Scandal (S07)

Synopsis : Après une campagne présidentielle et des remous politiques sans précédent en saison 6, Olivia Pope a désormais les pleins pouvoirs sur les États-Unis, dans l’ombre de la présidente Mellie Grant, ayant pour vice-président un certain Cyrus Beene. Cela signifie qu’OPA a bien changé, car c’est désormais une Quinn enceinte qui dirige les opérations.

fin

Pour commencer, je suis surpris du renouvellement de Scandal pour cette dernière saison car je trouve que la fin de saison 6 aurait fait une très chouette fin de série. Pourtant, il faut bien m’y faire, de nouveaux épisodes sont commandés cette année et ce sont eux qui doivent marquer la fin de l’ère Olivia Pope.

J’ai échappé aux trailers, mais pas à l’ensemble de la promo, comme je le disais ce matin dans mon 500 mots du jour. Je suis curieux de voir quelle(s) intrigue(s) les scénaristes vont choisir pour boucler la série et comme il n’y a pas trente-six moyens de le savoir, je me lance immédiatement et sans plus de blabla dans le visionnage de cette septième et dernière saison de la série. Ici, mon avis sans spoiler ; si vous cliquez sur les titres des épisodes, mes critiques complètes.

Note moyenne de la saison : 14/20

S07E01 : Watch Me – 17/20
Ce début de saison nous rappelle brièvement le bourbier politique de l’an dernier pour réaffirmer la nécessité de l’existence d’Olivia Pope. J’ai beaucoup aimé et Scandal semble reparti sur de bonnes bases. Ce n’est pas la série aussi pleine de rebondissements qu’elle était il y a quelques années, mais cette dernière saison semble la mener paisiblement à une fin de vie réussie.
S07E02 : Pressing the Flesh – 16/20
Cette saison promettait de revenir aux sources de la série, et elle le fait. L’épisode possède moins de rythme que les débuts, certes, mais nous retrouvons enfin chaque personnage exploité à sa juste valeur, et ça fait du bien après tout ce temps à errer ces dernières années.
S07E03 : Day 101 – 06/20
Gros ennui devant cet épisode vu en deux fois sur quatre jours (!), titre mensonger car c’est finalement la seule journée qu’on ne voit pas, et approfondissement d’un personnage dont je n’ai rien à carrer… Clairement, un épisode que je préfère oublier, alors je ne sais pas quand je vais me décider à me replonger dedans pour en écrire la critique complète.
S07E04 : Lost Girls – 13/20
S’il n’était pas dur de faire mieux que la semaine précédente, l’épisode retombe largement dans les travers habituels de la série et tous les petits défauts qui ont fait que je m’en suis détaché peu à peu. Difficile donc d’être très positif, alors que les deux premiers épisodes avaient réussi à me faire changer d’avis.
S07E05 : Adventures in Babysitting – 14/20
Fitz n’a décidément rien compris et souhaite retrouver une Olivia qu’il reconnaît, la forçant à s’éloigner de nouveau de l’Olivia des débuts de la série. Dommage. Quand aux twists, la série n’arrive plus à me surprendre, tellement on finit par être rôdé avec eux…
S07E06 : Vampires & Bloodsuckers – 16/20
L’épisode commence assez mal mais retombe vite sur ses pieds, la grossesse de Katie Lowes étant très bien gérée par les scénaristes qui trouvent ainsi un moyen efficace et simple de dynamiser la série. Si Olivia s’est quelque peu perdue en route, la série retrouve son chemin vers un rythme réussi. C’est déjà ça !
S07E07 : Something Borrowed – 15/20
Difficile de noter sérieusement l’épisode quand les enjeux dramatiques proposés m’ont plus fait rire qu’autre chose et que je n’ai pas accroché au cliffhanger. La dernière saison devrait apporter de meilleures choses, tout de même. Ce n’est pas complétement mauvais, mais c’est bavard pour pas grand-chose…
S07E08 – Robin – 14/20
Difficile de ne pas spoiler après le cliffhanger de l’épisode précédent. Je dirais juste que cet épisode possède un problème d’écriture et n’a pas réussi à m’embarquer avec lui. Du coup, c’est dommage, je suis passé à côté ; mais heureusement, il était extrêmement bien interprété par tout le casting.
S07E09 – Good People – 09/20
J’ai voulu croire en cette dernière saison, mais elle atteint un stade où c’est tellement mal écrit que je crois qu’on se paye notre tête. Le casting fait ce qu’il peut et le fait bien, mais ça ne peut pas rattraper un scénario par moments incohérents et aussi prévisible que mal amené.
S07E10 – The People v. Olivia Pope – 13/20
Malheureusement, la série ne parvient plus à me surprendre et les twists sont prévisibles à des kilomètres. Cela n’aide pas à accrocher – mais je ne suis pas aidé non plus par des scènes tellement risibles qu’elles en deviennent gênantes (et oui, c’est pire que la semaine dernière). Heureusement, l’intrigue avance et ça, ça, c’est positif et ça laisse plein d’espoir. Vite qu’on en finisse !
S07E11 – Army of One – 16/20
Comme quoi, il ne faut jamais désespérer. La série reprend en vigueur pour conclure une grosse partie de ses intrigues en cours avant une pause de deux semaines et un crossover plus ou moins attendu. Au passage, elle réussit à me surprendre par un ou deux twists, même si j’ai vu arriver la fin. C’est tout de même mieux que la majorité des épisodes de cette saison, décidément très inégale.
S07E12 – Allow Me to Reintroduce Myself (1) – 16/20
Comme prévu, ce crossover fait énormément de bien à Scandal et peut être suivi par tout le monde. Franchement, à une scène (ou deux, allez) près, j’ai passé un vrai bon moment sans trop de yeux levés au ciel et de soupir devant la médiocrité atteinte par la série. Oh, bien sûr, on n’est toujours pas sur de l’excellent, mais l’arrivée d’Annalise Keating fait énormément de bien à la série qui avait besoin de ce nouveau souffle.
Crossover HTGAWM – S04E13 – Lahey v. Commonwealth of Pennsylvania (2) – 16/20
S07E13 – Air Force Two – 13/20
Voilà un épisode qui n’était pas super intéressant à voir mais dont la construction est un vrai cas d’école avec une écriture parfaitement maîtrisée. À défaut de m’intéresser sur le fond, Scandal parvient encore à m’intéresser sur la forme, et c’est toujours ça de pris, mais pour une dernière saison, j’atteins un niveau de « on s’en fout » vraiment dérangeant.
S07E14 – The List – 15/20
Sans surprise, la série aborde enfin la thématique du harcèlement sexuel et du #metoo, tentant de justifier ses errances passées (et ses réussites aussi, heureusement), mais en le faisant de manière par moment beaucoup trop grossière. En revanche, l’intrigue générale repart de plus belle : si elle va un peu vite en besogne, elle est engageante et pourrait sur un malentendu mener à un final réussi. Je croise les doigts !
S07E15 – The Noise – 15/20
Après sept saisons, les scénaristes ont du mal à surprendre dans une intrigue convenue, mais au moins, la série n’est plus aussi aberrante que plus tôt dans la saison. Elle est sur un chemin de rédemption qui la mène à son épisode final, et la dernière intrigue qui se profile est à la hauteur d’une conclusion de série… Toutefois, elle n’est pas à la hauteur de ce qu’a été cette série dans le passé. Mais bon.
S07E16 – People Like Me – 14/20
Un épisode très bavard qui avance pour mieux reculer et ne pas apporter de réponses satisfaisantes. J’aime cette dernière intrigue pour la série, mais elle pourrait être tellement mieux gérée que c’est frustrant. Et puis aussi, j’aurais aimé en revenir à de temps plus simples, évoqués dans cet épisode, où la série n’essayait pas de tenir un improbable fil rouge de complots politiques emboités les uns dans les autres. Une petite affaire de rien du tout pour conclure la série, ça aurait été sympa. Là, on continue de sous-exploiter certains persos et on tourne en rond. Dommage.
S07E17 – Standing in the Sun – 17/20
Quatre ans plus tard, la série se décide enfin à faire ce que j’attendais d’elle et je me sens presque récompensé de cette longue (et souvent douloureuse) attente. Cet épisode arrive beaucoup trop tard pour être vraiment crédible, mais il remonte une pente que je pensais que les scénaristes avaient choisi de contourner indéfiniment. J’ai eu quelques frissons devant l’épisode, c’est dire, et j’ai désormais l’espoir que la fin sera à la hauteur. C’est quitte ou double, ils ont de sacrés choix à faire et si je suis honnête, je ne sais pas trop comment ça va se terminer, ce qui me rend d’autant plus impatient d’être vendredi prochain !
S07E18 – Over a Cliff – 17/20
À coup de pirouettes plus ou moins improbables, la série parvient à proposer une vraie conclusion qui tient suffisamment pour donner le sentiment d’une fin définitive. Cet épisode chargé délivre énormément d’excellentes scènes en 45 minutes et prend enfin le temps de reconnaître les critiques qui sont adressées à la série depuis des années, pour mieux les balayer d’un revers de main et assumer ce que Scandal a toujours été. La toute fin réussit donc à se réconcilier avec moi-même si elle est loin d’être parfaite, et le tout se termine ainsi sur une bonne note. It’s handled.

> Rétrospective sur l’ensemble de la série.

4 commentaires sur « Scandal (S07) »

  1. Puisque j’ai enfin réussi à me mettre à jour sur cette série, c’est avec plaisir que je suis venu lire ta rétrospective du dernier épisode
    Et autant dire que je suis de plus en plus frustrée de voir Liv partir à la dérive
    Pour le reste de l’intrigue, je reste quand même curieuse de savoir ce qu’il s’est passé pour Quinn sachant que Liv ne la voyait pas comme une menace, cela vient forcément de l’extérieur ^^’
    J’ai hâte de voir le prochain épisode en tout cas

    Aimé par 1 personne

      1. Et c’est encore moi après un rattrapage de Scandal
        Décevant, n’est ce pas ? Encore une fois je me retrouve assez dans ta rétrospective. Papa Pope qui veut son dinosaure ? Sérieusement ? 😮
        Et je suis d’accord avec toi sur la non mort de Quinn, et j’espère vraiment ne pas me tromper parce qu’elle est l’un des meilleurs personnages de cette saison !
        Quant à Liv, elle s’enfonce encore plus dans les affres du pouvoir et si elle semble avoir une âme, je ne retrouve pas du tout le personnage que j’appréciais tant au début de la série.
        En tout cas pour une Final Season, je dois avouer que j’ai un peu de mal…

        Aimé par 1 personne

      2. Quinn était le meilleur personnage au départ en fait, et ils ont réussi à la garder constante tout du long contrairement aux autres en lui faisant un énorme passage à vide de quelques saisons où elle ne servait à rien. La tuer maintenant que ça bouge enfin pour elle, ça me ferait chier. La série a perdu Olivia il y a un moment, c’est vraiment dommage ! Chaque fois qu’on la retrouve, ils finissent par la pourrir 😒

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.