In the Dark – S03E02

Épisode 2 – I Know What You Did Last Night – 18/20
J’ai préféré cet épisode à celui de la semaine dernière, parce qu’il était plus rythmé et nous amenait sur des territoires inconnus, à la fois au sens propre et au sens figuré. Il y a beaucoup moins de grosses ficelles cette semaine et je retrouve la qualité que j’appréciais jusque-là, tout en étant en plus hyper investi dans cette saison 3. La qualité est là.

Spoilers

La cavale peut commencer pour une partie du casting de la série, alors que le reste se donne pour objectif de les retrouver au plus vite.

It’s literally two bodies… three bodies… making each other feel good and then it’s over.

Gordon Howard, Lori Benson et Jennifer Walker. Voici les nouveaux noms de notre trio de héros. Max se garde bien de nous dire ce que sera son nouveau nom et Felix est dépité de s’appeler désormais Gordon (Kyle). Certes. Je trouve la série quelque peu culottée d’enchaîner comme ça les deux premiers épisodes de la saison, mais ça fonctionne bien pour nous ramener dans l’univers de la série. Le chien n’a pas de papier, aussi, alors on sent les problèmes à venir.

Ils ont une nuit à passer avant de quitter le pays, ce qui permet là aussi la création d’un tas de problèmes. Il leur faut encore mettre au point leur plan de fuite aussi, et Felix est assez clair sur ce qu’il souhaite faire : passer au moins un an sans voir ses amis. La police recherche une femme aveugle et trois de ses amis, ça va vite être grillé s’ils passent la frontière ensemble.

Un arrêt pour prendre de l’essence nous permet d’apprendre que nous sommes en période de Noël, mais permet aussi aux héros d’appeler leurs parents pour leur dire adieu. Bon, ça ne se passe exactement comme ça, évidemment, ils préfèrent dire qu’ils s’en vont en randonnée… mais on sait ce que ça signifie. Ils le font à temps, après.

En parallèle en effet, Josh et Gene sont convoqués par le commissaire qui veut les engueuler, mais ça ne dure pas bien longtemps : le commissaire est rapidement remis à sa place par sa propre supérieure qui veut garder Gene sur l’affaire Nia. Elle est bien contente de la savoir morte et elle accepte même que Josh reste consultant sur l’affaire, n’en ayant rien à carrer de ses problèmes médicaux. C’en était presque drôle.

Sarah finit par motiver Gene à retrouver au plus vite Murphy s’il souhaite vraiment résoudre le meurtre de Nia. Lui et Josh débarquent donc chez les parents de Murphy, et la mère fait ce qu’elle peut pour la protéger après avoir eu un appel de sa part. Elle sait qu’elle doit fermer Guiding Hope et elle a clairement pleuré, ce qui attire tous les soupçons de Josh et Gene.

Ils font toujours une bonne équipe et finissent par obtenir le numéro de téléphone depuis lequel Murphy a appelé, même si la ruse pour faire ça n’est pas exactement légale. Cela leur permet tout de même d’avoir une piste très sérieuse et de connaître à peu près la localisation des héros et leur plan pour passer la frontière le lendemain matin. C’est tellement une erreur de débutant d’avoir appelé de si loin de la ville franchement.

Pendant ce temps, Darnell est contacté par le seul caïd de la drogue restant. Ce dernier l’embauche pour retrouver les héros de la série, et il est prêt à le faire sans en avoir rien à faire du meurtre de sa sœur. Il est assez clair que la cavale du quatuor intéresse tout le monde, même si chacun a ses motifs. Gene veut mettre Murphy en prison, Darnell est plutôt chargé de les tuer.

Pourtant, Murphy reste persuadée que Darnell est un allié, et j’avoue que j’ai plutôt tendance à penser pareil. Bon, ils ont quand même tué sa sœur, mais bon. La fuite des héros se poursuit malgré tout, avec quelques bonnes idées pour se séparer et ne pas attirer trop les soupçons : Murphy et Felix se retrouvent donc à entrer ensemble dans un motel.

Il n’empêche qu’une voiture orange et une non-voyante, ça fait beaucoup d’indices bien visibles pour le reste du monde et qu’ils sont vite retrouvés. Alors qu’ils sont déjà en train de ruser pour imprimer les papiers d’identification du chien de Murphy, voilà donc Murphy et Felix qui se retrouvent confrontés à un premier policier à leur recherche. Une suite de quiproquo permet au moins à Murphy d’être à l’accueil du motel pour accueillir le policier.

Elle se fait passer pour une femme capable de voir avec beaucoup de succès, tout en récoltant toutes les informations nécessaires pour savoir ce que les flics savent ou non. Elle prévient même Felix en l’appelant pour le faire passer pour un employé de l’hôtel et surtout lui faire passer le message de prévenir au plus vite le reste de leur équipe.

Felix fait ce qu’il peut pour garder avec lui la gérante du motel, et ça finit bien pour « Gordo » qui se retrouve à coucher avec elle. Rien que ça. Il a tout de même intérêt à être assez performant pour la garder un moment. Quant à la standardiste, elle n’a pas froid aux yeux de se jeter comme ça sur un de ses clients censé être en couple. Mais bon.

Tout ça nous laisse en tout cas Jess et Max ensemble, et ça ne se passe pas exactement comme prévu. Lorsque Jess reçoit le message de Felix l’avertissant que leur voiture est repérée – parce que Murphy et Felix sont doués tout de même – elle ordonne ainsi à son coéquipier de s’arrêter. Max s’énerve clairement et en oublie les clés sur le contact, ce qui fait que les héros se retrouvent coincés au milieu de nulle part, en extérieur, à la frontière du Canada où il fait beaucoup trop froid, de toute évidence. Aïe. Ce n’est pas le cas en ce moment, bien sûr, et c’est inquiétant.

Bref, les personnages réussissent à s’en tirer et décaler le rendez-vous qu’ils avaient pour obtenir des passeports au lendemain matin, ce qui leur permet ensuite de passer du bon temps ensemble dans un bar. Tout le monde n’a pas la même nuit, donc, parce que Jess et Max sont à ça de se draguer et Felix à ça de coucher avec la réceptionniste, alors que Murphy est en énorme stress de se faire épingler par le flic.

Elle réussit certes à s’en débarrasser un court instant, mais il revient vite à la charge, parce que la route n’est pas terrible d’après lui. Humph. Son retour semblait signifier qu’il avait des soupçons, surtout que Murphy n’a pas été discrète à essayer aussitôt de se précipiter sur son chien. En tout cas, c’est ultra drôle à voir, parce que Murphy se retrouve à laisser le flic à l’accueil du motel et se rendre dans la chambre où Felix et la réceptionniste en étaient encore aux préliminaires.

Très vite, les deux amis comprennent qu’ils vont devoir se retrouver dans un plan à trois, et c’est assez compliqué à gérer pour eux. Felix isole donc Murphy dans la salle de bain et celle-ci lui explique assez gentiment qu’ils n’ont pas vraiment d’autres choix. Au passage, on a une scène bien touchante où Murphy est énervée de ne pas avoir pu parler à Max au téléphone et où elle finit par rassurer Felix sur son amitié avec lui.

Il n’en faut pas plus pour que Murphy finisse par lui avouer qu’elle le considère comme l’un de ses meilleurs amis, ce qui est un moment bien touchant, même si ça précède un plan à trois hyper bizarre où Felix et Murphy s’embrassent comme jamais. C’est plutôt rigolo tout de même… mais c’est bizarre. En parallèle, Max aussi prend du plaisir, avec la serveuse du bar où Jess et lui sont. Il en a bien besoin après tout, parce qu’il n’avait personne à appeler pour prévenir de sa fuite et il a fait semblant d’appeler tout de même.

Tout ça nous permet finalement d’en arriver au lendemain matin, avec le flic fuyant le motel à la fin de sa garde et Jess et Max qui n’ont aucun mal à trouver les passeports. Au moment du départ dans une gare routière, ils en sont encore à partager le plan qu’ils ont une fois au Canada. Il faut ensuite se dire au revoir, chacun prenant un bus différent à des moments différents. C’est tellement triste à voir. Felix ne sait comment s’y prendre pour un câlin avec Murphy, alors que Max choisit tout simplement de ne pas lui en faire un.

C’est bien simple, il n’a aucune envie de faire croire à Murphy que leur couple pourrait fonctionner. C’est si triste. C’est ensuite au tour de Murphy de s’en aller, mais pas avant un dernier câlin à Jess, une peluche de réconfort offerte et une scène pour réaffirmer les liens d’amitié entre ces deux-là. Jess reste la dernière à la gare routière, avec le plan de retrouver Murphy dans les toilettes, après avoir pris le bus suivant… mais franchement, je ne le sentais pas du tout pour elle, surtout que la série prenait trop de temps à la suivre en train d’attendre. J’étais sûr que les flics allaient venir l’arrêter… malheureusement, ce n’est pas ce qu’il se passe. Elle se fait simplement kidnapper en sortant des toilettes.

Elle ne rejoindra donc pas Murphy et comme elles ne devaient retrouver les autres qu’un an plus tard, je ne sais pas trop ce qu’il se passera pour elle, là. Ah, très bonne fin d’épisode, putain !

2 commentaires sur « In the Dark – S03E02 »

  1. J’étais aussi persuadée que les flics allaient venir cueillir Jess avant qu’elle prenne le bus mais le kidnapping je m’y attendais pas 😅 Dommage j’ai déjà ce point bingo en ayant vu peu de séries, c’est un comble 😆

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.