Les articles les plus lus de 2021

Salut les sériephiles,

J’allais écrire que je suis matinal, mais pas vraiment, je commence la rédaction de cet article alors qu’il est quasiment onze heures, ça sera publié à midi (j’y croyais !), je suis… dans les temps, et en avance par rapport à ma moyenne habituelle, c’est tout. C’est tout, oui, mais c’est nécessaire aussi, je n’allais pas poster à 23h50 un jour de réveillon du Nouvel An. Je vous le souhaite à tous aussi joyeux que possible ; exactement comme 2022 le sera, il faut y croire.

En attendant 2022, je vous propose comme à mon habitude de fin d’année de regarder un petit peu en arrière avec le top 10 des articles publiés en 2021 les plus lus, puis le top 10 des articles les plus lus en 2021. Oui, je sais, c’est subtil comme nuance, mais vous allez voir que ça change la donne d’un top à l’autre, comme chaque année.

Les articles publiés en 2021 les plus lus

  1. Bingo Séries #50 (06 mai) : 365 vues

Une vue par jour pour cette année en moyenne pour ce 10e article le plus de cette année. Ce n’est pas mal du tout pour un Bingo et c’est mieux que l’an dernier où on était sur un 345 vues pour le numéro 10. Je n’ai pas grand-chose de plus à analyser : le bingo attire toujours beaucoup de monde sur le blog, et ça a été le cas tout au long de l’année.

Station 19 Wallpaper Maya

  1. Station 19 – S04E10 (10 avril) : 390 vues

J’aimerais croire que le succès de cet article tient à la série, à l’épisode, à l’intrigue qui voit (très léger spoiler, attention) Carina tiraillée par la situation sanitaire en Italie… mais justement, je crois que si l’article a si bien fonctionné c’est à cause des mots-clés « campagne de dépistage covid ». C’est triste, mais c’était un sujet d’actualité en France aussi, et j’ai vu quelques arrivées sur le blog avec ce genre de recherches dans les moteurs de recherche. Bon, cela dit, la série est une habituée des fortes audiences sur le blog, alors peut-être que j’exagère.

  1. Bingo Séries #52 (06 juillet) : 392 vues

Je ne pensais pas qu’un article de juillet parviendrait à atteindre ce top, parce que j’ai quand même bien bâclé le mois de juillet sur le blog cette année. Et pourtant, le bingo me détrompe… même si c’est aussi parce que j’ai invité à repasser sur l’article après sa publication, de mémoire. Dans tous les cas, c’est un des articles les plus lus de cette année et ça me conforte dans l’optique de poursuivre ce jeu encore en 2022, même si ça prend du temps à écrire ; même si je suis passé à côté de l’édition de ce mois-ci en oubliant totalement d’y participer.

  1. 9-1-1 – S04E09 (21 avril) : 403 vues

9-1-1 on FOX GIFs - Find & Share on GIPHYÉmotions fortes en vue dans cet épisode, comme bien souvent avec la série. Il n’empêche que cet épisode qui chamboule la vie d’un couple de personnages de manière aussi attendue qu’inattendue était voué à rencontrer son public. Ce sont toujours sur les épisodes à émotions fortes que l’on trouve le plus de lecteurs sur le blog.

  1. Charmed (2018) – S03E08 (29 mars) : 449 vues

Abigael x Macy | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirMême commentaire ici, même si ce que je soupçonne d’avoir tant fasciné les lecteurs du blog fut d’avoir une explication sur cette irruption très bizarre du Black lives matter, avec une intrigue pas bien fine pour Macy. À se demander si le choix de l’actrice en fin de saison n’est pas à cause de cet épisode, et beaucoup de fans l’ont fait. D’ailleurs, c’est après son annonce et les intrigues qui ne lui plaisaient pas tellement comme son impression d’avoir fait le tour du personnage que cet article a eu un regain d’activité sur le blog. Triste.

  1. J’ai testé une série ramadanesque (13 mai) : 502 vues

Je m’attendais à rencontrer un petit succès auprès d’une sphère sériephile d’habitués avec cet article, mais certainement pas à ce que cet article finisse par être un des plus lus du blog cette année. Et pourtant, mes commentaires très brefs sur El Foundou ont attiré, parce que la série a finalement peu d’articles francophones qui lui sont consacrés. Je continue de trouver dingue que les séries du ramadan soient si peu connues en France et si peu exportées. On verra si j’ai l’occasion de continuer l’aventure avec la saison 2, annoncée par un des acteurs.

  1. Euphoria – S01E10 (24 janvier) : 553 vues

winterswake:Hunter Schafer as Jules Vaughn in EUPHORIA #visualbrandingmedia | Euphoria, Pretty people, BeautyC’est sans surprise que cet article finit en bonne position des articles les plus lus de l’année : la série fait très clairement le buzz et attire beaucoup de vues sur le blog. Je sais quoi faire pour son retour dans une dizaine d’épisodes, c’est-à-dire me précipiter à nouveau sur l’épisode. Dingue de me dire que ça fait un an depuis que je me suis jeté sur cette thérapie de Jules. J’ai vraiment très hâte de découvrir de nouveaux épisodes et de retrouver les personnages de la saison 1. Vous aussi, apparemment.

  1. Troubled Blood de Robert Galbraith (12 juin) : 566 vues

Le sixième tome de la saga est attendu partout dans le monde… Mais en France, on attend encore la sortie de ce tome 5, Sang Trouble. Il a finalement été annoncé pour le 16 février 2022, donc rien n’est perdu, chers lecteurs français. J’imagine que le but était d’attendre que s’apaise le scandale autour de JK Rowling ? C’est peine perdue. Quoiqu’il en soi, le livre était plus prenant que le précédent et il a attiré beaucoup de curieux, probablement à cause du bad buzz. Je reconnais que ça devient difficile de se reconnaître dans ces personnages… mais bon, l’ouverture d’esprit, c’est aussi lire des personnes avec qui nous ne sommes plus d’accord ?

  1. J’ai tout oublié de la saison 2 de Manifest (3 avril) : 759 vuesTVtime – Just One More Episode

La saison 1 de la série avait fait un petit buzz à l’époque, la saison 2 avait fait un énorme flop l’an dernier. Pour la saison 3, eh bien, ce fut avec remous. J’ai oublié de regarder les épisodes, mais ça viendra. En attendant, le scandale d’une annulation sans fin et d’une reprise par Netflix pour une saison deux fois plus longue qui leur permettra de condenser tout ce qu’ils voulaient en faire a bien évidemment attiré des lecteurs ici.

  1. La fin de LOST en 500 mots (ou pas) (26 février) : 2565 vues

Je me doutais en publiant cet article qu’il y aurait des lecteurs que ça intéresserait… mais certainement pas autant ! Cet article est venu d’un coup de tête, pourtant, mais ce fut un coup de tête efficace de toute évidence. Malheureusement, la fin de cette série divise encore, avec beaucoup d’incompréhensions et de mauvaises interprétations de choses pourtant explicites dans le scénario. C’est dingue !

Perdidos lost GIF on GIFER - by Beazegelv

Les articles les plus lus du blog en 2021

  1. Le récap de 13 Reasons Why (S03) (5 juin 2020) : 1 135 vues

On en sait (toujours) plus sur la saison 2 de 13 Reasons WhyOui, il y a tout de suite plus de monde au portique dans ce top, n’est-ce pas ? La série Netflix a encore eu son petit lot de fans cette année sur le blog. Je ne sais pas trop pourquoi, parce que c’est loin d’être la meilleure série de la plateforme, tout de même.

  1. Ce que c’est qu’un arc narratif (1er décembre 2018) : 1 226 vues

Les articles du lexique se révèlent souvent des articles qui ressortent en bonne position dans l’algorithme Google. Je ne sais pas me l’expliquer, mais c’est un fait, et cet article le prouve une fois de plus… comme la première place de ce top. Oups, je viens de vous spoiler l’article, non ?

  1. Lethal White : le retour de Strike sur la BBC (28 août 2020) : 1 237 vues

Strike: JK Rowling's detective series is now a TV show, and it's amazing-Entertainment News , FirstpostOui, c’est encore Cormoran Strike qui apparaît dans un classement ici ! Qui aurait cru qu’une saga de livres se ferait une si bonne place sur un blog séries ? En même temps, c’est ici un article qui parlait bien de la série. Et c’est logique aussi que ça fonctionne, parce que peu de sites français évoque cette production BBC.

  1. Colony – S03E05 (31 mai 2018) : 1 240 vues

La saison 3 a enfin débarqué sur Netflix France, près de trois ans après la diffusion américaine. Netflix n’a malheureusement toujours pas décidé de la reprendre pour une quatrième et dernière saison, ou au moins pour un téléfilm. Il faut faire son deuil de cette série, mais ce n’est pas évident quand les articles la concernant reviennent constamment parmi les plus lus du blog.

  1. Salvation – S02E13 (18 septembre 2018) : 1 859 vues

Stats de la semaine #02 – Just One More EpisodeIl est plus simple de faire son deuil de celle-ci, par contre. Même si cet article reste l’un des plus lus du blog, je continue de penser que cette série ne valait pas le détour. À la rigueur, si vous souhaitez une bonne histoire de science-fiction avec un objet venant du ciel pour nous détruire ET de quoi vous marrer quand même, je peux désormais vous recommander le film Don’t look up.

  1. Résumé des films Marvel pour les néophytes (25 avril 2018) : 2 028 vues

Trois ans après la publication de cet article, le succès est toujours au rendez-vous. La partie 2 est moins consultée, mais a son public également. J’annonce donc officiellement, mais je crois l’avoir déjà fait, qu’une partie 3 verra le jour en 2022. Je n’ai plus qu’à trouver le temps pour l’écrire et surtout à envisager comment le faire : il y aura désormais à prendre en compte également les séries… Pas gagné quand on voit tout ce qu’il y a eu comme séries cette année !

Avengers Endgame : Tout ce que l'on sait sur le rôle de Thanos | melty

  1. La fin de LOST en 500 mots (ou pas) (26 février 2021) : 2565 vues

Une entrée directement dans le top 5 pour cet article qui a de beaux jours devant lui et finira probablement dans le panthéon des articles les plus du blog d’ici quelques années. La série le mérite, de toute manière, et je suis content de propager la vraie fin de la série à mon humble niveau.

  1. Colony – S03E13 (26 juillet 2018) : 3 849 vues

Colony Season 1 GIF's - Colony TV Series Photo (40024082) - FanpopLa diffusion sur Netflix a certes donné un coup de pouce encore cette année à la série pour la propulser dans les premières places de ce classement… mais ne nous mentons pas, même sans ça, la série était bien partie pour figurer à nouveau dans ce top 10. C’est un combo entre émotions fortes, peu de sites français en parlant et annulation sauvage qui le justifie. Allez, #RenewColony même après trois ans.

  1. Euphoria – S01E09 (7 décembre 2020) : 4 211 vues

Euphoria Rue GIF - Euphoria Rue Zendaya - Discover & Share GIFsNon, cet article ne termine pas en première place ! Pourtant, il a été l’article le plus de 2021 pendant près de onze mois… avant de se faire détrôner à la dernière minute. C’est moche, Zendaya méritait pourtant sa couronne. Avec un peu de chance, elle l’aura en 2022 puisqu’une nouvelle saison de la série s’apprête à sortir. Sera-t-elle à la hauteur ? Je l’espère sincèrement, et je l’attends au tournant ! En attendant, il est temps de découvrir (sans trop de surprise si ce n’est pas cet article-ci) la page qui aura été le plus lu sur le blog en 2021. Et il s’agit de…

  1. Ce que c’est qu’un ship (8 octobre 2017) : 4 458 vues

1000 vues de plus que l’an dernier pour cet article qui squatte la place de l’article le plus lu pour la deuxième année consécutive. À lui tout seul, il représente un peu plus d’une semaine classique de vues sur le blog, donc un cinquante-deuxième du trafic de 2021. Il va peut-être être temps de le relire et d’y traquer les éventuelles fautes ? En tout cas, une chose est sûre, love is in the air encore en 2021… même si l’article sur les séries les plus hot ne fait plus partie de ce classement !

https://media.trendy.letudiant.fr/article-14173-raw/media.gif

Et voilà qui vient achever cette année d’articles du jour ! Je n’ai pas repris l’ensemble des classements habituels, mais rassurez-vous, je n’ai pas terminé non plus. Demain, on entamera 2022 avec un classement qui généralement vous plaît bien et qu’il me semblait important de proposer seulement le 1er janvier pour avoir vraiment le temps de voir un maximum de séries. J’ai bien fait, je crois.

On en reparlera… l’année prochaine. Ah. Ah. AH.

Tous les ans, la même blague de merde, c’est insupportable.

Bon réveillon à tous et on se retrouve en 2022 😉

Troubled Blood de Robert Galbraith

Salut les sériephiles, et salut les lecteurs,

En ce beau samedi ensoleillé où je ne suis pas du tout devant mon ordinateur, il est temps de parler sur le blog d’un autre roman que j’ai fini il y a un bon mois déjà, Troubled Blood de Robert Galbraith. L’article est programmé, c’est facile de programmer avec ce genre d’articles, alors j’ai fait exprès de garder de côté mon avis. Je voulais aussi le temps de digérer le roman, qui est un véritable pavé, une fois de plus. 1000 pages ! Merci JK Rowling. Je vais me contenter de 1000 mots pour la critique, hein.

Voir aussi : Un nouveau conte signé JK Rowling : The Ickabog

Oui, pour ceux qui l’ignorent encore, Robert Galbraith est un pseudonyme de JK Rowling. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour un tas de gens, ça veut dire beaucoup en ces années 2020-21, parce que Rowling est de moins en moins fréquentable si on en croit ses réseaux sociaux. Affichant des positions de plus en plus transphobes, elle est cancelled un peu partout. Je ne suis pas de ceux qui suivent ce mouvement : à mes yeux, JK Rowling est juste une femme qui vieillit et n’est pas à la page sur son temps.

Elle n’est pas une criminelle et il n’y a rien de surprenant dans ses positions : elle a toujours eu une fermeture d’esprit très conservatrice, elle s’exacerbe davantage avec le temps. Et je reste persuadé que JKR n’a pas l’intention de blesser qui que ce soit, elle est juste dans son ignorance et dans son aveuglement de la parole des concerné(e)s. J’en ai déjà parlé plus longuement dans un précédent article, que je remets ci-dessous.

Voir aussi : The Ickabog vaut-il le coup ?

Amazon.fr - Troubled Blood - Galbraith, Robert - LivresInvesti dans les quatre premiers romans de la saga Strike, je ne me voyais donc pas tourner le dos au tome 5 sous prétexte que son auteur vieillissait mal, pas plus qu’on ne peut tourner le dos aux membres de sa propre famille quand ils vieillissent et révèlent des idées franchement détestables. On débat avec eux, on leur souligne les problèmes, mais on ne les cancel pas forcément. Pas immédiatement, en tout cas.

Ceci étant dit, parce qu’il fallait bien le redire, j’ai donc lu ce tome 5 – que l’on m’a offert, ça me donne l’impression de ne pas avoir donné mon argent, c’est déjà ça – en espérant pouvoir ignorer toute cette polémique… et ce ne fut pas le cas. Un certain nombre de passages du roman m’ont posé problème. Je pense qu’à la lumière de ce qu’on sait de JK Rowling, on ne peut pas ignorer certaines tournures de phrases qui posent vraiment problème. Comme toujours, ces phrases se font sous le couvert de ses personnages, et particulièrement Strike lui-même, que j’ai souvent trouvé misogyne et détestable auparavant.

Cela ne change pas dans ce tome, et j’ai eu des moments où je me suis énervé dans ma lecture à cause de phrases sur un couple lesbien ou sur un personnage se travestissant. Pour autant, je ne suis pas naïf et bisounours : les phrases présentes ici représentent encore l’avis majoritaire sur ces questions d’une bonne tranche d’âge à laquelle l’auteur appartient. Ce n’est pas négligeable, et ça me paraît important d’en prendre conscience en tant que lecteur. J’aime aussi lire pour avoir des points de vues différents du mien, y compris totalement opposés. C’est important, à mon sens, de savoir que tout le monde n’est pas ouvert d’esprit et d’avoir ce type de point de vue dans la fiction. Je ne les supporterais pas vraiment dans mon quotidien, mais dans un livre, il suffit de fermer quand c’est trop. Et ça ne l’est pas toujours ici.

Bref, personne n’est parfait, et ce livre ne l’est pas non plus. Je dirais qu’il se lit avec un énorme trigger warning sur la transphobie, et plus globalement sur la LGTBphobie, sans être jamais à fond dedans. Dans le fond, les tomes précédents aussi avaient des moments discutables, mais je ne vais pas revenir sur le passé de Robin et son expérience à la fac, ça m’avait suffisamment énervé comme ça d’avoir une histoire pareille pour nous expliquer pourquoi elle était si badass et forte désormais. Insupportable.

Voir aussi : Lethal White – le retour de Strike sur la BBC

Pourquoi je continue à lire ces romans, alors ? Parce que j’adore toujours le style d’écriture, les tournures de phrases et la qualité des intrigues. Les pages se tournent souvent toutes seules. Ce n’était pas tout à fait le cas avec le tome précédent, c’est de nouveau le cas avec celui-ci, et c’est tant mieux ! J’avais peur en le commençant car vraiment le tome précédent était infernal.

Cette fois-ci, les personnages sortent de la boucle infernale dans laquelle ils étaient coincés et ils sont par conséquent beaucoup moins insupportables. J’ai eu quelques surprises et quelques déceptions quand ils retombaient parfois dans les non-dits ou leurs travers toxiques avec les autres, mais dans l’ensemble, je ressors de ces mille pages avec l’impression que les personnages avancent vraiment ; dans leur relation, dans leur profession, dans leur équilibre personnel.

Voir aussi les critiques de l’adaptation : Strike (S01)

Reste alors à évoquer l’enquête. Cette fois-ci, nos personnages cherchent à résoudre la disparition d’une femme… dans les années 70. La disparition de Margot date de 1974 et le livre se déroule en 2012, autant vous dire que ce n’est pas chose aisée. Pourtant, Strike accepte de s’y coller et Robin lui emboîte aussitôt le pas.

Inévitablement, le roman se disperse beaucoup : l’enquête est compliquée, la boîte de détectives privés continue de tourner (et de s’étendre !), la vie personnelle des personnages doit avancer, des impasses doivent donner aux personnages l’impression de ne jamais parvenir à résoudre cette enquête et, forcément, la politique britannique vient s’en mêler par moments.

Pourtant, contrairement au tome précédent, j’ai vraiment accroché et j’étais à fond dans cette histoire, pour savoir ce qu’il allait advenir de Margot. Il y a parfois eu des passages du roman où je n’arrivais pas à m’arrêter, lisant jusqu’à deux heures du matin parfois, juste pour savoir comment certaines parenthèses dans l’histoire allait se terminer. Il y a des moments que je n’ai pas vu arriver dans ce roman, et ça faisait longtemps que je n’avais plus ce genre d’émotions ou sentiments en lisant. La plume est toujours efficace.

Bref, j’ai trouvé ce roman de bien meilleure qualité que le précédent, il donne envie de le lire et de ne pas le lâcher, même s’il fait mal aux pouces, parce qu’il faut le tenir en main, quoi. Titre. J’entretiens avec ce livre une relation particulière, parce que je l’ai trimballé partout pendant plusieurs mois malgré son poids, parce que j’ai eu envie de le détester, mais que j’ai réussi à l’aimer malgré ses défauts. Je sais que j’essaierai de lire le prochain encore, car je suis attaché aux personnages et que celui-ci est parvenu à vraiment me surprendre par moments… tout en sachant que je n’ai plus tellement envie d’y mettre de l’argent puisque je n’ai pas envie de soutenir JK Rowling dans ses croyances et pensées qui me semblent d’un autre temps et vraiment pas en accord avec mes propres valeurs.

C’est compliqué, 2021.

Lethal White : le retour de Strike sur la BBC

Salut les sériephiles,

Bonne et inattendue nouvelle du côté de la BBC ces derniers jours, comme vous l’avez peut-être vu dans la barre latérale du blog ces derniers jours : Cormoran Strike va faire son retour sur la chaîne anglaise pour sa quatrième saison, qui adapte le quatrième volet des aventures du détective écrit par Robert Galbraith (aka JK Rowling) en seulement quatre épisodes. En pleine période de diète de séries, c’est une nouvelle qui fait plaisir et qui nous occupera quatre soirées sur deux semaines, parce que la diffusion anglaise continue d’être bizarre avec un épisode le dimanche soir et un second le lendemain. Allez comprendre.

00.png

Pour rappel, la saison 3 voyait Robin et Strike se rapprocher petit à petit au cours de leur enquête qui se terminait avec Robin en fâcheuse posture. Sauvée de justesse, elle pouvait alors se marier avec Matthew, son fiancé l’enfermant dans une relation tellement toxique qu’elle en est à vomir. Par chance pour elle, dans la série, c’est moins flagrant. La vie perso de Strike est aussi un peu plus laissée de côté… mais pour tous ceux qui lisent les romans, ce mariage était une connerie évidente.

L’avantage de cette série, c’est que comme elle colle aux romans, il n’y a pas grand-chose dont on a besoin de se souvenir avant de se lancer dans la saison 4 : chaque tome propose une histoire conclue, c’est donc pareil pour la série. Après, la saison 3 avait tout de même eu la magnifique idée de nous spoiler le début du quatrième roman, en ajoutant une scène… et il est possible que cette saison 4 fasse pareil, puisque le tome 5, Troubled Blood paraîtra en anglais le 15 septembre.

I do.” 🤦🏼‍♀️ #TomBurke #HollidayGrainger #Strike #Robin #CareerOfEvil |  Tom burke, Tom burke cormoran strike, Career of evil

En tout cas, la saison 3 nous laissait en suspense, avec Strike débarquant au beau milieu du mariage et Robin qui le regarde, hésitant à répondre le fameux « I do » dans le livre. Dans la série, en revanche, elle le dit en regardant Strike… C’est ce qu’elle finit par faire dans le tome 4, mais c’était super frustrant de le découvrir dans la série avant de le lire, surtout qu’on avait tous l’espoir qu’elle dise non après Career of Evil, où Matthew est un pur connard avec elle. Cette quatrième saison adopte donc le tome suivant, Lethal White, où après ce mariage désastreux et la lune de miel, Robin et Strike auront à s’occuper d’une affaire qui les mènera au cœur de la politique anglaise, en plein dans l’organisation des Jeux Olympiques.

Tout cela tombe vraiment bien, puisque j’ai ENFIN terminé le tome 4 il y a quelques semaines, profitant de mes vacances d’été pour me replonger dans ce pavé… Attention, spoilers dans la suite de l’article, je vais vous en parler un peu plus longuement, parce que j’avais prévu de le faire de toute manière.

Amazon.fr - Lethal White: Cormoran Strike Book 4 - Galbraith, Robert -  Livres
Un pavé qui m’a suivi en vacances, dans mon déménagement, et dans plein, plein de trajets…

Concrètement, je n’ai pas aimé du tout ce roman, pour plein de raisons, que je vais évoquer un peu rapidement ici… Tout d’abord, l’enquête policière en elle-même m’a perdue bien rapidement. Autant j’adore l’écriture de JK Rowling, autant elle a le défaut de plus en plus flagrant de vouloir multiplier les personnages dès le début, et ça, pour rien. J’ai dit la même chose avec Ickabog alors que c’est un conte pour enfants ! Concrètement, JKR se rend la vie bien compliquée et n’arrive pas à gérer la manière d’introduire ses histoires, ce qui est tout de même un peu con quand on se rappelle qu’elle a écrit un premier chapitre tout simplement magique à l’époque d’Harry Potter.

Voir aussi : The Ickabog, un nouveau conte signé JK Rowling

L’autre problème, c’est que cette intrigue politique au milieu des JO, ben, j’en avais rien à carrer. D’ailleurs, il faut un bon moment pour en arriver vraiment à l’enquête, parce que tout se fonde à la base sur une rumeur et sur un personnage qui pense avoir vu quelque chose… Autant dire que c’est mince pour accrocher.

Career Of Evil Cb Strike GIF by Cinemax - Find & Share on GIPHYPour ne rien arranger, je suis surtout là pour les personnages, et dans ce tome 4, les personnages sont antipathiques au possible. Robin s’enferme dans sa relation avec Matthew, qu’elle sait vouée à l’échec, qu’on sait toxique à mort, qui est frustrante comme pas permis. De son côté, Strike fait exactement la même chose avec une amante qu’il n’aime pas mais à qui il fait espérer une relation longue durée, pour rien. On en est arrivé au point où j’étais content qu’il recroise Charlotte enceinte et toujours aussi à fond sur lui, tellement j’espérais que ça bouge un peu.

Bref, Robin et Strike sont insupportables sur le papier, à continuer de se tourner autour en ne parlant plus de leur vie privée pour les mauvaises raisons, et surtout à prendre toutes les mauvaises décisions possibles dans leur vie perso, en plus d’une enquête longue et peu passionnante. Résultat des courses ? J’ai acheté le roman à sa sortie en septembre 2018, je l’ai terminé en juillet 2020, cherchez l’erreur. L’avantage, c’est que la saison 4 va débarquer et l’attente du tome 5 est bien courte maintenant !

C.B. Strike's Career of Evil: Part One Will Send A Chill Down Your Spine ~  The Game of NerdsEst-ce vraiment un avantage de voir l’adaptation d’un livre que je n’ai pas aimé ? Eh bien, oui ! J’adore l’actrice incarnant Robin, déjà ; ensuite, j’ai bon espoir que la série rende plus digeste certaines relations en nous évitant de trop nous livrer les pensées des personnages. Je dois bien avouer que j’espère aussi voir à l’écran certains passages géniaux (comme le retour de Charlotte ou le neveu de Strike – parenthèse totalement inutile dans le tome 4 mais qui introduit probablement le tome 5, centré sur la famille de Strike dont on en entend beaucoup parler depuis The Silkworm) et peut-être mieux comprendre tout le méli-mélo politique avec des images. Ce n’est pas gagné quand on connaît ma propension à décrocher des enquêtes policières.

Voir aussi : Critiques Saison 1 Saison 2 | Saison 3

Ah, et pour le principe, même si je dis tout ça, sachez que j’avais trouvé l’identité du grand méchant de ce tome au moins 200 pages avant la fin quand même, et qu’en plus, j’ai eu l’impression qu’à la fin, il me volait une scène avec Robin que j’attendais impatiemment et que je n’aurais pas avant le tome 5, ou la fin de saison 4 (?), si elle existe un jour.

Bref, Strike revient dimanche soir sur la BBC et même si je n’ai pas aimé ma lecture, j’ai hâte de voir le résultat ! Par contre, j’ai moins hâte d’avoir de nouveau envie de retourner à Londres…

Lethal White (Cormoran Strike, #4) by Robert Galbraith