The Mandalorian – S02E06

Épisode 6 – The Tragedy – 20/20
Allez, je ne boude pas mon plaisir face à cet épisode, et j’y mets la meilleure note parce que je ne vois pas trop ce que je pourrais attendre de plus de cette série. Dans cet épisode, j’ai eu droit à une guest que j’adore, une bonne construction de personnages, une intrigue qui ne perd pas de temps, une belle scène d’action et des moments… tragiques, comme l’indique le titre de l’épisode. Très chouette !

> Saison 2


Spoilers

You’re very special, kid.

J’avais promis de voir l’épisode hier, mais ce fut un échec… J’aurais pourtant pu : je viens de découvrir qu’il ne durait qu’une demi-heure. Si j’avais su, j’aurais réussi à le caser, mais je m’attendais plutôt à du 45 minutes, et un quart d’heure, ça fait beaucoup de différences, croyez-moi ! Bref, on nous promet cette semaine une tragédie (est-ce que tu m’entends eh oh), alors je me dis que je suis dans l’ambiance avec ma critique qui débarque en retard.

Dans l’épisode de cette semaine, on reprend par une scène qui commence à être une habitude : le Mandalorian sympathise avec Baby Y… Oh non, avec Grogu. Il faut se faire à ce nom. L’avantage, c’est que c’est plus court à écrire, donc la critique ira plus vite. Non ? Allez, elle n’ira pas plus vite si je mets tant de blabla à raconter une scène assez simple où le Mandalorian teste Grogu en le privant de sa balle métallique préférée.

Le but est pour Mando de vérifier si Grogu est capable de la faire venir à lui, et ça l’énerve de voir que oui, parce que ça confirme qu’il y a bien eu un entraînement pour notre petit alien vert et que Mando n’aura pas trop le choix que de l’emmener où il a promis de l’emmener, sur la pierre du temple Jedi de la planète près de laquelle ils sont justement.

J’ai eu espoir pour mon nouveau Bingo Séries quand le Mandalorian a assuré qu’il allait falloir voyager fenêtre ouverte vers le sommet… mais finalement, il s’est contenté de sauter de son vaisseau. Au moins, ça nous change des scènes d’atterrissage habituelles ! Ils arrivent en tout cas au sommet de la montagne où se dresse un « temple Jedi ». Cela ressemble fort à des dolmens terriens, tout de même. D’ailleurs, comme sur Terre, Mando n’a aucune idée de ce à quoi servent ces dolmens, et nous non plus. On regarde donc Mando galérer à savoir ce qu’il est censé se passer maintenant que Grogu est posé sur la bonne pierre.

Oh, comme c’est mignon, Grogu est ensuite harcelé par des papillons bleus très mignons. Finalement, un vaisseau apparaît dans le ciel et détourne l’attention de Mando assez longtemps pour que Grogu s’éclate à toucher la pierre centrale et à créer un champ de force tout autour de lui. Il n’a jamais autant ressemblé à Yoda que dans cet épisode, notre Grogu.

Mando essaie de l’empêcher de faire son délire qui semble envoyer des ondes vers le ciel, mais c’est en vain : le champ de force nous repousse Mando qui n’a d’autres choix que d’aller à la rencontre de la personne qui a débarqué de son vaisseau… et qui n’hésite pas à lui tirer dessus, assurant qu’il était à le traquer depuis tout ce temps. Ben, mec, si tu voulais parler, pourquoi tu lui tires dessus ?

Le Mandalorian est bien gentil à prendre le temps de parler avec lui, mais il faut dire que « lui » est un personnage-clé de la saga : Boba Fett. Cela pourrait être sympathique de le dire aux fans qui débarquent dans l’univers, comme moi, mais vraiment, ce n’est pas le but des scénaristes, je crois. C’est un peu dommage pour une série conçue comme série grand public – c’est tout de même la série la plus regardée de la plateforme Disney+ aux USA (on se demande bien pourquoi quand les trois-quarts de la promo de la plateforme s’est faite autour de Baby Yoda).

Finalement, Boba Fett est accompagné de Fennec, dont il reconnaît la voix bien vite. Elle le souligne, et je dois reconnaître que je suis impressionné, parce que je n’ai pas eu le temps de reconnaître sa voix non plus sur la première réplique. La deuxième réplique en revanche, pas de problème. Ce n’est pas faute de l’avoir entendue prononcer une phrase ce week-end (et la reconnaître immédiatement à la voix, d’ailleurs) en regardant le live-action de Mulan pourtant !

Je me perds complètement dans la critique là, non ? Fennec est donc encore en vie, puisque Boba Fett a décidé de lui sauver la vie, et elle le sert désormais. Qu’importe si ça implique de menacer Grogu au passage. Bon, Mando le prend très mal, mais il parvient malgré à tout à dialoguer avec ses interlocuteurs. Boba Fett veut simplement récupérer l’armure que le Mandalorian s’est donné du mal à récupérer il y a quelques épisodes, en nous détruisant un monstre alien. Soit.

Leur petite conversation de retrouvailles est malheureusement interrompue par l’arrivée d’un vaisseau de Stormtroopers. Cela fait paniquer Mando qui tente encore une fois de récupérer Grogu pour s’enfuir au plus vite. C’est un échec : il se fait assommer par son enfant préféré. En parallèle, heureusement, Fennec tire toujours aussi bien… pas comme les Stormtroopers qui la ratent un nombre incroyable de fois et lui laisse la possibilité de jouer à pierre qui roule amasse les Stormtroopers. Ils se laissent tellement dégommer facilement ! En plus, Fennec est aidée par un Boba Fett très en forme et très badass.

La scène d’action dure donc un certain temps et nous montre ces deux personnages être géniaux dans la riposte face aux Stormtroopers. Malheureusement, ils se débarrassent à peine du premier vaisseau qu’un second arrive déjà. Le Mandalorian, qui se réveille, décide donc de venir en aide à Fennec et Boba Fett, et il sauve in extremis Fennec qui était sur le point d’être faite prisonnière. Je suis tellement heureux de retrouver Ming-Na sur mon écran !

Mando est à peine parti que Grogu se réveille dans son temple, mais qu’importe. L’essentiel, c’est que le Mandalorian et Fennec font une bonne équipe, et qu’ils sont quasiment invincibles lorsque Boba Fett leur apporte son aide… avec l’armure qu’il a récupéré dans le vaisseau de notre Mandalorian. Il est hyper badass et c’est prenant de voir les scènes d’actions très bonnes, avec notamment des explosions et des Stromtroopers qui volent à l’arrière-plan, un peu tout le temps.

Tout se passe donc très bien et les Stormtroopers battent retraite rapidement, se faisant même exploser une fois à l’abri par un Boba Fett qui ne leur laissent pas le temps de s’enfuir. Il n’est pas très gentil avec les méchants, dis donc. Bon, en revanche, ce happy end n’était pas bien crédible puisque l’épisode s’appelle « La Tragédie ».

Cela ne rate pas : un rayon laser sort de nulle part dans le ciel et se dirige directement vers le Razor Crest, qui explose. Oui, oui, le vaisseau du Mandalorian explose alors que je venais juste de retenir son nom il y a un épisode. Il y a de l’abus. Pire que tout, Gideon veut ensuite envoyer des Dark Troopers. Evidemment que Gideon est le méchant derrière cette tragédie.

Les Dark Troopers débarquent donc au sommet de la montagne où se trouve le temple de Grogu, et bien sûr, celui-ci n’est plus protégé par son champ de force maintenant qu’il est fatigué. Le timing arrange bien les méchants et n’est pas des plus crédibles, mais ça passe tout de même bien de voir ces Dark Troopers kidnapper « l’enfant », trop fatigué pour réagir, au nez et à la barbe de Mando – et de Fennec aussi, mais elle n’a pas de barbe. Le Mando, peut-être, on n’en sait rien après tout.

Heureusement, Boba Fett a eu le temps de retourner dans son vaisseau et peut donc suivre ces Dark Troopers de loin. Son but est de ne pas blesser Grogu, donc il ne peut prendre le risque de tirer sur eux. Je ne comprends pas bien pourquoi Mando ne s’est pas envolé à leur poursuite aussi, au moins au début. Après, j’imagine que les Dark Troopers vont trop haut dans l’atmosphère, puisqu’ils rejoignent le vaisseau de Gideon qui… est un croiseur impérial ? Attendez, si même moi je reconnais ce vaisseau comme un vaisseau ennemi, c’est que c’est mauvais signe, non ?

Un croiseur impérial, c’est suffisant pour faire faire demi-tour à n’importe qui, même à Boba Fett. Pfiou. L’épisode ne durait que trente minutes, mais il est effectivement tragique : le Mandalorian nous perd donc son vaisseau, puis Grogu, coup sur coup. Alors certes, dans les ruines de son vaisseau, il retrouve la boule métallique de Grogu et sa lance de Beskar, certes, il a de nouveaux alliés en Boba Fett et Fennec, mais il n’empêche que c’est tragique.

Tant mieux. Ca fait des rebondissements qui passent bien dans la série, et j’adore l’idée de retrouver Ming-Na au moins pour le prochain épisode : Boba Fett assure à Mando qu’il a une dette envers lui maintenant que l’enfant a été enlevé, et qu’il fera tout pour l’aider à retrouver Grogu. En espérant que ça se passe bien !

L’épisode ne s’arrête toutefois pas là, alors que je pensais qu’on avait fait le tour. Mando se décide à recontacter Cara, qui a eu une petite promotion mais accepte malgré tout de l’aider à localiser Migs Mayfeld, un prisonnier sur lequel Mando compte pour retrouver Gideon. Si Cara veut respecter la loi coûte que coûte désormais, il est assez clair qu’elle change d’avis lorsqu’elle apprend que Grogu est en danger.

Il est aux mains de Gideon désormais, et il n’hésite pas à utiliser la Force pour tenter de se protéger des Stormtroopers qui l’attaquent. Il a fait de sacrés progrès dans son temple, mais il s’épuise toujours autant. Cela permet à Gideon de prendre son pied à voir des Stromtroopers être mis à mal par l’enfant, puis de montrer un Grogu un drôle de sabre laser avant de le faire paralyser. Grogu est donc son prisonnier, et ça craint, parce que le but de Gideon est de le ramener au Docteur Pershing pour que celui-ci reprenne ses tests.

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.