In the Dark – S03E06

Épisode 6 – Arcade Fire – 17/20
Une reprise efficace pour la série qui revient après une petite pause comme si elle n’était jamais partie. On ne va pas se mentir, il faut se remettre un peu dans l’intrigue de cette saison qui n’est pas résumée en début d’épisode, mais l’ambiance et les personnages suffisent à se remémorer l’essentiel. Et l’essentiel, c’est que la série conserve ses dynamiques entre personnages et ses répliques excellentes. Quel plaisir !

Spoilers

La salle de jeux étant en feu, le sort de Jess est incertain. Murphy veut absolument savoir si sa meilleure amie est en vie avant de prendre la moindre décision sur l’avenir.

I don’t know what’s more shocking : that you murdered someone or that you have friends.

Oh putain. Je n’étais pas prêt pour la première scène de cet épisode : sans résumé, on reprend donc un bon mois après l’épisode précédent sur l’exacte scène où nous nous étions arrêtés. Murphy comprend donc que Jess est en train de cramer dans la salle d’arcade en feu, et elle hure à la mort aussitôt. C’était horrible à voir, de même qu’il était horrible de voir Max et surtout Felix être incapables de convaincre Murphy de monter dans leur voiture.

Sans trop de surprise, Murphy est donc arrêtée par les flics juste après – et un peu trop par Josh à mon goût. J’ai de la peine pour Murphy, parce que l’actrice est excellente à nous faire ressentir sa peine. Par contre, côté flics, Josh m’énerve encore plus. Il est parfaitement sans cœur quand il est question de Jess ou de Murphy, alors que cette dernière veut absolument savoir si sa meilleure amie est en vie.

Tout ce qui intéresse Josh, c’est de faire tomber Murphy, et on prend donc son ADN de manière à la faire incarcérer.

Le but de Gene est autre, par contre : il veut se servir de ce test ADN pour faire chanter Murphy ensuite et voir la vérité sur la corruption qui a lieu au commissariat. Dans tout ça, le commissariat en est encore à fêter Noël, ce qui me perturbe par une journée caniculaire comme celle d’aujourd’hui. On s’en fout cela dit, revenons à la critique : Josh réussit à mettre le doute à Gene concernant le résultat du test ADN, ce qui nous motive Gene à aller interroger Murphy.

Si elle confesse, ils auront bouclé l’affaire sans même avoir besoin du test ADN après tout. Seulement, Murphy est loin d’être stupide : elle demande aussitôt son coup de téléphone. Ma foi, ça colle bien avec tout ce qu’il se passe. Son coup de téléphone, elle le passe à Felix, bien sûr, pour avoir des nouvelles de Jess.

Felix et Max se retrouvent donc en duo pour cet épisode, et c’est assez violent pour eux. Felix culpabilise bien sûr d’avoir abandonné Murphy alors qu’il refuse d’imaginer Jess morte. Bien sûr, il veut savoir ce qu’il s’est vraiment passé et pour ça, Max propose d’appeler Darnell pour savoir s’il a plus d’informations sur le sujet.

Le pauvre est pris de court, même s’il soupçonne aussitôt Tray d’être à l’origine de l’incendie. Il débarque chez ce dernier, qui n’a pas fait grand-chose au fond. Cela permet assez vite à l’intrigue d’avancer, avec Darnell qui apprend l’amitié – si on peut appeler ça comme ça – existant entre Jess et Alex. Il reprend espoir sur une possible survie de Jess, mais encore faut-il être capable de retrouver Alex.

Pendant ce temps, Felix et Max se retrouvent à devoir faire profil (très) bas pour éviter les flics. Ce n’est pas si évident, et ça se résume à rester coincé dans une voiture toute la nuit, sans avoir de nouvelles ni de Darnell, ni de ce qu’il se passe du côté de la salle d’arcade. Il n’en faut pas plus pour que Felix finisse par se souvenir qu’il a une sœur qui pourrait avoir des informations.

Ouais, c’est facile comme solution de trouver une sœur sortie de nulle part, mais bon, avec cette série et surtout avec la famille de Felix, ça reste crédible. La sœur est surprise de voir son frère débarquer de nulle part dans sa vie, elle aussi… mais c’est une relation familiale qui se tient quand on voit les liens qu’il a avec ses parents. Au rang des surprises, la sœur découvre aussi que Felix connaissait quelqu’un dans l’incendie qui est passé aux infos.

Leslie, c’est son nom, se rend compte que son frère est chez elle uniquement parce qu’il a une faveur à lui demander, mais elle accepte malgré tout d’appeler son ancien ami flic pour avoir des infos. C’est pendant qu’elle s’apprête à le faire que Felix reçoit finalement l’appel de Murphy. Cela motive les flics à trouver des informations sur l’état de santé de Jess, et pendant qu’ils le font, Murphy peut avoir une petite vision de Jess, comme d’habitude.

Heureusement, elle murmure en réalité de manière incohérente, ce que Josh et Gene entendent sans que ça ne suffise à l’inculper. Ils finissent aussi par découvrir qu’il n’y avait pas de corps dans les décombres de la salle d’arcade. Ce n’est pas tellement une surprise : Jess est encore en vie. Ouf. Bizarrement, Gene et Josh prennent la décision de dire la vérité ensuite à Murphy. J’étais sûr qu’ils allaient lui mentir et confirmer qu’elle était morte, pour qu’elle parle.

En parallèle, la sœur de Felix parvient également à obtenir l’information de l’absence de cadavre dans l’incendie, grâce à un ancien ami flic – ou plutôt un ancien client. Elle est en effet avocate et Max voit très bien qu’elle pourrait servir à autre chose qu’avoir des contacts. Si Felix est obsédé à l’idée de retrouver Jess, Max semble tenir plutôt à sa liberté lui.  

En tout cas, Leslie comprend vite qu’il y a un secret à découvrir et elle ne se gêne pas pour tirer les cheveux de son frère jusqu’à ce qu’il confesse la vérité en genre trente secondes. Ah, Felix. Je l’aime bien hein, mais purée, il est dur à aimer, en vrai. Leslie, en revanche ? Je l’ai adorée rapidement et voir ensuite comment elle draguait Max avec ses blagues aux dépends de Felix ? Génial.

Par contre, elle affirme qu’elle ne peut rien pour Murphy quand elle apprend toutes les charges et preuves contre elle. Personne ne peut rien pour Murphy… à part Murphy elle-même.

Sans surprise, une fois qu’elle sait que Jess est en vie, Murphy refuse de parler à Gene et Josh, préférant gagner du temps : elle se confessait uniquement s’ils retrouvaient Jess. Si ça énerve Josh, elle ne regrette rien d’après le choix musical étonnant fait pendant que les flics attendent le résultat du test ADN. C’est bien sûr positif – ce qui signifie qu’elle est bonne pour la prison à la vie.

Avant tout ça, Gene ne perd pas de vue son objectif : il veut bien un deal pour Murphy, il s’en fout pas mal qu’elle aille en prison à vie. Il veut juste faire tomber son supérieur hiérarchique véreux. Il expose donc toute la situation à Murphy. Bien que méfiante vis-à-vis de Josh, évidemment absent à ce moment, Murphy accepte de tout raconter à Gene, en remontant à la mort de Tyson. C’est bien ce qu’il fallait pour expliquer que Dean avait été innocenté par son chef.

Cela fait du bien d’avoir cette intrigue qui en arrive progressivement à être bouclée. Murphy peut donc aller en prison – mais elle ne veut pas que ce soit Gene qui l’y emmène, parce qu’ils doivent bien à Josh le plaisir de lui laisser lui passer les menottes. C’est marrant.

Elle est loin d’être idiote, en vrai, contrairement à Gene. Dès que Josh est dans la pièce, elle saisit l’occasion pour semer la discorde entre ses deux ennemis. C’est juste brillant à voir : ça n’a aucune chance d’arriver et même elle n’y croit pas. Elle se sert de la canne que Josh oublie à chaque fois pour maintenir la porte ouverte après la sortie de Josh et Gene de la pièce. J’ai adoré la mise en scène, le jeu d’acteur et l’écriture. Même en ayant fait le tour de la pièce 500 fois, c’est incroyable qu’elle parvienne comme ça à maintenir la porte ouverte.

Elle n’y croit pas elle-même, et elle se débrouille, malgré les menottes, pour s’enfuir du commissariat en utilisant son agilité remarquable et son manteau, ainsi qu’un brin de politesse vis-à-vis d’autres flics lui indiquant la sortie en pleine fête de Noël du commissariat. Bon, en vrai, je ne pense pas que ce soit son meilleur move à Murphy : s’enfuir, c’est bien, mais pour aller où ? Elle s’en tirerait bien mieux avec ses cinq ans de prison…

Pendant ce temps, Josh vérifie les bandes de la pièce d’interrogatoire et découvre que Murphy ne ment pas quand elle affirme que Gene et elle ont passé un marché. Le pauvre est plus que choqué par la découverte de la trahison de Gene. C’en est fini de leur bromance à boire des verres devant le commissariat apparemment. Ils arrivent bien à trouver un terrain d’entente, puisque le deal n’est pas écrit (j’avoue que ça m’a dérangé quand Murphy s’est mise à parler), mais c’est pour mieux se rendre compte que Murphy s’est enfuie.

Et pas qu’un peu : avec l’aide d’un nettoyeur en ville, elle réussit à monter dans un taxi, et hop, problème réglé pour elle. Elle appelle Felix, qui lui donne l’adresse de sa sœur sans hésiter. Et c’est une bonne chose, contrairement à ce que pense Leslie. En effet, dans l’entre-temps, nous suivons Darnell mener l’enquête pour retrouver Alex et Jess. Oui, elles sont bien ensemble : Alex l’a emmenée à l’hôpital – après un premier stop certes, mais on sen fout. L’essentiel, c’est que Jennifer Walker soit en vie à l’hôpital.

Dès qu’ils l’apprennent, Felix et Max décident de partir de chez Leslie. Max est un peu triste de devoir quitter Leslie, ça se voit, mais il veut retourner au Canada au plus vite. Il a raison, je pense, partir le plus loin possible de Murphy, c’est la meilleure idée possible. Elle pourrit la vie d’absolument tout le monde, même Gene qui se retrouve viré de la police pour avoir laissé s’échapper une meurtrière. Eh, ça arrange bien son chef, hein.

Murphy et Felix se retrouvent en tout cas à l’hôpital, et on nous ressort de l’humour quand Felix découvre les menottes aux poignets de Murphy. Faudra m’expliquer comment elle a payé son taxi, par contre. Felix vole finalement une seringue pour tenter – et réussir ? – de crocheter les menottes, tout en lui expliquant que Max s’est barré au Canada et en lui faisant un câlin. Pas si mal.

Le temps de faire tout ça, par contre, les visites à l’hôpital sont terminées. Darnell a bien veillé sur Jess autant que possible, mais il leur faut donc attendre le lendemain matin pour pouvoir retrouver Jess. Je ne le sens pas comme ça, en vrai, mais je ne sentais pas non plus Felix se séparant de Murphy en embarquant son portable, et pourtant !

L’épisode peut en tout cas se terminer sur Josh qui se sépare de Gene, mais continue de vouloir bosser sur le cas de Murphy, sur Gene qui pointe au chômage… et partage sur Twitter l’enregistrement audio inculpant le chef. Bim, tant pis pour lui.

Sinon, ben, comme prévu, Felix et Murphy passent une mauvaise nuit dans leur voiture à attendre l’ouverture des visites, mais quand Felix part chercher Jess, il est déjà trop tard : elle s’est barrée de l’hôpital. De force ? On ne saura pas cette semaine. La série nous laisse une fois de plus sur un suspense concernant Jess, et ça devient redondant : je veux qu’ils se retrouvent, bordel. En plus, les flashforwards en noir et blanc qui nous montrent une Jess mal en point, sang aux genoux, en train de courir dans la neige, ça ne me dit rien qui vaille.

 

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.