année, Zoey s’est imposée beaucoup plus vivement à mon esprit que n’importe quelle autre série. Cet épisode de fin de saison 1, c’est bien simple, il me file encore des frissons. J’adore les deux épisodes précédents qui sont probablement mes préférés de l’année, mais celui-ci il est dans le thème de ce TFSA parce qu’il est marquant. Il était très bon aussi, hein, mais je suis un peu moins attaché aux persos tout de même. Pourquoi le mettre en premier alors ? Parce que vraiment, j’ai des frissons en repensant à certaines scènes des mois après. Il traite d’un sujet universel qui provoquera toujours multitude d’émotions. Comment pourrait-il en être autrement ? C’était bien écrit, bien interprété, les chansons sont marquantes et l’épisode reste un souvenir vif de mon année, en plein confinement, en plus, à une période où il y avait sûrement besoin aussi d’évacuer certaines tensions et émotions.

Voilà pour mon année 2020 donc… Il y a des traces de Covid, désolé pour tous ceux que ça blase d’en entendre parler, mais à mon sens, les séries sont aussi là pour nous aider à faire face à ce type de problèmes. C’est comme ça !

 

Cinq séries qui, finalement, ne me manquent pas tant que ça

Salut les sériephiles !

Vous le savez, on vit un mois de septembre assez vide en séries, et octobre ne sera pas beaucoup mieux. Pire encore, on sait déjà qu’on va se prendre dans la tronche un tas de séries en janvier, même si les premières dates de retour sont annoncées pour novembre… Je la sens très mal cette saison à venir, parce que l’évolution du Covid fait qu’il y a des reconfinements probables (sans parler du tremblement de terre aujourd’hui aux USA, des élections, tout ça tout ça). Se divertir va être plus important que jamais, mais en même temps, Tequi a un peu raison de souligner avec le TFSA de cette semaine, qu’il y en a dont on est parfaitement capables de se passer. De mon côté, j’en ai relevé cinq, ce qui me permet donc de vous proposer un petit classement, comme toujours, allant de celle me manquant le plus à celle me manquant le moins !

Dis-moi ton signe astro, je te dirai quel personnage de The Walking Dead tu  es

  1. The Walking Dead

Même si j’aime beaucoup les saisons 9 et 10, force est de constater que je ne vis pas si mal que ça la pause d’entre deux saisons. C’est peut-être parce qu’on en a l’habitude : toute la saison était quasiment diffusée et le mode de diffusion annoncé pour la suite est suffisamment bizarre et chaotique pour que ça ne pose finalement pas de vrais problèmes d’attendre. Toutefois, si je la mets là, c’est parce que j’ai pris l’habitude d’avoir neuf à dix mois sur douze une dose de zombies hebdomadaire, et qu’en fait, ça ne me manque pas spécialement. Certes, souvent j’accélère les épisodes, c’est peut-être pour ça aussi ! Pourquoi ne pas avoir parlé de Fear du coup ? Parce qu’elle, elle me manque beaucoup et j’ai hâte d’être dans un mois pour savoir ce que nous réservera la suite !

Le vol le plus long – Manifest | Smells like Chick Spirit

  1. Manifest

J’avais bien accroché à la saison 1, mais la saison 2 était tout de même un cran en-dessous à mon goût – ou plutôt, elle était trop similaire à la première et j’avais trouvé ça décevant. Je me rends compte qu’elle ne me manque pas tant que ça et que son cliffhanger était suffisamment naze pour que je ne sois pas pressé de la retrouver. C’est toujours le problème des cliffhangers entre deux saisons : s’il n’est pas assez bon, ça limite vachement la hype avant la suivante. Bref, j’ai envie d’avoir des réponses, mais je ne me fais pas trop d’illusion. Ca sent la série qui va être annulée à cause des déboires financières du Covid…

Hayden Herrera | Tumblr

  1. Station 19

Même problème de cliffhanger que la précédente. Si certains personnages de Grey’s me manquent vraiment en ce moment où on devrait se préparer à les revoir et si j’aime certains autres dans cette série-là, le cliffhanger de la fin de saison 3 était tellement pourri que je ne suis pas pressé de les retrouver. En fait, on est au stade où Andy me sort autant par les yeux que le reste du monde qui ne l’a jamais aimée et, par conséquent, ce n’est pas plus mal pour moi qu’elle ne revienne qu’en novembre. Ni elle, ni Sullivan ne me manquent, je vous l’assure à 100% !

VJBrendan.com: 'American Horror Story:1984' Trailer

  1. American Horror Story

Je triche avec celle-ci : j’ai vu la saison 9 le mois dernier après tout… Il n’empêche que je ne suis pas du tout impatient de découvrir la prochaine fournée d’épisodes, ni même American Horror Stories. Pourtant, la saison 9 était vraiment chouette à voir d’une traite en pleine nuit de canicule, comme je l’espérais depuis l’an dernier. Sauf que, justement, j’ai tellement pris l’habitude d’avoir du retard et de voir tous les épisodes d’un coup pour cette série que je me dis que ça peut bien attendre son retour. Elle ne m’a jamais vraiment manqué entre deux saisons… puis si jamais elle me manque trop, j’ai les épisodes de Ratched qui m’attendent, c’est presque pareil, non ?

Supergirl saison 4 : un énorme bouleversement après l'épisode 10 - Purebreak

  1. Supergirl

Bon, et là, on touche tout de même à celle qui me manque le moins, parce que ça fait onze mois que je n’ai pas vu le moindre épisode et… bof. La saison 4 était ratée, le début de saison 5 était désespérant et je me suis dit que j’attendrais d’avoir deux ou trois épisodes à voir pour que ça avance d’un coup. Maintenant, j’en ai dix-neuf et elle est toujours en train de m’attendre, Kara ! Il n’y a plus vraiment de personnages que j’aime, les intrigues trainent en longueur, la saison 6 ne sera qu’en janvier… Bref, ça peut bien attendre encore. Elle est pourtant sur mon planning, depuis trois semaines : je m’étais dit qu’un épisode chaque dimanche, ça permettrait de finir la saison 5 en janvier, juste avant la reprise. Et puis, en fait, non. Non, tu ne me manques pas, Kara ! En plus, j’ai encore en travers le coup du « BOUFFE DE L’HERBE ET REVIENS À LA VIE SISTA » en saison 4, désolé.

J-2 avant le retour de The Affair | Just One More Episode

C’est tout pour cette semaine… Et ce n’est peut-être pas plus mal comme ça, parce que sinon, j’allais me lancer dans la longue liste de séries qui ne me manquent pas trop alors même que je me suis arrêté en plein milieu de saison. Coucou The Affair, je n’oublie pas que je dois te finir un jour, rien n’est wrong with me Alison, c’est juste que la flemme l’emporte, parfois… Sans parler du Marvel/Netflix, là… Un jour, une nuit, ça me prendra, j’en suis sûr. Enfin, on verra bien.

Les personnages qui m’ont fait fantasmer en 2020 (4)

Salut les sériephiles !

Horreur, malheur, j’ai un TFSA de retard ! Dire que j’ai tenu plusieurs années en suivant le rythme hebdomadaire, et voilà. Ne vous inquiétez pas, je ne vous laisse pas tomber, surtout qu’il s’agit là d’un des thèmes de Tequi les plus attendus chaque année : les personnages qui font fantasmer. Et avec tout un tas de séries qui prennent fin en 2020, c’est la dernière occasion pour moi de parler de certains personnages avant qu’ils ne soient plus au goût du jour, quand d’autres séries n’ont pas été diffusées cette année et ne peuvent entrer dans le classement selon les critères que je me fixe… Aaaaaaah. Les choix furent draconiens pour cette quatrième édition, alors comme l’an dernier, ce sont deux tops 5 que je dresse !

Voir aussi mes tops de : 2017 | 2018 | 2019

Top 5 Moments 'This Is Us' Represented For Natural Hair - xoNecole: Women's Interest, Love, Wellness, Beauty

  1. Beth (This is us)

J’ai toujours tendance à l’exclure des tops, alors que chaque année, elle s’impose comme mon personnage préféré dans cette série. Elle est d’une patience incroyable et à toute épreuve, elle est intelligente, drôle, magnifique et sensible… Pourquoi ne serait-elle pas dans ce top sur les femmes qui font fantasmer, hein ? Vraiment, Beth a tout pour elle.

Amazing Emori 😍 #the100 #emori #luisad'oliveira (With images) | Pretty people, Icon, The 100

  1. Emori (The 100)

Chaque année, je cite pourtant Echo, mais pour cette saison finale, c’est Emori qui a toutes mes faveurs. Au milieu d’une saison finale ratée où beaucoup de personnages ont des évolutions douteuses – à commencer par Echo et ses constantes voltefaces en cours de route ?, Emori est un phare qui me guide. Dès son arrivée en saison 2, j’ai bien accroché au personnage de voleuse prête à tout pour survivre, mais plus le temps a passé, plus elle est devenue un objet de fantasme évident. En plus d’être maligne et de tout faire pour survivre, elle est maintenant aussi sacrément intelligente avec Raven lui ayant appris plein de choses. La voir avec un peu plus de pouvoir était plaisant et je trouve que les scénaristes lui ont donné un joli rôle cette année – tout comme Murphy, d’ailleurs. J’espère que les derniers épisodes ne viendront pas tout casser !

abigael caine | Tumblr

  1. Abigael (Charmed)

Exit Maggie, sorry, bonjour Abigael, cet ajout au casting de la saison 2 qui sortait d’absolument nulle part mais qui s’est avéré carrément efficace. Abigael cumule pas mal de choses que j’adore de manière habituelle chez mes personnages préférés : elle a une réparti à toute épreuve, un côté très bitchy et du pouvoir dont elle sait se servir. Certes, la série n’est pas toujours un exemple de réussite et d’idées grandioses, mais je suis super heureux de l’ajout d’Abigael au casting. En plus, ça fait un personnage totalement inédit, mais ça recoupe l’idée d’une quatrième sœur maléfique exploitée plein de fois dans la série ou dans les fanfics. Elles ne sont pas de la même famille, oui, mais au bout d’une saison, c’est tout comme. J’aime Abigael, et ça me donne envie de vite découvrir la saison 3 maintenant !

23 times Margo from "The Magicians" was the High King of sass

  1. Margo (The Magicians)

Ce n’est une surprise pour personne que Margo se retrouve dans ce top, mais je ne cherche pas spécialement à surprendre cette année, puisque la série étant terminée, il me fallait absolument réussir à parler d’elle une fois de plus. Margo, c’est la classe incarnée, que vous le vouliez ou non. OK, elle n’est pas toujours polie, mais eh, elle est magnifique, elle est directive, elle a des ovaires bien imposants comme il se doit et… pfiou, c’est juste une Queen. Le fantasme est total, elle me manque déjà énormément, je n’arrive pas à me faire à l’idée qu’on ne retrouvera pas la série. Syfy, t’as déconné sec là !

bestofbennet - best of bennet Tumblr Blog | Tumgir

  1. Daisy Johnson (Agents of S.H.I.E.L.D)

Voir aussi : Chloe Bennet (#45)

Si entre les saisons 1 et 7, mon fantasme sur Skye s’est un peu atténué, je trouve que sur les deux dernières saisons, Daisy était carrément magnifique ! Que s’est-il passé ? En saison 1, j’adorais sa naïveté et son insouciance en tant que Skye et elle me plaisait bien… En cours de route, la vie s’est compliquée pour elle et je n’accrochais plus tellement à certaines de ses décisions, et en ce qui me concerne, le fantasme est toujours terni quand je n’accroche plus au personnage. En revanche, sur les saisons 6 et 7, tout allait bien ! Cette année, impossible de ne pas la shipper, et dès l’an dernier, sa nouvelle coupe de cheveux était à tomber par terre. Bref, à la fois belle, intelligente et charismatique, il faudrait être vraiment difficile pour ne pas fantasmer sur Daisy !


Sinon, je vais spoiler la saison 7 de la série avec mon numéro 1 du classement mecs, je préviens tout de suite ! Et côté mecs, donc ? J’ai eu l’impression que je n’allais pas réussir à en trouver cinq, et puis finalement, à faire le tour des séries, on finit toujours par trouver plus que nécessaire !

Voir aussi mes tops de : 2017 | 2018 | 2019


  1. Siddiq (The Walking Dead)

Performance de la semaine : Avi Nash (#63)

Oui, oui. Bon, je vais spoiler aussi sur ce coup-là d’ailleurs, donc si vous n’êtes pas à jour, passez votre chemin. Siddiq, c’est un personnage que j’aimais bien dès son introduction, peut-être parce qu’il a réussi à nous débarrasser de Carl, et que ça, c’était une sacrée bonne idée, n’en déplaise aux fans. Dans ce début de saison 10, je trouve qu’il était au top de sa forme physique. Certes, côté mental, ce n’était pas fou, mais j’ai vraiment accroché énormément à son personnage. Eh, sa relation avec Rosita – également un gros fantasme – a sûrement joué aussi dans l’affaire, je ne dis pas, mais j’aurais vraiment adoré qu’il puisse rester plus longtemps dans la série. Sa mort m’a vraiment fait chier !

Épinglé sur —— GIF

  1. Ricky (High School Musical: The Musical The Series)

Voir aussi : Joshua Basset (#64)

C’est honteux, c’est encore un ado, mais il a un sourire tout à fait charmant depuis toujours ce Ricky. Et puis, il a surtout une voix que j’aime beaucoup, que ce soit dans la série ou sur ses compositions perso (j’ai écouté Common Sense en boucle une bonne partie de l’été). Par contre, ça s’arrête là, en fait, parce que son personnage, bon… C’est une série Disney + pour adolescents, il ne faut pas trop en demander et il est tout de même un peu concon. Une fois adulte, il pourra avoir des rôles bien meilleurs, et je pourrais dire que j’avais repéré le potentiel avant – dès Grey’s Anatomy, en fait. D’ailleurs, puisqu’on en parle :

Sem 21: TAG Favourite Characters # 4 Doctors & Love - Behind The Doooor

  1. Levi (Grey’s Anatomy)

Voir aussi : Jake Borelli (#76)

Sans surprise si vous suivez mes critiques de la série, Levi s’offre une place dans mon top de cette année. Il a une bonne bouille, une vie tout à fait chouette et il s’affirme de plus en plus, ce qui fait vraiment plaisir à voir et participe à en faire un fantasme. J’ai beaucoup aimé cette saison pour lui, de sa trahison de Meredith parce qu’il respecte ses valeurs à sa colocation imprévue avec Jo, parce que son mec est un connard. Je suis content que les scénaristes lui fassent de plus en plus de place dans la série !

We Have To Look At This Life In Front Of Us JAugust Richards GIF - WeHaveToLookAtThisLifeInFrontOfUs JAugustRichards DrOliverPost - Discover & Share GIFs

  1. Oliver (Council of Dads)

J’ai toujours bien aimé J. August Richards, mais ce rôle d’Oliver a été une vraie surprise, parce qu’on sent qu’il était hyper à l’aise dans le rôle – peut-être parce que ça lui a permis de faire un coming-out totalement inattendu. Père aimant, ami dévoué (sa relation avec Robin était incroyable, tout simplement, je pourrais le regarder jouer avec Sarah Wayne Calles pendant des heures !) et mari un peu trop sûr de lui, Oliver était un personnage vraiment bien écrit, avec ses failles et ses forces. Je le vois un peu comme l’équivalent masculin de Beth, en fait, donc ce n’est pas si étonnant qu’il finisse dans mon classement !

oh fitz fitz fitz | Tumblr

  1. Daniel Sousa (Agents of S.H.I.E.L.D)

Eh. Evidemment, Enver Gjokaj. Déjà dans Emergence, j’étais content de le retrouver et il ajoutait un charme à la série, mais dans le rôle de Sousa, bon dieu, qu’il a ajouté un cachet de fantasme à la dernière saison ! La dernière saison est l’une des meilleures – même si je regrette une absence se faisant trop sentir – et c’est en partie grâce à l’arrivée de l’acteur, dont le personnage a su trouver naturellement sa place dans le casting large. Il me faisait rire à chaque fois et vraiment, je suis heureux de savoir que la carrière de cet acteur est assez remplie pour qu’on le retrouve dans plusieurs projets en ce moment. Depuis 2008, je trouve en plus qu’il vieillit vraiment bien – mais il était déjà un tellement bon acteur dans Dollhouse ! Le fantasme est total, rien que parce qu’il est comme le bon vin et qu’il se bonifie en vieillissant. C’est rare et ça se souligne !

rookie of the west | Tumblr
There’s always next year !

Voilà donc pour cette année. Côté mecs, je mets sur le banc Noah (de Trinkets, pas de The Affair !), Cary (The Other Two) et West (The Rookie) ; côté nanas, Lucy de cette même série aurait pu être dans la liste, Kelsey me manque énormément, Alicia aussi (toujours, oui, même si le personnage est moins fantasmant avec le temps), Maggie de Charmed et Jess de In the Dark sont passées à ça d’être dans le top. Et puis, Dichen Lachman, aussi.

Sinon, je ne vais pas remodifier tout l’article maintenant que je l’ai terminé, mais au moment de cliquer sur publier, je me suis rendu compte qu’il y en a quand même deux qui devraient être dans cet article et que je n’ai pas cité… Je ne m’explique comment j’ai pu les oublier. Peut-être que c’est le déni, peut-être que c’est que sur la fin de série, les personnages me plaisaient un chouilla moins, mais ne vous inquiétez pas, dans le genre fantasme le plus total, il y avait quand même aussi :

TV Review: How to Get Away with Murder Season 3 Winter Finale | The Young Folks - Part 2
Michaela & Connor ❤

Ah, Hollywood, cette machine à fantasmes…

Voir aussi mes tops de : 2017 | 2018 | 2019

agents of shield x you | Tumblr
Bon ben, goal couple de 2020, clairement.

Les cinq personnages les plus génialement dingues

Salut les sériephiles !

On se retrouve avec un nouveau TFSA dont je sens qu’on va me reprocher d’avoir mal interprété les propos de Tequi, mais ce n’est pas bien grave, ma foi ! C’est parti pour cinq personnages parfaitement géniaux, mais aussi parfaitement dingues, ce qui les rend génialement dingue, non ? Je ne sais pas trop si c’était l’idée derrière ce thème, mais c’est ce que j’ai décidé d’en faire, deal with it !

Pauley Perrette, aka la gothique Abby, quitte NCIS après 15 saisons

5. Abby (NCIS)

Elle n’est pas tout à fait dingue à proprement parler, mais plus d’une fois, Abby a proposé des choses un tantinet dingue à l’équipe de manière à résoudre une enquête. Un tantinet dingue, certes, mais toujours super efficace, au point d’être restée pendant dix ans une composante essentielle de la série. On n’imaginait pas la série sans elle… Certes, les scénaristes ont trouvé comment la remplacer, mais en attendant, Abby est restée pendant dix ans un personnage à la fois géniale et dingue. A sa manière. Irremplaçable, NCIS n’est plus la même depuis le départ de sa scientifique au grand cœur plein de caféine.

4. Kimmy (Unbreakable Kimmy Schmidt)

Le cercle des Sérievores : 10 séries que tu peux mater avec tes parents  sans aucune gêneEh, c’est un choix facile, même si je n’ai jamais pris la peine de finir la série et même si son épisode interactif me paraît avoir fait un énorme bide. Avant de ne plus être drôle car le personnage finissait par être moquée au lieu d’être simplement naïve face à la vie, Kimmy Schmidt était une vraie génie de l’interaction sociale et des idées loufoques à la fois, la rendant génialement dingue. J’ai de très bons souvenirs de la première saison, et ce générique plein de folie aura toujours cet effet de génialement dingue sur moi !

3. Barney (HIMYM)

Barny Stinson GIF - Barny Stinson HIMYM - Discover & Share GIFs | Tv  dizileri, Film, ResimlerDifficile d’envisager un thème sur les personnages dingues sans penser à Barney. Oh, bien sûr, la série vieillit plutôt mal et c’est fort dommage, mais pour l’époque, Barney était tout simplement génial. Je pense qu’en 2020, la série ne survivrait même pas une saison avec un personnage aussi peu respectueux des femmes, mais ce n’est pas parce que la société a progressé qu’il faut oublier la contribution de Barney en tant que personnage dingue avec des plans tous plus tarés les uns que les autres. Et puis, il a offert le contre-exemple parfait de comment se comporter en société, peut-être qu’il a à sa façon contribué à rendre le monde un peu plus respectueux. Allons savoir ! En tout cas, ses théorèmes, ses répliques cultes et ses expériences ont marqué toute une génération : c’est un génie, même s’il est dingue.

2. Walter (Fringe)

Walter Bishop, Fringe, Lsd, Drugs GIF | GfycatGénie et dingue sont les deux mots qui caractérisent le mieux le personnage de Walter Bishop dans Fringe. Après tout, on l’a découvert en premier lieu dans un hôpital psychiatrique, non ? Il est resté un bon moment premier de ce top parce que je l’adore Walter, même si des événements récents ternissent un peu ma vision du personnage – l’actrice Jasika Nicole, interprétant Astrid, m’ayant fait prendre conscience que le running gag autour du nom de son personnage était tout de même un brin raciste, faisant de Walter un personnage raciste. C’est moche de grandir et de perdre ses illusions sur la vie… Et ça l’est d’autant plus que Walter est un personnage qui nous berçait dans ses douces illusions droguées. Si ses idées étaient toutes plus dingues les unes que les autres, Walter était aussi un génie capable de les concrétiser, et ça, c’est beau.

  1. Jennifer (12 Monkeys)

12 Monkeys... | IMDB v2.1Voilà un autre personnage que l’on rencontre alors qu’elle est en asile psychiatrique, si je ne m’abuse, mais qui petit à petit nous fait découvrir que sa folie est loin de l’être. Jennifer est dingue, tous ceux qui ont vu la série ne diront jamais le contraire, mais elle est bien plus que ça. Elle entre tout à fait dans la catégorie des génies, parce qu’elle a un cerveau qui fait baver de jalousie, tout en étant toujours 100% loufoque et over the top. Je l’adore, et chaque saison a réussi à la rendre plus attachante, plus dingue, plus géniale. C’est pourtant difficile d’écrire un tel personnage et de le garder à un degré de folie équivalent sur le long terme, on l’a vu avec les personnages précédents. Pourtant, Jennifer était chaque saison plus dingue, mais aussi plus géniale. Je ne me souviens quasiment que d’elle et de ses performances (notamment musicale chez les nazis) en saison 4, tout le reste a fini par se brouiller petit à petit dans mon esprit. Dingue. Géniale. Génialement dingue.

GIF elementary school funny lol - animated GIF on GIFER

Voilà, voilà. On notera que j’ai également pensé au casting de Teachers, mais elles méritent toutes plus ou moins leur place dans l’article, sans pour autant être des génies… OK, je sais que j’ai totalement dérouté le thème du jour en faisant de ce « génialement dingue » un « génie et dingue » au lieu de « totalement dingue ». Ce n’est pas grave, j’aime interpréter les TFSA comme je le sens.