NCIS Hawai’i (S01)

Synopsis : Une nouvelle série pour la franchise NCIS, avec cette fois les petites affaires sordides de l’armée à Hawai’i. Soit.

17-0

Pour commencer, si la série était sortie il y a genre quatre ou cinq ans, je ne l’aurais probablement pas regardé. Seulement voilà, il y a deux ans, je me suis remis aux séries procédurales parce que je les aime bien quand je mange ou quand je prends le train. Et plus le temps passe, plus j’en regarde, même si objectivement, c’est une perte de temps par rapport à d’autres séries bien plus prenantes et géniales en terme d’intrigues.

On verra si la petite nouvelle est capable de me surprendre vraiment, mais j’imagine que les enquêtes seront toujours les mêmes et que ça finira par me lasser. En attendant, pas de raison de bouder et de ne pas tester cette nouvelle série. Eh, il fallait bien que je finisse par regarder une nouveauté quand même !

S01E01 – Pilot – 15/20
La série est exactement ce que j’en attendais si je me fie à ce pilot qui introduit les différents personnages autant que possible et qui commence de manière explosive. On sent que le budget a été mis dans cet épisode et l’on retrouve les grosses ficelles de la franchise pour s’assurer une audience, même si l’on entre davantage dans la modernité du point de vue des sujets abordés et de la représentation. Il serait temps.
S01E02 – Boom – 14/20
Ce n’est pas la subtilité qui va étouffer la série quand on regarde cet épisode : on reste souvent dans les stéréotypes et les clichés, on sort l’artillerie lourde des effets spéciaux et le script est peu surprenant. Résultat des courses, on a un divertissement tout ce qu’il y a de plus classique, malgré des petites tentatives pour moderniser l’ensemble. On va vite manquer d’un fil rouge car la vie privée des personnages ne suffira pas à donner envie de revenir. Pour l’instant, en tout cas.
S01E03 – Recruiter – 12/20
Les choses se compliquent cette semaine pour la série avec un épisode qui laisse de côté toute sa modernité au profit d’une intrigue classique, de développements classiques, d’une réalisation classique, d’une enquête classique, d’un jeu d’acteur classique… Bref, Personne ne s’est foulé sur cet épisode, franchement, et ce n’est pourtant que le troisième de la série. On va être sur un rythme de croisière peu surprenant, convenu et… pas forcément passionnant.
S01E04 – Paniolo – 13/20
J’ai bien aimé cet épisode qui avait ce qu’il fallait de développement des personnages, de scènes d’action et de moments de tension pour rester divertissant tout du long. Je repère bien quelques contradictions (déjà) et problèmes de cohérence, mais pour le moment, j’en fais fi pour profiter simplement du divertissement. C’est tout ce qu’est censée apporter une série procédurale, non ?
S01E05 – Gaijin – 16/20
Cet épisode prouve une fois de plus l’importance que peuvent avoir les guest-stars sur une production pour raviver mon intérêt face à une intrigue plus que classique. Pour le reste, on sent que la série a trouvé son équilibre et les dynamiques qu’elle voulait instaurer entre ses personnages. C’est ainsi un épisode divertissant, qui propose tout ce que j’attendais de lui, et un peu plus encore.
S01E06 – The TOurist – 14/20
Une fois n’est pas coutume, la série sait se trouver les meilleurs guests… mais l’épisode en lui-même est plutôt creux par rapport à d’autres. J’ai plus eu l’impression que les scénaristes plantaient des graines pour la suite de la saison, que ce soit du côté des personnages comme des intrigues. Il faudra voir les conséquences de l’épisode sur du plus long terme, donc.
S01E07 – Rescuers – 14/20
La série a très clairement trouvé son rythme de croisière et n’en dévie plus tellement, prenant même le temps de développer davantage ses personnages. Cela tombe bien, c’est un peu ce qu’on lui demande tout de même ! Finalement, le divertissement est là – pas besoin d’en attendre plus.
S01E08 – Legacy – 13/20
Rien de bien transcendant cette semaine du côté du NCIS hawaiien : on poursuit la saison avec un épisode tout classique de procédural et du développement de personnage(s) que je n’aime pas plus que ça. Heureusement, il y avait encore et toujours un acteur que j’adore pour aider à profiter de l’épisode.
S01E09 – Impostor – 13/20
Si je vois parfaitement l’importance de ce genre d’épisode, surtout dans une série comme celle-ci, et que le devoir de mémoire est un thème que je trouve important, je n’arrive jamais à accrocher aux épisodes de la franchise qui se concentrent là-dessus. Cela m’énerve, mais je crois que le gros du problème vient de moi. Bon, j’en fais quand même une critique express, pas de raison.
S01E10 – Lost – 13/20
Un épisode très classique qui prouve que la série a trouvé son équilibre et sait comment exploiter l’ensemble de ses personnages, quitte à chercher de nouvelles manières de ramener certains d’entre eux (une certaine, en particulier, même) dans l’intrigue. Pour le principe, quoi. Tant que l’ensemble reste divertissant, ça me convient de toute manière.
S01E11 – The Game – 15/20
L’épisode a la bonne idée de se concentrer sur un personnage que j’aime, ce qui lui vaut de récupérer quelques points, mais bon, il n’en reste pas moins extrêmement prévisible dans ses twists et sa construction – une construction que je n’aime pas particulièrement, en plus, surtout qu’elle n’apporte rien de particulier à l’épisode.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.