Le #WESéries 17… pour occuper le re-reconfinement ?

Salut les sériephiles !

Le dernier #WESéries avait eu lieu pour le reconfinement de fin octobre… Est-ce que la dix-septième édition qui approche à grands pas peut être vue comme un signe annonciateur d’une nouvelle période enfermés chez nous ? Peut-être bien. On peut l’espérer en tout cas, parce que les chiffres de la contamination s’emballent et les mesures annoncées font l’effet d’un pétard mouillé pour l’instant.

Histoire d’avoir de quoi faire péter un vrai pétard, sachez donc que le prochain week-end à consacrer à vos séries préférées aura lieu dès vendredi prochain, à 19h. Oui, nous sommes un brin en retard pour l’annoncer, mais en fait, avec la période plus qu’incertaine, nous attendions d’être certains de notre date avec Ludo, qui co-organise toujours le week-end, pour vous l’annoncer.

« Occuper le re-reconfinement » ? Avouez que ça sonne toujours aussi bien que la dernière fois ! Pas de changement particulièrement notable à retenir pour cette nouvelle édition, finalement, puisque nous sommes dans la continuité du précédent jusque dans le contexte historique que nous vivons. Vous êtes les bienvenus pour participer avec nous sur Twitter ou sur le groupe Facebook du #WESéries puisque que tous les amateurs de séries sont invités à participer à ce challenge avec nous – les amateurs, et les autres qui veulent découvrir un peu l’univers des séries aussi, d’ailleurs ! Que vous soyez un régulier ou un petit nouveau, cet article propose un récapitulatif des règles et de nouveaux défis, alors c’est parti !

Pour rappel, « le principe de ce challenge est assez simple : il s’agit de voir un certain nombre de minutes inédites de séries entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. C’est donc totalement inspiré du Week-end à 1000, un challenge assez populaire qui consiste à lire 1000 pages en un WE (et oui, c’est aussi chaud que ça en a l’air). Qui dit minutes inédites dit des épisodes jamais vus auparavant, attention ! ».

Quand ? Dès vendredi prochain, c’est-à-dire le 5 février, à 19h jusqu’au dimanche 7 février à minuit. C’est l’occasion pour moi de frôler le burn-out, d’ailleurs, puisque ça veut dire qu’en plein milieu de ce week-end chargé en épisode, il faudra que je me débrouille pour pondre la prochaine grille de Bingo Séries qui paraîtra, si tout va bien, samedi soir prochain à 20h ! Oui, ça ne laissera que la journée du dimanche pour trouver des points, hasard du calendrier…

Pour qui ? Comme je le disais en introduction, c’est toujours ouvert à tous ceux qui le souhaitent. Ainsi, n’importe qui peut décider de participer à n’importe quel moment du week-end avec le hashtag  #WESéries sur Twitter ou Instagram et sur notre groupe facebook. Les réseaux sociaux sont un bon moyen d’échanger sur les épisodes qu’on regarde, nos objectifs du week-end, nos avancées… et ça permet également de rester motivés dans le week-end, qui peut parfois paraître long si vous avez choisi les mauvaises séries !

Comme d’habitude et comme tout le monde n’est pas aussi dingue que nous, on vous propose quatre niveaux, plus ou moins simples selon vos habitudes et votre emploi du temps du WE. Essayez quand même de vous surpasser, compliquez-vous la tâche si vous avez déjà l’habitude de voir plein de séries en prenant un niveau plus compliqué ! Chacun peut faire selon son niveau et son emploi du temps, finalement.

Le basique : 520 minutes ! C’est le nombre de minutes de séries à voir entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. Cela représente 13 épisodes de 40 minutes ou 26 de 20 minutes ou encore, si on le convertit, 8h30 (un peu moins de 3h par jour, si je pousse les statistiques à l’extrême, c’est franchement faisable et dans la moyenne nationale de temps de TV par jour !). 520 minutes et absolument aucune contrainte : vous êtes libres de regarder ce que vous voulez, parce qu’on ne l’a pas appelé basique pour le compliquer.

Je vous conseille : de varier les plaisirs ! Je n’ai plus tellement de retard en cette année affectée par le covid19, mais j’ai toujours sur le feu la saison 2 de God Friended Me, comme lors des deux précédentes éditions. Je n’ai pas spécialement envie de la regarder en ce moment cela dit, alors je vais peut-être plutôt miser sur le Challenge Séries 2021. On verra.

Vous trouvez ça trop simple ? OK, alors on vous propose de valider le niveau basique avec la mention « défi » ! Keskecé ? C’est tout à fait optionnel, mais si vous voulez la mention, il va vous falloir… (suspeeeeeense) regarder un épisode qu’un autre participant du week-end en séries aura regardé durant cette dix-septième édition. Vous pouvez évidemment choisir de regarder ensemble – en visio, hein, on respecte la distanciation et les gestes barrières, de le commenter ensemble, ou juste fouiner pour voir ce que les autres regardent.

Le moyen : 720 minutes ! Vous avez compris le principe je pense, il s’agit de regarder 12h de séries entre vendredi et dimanche (ça veut dire 18 épisodes de 40 minutes). Vous avez toujours le choix de regarder ce que vous voulez.

Je vous conseille : de continuer votre Challenge Séries 2021 si vous y participez ? 18 épisodes, c’est un bon moyen de savourer certaines séries en enchaînant plusieurs épisodes, ou carrément de rattraper toute une saison comme je l’avais fait lors d’une précédente édition avec The Rain et American Horror Story. C’est aussi le bon plan pour rattraper des séries partageant un même univers sans forcément faire une overdose ?

Vous trouvez ça trop simple ? Validez le niveau moyen, mention « défi » en regardant deux épisodes en commun avec un autre participant. C’est encore faisable rien qu’avec les épisodes hebdomadaires, ça, en plus !

Le difficile : 880 minutes de séries à voir pour le valider. Cela représente 14h50 de séries. 14h50, c’est environ une saison de 22 épisodes de 40 min (ouille !). Cela ne représente qu’un tiers du week-end, hein, vous avez largement l’occasion de manger et dormir, et même d’avoir une vie sociale ! Même pas drôle ce challenge, il n’est pas une vraie excuse pour être associable…

Je vous conseille : de vous empiffrer une saison d’un coup d’une série que vous souhaitez rattraper depuis un moment ; ou d’une que vous n’avez jamais commencé ! Moi, j’aurais toujours Supergirl, mais la flemme est totale, ou carrément une nouvelle série, histoire de, parce que j’en ai un certain nombre dans mon planning de challenge (vous l’aurez compris à force !). D’ailleurs, j’ai dix-neuf épisodes de retard dans Riverdale !

Vous trouvez ça trop simple ? Je suis bien d’accord avec vous ! Tentez donc de caser dans votre planning quatre épisodes vus par un ou plusieurs autres participants de ce week-end… Oui, quatre épisodes, ça peut se diviser tout de même : deux épisodes vus par Ludo, deux par moi, ça vous en fait quatre et c’est bon. Je cite nos noms juste parce que je suis sûr qu’on participe, mais ça peut être n’importe quel autre participant, hein !

Le niveau ultime : 1040 minutes ! Cela paraît inatteignable ? Vous vous trompez, ce n’est que 26 épisodes de 40 minutes environ (17h gloups !). Bon, d’accord, c’est beaucoup, mais je l’ai déjà fait aussi, vous savez ? Lors de la dixième édition, j’y suis même arrivé en commençant le samedi après-midi, alors c’est faisable pour de vrai. Je l’ai aussi fait en étant un peu aidé par le premier confinement. C’est donc possible, mais c’est vrai qu’il faut se prévoir pas mal de temps libre. Après, c’est un challenge, mais c’est le but de ce week-end aussi : se challenger et dépasser nos limites…

Je vous conseille : dans l’idéal, deux saisons de type Netflix ou Prime Video avec 13 épisodes… parce qu’autant d’épisodes d’une seule série, ça risque d’être lourd – même si c’est jouable. C’est un gros défi de voir 1040 minutes, donc il faut aussi se ménager et se préparer : l’excès est dangereux, il faut bien penser à manger, dormir, bouger, tout ça, tout ça. Je ne suis pas votre maman, vous vous connaissez mieux que moi, pensez simplement à consommer avec modération, on n’est pas là pour se faire du mal, mais plutôt du bien. Puis, il y a la saison de The Haunting of Bly House qui attend toujours que je la commence… et cette fois-ci, ça risque d’arriver pour de bon. Je ne devrais pas dire ça, je me porte la poisse tout seul !

Vous trouvez ça trop simple ? Vous êtes donc partis pour… huit épisodes vus par d’autres participants du challenge. Et là encore, ça peut être divisé ; personne n’est forcé de voir exactement les huit mêmes qu’un seul autre participant, ça peut être un épisode pris chez huit participants différents par exemple. Au moins, avec ça, vous pourrez peut-être découvrir de nouvelles séries…

ET VOILÀ ! Cette fois encore, je suis très incertain de ce que je vais viser comme niveau et/ou défi, mais je ne pense pas réussir à aller jusqu’à l’ultime. En fait, comme d’habitude si je fais le basique, je serais déjà bien content, surtout que je n’ai aucune idée d’où je vais passer le week-end prochain, qu’il y aura reconfinement et bingo en cours… Ca fait beaucoup d’un coup, non ?

On verra bien, et de toute manière, j’ai plein d’épisodes potentiels pour passer un très bon week-end, comme vous l’aurez lu dans les différentes rubriques « je vous conseille » de cet article. Qu’est-ce que je vais regarder, du coup ? Soit ce sera un rattrapage de mes hebdos (si je ne suis pas à jour d’ici là), soit un rattrapage d’une série que je devrais avoir déjà terminé, soit une toute nouvelle. Bref, j’en sais rien du tout… mais ce serait bien d’avancer mon Challenge Séries 2021, puisqu’il a déjà meilleure allure que l’an dernier !

Mes raisons ne changent pas d’une édition à l’autre, mais comme je sais que ça suscite toujours des questions et qu’on a des nouveaux à chaque édition, je les redonne ; et ça reste du copier coller malgré quelques modifications à chaque fois… comme une bonne partie de l’article, ce que je rabâche à chaque fois de toute manière… Franchement, il n’y a plus que les nouveaux pour lire cette rubrique, j’imagine. Et moi pour la relire (et y trouver encore des fautes parfois) 😉

La première raison de participer à ce challenge est le PLAISIR de regarder des séries. En bon sériephile, j’ai toujours une liste longue comme le bras (pour ne pas dire comme le corps) de nouveautés à tester ou de saisons à rattraper. Ce défi est un bon moyen de m’y attaquer !

Une deuxième bonne raison de participer est de se frotter à la communauté des sériephiles connectés ! Et oui, à commenter le challenge sur Facebook et Twitter, on croise les mêmes personnes à chaque édition et c’est toujours plein de sympathie. C’est cool d’accueillir de nouveaux participants, de discuter des épisodes qu’on regarde, de voir qu’on a des choses en commun avec d’autres, etc. Bref, ce challenge, c’est de la bonne humeur concentrée, un peu comme pour le Bingo Sérieset c’est génial aussi quand on rencontre des nouveaux qui se lancent dans l’aventure !

D’ailleurs, une troisième raison de participer est de cartonner dans la grille du Bingo Séries qui débutera justement samedi à minuit… C’est l’idéal pour commencer en marquant un grand coup avec plein d’épisodes vus le dimanche ! Comme toujours, n’hésitez pas à nous contacter si vous participez, même en cas d’échec : ça nous fait plaisir de voir que nous ne sommes pas les seuls cinglés beaucoup trop fans de séries TV !

Et puis, « ne vous mettez pas la rate au court bouillon : n’oubliez surtout pas que le principal dans ce type de challenge, c’est de s’éclater ! Un échec sur le nombre de minutes à voir n’est pas à considérer comme un échec : vous aurez sûrement vu plus de séries que d’habitude quand même. Et ça, ça fait plaisir ! »

RDV VENDREDI 5 À 19h !

Stats de la semaine #04

Salut les sériephiles,

Il est temps pour moi d’écrire le bilan statistique de la semaine qui vient de s’achever, et ça me fait du bien de me remettre à l’écriture du blog après une encore trop grosse journée de boulot et d’incertitude sur la situation sanitaire. Que les annonces du gouvernement tombent, mince !

mygracemysalvation - Tumblr blog | Tumgir
Comme quoi, il faisait un bon président potentiel lui.

En les attendant, on peut au moins se régaler de séries comme il y en a de plus en plus en ce moment, et ça, c’est vraiment cool. Par contre, moi, ça nécessite de mon côté que j’y mette un peu plus du mien pour voir les épisodes quand ils sortent. Je fais ce que je peux ! En attendant, nous voici donc à faire le point sur la popularité d’articles quelque peu plus anciens ; mais eh, ce sont les plus lus des sept derniers jours, malgré une légère baisse de fréquentation du blog :

  1. Euphoria – S01E09 (spécial) : 175 vues
  2. Lethal White : le retour de Strike sur la BBC : 117 vues
  3. Salvation – S02E13 : 103 vues
  4. Ce que c’est qu’un ship : 94 vues
  5. Dix pour Cent – S03E05-06 : 91 vues

Stressed Realization GIF by euphoria - Find & Share on GIPHYOn a un joli trio de tête cette semaine, avec trois séries qui marquent un retour gagnant dans le classement. Pour Euphoria, ce n’est pas spécialement une surprise avec la sortie d’un nouvel épisode spécial vendredi dernier… Par contre, bizarrement, l’épisode 10 que j’ai critiqué hier soir n’a pas l’air d’attirer grand-monde pour le moment. Les mystères de l’algorithme !

Strike commence sa diffusion aux États-Unis, et j’imagine que c’est ce qui rapporte quelques vues à cet article, mais je ne saurais trop comment les justifier autrement. Salvation, elle, est une constante du blog depuis un moment, et la sortie de la saison 2 sur Netflix n’a fait que confirmer la tendance. Il en est de même pour Dix pour Cent : l’arrivée de la saison 4 sur la plateforme de streaming a permis un petit pic de la série dans les vues du blog. C’est logique, surtout avec cet article qui a l’idée judicieuse d’être à la fois bien placé dans les algorithmes de moteur de recherches et d’être un récap pratique avant de commencer une nouvelle saison.

Dix pour Cent | Smells like Chick SpiritReste le mystère de cet article sur les ships : à force, on imagine que le monde entier connaît la définition de ce mot, pourtant ! Et même quand je scrute les résultats des moteurs de recherche, je ne m’explique pas ce résultat… Tout ce que j’y trouve concernant les couples est un brin plus sexuel, à coup de « scènes érotiques », « cassie et chris danger sexe » (ça concerne Euphoria pour les sceptiques) ou « american horror story pour se masturber ». Oui, c’est écrit comme ça, mot pour mot. Je ne veux pas savoir.

Concentrons-nous donc sur autre chose : avec 21 articles publiés, je suis en peu en-deçà de ce que je fais certaines semaines, mais dans la moyenne globale du blog (trois articles par jour, c’est pas mal quand même). Ceux-ci ont en revanche été peu commentés : seulement 29 commentaires en tout la semaine dernière… Comme à chaque fois que le nombre de vues baisse, le nombre de commentaires diminue lui aussi. Peut-être qu’il faudrait que je sois plus réactif dans mes réponses finalement ? Oups !

Ca n’aide pas non plus de publier les articles du jour à 23h50 tous les soirs. Ca, malheureusement, ça n’a pas l’air de prendre la direction du changement pour le moment quand je vois mes horaires cette semaine ! En plus, j’ai forcément plutôt envie de me réfugier dans les séries. À ce sujet, regardons les cinq saisons les plus consultées de la semaine :

  1. Euphoria (S01)
  2. Salvation (S02)
  3. Dix pour Cent (S04)
  4. Colony (S03)via GIPHY | Giphy, Usa network, Michael and sara
  5. Dix pour Cent (S03)

Bon, alors, on ne va pas se mentir, ces résultats font un peu mal à l’égo, parce qu’on est loin d’être sur un top fantastique cette semaine, la majorité de ces saisons cartonnant grâce à de vieux articles. Où sont les fans de WandaVision ? Probablement perdus sur Allociné et d’autres sites mieux référencés que moi ? C’est très étonnant ces affaires de référencement : parfois, sur certaines séries, je suis mis en avant d’un coup et sans raison ; sur d’autres, je ne le suis pas du tout.

Le plus intrigant restent les cas comme ceux de This is us ou 9-1-1 : parfois, les articles critiquant un épisode grimpent facilement à la centaine de vues en trois jours ; parfois, les articles comme ceux de cette semaine peine à être lus 20 fois. Bon, après, pour le cas de cette dernière série, j’ai vu l’épisode très en retard… mais quand même !

Zoey’s Extraordinary Playlist me console un peu : elle a réussi à remonter grandement dans les stats du blog… mais juste pas assez pour faire face à l’hégémonie de Netflix qui s’incruste sur quatre marches de ce podium ! Héritage : comment Dix pour cent a abordé des sujets de société brûlantsQuant à Euphoria, vraiment, après l’épisode que j’ai regardé hier soir, je lui souhaite simplement une longue vie… Et à vous aussi, allez, ça fait une jolie conclusion pour l’article en plus :

Longue vie à tous !

 

 

Top 50 – 24 et 23

Salut les sériephiles

Des dizaines et des dizaines de copies plus tard, me revoilà donc pour continuer ce calendrier de l’Avent et pour ne rien vous cacher, je l’écris devant le spécial de Noël de High School Musical The Musical The Series. Mieux vaut tard que jamais, ça fait quelques jours qu’il m’attend. Pourquoi je vous dis ça ? Histoire que vous sachiez que si je recommence à raconter n’importe quoi ou faire des erreurs, ben… C’est normal ! Oups !

Season 9 of American Horror Story. #AHS1984. — Montana. 🔪

24. American Horror Story 1984 (S09)

Ah, cette série est une autre preuve dans mon classement que la patience peut payer : j’ai volontairement (pour une fois !) arrêté de la regarder lors de sa diffusion en octobre… afin de la rattraper durant l’été ! En effet, son intrigue proposait clairement une parodie de slasher de l’été, avec son camp de vacances et ses années 80 un brin caniculaires. J’ai adoré la regarder d’une traite par une chaude nuit de #WESéries ! Pas de regret dans l’attente, donc, mais beaucoup plus dans la construction de cette saison qui était, comme d’habitude, divisée en deux. Ils n’arrivent pas à se tenir à une seule intrigue, et c’est franchement dommage, parce que chaque fois que la série se perd dans ses backstories ou ses développements qui n’ont plus rien à voir, elle perd en qualité, je trouve. Après, je ne peux pas dire que ce soit une surprise puisque c’est comme ça chaque année. Note moyenne de la saison : 16,88/20

Voir aussi : Journal de bord du #WESéries 15

Let's Talk About… The Good Place Season Four – Meghan's Whimsical  Explorations & Reviews23. The Good Place (S04)

Parmi les nombreuses séries qui ont mis les voiles en 2020, il y a eu celle-ci, partie dès début janvier ! Quel dommage ! La dernière saison a eu l’occasion de nous rappeler à quel point la série était cool, en proposant une saison qui faisait bien le tour de ce que j’avais adoré – de l’humour, des bonnes répliques, du méta et des rebondissements inattendus, mais fonctionnel. La série laisse derrière elle un vide, parce que je crois que c’est vraiment une série qui aura réussi à se réinventer le plus souvent en restant toujours drôle et inventive. Ce n’est pas gagné pour tout le monde, et en plus, elle avait un casting beaucoup trop génial ! Note moyenne de la saison : 16,923/20

Voir aussi : The Good Place tire sa révérence

Bon, ben c’est bon, cet article est paru largement avant minuit finalement, je me stressais presque pour rien !

> Top 50

 

Y a-t-il une Olivia Pope dans la salle ?

Salut les sériephiles,

Très franchement, j’avais prévu aujourd’hui d’écrire un petit article sur les élections américaines, parce que je pensais quand même qu’après deux jours de décompte, on aurait le vainqueur… Il semblerait que certains états soient plus en galère que moi devant mes exercices de maths en seconde malheureusement. C’est dommage, ça aurait été sympa de faire un petit tour d’horizon des réactions d’Hollywood. Après tout, on a eu de très bonnes choses pendant la période d’élection – mais moins quand même qu’il y a quatre ans, malheureusement. De très bonnes choses ? J’ai partagé sur Twitter, mais pas ici, un micro-épisode de Community en Zoom Call qui est franchement délicieux, et qu’il faut vraiment que je partage une fois de plus :

OK, d’accord, ce n’est pas Community, parce qu’ils n’avaient pas les droits pour ça, mais avouez que ça le fait. J’étais replongé dans la série grâce à ça… et maintenant, avec tout ce foutoir autour des résultats, j’ai l’impression d’avoir été plongé dans un épisode de Scandal. Et non, pas un épisode de la bonne période de la série, plutôt un épisode des dernières saisons où on a qu’une envie : que ça s’arrête, et plus vite que ça, parce que ça urge à force ! Bordel, mais APPELEZ-MOI OLIVIA POPE pour tout régler de ces élections catastrophiques.

Olivia Pope GIF - Olivia Pope Scandal - Discover & Share GIFs

Vous savez ce que c’est le pire ? C’est que je sens qu’on finira par avoir droit à une nouvelle saison d’American Horror Story aussi naze que la saison 7. Pour la défense de Ryan Murphy, il y a toutefois de quoi faire avec l’année 2020, entre Trump qui balance ses mensonges sur Twitter, le Covid, le Black Lives Matter… Les États-Unis (et le monde) sont devenus une série d’horreur. OK, OK, j’exagère un peu, mais comprenez-moi : il faut bien que j’arrive à 500 mots pour justifier la catégorie de cet article.

There Was A HUGE Plot Twist On "AHS: Cult" And Fans Are Losing Their Sh*t - PopBuzz

Twitter est depuis hier un véritable aspirateur à temps libre, à un point que je n’imaginais pas. C’est simple, je n’arrive plus à décrocher entre Trump qui n’arrête pas d’être censuré et les démocrates qui sont accusés de tricher avec les votes par courrier. Chaque fois que je me connecte, je suis happé pour dix bonnes minutes par tout ce qu’il se passe. En plus, ça n’aide pas que je suive quelques acteurs très investis politiquement ; comme Yvette Nicole Brown ou, de manière plus surprenante, Alycia Debnam-Carrey. Ouep, Lexa a appris la leçon et ne veut pas d’un tyran pour gouverner son peuple, c’est fou.

En tout cas, vraiment, ils ont réussi à rendre ces élections aussi historiques que dingues. Les américains ont toujours eu le sens du show et du suspense, mais trois jours d’attente, ça devient trop, surtout quand toutes les heures il y a un nouveau scandale qui éclate, une nouvelle attaque de l’équipe de Trump, une nouvelle manifestation pour dire que chaque vote compte, un nouveau projet de Biden pour quand il sera président… Même Olivia Pope n’a jamais réussi à faire ça, mais en un mot comme en cinq-cents (parce que oui, on y est) : STOP. Juste, STOP.

the last fight discovered by ㅤ on We Heart It

(oui, c’est tout. Voyez ça comme un billet d’humeur)