NCIS Hawai’i S01E16 (express)

Épisode 16 – Monsters – 14/20
On est sur un épisode beaucoup plus classique bien sûr, mais il fonctionne malgré tout plutôt bien dans sa manière de développer les personnages et les interactions entre tous. L’air de rien, il prend en effet le temps de s’intéresser à tout le monde, tout en menant une enquête qui fonctionne bien. Je n’en demande pas plus, j’ai eu tout ce que je voulais avec cet épisode.

Spoilers

Un tueur à gage tue des agents du FBI avant de se ramener à Hawai’i.

Je ne sais pas trop par où commencer la critique de cet épisode : il est difficile d’ignorer la première scène qui nous présente des agents du FBI qui agissent exactement comme tous les personnages de la série, mais se font tuer en deux secondes là où nos héros s’en sortent toujours à merveille. Au moins, ça a le double avantage de nous présenter le méchant de l’épisode, un tueur à gage donc, et de nous justifier la présence de Whistler dans l’épisode, encore une fois.

Même Lucy est saoulée par son omniprésence qui ne paraît pas bien logique et la souligne, c’est dire… Mais moi, j’aime vraiment la voir fonctionner en duo avec Jane depuis quelques épisodes, alors je suis plutôt content de voir ce que donne cet épisode. Concrètement, ça permet de voir aussi le couple Lucy/Whistler se réconcilier lentement, l’air de rien. Elles se remettront ensemble avant que Whistler soit tuée ou devienne méchante, ou les deux. J’espère toujours me tromper, mais je trouve que la saison est écrite comme ça, c’est plus fort que moi.

L’intrigue de la semaine se concentre autrement beaucoup sur le personnage de Kai. Une fois de plus, cela permet de souligner ses daddy issues. Il est de nouveau question de cuisine dans son travail car il doit passer sous couverture (ça se fait toujours si vite) dans un restaurant hawaien. C’est plutôt facile de se faire embaucher quand on a un père avec des connexions dans tous les restaurants, apparemment, et Kai fait des miracles en cuisine.

Un homme parfait, donc. Il tape clairement dans l’œil de sa cheffe en cuisine, d’ailleurs, mais le flirt reste à la surface sans jamais aller plus loin car il la soupçonne d’être une méchante. Finalement, elle n’est que la fille d’un tueur à gages et moi, je n’ai pas réussi à savoir pourquoi son visage me disait tant quelque chose. En vrai, j’aimerais qu’on puisse la revoir dans d’autres épisodes, car je trouve que ça permettait de dessiner un couple sympa pour Kai. Quant à la mission sous couverture, elle fonctionnait bien.

De son côté, Jesse se prend encore des coups dans cet épisode, avec un accident de voiture assez impressionnant en cours de route, mais bon, rien de bien grave, je vous rassure, c’est vite expédié et oublié par l’épisode. D’ailleurs, vite expédié et oublié, c’est probablement ce qui arrivera avec mes souvenirs de cet épisode. J’ai beau y réfléchir, je ne vois pas de scène qui restera vraiment marquante sur du plus long terme.

Peut-être que le plus important à retenir pour ça vient du côté de Jane lorsqu’elle découvre que son fils est accepté dans une grande université, mais que l’université en question n’est pas à Hawai’i. Forcément. Cela ne pouvait qu’arriver vu comment on nous présente le gamin depuis le début de la série. La sœur est beaucoup oubliée pour l’instant, mais lui a quelques intrigues tout de même.

Bref, il ne souhaite pas parler de son admission à ses parents par peur de les voir flipper, et la suite de l’épisode lui donne raison parce que le père refuse catégoriquement de voir son fils s’en aller. Jane, plus modérée, parvient à le calmer bien sûr. La suite au prochain épisode, probablement, car Alex ne prend pas de décision à la fin de cet épisode. Le mystère demeure entier quant à son avenir…

Mais l’air de rien, chaque personnage a eu son petit moment dans l’épisode et l’occasion de développer à la fois le pro et le perso – si on considère l’amitié Jesse/Lucy comme du perso en tout cas. Bon, bien sûr, il reste le génie de l’informatique, mais bon, je ne l’aime pas trop à vrai dire, alors ça ne m’a pas dérangé qu’on ne le développe pas outre mesure. Comme d’hab, en fait.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.