2021 sur Just One More Episode

Salut les sériephiles,

Vous savez quoi ? Je me rends compte que, comme j’ai décalé cet article, j’ai totalement oublié de… fêter l’anniversaire du blog ! Eh oui, l’air de rien, le 3 janvier 2022, on fêtait la sixième année d’activité du blog. En âge séries, ça nous fait donc six saisons, alors je deviens un rare survivant à ne pas avoir été encore annulé par un network. Allez savoir, WordPress le fera peut-être à un moment. En attendant, merci à vous d’être encore là à me lire après six ans, ou alors juste après ces six lignes si vous venez de découvrir le blog. Peu importe, merci !

En tout cas, comme chaque année, je vous propose de faire à nouveau un petit tour des douze derniers mois, histoire de se remémorer cette année qui vient de se terminer.

Voir aussi : 2020 sur Just One More Episode

500 copie

Janvier

L’image accompagnant les articles du mois de janvier venait de la saison 1 de la très vite oubliée neXt. Avec sa neige, elle me paraissait parfaite pour cette période… mais la neige était aussi contrastée par une explosion qui symbolisait parfaitement la pagaille dans les protocoles sanitaires et décisions discutables concernant la pandémie. Lalala, pas de politique ici.

Il y a un an, l’année commençait par des retours en pagaille pour mes séries – et à vrai dire, c’est encore le cas cette année, même si je suis un brin en retard dans mes visionnages. Le mois de janvier a été marqué par de très bons visionnages, et c’était vraiment une bonne période pour ma sériephilie, entre le Challenge Séries (j’y croyais) qui commençait bien avec La Légende de Korra et 9-1-1 Lone Star ou l’arrivée plus qu’attendue de WandaVision. Oui, il y a un an, j’étais en plein manque de Marvel et je m’apprêtais à retrouver avec plus de plaisir que je ne l’imaginais cet univers. Et bien sûr, avec la neige qui avait fini par tomber (purée, on en est loin pour le moment cette année), le nombre de vues sur le blog avait pas mal augmenté.

500 copie

Février

Coup de cœur pour 9-1-1 Lone Star et image parfaite pour la St Valentin ce couple un peu flou. L’aurez-vous reconnu, cela dit ?

Comme souvent, février a débuté sur la nuit des livres Harry Potter, même si avec le coronavirus, cette édition était un peu particulière. Je ne sais pas vraiment ce que ça va pouvoir donner cette année, d’ailleurs, il faut que je commence à me renseigner. Si j’ai pu fêter mon anniversaire comme il se doit, je n’ai pas beaucoup de souvenirs de ce mois : on a eu droit au Whedongate bien sûr et Syfy France m’avait envoyé en avance un épisode de Resident Alien, mais à part ça, je ne sais plus trop ce qu’il y avait de marquant. Probablement rien ? (Désolé, The Outpost).

500 copie

Mars

Si je ne m’abuse, il s’agit ici d’une capture d’écran d’un épisode de Strike, plus d’un an après. C’était hyper printanier et ça ressemble un peu à certaines promenades en forêt que j’ai pu faire en mars, alors je trouve que c’était une bonne idée de ma part d’aller chercher dans mes archives. Oui, écoutez, je me jette des fleurs aujourd’hui, j’ai oublié mon anniversaire de blog, j’ai le droit.

Après WandaVision et mon énorme coup de cœur, c’était au tour de Falcon & Winter Soldier de débarquer dans ma vie. Leur arrivée a confirmé que Marvel Studios était au pic de sa créativité et fournissait des séries de qualité supérieure, même si je n’aimais pas trop le genre de cette série. En parallèle, je regardais Walker en même temps, et je me décidais donc à reprendre de plus en plus de séries procédurales… Pas étonnant que ce soit un succès pour Marvel à côté de ça. Et malgré un WESéries et la saison 3 de Korra, le blog commençait à perdre sacrément en vitesse avec de moins en moins de vues. Le couvre-feu abusait légèrement de ma santé mentale, aussi, je crois.

500 copie

Avril

Image provenant de l’excellente Debris, partie trop tôt, avec un filtre vert pour correspondre aux couleurs du blog sur ce mois d’avril. Je trouve qu’elle exprimait parfaitement l’enfermement d’un nouveau confinement… et la liberté des dix kilomètres permettant de se mettre au vert.

J’avais terminé mars par une fermeture de mon collège pour une semaine. Deux jours après réouverture, nous étions reconfinés pour la troisième fois. Quand j’y pense, on a été reconfiné pour le 1er avril, tout de même. C’est à l’image de ce mois de toute manière, c’était un énorme poisson à lui tout seul : j’y ai repris la catastrophique saison 3 de Manifest (que je me traîne depuis sans la finir), j’y ai regardé The Wilds d’un œil sacrément distrait et la seule chose positive pour sauver le mois fut finalement l’arrivée de la dernière saison de Younger. Malheureusement, celle-ci n’était pas non plus à la hauteur de mes espérances et a été un peu bâclée.

500 copie

Mai

Le soleil revient et je misais beaucoup sur le retour de Kelsey et Liza dans ma vie pour ensoleiller aussi mes visionnages de séries. La toute fin de Younger ne fut pas ce que j’en espérais, mais j’étais content de passer mon mois de mai à penser à elle avec cette couverture des articles du jour.

Fais ce qu’il te plaît ? Je ne sais pas trop, c’est le mois où on a commencé Hollywood Girls avec l’équipe de 42 minutes. L’air de rien, le podcast a continué son bout de chemin tout au long de 2021, et ça me rend plutôt heureux : on a pu fixer plein de rendez-vous pour des épisodes et des bons moments entre nous. Autrement, ce mois de mai a été plutôt mouvementé du côté de la vie hors-série : le vaccin covid a enfin débarqué et donné l’espoir de la fin du couvre-feu (vraiment, on a trop vite oublié cette période merdique), l’Eurovision était géniale et surtout, surtout, je retournais enfin au cinéma, pour la première fois depuis le début de la pandémie. Oh, ce n’était pas pour un film exceptionnel, mais ce n’est pas grave, c’était un plaisir. Côté séries, sinon, le blog a connu un pic de fréquentations de fin de saisons, j’ai découvert une série du Ramadan et Lucifer est revenu… sans que je ne sois au rendez-vous.

500 copie

Juin

Zoey était de retour, mais ce n’est pas pour autant que la vie était excitante. Cette photo un brin ensoleillée, mais pas trop, comme la météo du mois de juin, avec un personnage qui est à mi-chemin entre l’ennui et la rêverie exprimait parfaitement mon mood du mois de juin.

Après le pic de vues du mois de mai et avec toutes les fins de saison, je me suis retrouvé à… ne plus regarder énormément de séries. De mémoire, c’est aussi là que j’ai raté la sortie de Loki, allez savoir pourquoi. Si Evil et In the Dark ont pu reprendre et marquer mon été, je constate que ça a commencé à déconner parce que je ne trouvais plus de séries me faisant vraiment plaisir. Mes séries préférées étant terminées, ce n’est pas si étonnant. En parallèle, j’ai repris un peu plus la lecture avec l’arrivée des beaux jours, le cinéma d’animation me ravissait en-dehors du cinéma avec Raya ou surtout Les Mitchell et côté pro… je m’apprêtais à dire au revoir à un établissement que j’aimais beaucoup. Encore. L’air de rien, ça chahute pas mal et ça explique aussi la baisse de visionnage séries.

500 copie

Juillet

Je n’ai pas noté d’où venait l’image de ce mois-ci et j’ai un gros doute… A priori, je pense que je suis sorti de mes habitudes où je prends une photo d’un épisode vu récemment, à défaut d’avoir vu des épisodes récemment. Je pense bien que ça vient tout droit d’Euphoria cette capture, non ? En tout cas, coucher de soleil et mer, c’était parfait pour l’été.

Très peu de séries et très peu de vues sur le blog ce mois-là, et ça a marqué durablement parce que l’algorithme a commencé à me bouder et n’a pas encore fini de le faire depuis. Certes, il y a bien eu la sortie de Black Widow pour me remotiver, mais la vérité, c’est que ce fut un mois marathon avec deux mariages en une seule semaine, quelques jours sans connexion internet et beaucoup de projets à mener de front dans ma vie personnelle. Après avoir attendu plusieurs mois de pouvoir me poser en juillet pour voir des séries… c’était un comble. C’est là aussi que j’ai commencé à m’éloigner du Bingo Séries, un comble puisque je continue de vous proposer des grilles.

500 copie

Août

Détour par la plage, mais tout habillé parce que la météo ne permet pas vraiment de se promener en maillot de bain… On a eu un été loin d’être idéal pour les vacanciers, et ce n’est pas ce filtre jaune qui changera la donne. Quant à la série d’où ça vient, il s’agissait évidemment de Grey’s Anatomy – d’ailleurs, j’en ai fini la saison 17 au mois de juillet, je me rends compte qu’elle n’apparaît même pas dans mon bilan cette année.

Toujours pas énormément de séries vues dans ce qui ne peut pas être appelée une panne de séries (car j’en voyais quand même) mais qui s’y apparentait beaucoup. J’ai le même problème encore en ce moment, je ne retrouve pas l’étincelle qui me fait me jeter sur les épisodes parfois. Pas étonnant donc que je me sois jeté finalement sur mon tome 3 de The Magicians pour retrouver un peu de magie. En parallèle, j’ai enfin pu écrire que j’étais à jour dans Riverdale, mais ça n’a pas duré. Sur la deuxième moitié du mois, j’ai aussi mis en place un planning de rattrapage plus ou moins efficace, notamment pour The Walking Dead. Il faut que je me relance dans cette franchise à un moment, d’ailleurs.

500 copie

Septembre

Cette image issue de Riverdale n’était-elle pas parfaite pour la rentrée ? Un tableau à craie comme je n’en ai jamais eu en tant qu’enseignant pour bien prouver que la série est à côté de la plaque et un filtre avec quelques couleurs chaudes parce que la météo s’est foutue de nous avec le retour du soleil début septembre, et hop.

Avec septembre est arrivée une nouvelle rentrée, et qui disait rentrée disait nouveau travail et nouvel environnement, une fois de plus. Mon arrivée a été bousculée par plusieurs événements dont je n’ai pas forcément parlé ici mais qui ont compliqué les choses, avec une succession de mauvaises nouvelles et galères assez incroyables. Bien sûr, j’ai terminé le mois par un enterrement, ça n’aidait pas. Le Mois de la BD fait que j’ai quand même quelques bons souvenirs de septembre, alors que côté séries, ce n’était pas glorieux : l’annulation de The Outpost ou Evil qui s’enlise, ce n’était pas terrible. J’étais tout de même content de mes articles du dimanche se concentrant à nouveau plus précisément sur un épisode ou une saison vu(e) au cours de la semaine. Il faudra que je reprenne ça en 2022.

500 copie

Octobre

Un mois studieux avec un joli grimoire pour bien rappeler que je bossais beaucoup – et aussi que c’était le mois d’Halloween et des horreurs. Après tout, il s’agit d’un livre que tous les fans d’Evil auront reconnu à coup sûr !

Ce mois fut un véritable tunnel dont je n’ai pas grand-chose à dire. Si j’ai pu trouver mon équilibre au boulot un peu mieux, je n’ai pas énormément de souvenirs marquants de ce mois. Et pourtant, on n’avait plus de couvre-feu ! J’exagère bien sûr en disant ça : j’ai eu un super week-end pour regarder la dernière saison d’Atypical, j’ai fait mon coming-out de téléspectateur de New-York Special Victim Unit et surtout j’ai pu retourner à Bordeaux pour Halloween, et pas que, d’ailleurs. J’ai fini le mois en beauté dans ma vie perso, mais j’ai négligé le blog, une fois de plus.

500 copie

Novembre

Dès que j’ai vu ce plan dans The Walking Dead, j’ai su qu’il me servirait d’illustration pour un mois automnal. J’y ai ajouté un drôle de filtre coloré pour correspondre au design du blog.

Comment dire ? Il était déjà temps que janvier arrive pour les résolutions ? Je me rends compte que j’ai eu plus de mal à m’habituer au nouveau rythme de travail que j’ai pourtant pu fixer – et la vie s’est un peu acharnée une nouvelle fois. Côté travail, je suis hyper-satisfait du point de vue de ma productivité professionnelle, et c’est l’essentiel, mais ce mois de novembre a de nouveau été un tunnel avec peu d’articles et peu de séries. Allez, j’ai bien mon rewatch de The Magicians pour avoir quelque chose à quoi me raccrocher.

500 copie

Décembre

Home for Christmas m’a bien manqué pour finir l’année… mais bon, c’est comme ça. À défaut d’être assez à jour pour avoir une série de Noël à exploiter en couverture (si seulement j’avais commencé Hawkeye à temps !), je suis allé chercher cette photo qui sentait bon le sapin et les cookies de Noël.

Pour cette saison des tops, j’ai pu prendre conscience de la panne de série énorme que je traversais depuis l’été. J’ai compensé avec énormément de ciné (Spider-man et Encanto surtout) et le blog a pu se relever avec une progression dans les vues dû principalement à tous les tops et classements. Pourtant, je n’ai même pas réussi à finir le top 45, parce qu’il ne me plaisait plus. L’avantage des bilans de fin d’année, c’est que ça permet de mettre le doigt sur ce qui ne me plaisait plus. J’essaie de réajuster les choses ce mois-ci, et j’ai dans mon viseur mes fins de semaine avec la période du mercredi au samedi où il faut de toute évidence que j’ajuste certaines choses pour recommencer à voir plus de séries. On verra si j’y arrive.

Voir aussi : Vus en 2021

Le bilan de 2021 est donc que j’ai préféré mon premier semestre au second, parce que le second est plus marqué par la fatigue, le boulot qui n’en finit pas (merci les protocoles improbables qui se succèdent et la réadaptation à un nouvel établissement) et la frustration de ne plus trouver de séries vraiment plaisantes. Heureusement, Marvel Studios était là pour me redonner le goût des séries, et Resident Alien aussi. J’ai hâte que ça revienne, et Euphoria également. Ma sériephile est de plus en plus en train de s’inscrire dans un « c’était mieux avant », je me sens vieux avant l’heure… mais c’est aussi parce que je veux me tenir à jour dans des séries qui sont sans plus. Je ne me vois pas les arrêter, mais ça bouffe du temps !

Voir aussi : Mes cinq épisodes les plus marquants de 2021

En attendant que je mette en place quelques solutions, 2022 commence par une bonne semaine où je suis satisfait de mon rythme et de la plupart de mes résolutions – je n’ai pas réussi à lire chaque jour, mais je lis suffisamment pour que ça me convienne ; je n’ai pas vu tous mes hebdos, mais j’ai avancé dans les rewatchs. Bref, j’ai mon agenda comme nouvelle arme pour aborder sereinement cette nouvelle année : je crois qu’il faut que je me fixe plein de petits objectifs pour avancer sereinement vers ce que je veux, c’est comme ça que ça fonctionne le mieux.

Voir aussi : Mes cinq résolutions pour 2022

J’espère que cette nouvelle sera pour nous encore plus belle et pleine de découverte d’épisodes excellents – et qu’elle remontera le niveau par rapport à 2021 !

Les articles les plus lus de 2021

Salut les sériephiles,

J’allais écrire que je suis matinal, mais pas vraiment, je commence la rédaction de cet article alors qu’il est quasiment onze heures, ça sera publié à midi (j’y croyais !), je suis… dans les temps, et en avance par rapport à ma moyenne habituelle, c’est tout. C’est tout, oui, mais c’est nécessaire aussi, je n’allais pas poster à 23h50 un jour de réveillon du Nouvel An. Je vous le souhaite à tous aussi joyeux que possible ; exactement comme 2022 le sera, il faut y croire.

En attendant 2022, je vous propose comme à mon habitude de fin d’année de regarder un petit peu en arrière avec le top 10 des articles publiés en 2021 les plus lus, puis le top 10 des articles les plus lus en 2021. Oui, je sais, c’est subtil comme nuance, mais vous allez voir que ça change la donne d’un top à l’autre, comme chaque année.

Les articles publiés en 2021 les plus lus

  1. Bingo Séries #50 (06 mai) : 365 vues

Une vue par jour pour cette année en moyenne pour ce 10e article le plus de cette année. Ce n’est pas mal du tout pour un Bingo et c’est mieux que l’an dernier où on était sur un 345 vues pour le numéro 10. Je n’ai pas grand-chose de plus à analyser : le bingo attire toujours beaucoup de monde sur le blog, et ça a été le cas tout au long de l’année.

Station 19 Wallpaper Maya

  1. Station 19 – S04E10 (10 avril) : 390 vues

J’aimerais croire que le succès de cet article tient à la série, à l’épisode, à l’intrigue qui voit (très léger spoiler, attention) Carina tiraillée par la situation sanitaire en Italie… mais justement, je crois que si l’article a si bien fonctionné c’est à cause des mots-clés « campagne de dépistage covid ». C’est triste, mais c’était un sujet d’actualité en France aussi, et j’ai vu quelques arrivées sur le blog avec ce genre de recherches dans les moteurs de recherche. Bon, cela dit, la série est une habituée des fortes audiences sur le blog, alors peut-être que j’exagère.

  1. Bingo Séries #52 (06 juillet) : 392 vues

Je ne pensais pas qu’un article de juillet parviendrait à atteindre ce top, parce que j’ai quand même bien bâclé le mois de juillet sur le blog cette année. Et pourtant, le bingo me détrompe… même si c’est aussi parce que j’ai invité à repasser sur l’article après sa publication, de mémoire. Dans tous les cas, c’est un des articles les plus lus de cette année et ça me conforte dans l’optique de poursuivre ce jeu encore en 2022, même si ça prend du temps à écrire ; même si je suis passé à côté de l’édition de ce mois-ci en oubliant totalement d’y participer.

  1. 9-1-1 – S04E09 (21 avril) : 403 vues

9-1-1 on FOX GIFs - Find & Share on GIPHYÉmotions fortes en vue dans cet épisode, comme bien souvent avec la série. Il n’empêche que cet épisode qui chamboule la vie d’un couple de personnages de manière aussi attendue qu’inattendue était voué à rencontrer son public. Ce sont toujours sur les épisodes à émotions fortes que l’on trouve le plus de lecteurs sur le blog.

  1. Charmed (2018) – S03E08 (29 mars) : 449 vues

Abigael x Macy | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirMême commentaire ici, même si ce que je soupçonne d’avoir tant fasciné les lecteurs du blog fut d’avoir une explication sur cette irruption très bizarre du Black lives matter, avec une intrigue pas bien fine pour Macy. À se demander si le choix de l’actrice en fin de saison n’est pas à cause de cet épisode, et beaucoup de fans l’ont fait. D’ailleurs, c’est après son annonce et les intrigues qui ne lui plaisaient pas tellement comme son impression d’avoir fait le tour du personnage que cet article a eu un regain d’activité sur le blog. Triste.

  1. J’ai testé une série ramadanesque (13 mai) : 502 vues

Je m’attendais à rencontrer un petit succès auprès d’une sphère sériephile d’habitués avec cet article, mais certainement pas à ce que cet article finisse par être un des plus lus du blog cette année. Et pourtant, mes commentaires très brefs sur El Foundou ont attiré, parce que la série a finalement peu d’articles francophones qui lui sont consacrés. Je continue de trouver dingue que les séries du ramadan soient si peu connues en France et si peu exportées. On verra si j’ai l’occasion de continuer l’aventure avec la saison 2, annoncée par un des acteurs.

  1. Euphoria – S01E10 (24 janvier) : 553 vues

winterswake:Hunter Schafer as Jules Vaughn in EUPHORIA #visualbrandingmedia | Euphoria, Pretty people, BeautyC’est sans surprise que cet article finit en bonne position des articles les plus lus de l’année : la série fait très clairement le buzz et attire beaucoup de vues sur le blog. Je sais quoi faire pour son retour dans une dizaine d’épisodes, c’est-à-dire me précipiter à nouveau sur l’épisode. Dingue de me dire que ça fait un an depuis que je me suis jeté sur cette thérapie de Jules. J’ai vraiment très hâte de découvrir de nouveaux épisodes et de retrouver les personnages de la saison 1. Vous aussi, apparemment.

  1. Troubled Blood de Robert Galbraith (12 juin) : 566 vues

Le sixième tome de la saga est attendu partout dans le monde… Mais en France, on attend encore la sortie de ce tome 5, Sang Trouble. Il a finalement été annoncé pour le 16 février 2022, donc rien n’est perdu, chers lecteurs français. J’imagine que le but était d’attendre que s’apaise le scandale autour de JK Rowling ? C’est peine perdue. Quoiqu’il en soi, le livre était plus prenant que le précédent et il a attiré beaucoup de curieux, probablement à cause du bad buzz. Je reconnais que ça devient difficile de se reconnaître dans ces personnages… mais bon, l’ouverture d’esprit, c’est aussi lire des personnes avec qui nous ne sommes plus d’accord ?

  1. J’ai tout oublié de la saison 2 de Manifest (3 avril) : 759 vuesTVtime – Just One More Episode

La saison 1 de la série avait fait un petit buzz à l’époque, la saison 2 avait fait un énorme flop l’an dernier. Pour la saison 3, eh bien, ce fut avec remous. J’ai oublié de regarder les épisodes, mais ça viendra. En attendant, le scandale d’une annulation sans fin et d’une reprise par Netflix pour une saison deux fois plus longue qui leur permettra de condenser tout ce qu’ils voulaient en faire a bien évidemment attiré des lecteurs ici.

  1. La fin de LOST en 500 mots (ou pas) (26 février) : 2565 vues

Je me doutais en publiant cet article qu’il y aurait des lecteurs que ça intéresserait… mais certainement pas autant ! Cet article est venu d’un coup de tête, pourtant, mais ce fut un coup de tête efficace de toute évidence. Malheureusement, la fin de cette série divise encore, avec beaucoup d’incompréhensions et de mauvaises interprétations de choses pourtant explicites dans le scénario. C’est dingue !

Perdidos lost GIF on GIFER - by Beazegelv

Les articles les plus lus du blog en 2021

  1. Le récap de 13 Reasons Why (S03) (5 juin 2020) : 1 135 vues

On en sait (toujours) plus sur la saison 2 de 13 Reasons WhyOui, il y a tout de suite plus de monde au portique dans ce top, n’est-ce pas ? La série Netflix a encore eu son petit lot de fans cette année sur le blog. Je ne sais pas trop pourquoi, parce que c’est loin d’être la meilleure série de la plateforme, tout de même.

  1. Ce que c’est qu’un arc narratif (1er décembre 2018) : 1 226 vues

Les articles du lexique se révèlent souvent des articles qui ressortent en bonne position dans l’algorithme Google. Je ne sais pas me l’expliquer, mais c’est un fait, et cet article le prouve une fois de plus… comme la première place de ce top. Oups, je viens de vous spoiler l’article, non ?

  1. Lethal White : le retour de Strike sur la BBC (28 août 2020) : 1 237 vues

Strike: JK Rowling's detective series is now a TV show, and it's amazing-Entertainment News , FirstpostOui, c’est encore Cormoran Strike qui apparaît dans un classement ici ! Qui aurait cru qu’une saga de livres se ferait une si bonne place sur un blog séries ? En même temps, c’est ici un article qui parlait bien de la série. Et c’est logique aussi que ça fonctionne, parce que peu de sites français évoque cette production BBC.

  1. Colony – S03E05 (31 mai 2018) : 1 240 vues

La saison 3 a enfin débarqué sur Netflix France, près de trois ans après la diffusion américaine. Netflix n’a malheureusement toujours pas décidé de la reprendre pour une quatrième et dernière saison, ou au moins pour un téléfilm. Il faut faire son deuil de cette série, mais ce n’est pas évident quand les articles la concernant reviennent constamment parmi les plus lus du blog.

  1. Salvation – S02E13 (18 septembre 2018) : 1 859 vues

Stats de la semaine #02 – Just One More EpisodeIl est plus simple de faire son deuil de celle-ci, par contre. Même si cet article reste l’un des plus lus du blog, je continue de penser que cette série ne valait pas le détour. À la rigueur, si vous souhaitez une bonne histoire de science-fiction avec un objet venant du ciel pour nous détruire ET de quoi vous marrer quand même, je peux désormais vous recommander le film Don’t look up.

  1. Résumé des films Marvel pour les néophytes (25 avril 2018) : 2 028 vues

Trois ans après la publication de cet article, le succès est toujours au rendez-vous. La partie 2 est moins consultée, mais a son public également. J’annonce donc officiellement, mais je crois l’avoir déjà fait, qu’une partie 3 verra le jour en 2022. Je n’ai plus qu’à trouver le temps pour l’écrire et surtout à envisager comment le faire : il y aura désormais à prendre en compte également les séries… Pas gagné quand on voit tout ce qu’il y a eu comme séries cette année !

Avengers Endgame : Tout ce que l'on sait sur le rôle de Thanos | melty

  1. La fin de LOST en 500 mots (ou pas) (26 février 2021) : 2565 vues

Une entrée directement dans le top 5 pour cet article qui a de beaux jours devant lui et finira probablement dans le panthéon des articles les plus du blog d’ici quelques années. La série le mérite, de toute manière, et je suis content de propager la vraie fin de la série à mon humble niveau.

  1. Colony – S03E13 (26 juillet 2018) : 3 849 vues

Colony Season 1 GIF's - Colony TV Series Photo (40024082) - FanpopLa diffusion sur Netflix a certes donné un coup de pouce encore cette année à la série pour la propulser dans les premières places de ce classement… mais ne nous mentons pas, même sans ça, la série était bien partie pour figurer à nouveau dans ce top 10. C’est un combo entre émotions fortes, peu de sites français en parlant et annulation sauvage qui le justifie. Allez, #RenewColony même après trois ans.

  1. Euphoria – S01E09 (7 décembre 2020) : 4 211 vues

Euphoria Rue GIF - Euphoria Rue Zendaya - Discover & Share GIFsNon, cet article ne termine pas en première place ! Pourtant, il a été l’article le plus de 2021 pendant près de onze mois… avant de se faire détrôner à la dernière minute. C’est moche, Zendaya méritait pourtant sa couronne. Avec un peu de chance, elle l’aura en 2022 puisqu’une nouvelle saison de la série s’apprête à sortir. Sera-t-elle à la hauteur ? Je l’espère sincèrement, et je l’attends au tournant ! En attendant, il est temps de découvrir (sans trop de surprise si ce n’est pas cet article-ci) la page qui aura été le plus lu sur le blog en 2021. Et il s’agit de…

  1. Ce que c’est qu’un ship (8 octobre 2017) : 4 458 vues

1000 vues de plus que l’an dernier pour cet article qui squatte la place de l’article le plus lu pour la deuxième année consécutive. À lui tout seul, il représente un peu plus d’une semaine classique de vues sur le blog, donc un cinquante-deuxième du trafic de 2021. Il va peut-être être temps de le relire et d’y traquer les éventuelles fautes ? En tout cas, une chose est sûre, love is in the air encore en 2021… même si l’article sur les séries les plus hot ne fait plus partie de ce classement !

https://media.trendy.letudiant.fr/article-14173-raw/media.gif

Et voilà qui vient achever cette année d’articles du jour ! Je n’ai pas repris l’ensemble des classements habituels, mais rassurez-vous, je n’ai pas terminé non plus. Demain, on entamera 2022 avec un classement qui généralement vous plaît bien et qu’il me semblait important de proposer seulement le 1er janvier pour avoir vraiment le temps de voir un maximum de séries. J’ai bien fait, je crois.

On en reparlera… l’année prochaine. Ah. Ah. AH.

Tous les ans, la même blague de merde, c’est insupportable.

Bon réveillon à tous et on se retrouve en 2022 😉

Lethal White : le retour de Strike sur la BBC

Salut les sériephiles,

Bonne et inattendue nouvelle du côté de la BBC ces derniers jours, comme vous l’avez peut-être vu dans la barre latérale du blog ces derniers jours : Cormoran Strike va faire son retour sur la chaîne anglaise pour sa quatrième saison, qui adapte le quatrième volet des aventures du détective écrit par Robert Galbraith (aka JK Rowling) en seulement quatre épisodes. En pleine période de diète de séries, c’est une nouvelle qui fait plaisir et qui nous occupera quatre soirées sur deux semaines, parce que la diffusion anglaise continue d’être bizarre avec un épisode le dimanche soir et un second le lendemain. Allez comprendre.

00.png

Pour rappel, la saison 3 voyait Robin et Strike se rapprocher petit à petit au cours de leur enquête qui se terminait avec Robin en fâcheuse posture. Sauvée de justesse, elle pouvait alors se marier avec Matthew, son fiancé l’enfermant dans une relation tellement toxique qu’elle en est à vomir. Par chance pour elle, dans la série, c’est moins flagrant. La vie perso de Strike est aussi un peu plus laissée de côté… mais pour tous ceux qui lisent les romans, ce mariage était une connerie évidente.

L’avantage de cette série, c’est que comme elle colle aux romans, il n’y a pas grand-chose dont on a besoin de se souvenir avant de se lancer dans la saison 4 : chaque tome propose une histoire conclue, c’est donc pareil pour la série. Après, la saison 3 avait tout de même eu la magnifique idée de nous spoiler le début du quatrième roman, en ajoutant une scène… et il est possible que cette saison 4 fasse pareil, puisque le tome 5, Troubled Blood paraîtra en anglais le 15 septembre.

I do.” 🤦🏼‍♀️ #TomBurke #HollidayGrainger #Strike #Robin #CareerOfEvil |  Tom burke, Tom burke cormoran strike, Career of evil

En tout cas, la saison 3 nous laissait en suspense, avec Strike débarquant au beau milieu du mariage et Robin qui le regarde, hésitant à répondre le fameux « I do » dans le livre. Dans la série, en revanche, elle le dit en regardant Strike… C’est ce qu’elle finit par faire dans le tome 4, mais c’était super frustrant de le découvrir dans la série avant de le lire, surtout qu’on avait tous l’espoir qu’elle dise non après Career of Evil, où Matthew est un pur connard avec elle. Cette quatrième saison adopte donc le tome suivant, Lethal White, où après ce mariage désastreux et la lune de miel, Robin et Strike auront à s’occuper d’une affaire qui les mènera au cœur de la politique anglaise, en plein dans l’organisation des Jeux Olympiques.

Tout cela tombe vraiment bien, puisque j’ai ENFIN terminé le tome 4 il y a quelques semaines, profitant de mes vacances d’été pour me replonger dans ce pavé… Attention, spoilers dans la suite de l’article, je vais vous en parler un peu plus longuement, parce que j’avais prévu de le faire de toute manière.

Amazon.fr - Lethal White: Cormoran Strike Book 4 - Galbraith, Robert -  Livres
Un pavé qui m’a suivi en vacances, dans mon déménagement, et dans plein, plein de trajets…

Concrètement, je n’ai pas aimé du tout ce roman, pour plein de raisons, que je vais évoquer un peu rapidement ici… Tout d’abord, l’enquête policière en elle-même m’a perdue bien rapidement. Autant j’adore l’écriture de JK Rowling, autant elle a le défaut de plus en plus flagrant de vouloir multiplier les personnages dès le début, et ça, pour rien. J’ai dit la même chose avec Ickabog alors que c’est un conte pour enfants ! Concrètement, JKR se rend la vie bien compliquée et n’arrive pas à gérer la manière d’introduire ses histoires, ce qui est tout de même un peu con quand on se rappelle qu’elle a écrit un premier chapitre tout simplement magique à l’époque d’Harry Potter.

Voir aussi : The Ickabog, un nouveau conte signé JK Rowling

L’autre problème, c’est que cette intrigue politique au milieu des JO, ben, j’en avais rien à carrer. D’ailleurs, il faut un bon moment pour en arriver vraiment à l’enquête, parce que tout se fonde à la base sur une rumeur et sur un personnage qui pense avoir vu quelque chose… Autant dire que c’est mince pour accrocher.

Career Of Evil Cb Strike GIF by Cinemax - Find & Share on GIPHYPour ne rien arranger, je suis surtout là pour les personnages, et dans ce tome 4, les personnages sont antipathiques au possible. Robin s’enferme dans sa relation avec Matthew, qu’elle sait vouée à l’échec, qu’on sait toxique à mort, qui est frustrante comme pas permis. De son côté, Strike fait exactement la même chose avec une amante qu’il n’aime pas mais à qui il fait espérer une relation longue durée, pour rien. On en est arrivé au point où j’étais content qu’il recroise Charlotte enceinte et toujours aussi à fond sur lui, tellement j’espérais que ça bouge un peu.

Bref, Robin et Strike sont insupportables sur le papier, à continuer de se tourner autour en ne parlant plus de leur vie privée pour les mauvaises raisons, et surtout à prendre toutes les mauvaises décisions possibles dans leur vie perso, en plus d’une enquête longue et peu passionnante. Résultat des courses ? J’ai acheté le roman à sa sortie en septembre 2018, je l’ai terminé en juillet 2020, cherchez l’erreur. L’avantage, c’est que la saison 4 va débarquer et l’attente du tome 5 est bien courte maintenant !

C.B. Strike's Career of Evil: Part One Will Send A Chill Down Your Spine ~  The Game of NerdsEst-ce vraiment un avantage de voir l’adaptation d’un livre que je n’ai pas aimé ? Eh bien, oui ! J’adore l’actrice incarnant Robin, déjà ; ensuite, j’ai bon espoir que la série rende plus digeste certaines relations en nous évitant de trop nous livrer les pensées des personnages. Je dois bien avouer que j’espère aussi voir à l’écran certains passages géniaux (comme le retour de Charlotte ou le neveu de Strike – parenthèse totalement inutile dans le tome 4 mais qui introduit probablement le tome 5, centré sur la famille de Strike dont on en entend beaucoup parler depuis The Silkworm) et peut-être mieux comprendre tout le méli-mélo politique avec des images. Ce n’est pas gagné quand on connaît ma propension à décrocher des enquêtes policières.

Voir aussi : Critiques Saison 1 Saison 2 | Saison 3

Ah, et pour le principe, même si je dis tout ça, sachez que j’avais trouvé l’identité du grand méchant de ce tome au moins 200 pages avant la fin quand même, et qu’en plus, j’ai eu l’impression qu’à la fin, il me volait une scène avec Robin que j’attendais impatiemment et que je n’aurais pas avant le tome 5, ou la fin de saison 4 (?), si elle existe un jour.

Bref, Strike revient dimanche soir sur la BBC et même si je n’ai pas aimé ma lecture, j’ai hâte de voir le résultat ! Par contre, j’ai moins hâte d’avoir de nouveau envie de retourner à Londres…

Lethal White (Cormoran Strike, #4) by Robert Galbraith

La série préférée de… Yodabor (In the Flesh)

Coucou à tous !

Quand Shipou m’a proposé d’écrire quelques mots sur ma série préférée sur son blog, je n’ai pas hésité longtemps.

Je cite souvent Doctor Who dans mes coups de coeur et je tourne beaucoup en boucle sur Travelers, 12 Monkeys ou The Expanse, mais celle que j’aime le plus est une série qui est désormais terminée même si j’ai toujours l’espoir de la voir revenir.
Il s’agit de… In the Flesh.

Résumer In the Flesh n’est pas la chose la plus facile au monde mais on pourrait partir sur quelque chose du genre :

Des zombies essaient de se réadapter à une vie la plus humaine possible, parmi des habitants qui ont été en pointe de la lutte contre eux.

In the Flesh, c’est donc l‘histoire de Kieren Walker, un zombie, ou plutôt un PSD (partially deceaded syndrome) comme ils s’appellent ici, qui n’avaient certainement pas demandé à avoir une deuxième vie.

Mais un remède a été trouvé et les morts qui ne le sont plus sont maintenant renvoyés vers leur famille pour se réintégrer.

Mais s’ils n’ont plus besoin de manger de la cervelle, ils conservent une apparence différente, qu’ils camouflent sous des lentilles et du maquillage. Et surtout, ils ne sont pas toujours les bienvenus, notamment dans la ville de Roarton qui a été à la pointe de la lutte anti-zombies quand ceux-ci étaient encore un danger.

Kieren doit donc réapprendre à vivre et à trouver une place dans sa famille. Il a la chance pour cela de rencontrer Amy, un rayon de soleil zombie qui accepte très bien sa condition. Et il doit gérer le retour de Rick dans le village.

La première saison fait seulement trois épisodes et je pense avoir pleuré la majorité du temps.
Moi qui suis loin d’être une sensible en matière de série télévisée, j’ai rarement été autant touchée par un personnage et ce qu’il dégage, et ce n’est sans doute pas pour rien si Kieran est mon personnage favori toutes catégories confondues.

Du coup, j’ai eu du mal à me lancer dans la saison 2 parce que je pensais avoir eu mon quota de larmes. Mais je ne regrette pas du tout l’avoir fait parce que la série passe à un niveau supérieur en terme de symbole.

On n’est plus du tout dans une logique d’intégration, les PSD deviennent totalement exclus. Il y a des moments terriblement crève-coeur et une vraie noirceur qui s’installe. Mais c’est aussi une saison plus gaie, qui s’ouvre à d’autres personnages et surtout à Simon.

Simon pousse Ren à accepter qui il est et à ne jamais le regretter. Simon est entier, Simon a une franchise et une volonté écrasantes… Mais c’est lui qui doit finir par faire un choix.

In the Flesh est une série de la BBC3 et elle se reconnaît immédiatement dans le style de de cette chaîne, qui a sorti à peu près à la même époque The Fades et la première saison  de Torchwood.

On peut regretter la fin très ouverte, sans véritable conclusion, mais je trouve que le chemin parcouru est à la hauteur des espérances. Même sans savoir comment tout cela se termine, In the Flesh mérite d’être vue, pour son histoire, son symbolisme, et pour Emily Bevan, Emmett J. Scanlan et un Luke Newberry absolument merveilleux.


Merci beaucoup à Yodabor d’avoir accepté de prendre en charge ce dernier « 500 mots » de la semaine. En plus, ça m’a presque donné envie de vraiment découvrir cette série, sur ma liste depuis un moment. On verra quand j’aurais le temps ! En attendant, vous pouvez retrouver Yodabor sur son blog où elle propose un récap hebdomadaire et mensuel des séries qu’elle regarde, mais aussi des chroniques littéraires ! Eh oui, j’ai refait votre carnet d’adresse cette semaine, je sais !

Quant à moi, je vous dis à demain pour un retour aux « 500 mots » habituels du blog, à commencer par des méga-stats des deux dernières semaines 🙂 Oh, si tout va bien, on parlera aussi de zombies avec The Walking Dead, mais pas sûr pour celle-ci que ce soit une bonne idée de comparer la qualité des deux séries : In the Flesh l’emporte très certainement vu cet article.