In the Dark (S03)

Synopsis : Tout semblait régler en fin de saison 2 et tout finissait bien… jusqu’à ce que Josh découvre une photo de Max dans la chambre de Murphy et comprenne qu’elle était impliquée dans la fuite de Nia, qui n’en était peut-être pas une.

Saison 1 Saison 2 | Saison 3

213-3

Pour commencer, je n’oublie pas que j’ai 85 épisodes à rattraper ailleurs avant de lancer le début de cette saison, mais je dois vous avouer que j’ai tellement adoré la saison 2 que celle-ci ne peut qu’être ma priorité ce matin. Cela fait deux jours déjà que j’aurais dû prendre le temps de voir cet épisode de retour.

Je ne sais pas trop ce que réservera la saison 3, même si je mise sur une forme de cavale un peu spéciale étant donné le handicap de Murphy, mais je m’en fiche, je veux juste retrouver la série et ses personnages. Ils pourraient partir dans l’espace pour se planquer des flics et croiser des extra-terrestres herbivores que ça me conviendrait toujours : j’adore les personnages et les acteurs, alors a priori, je suis prêt à les suivre dans toutes leurs aventures.

Bref, je ne sais pas quoi raconter dans cette intro, je suis rouillé dans l’écriture des articles en ce moment, alors je vais juste faire play, écoutez !

Voir aussi : Récap de la fin de saison 2 d’In the Dark

Note moyenne de la saison : 16,5/20

S03E01 – Hanging by a Thread – 17/20
Ah, ça me fait si plaisir de retrouver cette série que j’adore ! Elle est toujours en grande forme, avec un casting qui fonctionne toujours aussi bien et un scénario qui reste prenant, même s’il repose sur des grosses ficelles par moments (c’est un jeu de mots involontaire avec le titre promis) et sur des facilités scénaristiques qui cassent parfois la crédibilité. M’enfin, on s’en fout, c’est tellement fluide comme série, j’adore la suivre !
S03E02 – I Know What You Did Last Night – 18/20
J’ai préféré cet épisode à celui de la semaine dernière, parce qu’il était plus rythmé et nous amenait sur des territoires inconnus, à la fois au sens propre et au sens figuré. Il y a beaucoup moins de grosses ficelles cette semaine et je retrouve la qualité que j’appréciais jusque-là, tout en étant en plus hyper investi dans cette saison 3. La qualité est là.
S03E03 – SOMEWHERE OVER THE BORDER – 19/20
Ce n’est pas du l’épisode auquel je m’attendais après les rebondissements de la semaine dernière et je crise tout simplement de ne pas pouvoir découvrir la suite immédiatement. C’était génial, comme bien souvent, avec un épisode qui aurait pu être long vu son idée de départ, mais qui, à mon sens, fonctionne parfaitement ainsi. C’était immersif.
S03E04 – Safe and Sound – 17/20 
C’est dingue comme les situations présentées par la série n’ont absolument rien de crédibles, mais paraissent toujours hyper réalistes dans leur exécution. C’est bien simple, tout s’enchaîne de manière fluide et donne l’impression que ça pourrait parfaitement arriver, même si on sait bien que non. La série est bien aidée par ses personnages et les interactions toujours propices, cela dit.
S03E05 – Planes, Trains and Automobiles – 17/20 
C’est effectivement un bon titre d’épisode, ma foi, et ça résume bien à quel point la série a la bougeotte cette saison. La bougeotte, oui, mais elle ne perd jamais une seule seconde de vue ses objectifs. L’intrigue se développe selon un fil bien naturel et est captivante de bout en bout. En fait, je n’ai pas vu passer cet épisode, ni le précédent. Dommage, j’ai une semaine à attendre pour la suite maintenant !
S03E06 – Arcade Fire – 17/20
Une reprise efficace pour la série qui revient après une petite pause comme si elle n’était jamais partie. On ne va pas se mentir, il faut se remettre un peu dans l’intrigue de cette saison qui n’est pas résumée en début d’épisode, mais l’ambiance et les personnages suffisent à se remémorer l’essentiel. Et l’essentiel, c’est que la série conserve ses dynamiques entre personnages et ses répliques excellentes. Quel plaisir !
S03E07 – Pretty in Pink – 16/20
Je n’ai pas réussi à entrer immédiatement dans l’épisode, mais une fois dedans, il fonctionnait à merveille grâce à un changement d’ambiance radical et un rebondissement qui offre une nouvelle perspective à l’ensemble de cette saison 2. Nous sommes au milieu de celle-ci, alors c’est plutôt logique et cohérent comme évolution. Et ça donne envie de voir l’épisode suivant.
S03E08 – Power Trip – 16/20
L’héroïne de cette série a toujours été problématique par moments, mais cet épisode souligne à de nombreuses reprises toute la toxicité dont elle est capable sans même s’en rendre compte. J’en arrive à préférer les personnages secondaires aux personnages principaux, et j’espère qu’ils parviendront à rétablir l’équilibre par la suite. C’était autrement un excellent épisode se concentrant sur les personnages plus que l’intrigue, quitte à ce qu’on perde du temps et une occasion d’avancer.
S03E09 – Excess Bagage – 15/20
Zut, j’accroche de moins en moins semaine après semaine, parce que je trouve qu’on est en train de perdre les personnages. Autant l’intrigue me plait toujours autant, autant les personnages sont de moins en moins reconnaissables dans les décisions qu’ils prennent. Certains semblent agir à l’inverse de ce qu’ils ont toujours été dans cet épisode, il y a un paquet de choses que je n’ai pas compris – enfin, pas compris venant de ces personnages. Bref, ça reste bien et divertissant, mais c’est étrange comme évolution depuis deux ou trois épisodes.
S03E10 – Home Run – 16/20
Je n’en peux plus de l’héroïne de la série, mais j’ai l’impression que les scénaristes essaient vraiment de la réduire au personnage le plus insupportable possible avec les autres pour qu’elle prenne conscience de tous ses défauts. En attendant, elle a besoin de quelques électrochocs, et elle les a un peu dans cet épisode qui fait avancer l’intrigue vers de nouveaux territoires. On sent lentement du surplace de la saison, donc.
S03E11 – Match Point – 17/20
Les choix faits dans l’épisode sont intéressants, parce qu’ils soulignent tous les défauts du personnage principal tout en faisant avancer une fois de plus le fil rouge de manière intéressante. C’est fou, peu crédible car jamais ça ne pourrait arriver en vrai tant de situations rocambolesques, mais c’est à nouveau addictif par rapport au milieu de saison plutôt mou. Hâte de découvrir la suite dans le prochain épisode.
S03E12 – Do You Hear What I Hear ? – 15/20
La crédibilité de cette saison est vraiment à revoir, mais je reconnais que tout ça forme une histoire vraiment prenante et intéressante. Par contre, j’ai du mal à me faire à l’idée que la fin de saison approche : ça a été interminable d’en arriver là ; maintenant, ça va me frustrer que ça se termine bien vite alors qu’on pourrait avoir d’autres rebondissements, enfin !
S03E13 – Expectations is the Root of All Heartache – 16/20
Cet épisode prouve que ce n’était finalement pas si compliqué d’écrire des personnages appréciables, et les scénaristes parviennent à faire leur mea culpa, même si c’est un peu tard. J’ai un sentiment partagé face à cet épisode, avec l’impression qu’il aurait peut-être fallu s’arrêter là pour cette série et, en même temps, avec l’envie de revoir certains d’entre eux. Pas sûr de ce que la suite de la série pourra être, par contre, pas sûr que ça soit une réussite non plus.

Saison 1 Saison 2 | Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.