Top 50 – 24 et 23

Salut les sériephiles

Des dizaines et des dizaines de copies plus tard, me revoilà donc pour continuer ce calendrier de l’Avent et pour ne rien vous cacher, je l’écris devant le spécial de Noël de High School Musical The Musical The Series. Mieux vaut tard que jamais, ça fait quelques jours qu’il m’attend. Pourquoi je vous dis ça ? Histoire que vous sachiez que si je recommence à raconter n’importe quoi ou faire des erreurs, ben… C’est normal ! Oups !

Season 9 of American Horror Story. #AHS1984. — Montana. 🔪

24. American Horror Story 1984 (S09)

Ah, cette série est une autre preuve dans mon classement que la patience peut payer : j’ai volontairement (pour une fois !) arrêté de la regarder lors de sa diffusion en octobre… afin de la rattraper durant l’été ! En effet, son intrigue proposait clairement une parodie de slasher de l’été, avec son camp de vacances et ses années 80 un brin caniculaires. J’ai adoré la regarder d’une traite par une chaude nuit de #WESéries ! Pas de regret dans l’attente, donc, mais beaucoup plus dans la construction de cette saison qui était, comme d’habitude, divisée en deux. Ils n’arrivent pas à se tenir à une seule intrigue, et c’est franchement dommage, parce que chaque fois que la série se perd dans ses backstories ou ses développements qui n’ont plus rien à voir, elle perd en qualité, je trouve. Après, je ne peux pas dire que ce soit une surprise puisque c’est comme ça chaque année. Note moyenne de la saison : 16,88/20

Voir aussi : Journal de bord du #WESéries 15

Let's Talk About… The Good Place Season Four – Meghan's Whimsical  Explorations & Reviews23. The Good Place (S04)

Parmi les nombreuses séries qui ont mis les voiles en 2020, il y a eu celle-ci, partie dès début janvier ! Quel dommage ! La dernière saison a eu l’occasion de nous rappeler à quel point la série était cool, en proposant une saison qui faisait bien le tour de ce que j’avais adoré – de l’humour, des bonnes répliques, du méta et des rebondissements inattendus, mais fonctionnel. La série laisse derrière elle un vide, parce que je crois que c’est vraiment une série qui aura réussi à se réinventer le plus souvent en restant toujours drôle et inventive. Ce n’est pas gagné pour tout le monde, et en plus, elle avait un casting beaucoup trop génial ! Note moyenne de la saison : 16,923/20

Voir aussi : The Good Place tire sa révérence

Bon, ben c’est bon, cet article est paru largement avant minuit finalement, je me stressais presque pour rien !

> Top 50

 

Y a-t-il une Olivia Pope dans la salle ?

Salut les sériephiles,

Très franchement, j’avais prévu aujourd’hui d’écrire un petit article sur les élections américaines, parce que je pensais quand même qu’après deux jours de décompte, on aurait le vainqueur… Il semblerait que certains états soient plus en galère que moi devant mes exercices de maths en seconde malheureusement. C’est dommage, ça aurait été sympa de faire un petit tour d’horizon des réactions d’Hollywood. Après tout, on a eu de très bonnes choses pendant la période d’élection – mais moins quand même qu’il y a quatre ans, malheureusement. De très bonnes choses ? J’ai partagé sur Twitter, mais pas ici, un micro-épisode de Community en Zoom Call qui est franchement délicieux, et qu’il faut vraiment que je partage une fois de plus :

OK, d’accord, ce n’est pas Community, parce qu’ils n’avaient pas les droits pour ça, mais avouez que ça le fait. J’étais replongé dans la série grâce à ça… et maintenant, avec tout ce foutoir autour des résultats, j’ai l’impression d’avoir été plongé dans un épisode de Scandal. Et non, pas un épisode de la bonne période de la série, plutôt un épisode des dernières saisons où on a qu’une envie : que ça s’arrête, et plus vite que ça, parce que ça urge à force ! Bordel, mais APPELEZ-MOI OLIVIA POPE pour tout régler de ces élections catastrophiques.

Olivia Pope GIF - Olivia Pope Scandal - Discover & Share GIFs

Vous savez ce que c’est le pire ? C’est que je sens qu’on finira par avoir droit à une nouvelle saison d’American Horror Story aussi naze que la saison 7. Pour la défense de Ryan Murphy, il y a toutefois de quoi faire avec l’année 2020, entre Trump qui balance ses mensonges sur Twitter, le Covid, le Black Lives Matter… Les États-Unis (et le monde) sont devenus une série d’horreur. OK, OK, j’exagère un peu, mais comprenez-moi : il faut bien que j’arrive à 500 mots pour justifier la catégorie de cet article.

There Was A HUGE Plot Twist On "AHS: Cult" And Fans Are Losing Their Sh*t - PopBuzz

Twitter est depuis hier un véritable aspirateur à temps libre, à un point que je n’imaginais pas. C’est simple, je n’arrive plus à décrocher entre Trump qui n’arrête pas d’être censuré et les démocrates qui sont accusés de tricher avec les votes par courrier. Chaque fois que je me connecte, je suis happé pour dix bonnes minutes par tout ce qu’il se passe. En plus, ça n’aide pas que je suive quelques acteurs très investis politiquement ; comme Yvette Nicole Brown ou, de manière plus surprenante, Alycia Debnam-Carrey. Ouep, Lexa a appris la leçon et ne veut pas d’un tyran pour gouverner son peuple, c’est fou.

En tout cas, vraiment, ils ont réussi à rendre ces élections aussi historiques que dingues. Les américains ont toujours eu le sens du show et du suspense, mais trois jours d’attente, ça devient trop, surtout quand toutes les heures il y a un nouveau scandale qui éclate, une nouvelle attaque de l’équipe de Trump, une nouvelle manifestation pour dire que chaque vote compte, un nouveau projet de Biden pour quand il sera président… Même Olivia Pope n’a jamais réussi à faire ça, mais en un mot comme en cinq-cents (parce que oui, on y est) : STOP. Juste, STOP.

the last fight discovered by ㅤ on We Heart It

(oui, c’est tout. Voyez ça comme un billet d’humeur)