Ces séries vues en mai 2022 (la catastrophe)

Salut les sériephiles,

L’avantage de cet article, c’est que contrairement à d’habitude, il va être vraiment rapide à écrire – mais pas à publier. Je n’ai vu quasiment aucune série le mois dernier, et les bugs de WordPress n’ont fait qu’empirer ma situation !

12 épisodes vus

C’est bien simple : ce mois de juin est une catastrophe. Je crois que c’est la première fois que ça m’arrive d’être à ce point à la ramasse sur mes séries. L’avantage, c’est que j’ai eu la bonne idée de faire ça le mois où plein de séries se terminent. Au moins, ce sera à peu près rattrapable. L’inconvénient, c’est que je ne sais pas du tout quand j’aurais le temps devant moi pour regarder ça. Je remets tout à l’été depuis un peu plus d’un mois, mais l’été n’est pas extensible à l’infini non plus.

Bref, il y a eu très peu de critiques sur le blog au mois de mai, juin ne s’annonce pas sous de meilleurs auspices en ce début de mois encore bien chargé et même cet article bilan est un enfer à mettre en page sur WordPress. Le blog a connu des jours meilleurs – mon hobby aussi, très certainement. 

Eh, ce qui n’est pas vu aujourd’hui sera bien vu un jour ou l’autre, non ? J’espère, en tout cas. 

 

Meilleur épisode vu : 
NCIS Hawai’i – S01E20

Un épisode remarquablement bon et qui détonnait parmi le reste vu ce mois-ci.

Un petit 17/20 est le meilleur épisode vu au cours du mois, et pour cause : je n’ai quasiment rien critiqué, à part des séries procédurales en mode express. Et quand je regardais sans critiquer, c’était pour le même genre de contenu.

Par conséquent, c’est un peu une place par défaut… mais aussi une place mérité parce que l’épisode fait de vrais efforts pour ne pas qu’être un procédural. Dans cet épisode, la vie de chaque personnage évolue, et c’est bien intéressant.

Bref, c’est un épisode efficace qui propose un excellent divertissement.

Pire épisode vu
The Wilds – S02E01

Est-ce que je vais vraiment continuer de regarder la série, par contre ?

Rien n’est moins sûr ! Une partie de moi a envie de continuer pour obtenir quelques réponses, l’autre s’est vraiment fait chier avec cet épisode.

Je n’ai même pas pris le temps d’écrire un article sur le sujet, alors qu’il y aurait pourtant de quoi faire. C’est que je m’étais dit que j’allais attendre de voir la saison complète pour le faire… mais bon, je ne suis pas prêt de la continuer non plus.

Allez, c’est décidé : j’écrirai sur la série demain !

Episode le plus attendu :

The Magicians – S04E13

J’ai décidé que rien ne m’interdisait de parler de mon rewatch de la saison 4 de la série dans cet article. Franchement, c’est bien la série qui m’a donné envie de continuer de bosser ces derniers temps : je travaillais devant, mais au moins, j’avais l’impression de voir un peu une série.

En revanche, c’est un peu triste, parce que si j’attendais tant cet épisode, c’est pour les mauvaises raisons. C’est un épisode très cathartique, qui me rapproche beaucoup de la fin de la série, mais que j’aime revoir pour ses dix dernières minutes assez incroyables à vivre – et à revivre apparemment.

Il me fait donc toujours autant d’effet après trois années complètes – et au moins autant de revisionnage, parce que c’est une valeur sûre et vraiment qualitative. Bref, je l’attendais, évidemment que je l’attendais et que je ne pouvais pas parler ici d’un autre épisode.

Voir aussi : J’ai revu la saison 4 de The Magicians (et j’ai moins accroché que prévu ?)

Personnage préféré
Margo – The Magicians

Pour la même raison, comment parler d’un autre personnage que Margo dans ces lignes ? C’est vraiment un personnage incroyable et mon amour pour elle pourrait probablement remplir une bibliothèque d’articles si je m’y mettais.

Je ne vais pas le faire pour gagner du temps sur la mise en page. Et du temps tout court parce qu’il faut quand même que je bosse ce soir après la rédaction de cet article. 

En tout cas, si vous n’avez toujours pas commencé la série, vous savez quoi faire. Et accrochez-vous, parce que Margo n’est pas génialissime dès le départ. Elle est comme le bon vin, elle devient meilleure avec le temps. Que je n’ai pas, donc.

Personnage détesté :
Tout le monde – The Wilds

L’embarras du choix était grand avec cette série, et j’ai fini par me rendre compte devant le premier épisode de la saison 2 qu’il n’y avait plus personne me donnant envie de rester.

C’est simple : il faut vraiment que j’arrête de m’entêter à essayer de la voir, malgré mon envie d’obtenir des réponses sur la série et mon avis qui a parfois changé du tout au tout sur certaines séries.

Si Riverdale parvient à me proposer une saison 6 plus intéressante, pourquoi cette série n’y arriverait-elle pas ? 

Je garde espoir, il n’est jamais trop tard… mais quand même, je sais que l’envie de reprendre la série n’est vraiment pas là. 

Voir aussi : Vus en 2022

 

J’ai vu 12 épisodes parmi les saisons suivantes :

 

La suite en juin (enfin, on fait ce qu’on peut comme on dit)…

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

À propos du Challenge Séries…

Salut les sériephiles,

Pour terminer dans ma lancée des bilans, il faut bien revenir sur ce qui s’est avéré un échec cuisant : le Challenge Séries 2021. Honnêtement, c’est bien simple, ce fut catastrophique à partir du mois de mars. Avant, tout allait tellement bien que j’ai même cru que j’allais cartonner : j’ai pu rattraper 9-1-1 Lone Star et La Légende de Korra, j’ai regardé régulièrement du Riverdale et j’ai même enfilé toute la saison 1 de The Wilds. Bref, c’était envisageable.

J'ai regardé la saison 1 de The Wilds (et je le regrette) – Just One More Episode

Malheureusement, j’ai ensuite pris du retard dans mes hebdos, et j’ai mis la priorité dessus, et voilà comment ça s’est terminé : je suis à peine à la moitié du Challenge qu’on est déjà en janvier 2022. Bon. Je me suis fait une raison assez vite, en vrai, mais comme ça fait deux ans que j’échoue sur le challenge faute d’investissement de ma part, j’ai pris à nouveau la décision d’arrêter de le faire.

Yep, pas de Challenge Séries 2022

Netflix You Love Gif - Rwanda 24Pour être plus juste, je me dis que peut-être en fin d’année, je ferais le point sur les séries vues qui peuvent entrer dans le cadre du Challenge Séries 2022 : à ce moment-là, on verra ce qu’il en est. J’ai tout de même un certain nombre de saisons non vues dans ce qui est sorti en 2021 : Lucifer, Dear White People, Emily in Paris, You Netflix a vraiment un système de diffusion qui ne me convient pas. Je sais bien que je veux plus d’épisodes à chaque fois, mais laissez-moi du temps pour les regarder quoi. Faites comme Disney +.

Le truc, c’est que si je ne fais pas de liste du tout, il faut atteindre quinze séries entièrement rattrapées au 31 décembre 2022. Collected Quotes & .Gifs For The Month: May 2018C’est mal barré cette affaire, tout de même. Voilà donc le pourquoi de cet article au titre un brin putaclic : je ne vais pas le faire en 2022. Je préfère ne pas me fixer une liste, parce que j’ai bien compris que ça finissait par me poser problème et me restreindre. J’essayais de la voir comme un objectif motivant, mais ces dernières années, j’ai toujours tout switché, alors à quoi bon ?

Non, ce n’est plus fun, en fait ?

En réalité, je trouve que le challenge en lui-même a perdu de sa dimension fun quand j’ai arrêté de le voir comme tel et que je me suis dit que si je le perdais, ce n’était pas grave. Oui, ça, c’est de ma faute, j’ai lâché du lest pour ne plus me mettre la rate au court-bouillon juste parce que je me foirais sur un défi entre amis… et forcément, ça a perdu de son intérêt au passage, parce qu’il n’y avait plus vraiment d’enjeux.

1 – Reconnaître ses travers comme Sawyer – Just One More EpisodeL’autre réalité, c’est que ça a perdu de son charme avec le temps, parce que je n’en parle plus tellement avec les gens qui le font en parallèle.

Déjà, je n’arrive pas à trouver le temps de rattraper tous les articles de blog des amis – donc ça limite les occasions d’en parler. De plus, le fait qu’on regarde tous nos séries dans nos coins et que ce ne soit plus une liste avec des saisons communes comme ça a pu l’être à une époque a petit à petit eu raison des conversations sympathiques que ça pouvait engendrer de faire ce challenge. Je ne suis même plus vraiment sur le groupe Facebook, parce qu’en même temps, rien de pire que de rattraper la même série que quelqu’un d’autre qui est en avance sur vous et vous spoile forcément à un moment ou un autre – surtout que je considère le moindre avis comme un spoil potentiel.

Bref, voilà toutes les raisons pour lesquelles il n’y aura pas de Challenge Séries 2022 sur le blog cette année. Je sais que ça va me manquer, mais ça me paraît plus raisonnable.

D’accord, mais… bonjour l’ennui ?

Funny Gifs : the magicians GIF - VSGIF.com Pas de challenge, c’est un brin tue-l’amour, je sais, surtout que les séries restent mon hobby même si je ne prends plus le temps de les regarder.

Pour compenser, il est donc possible que de mon côté, je réfléchisse de plus en plus à une nouvelle forme de défi qui convienne mieux à mon emploi du temps que ce challenge ou que les Week-end en séries que j’ai bien du mal à organiser (mais que je n’abandonne pas).

La piste à laquelle je pense de plus en plus est celle du rewatch, mais c’est probablement parce qu’on a proposé un bon gros rewatch de The Magicians (je vais essayer de me finir la série d’ici le premier week-end de février perso) avec l’équipe de 42 minutes et que je suis en pleine Lecture Commune. Je trouve que ça motive d’être à plusieurs sur le même défi… jusqu’à ce que je l’abandonne et que je culpabilise et que je m’enterre dans la honte parce que j’ai encore perdu un défi en le rendant moins fun au passage. Tiens, et si j’avais trouvé le vrai problème que j’avais avec le Challenge ?

Veronica Mars Logan Echolls GIF - Veronica Mars Logan Echolls Love - Discover & Share GIFs

Je veux dire, la dernière fois que j’ai voulu faire un rewatch en commun, il y a sept ou huit ans, Pauline a regardé Veronica Mars quasi toute seule parce que j’ai abandonné en cours de route, alors il faut quand même que je ne fasse pas n’importe quoi si je vous propose à un moment un rewatch en commun. Quant à la série, elle ne plaira pas à tout le monde car pour le moment, j’en ai une bien particulière en tête… Même qu’elle se déroule sur une île.

On verra.

2021 sur Just One More Episode

Salut les sériephiles,

Vous savez quoi ? Je me rends compte que, comme j’ai décalé cet article, j’ai totalement oublié de… fêter l’anniversaire du blog ! Eh oui, l’air de rien, le 3 janvier 2022, on fêtait la sixième année d’activité du blog. En âge séries, ça nous fait donc six saisons, alors je deviens un rare survivant à ne pas avoir été encore annulé par un network. Allez savoir, WordPress le fera peut-être à un moment. En attendant, merci à vous d’être encore là à me lire après six ans, ou alors juste après ces six lignes si vous venez de découvrir le blog. Peu importe, merci !

En tout cas, comme chaque année, je vous propose de faire à nouveau un petit tour des douze derniers mois, histoire de se remémorer cette année qui vient de se terminer.

Voir aussi : 2020 sur Just One More Episode

500 copie

Janvier

L’image accompagnant les articles du mois de janvier venait de la saison 1 de la très vite oubliée neXt. Avec sa neige, elle me paraissait parfaite pour cette période… mais la neige était aussi contrastée par une explosion qui symbolisait parfaitement la pagaille dans les protocoles sanitaires et décisions discutables concernant la pandémie. Lalala, pas de politique ici.

Il y a un an, l’année commençait par des retours en pagaille pour mes séries – et à vrai dire, c’est encore le cas cette année, même si je suis un brin en retard dans mes visionnages. Le mois de janvier a été marqué par de très bons visionnages, et c’était vraiment une bonne période pour ma sériephilie, entre le Challenge Séries (j’y croyais) qui commençait bien avec La Légende de Korra et 9-1-1 Lone Star ou l’arrivée plus qu’attendue de WandaVision. Oui, il y a un an, j’étais en plein manque de Marvel et je m’apprêtais à retrouver avec plus de plaisir que je ne l’imaginais cet univers. Et bien sûr, avec la neige qui avait fini par tomber (purée, on en est loin pour le moment cette année), le nombre de vues sur le blog avait pas mal augmenté.

500 copie

Février

Coup de cœur pour 9-1-1 Lone Star et image parfaite pour la St Valentin ce couple un peu flou. L’aurez-vous reconnu, cela dit ?

Comme souvent, février a débuté sur la nuit des livres Harry Potter, même si avec le coronavirus, cette édition était un peu particulière. Je ne sais pas vraiment ce que ça va pouvoir donner cette année, d’ailleurs, il faut que je commence à me renseigner. Si j’ai pu fêter mon anniversaire comme il se doit, je n’ai pas beaucoup de souvenirs de ce mois : on a eu droit au Whedongate bien sûr et Syfy France m’avait envoyé en avance un épisode de Resident Alien, mais à part ça, je ne sais plus trop ce qu’il y avait de marquant. Probablement rien ? (Désolé, The Outpost).

500 copie

Mars

Si je ne m’abuse, il s’agit ici d’une capture d’écran d’un épisode de Strike, plus d’un an après. C’était hyper printanier et ça ressemble un peu à certaines promenades en forêt que j’ai pu faire en mars, alors je trouve que c’était une bonne idée de ma part d’aller chercher dans mes archives. Oui, écoutez, je me jette des fleurs aujourd’hui, j’ai oublié mon anniversaire de blog, j’ai le droit.

Après WandaVision et mon énorme coup de cœur, c’était au tour de Falcon & Winter Soldier de débarquer dans ma vie. Leur arrivée a confirmé que Marvel Studios était au pic de sa créativité et fournissait des séries de qualité supérieure, même si je n’aimais pas trop le genre de cette série. En parallèle, je regardais Walker en même temps, et je me décidais donc à reprendre de plus en plus de séries procédurales… Pas étonnant que ce soit un succès pour Marvel à côté de ça. Et malgré un WESéries et la saison 3 de Korra, le blog commençait à perdre sacrément en vitesse avec de moins en moins de vues. Le couvre-feu abusait légèrement de ma santé mentale, aussi, je crois.

500 copie

Avril

Image provenant de l’excellente Debris, partie trop tôt, avec un filtre vert pour correspondre aux couleurs du blog sur ce mois d’avril. Je trouve qu’elle exprimait parfaitement l’enfermement d’un nouveau confinement… et la liberté des dix kilomètres permettant de se mettre au vert.

J’avais terminé mars par une fermeture de mon collège pour une semaine. Deux jours après réouverture, nous étions reconfinés pour la troisième fois. Quand j’y pense, on a été reconfiné pour le 1er avril, tout de même. C’est à l’image de ce mois de toute manière, c’était un énorme poisson à lui tout seul : j’y ai repris la catastrophique saison 3 de Manifest (que je me traîne depuis sans la finir), j’y ai regardé The Wilds d’un œil sacrément distrait et la seule chose positive pour sauver le mois fut finalement l’arrivée de la dernière saison de Younger. Malheureusement, celle-ci n’était pas non plus à la hauteur de mes espérances et a été un peu bâclée.

500 copie

Mai

Le soleil revient et je misais beaucoup sur le retour de Kelsey et Liza dans ma vie pour ensoleiller aussi mes visionnages de séries. La toute fin de Younger ne fut pas ce que j’en espérais, mais j’étais content de passer mon mois de mai à penser à elle avec cette couverture des articles du jour.

Fais ce qu’il te plaît ? Je ne sais pas trop, c’est le mois où on a commencé Hollywood Girls avec l’équipe de 42 minutes. L’air de rien, le podcast a continué son bout de chemin tout au long de 2021, et ça me rend plutôt heureux : on a pu fixer plein de rendez-vous pour des épisodes et des bons moments entre nous. Autrement, ce mois de mai a été plutôt mouvementé du côté de la vie hors-série : le vaccin covid a enfin débarqué et donné l’espoir de la fin du couvre-feu (vraiment, on a trop vite oublié cette période merdique), l’Eurovision était géniale et surtout, surtout, je retournais enfin au cinéma, pour la première fois depuis le début de la pandémie. Oh, ce n’était pas pour un film exceptionnel, mais ce n’est pas grave, c’était un plaisir. Côté séries, sinon, le blog a connu un pic de fréquentations de fin de saisons, j’ai découvert une série du Ramadan et Lucifer est revenu… sans que je ne sois au rendez-vous.

500 copie

Juin

Zoey était de retour, mais ce n’est pas pour autant que la vie était excitante. Cette photo un brin ensoleillée, mais pas trop, comme la météo du mois de juin, avec un personnage qui est à mi-chemin entre l’ennui et la rêverie exprimait parfaitement mon mood du mois de juin.

Après le pic de vues du mois de mai et avec toutes les fins de saison, je me suis retrouvé à… ne plus regarder énormément de séries. De mémoire, c’est aussi là que j’ai raté la sortie de Loki, allez savoir pourquoi. Si Evil et In the Dark ont pu reprendre et marquer mon été, je constate que ça a commencé à déconner parce que je ne trouvais plus de séries me faisant vraiment plaisir. Mes séries préférées étant terminées, ce n’est pas si étonnant. En parallèle, j’ai repris un peu plus la lecture avec l’arrivée des beaux jours, le cinéma d’animation me ravissait en-dehors du cinéma avec Raya ou surtout Les Mitchell et côté pro… je m’apprêtais à dire au revoir à un établissement que j’aimais beaucoup. Encore. L’air de rien, ça chahute pas mal et ça explique aussi la baisse de visionnage séries.

500 copie

Juillet

Je n’ai pas noté d’où venait l’image de ce mois-ci et j’ai un gros doute… A priori, je pense que je suis sorti de mes habitudes où je prends une photo d’un épisode vu récemment, à défaut d’avoir vu des épisodes récemment. Je pense bien que ça vient tout droit d’Euphoria cette capture, non ? En tout cas, coucher de soleil et mer, c’était parfait pour l’été.

Très peu de séries et très peu de vues sur le blog ce mois-là, et ça a marqué durablement parce que l’algorithme a commencé à me bouder et n’a pas encore fini de le faire depuis. Certes, il y a bien eu la sortie de Black Widow pour me remotiver, mais la vérité, c’est que ce fut un mois marathon avec deux mariages en une seule semaine, quelques jours sans connexion internet et beaucoup de projets à mener de front dans ma vie personnelle. Après avoir attendu plusieurs mois de pouvoir me poser en juillet pour voir des séries… c’était un comble. C’est là aussi que j’ai commencé à m’éloigner du Bingo Séries, un comble puisque je continue de vous proposer des grilles.

500 copie

Août

Détour par la plage, mais tout habillé parce que la météo ne permet pas vraiment de se promener en maillot de bain… On a eu un été loin d’être idéal pour les vacanciers, et ce n’est pas ce filtre jaune qui changera la donne. Quant à la série d’où ça vient, il s’agissait évidemment de Grey’s Anatomy – d’ailleurs, j’en ai fini la saison 17 au mois de juillet, je me rends compte qu’elle n’apparaît même pas dans mon bilan cette année.

Toujours pas énormément de séries vues dans ce qui ne peut pas être appelée une panne de séries (car j’en voyais quand même) mais qui s’y apparentait beaucoup. J’ai le même problème encore en ce moment, je ne retrouve pas l’étincelle qui me fait me jeter sur les épisodes parfois. Pas étonnant donc que je me sois jeté finalement sur mon tome 3 de The Magicians pour retrouver un peu de magie. En parallèle, j’ai enfin pu écrire que j’étais à jour dans Riverdale, mais ça n’a pas duré. Sur la deuxième moitié du mois, j’ai aussi mis en place un planning de rattrapage plus ou moins efficace, notamment pour The Walking Dead. Il faut que je me relance dans cette franchise à un moment, d’ailleurs.

500 copie

Septembre

Cette image issue de Riverdale n’était-elle pas parfaite pour la rentrée ? Un tableau à craie comme je n’en ai jamais eu en tant qu’enseignant pour bien prouver que la série est à côté de la plaque et un filtre avec quelques couleurs chaudes parce que la météo s’est foutue de nous avec le retour du soleil début septembre, et hop.

Avec septembre est arrivée une nouvelle rentrée, et qui disait rentrée disait nouveau travail et nouvel environnement, une fois de plus. Mon arrivée a été bousculée par plusieurs événements dont je n’ai pas forcément parlé ici mais qui ont compliqué les choses, avec une succession de mauvaises nouvelles et galères assez incroyables. Bien sûr, j’ai terminé le mois par un enterrement, ça n’aidait pas. Le Mois de la BD fait que j’ai quand même quelques bons souvenirs de septembre, alors que côté séries, ce n’était pas glorieux : l’annulation de The Outpost ou Evil qui s’enlise, ce n’était pas terrible. J’étais tout de même content de mes articles du dimanche se concentrant à nouveau plus précisément sur un épisode ou une saison vu(e) au cours de la semaine. Il faudra que je reprenne ça en 2022.

500 copie

Octobre

Un mois studieux avec un joli grimoire pour bien rappeler que je bossais beaucoup – et aussi que c’était le mois d’Halloween et des horreurs. Après tout, il s’agit d’un livre que tous les fans d’Evil auront reconnu à coup sûr !

Ce mois fut un véritable tunnel dont je n’ai pas grand-chose à dire. Si j’ai pu trouver mon équilibre au boulot un peu mieux, je n’ai pas énormément de souvenirs marquants de ce mois. Et pourtant, on n’avait plus de couvre-feu ! J’exagère bien sûr en disant ça : j’ai eu un super week-end pour regarder la dernière saison d’Atypical, j’ai fait mon coming-out de téléspectateur de New-York Special Victim Unit et surtout j’ai pu retourner à Bordeaux pour Halloween, et pas que, d’ailleurs. J’ai fini le mois en beauté dans ma vie perso, mais j’ai négligé le blog, une fois de plus.

500 copie

Novembre

Dès que j’ai vu ce plan dans The Walking Dead, j’ai su qu’il me servirait d’illustration pour un mois automnal. J’y ai ajouté un drôle de filtre coloré pour correspondre au design du blog.

Comment dire ? Il était déjà temps que janvier arrive pour les résolutions ? Je me rends compte que j’ai eu plus de mal à m’habituer au nouveau rythme de travail que j’ai pourtant pu fixer – et la vie s’est un peu acharnée une nouvelle fois. Côté travail, je suis hyper-satisfait du point de vue de ma productivité professionnelle, et c’est l’essentiel, mais ce mois de novembre a de nouveau été un tunnel avec peu d’articles et peu de séries. Allez, j’ai bien mon rewatch de The Magicians pour avoir quelque chose à quoi me raccrocher.

500 copie

Décembre

Home for Christmas m’a bien manqué pour finir l’année… mais bon, c’est comme ça. À défaut d’être assez à jour pour avoir une série de Noël à exploiter en couverture (si seulement j’avais commencé Hawkeye à temps !), je suis allé chercher cette photo qui sentait bon le sapin et les cookies de Noël.

Pour cette saison des tops, j’ai pu prendre conscience de la panne de série énorme que je traversais depuis l’été. J’ai compensé avec énormément de ciné (Spider-man et Encanto surtout) et le blog a pu se relever avec une progression dans les vues dû principalement à tous les tops et classements. Pourtant, je n’ai même pas réussi à finir le top 45, parce qu’il ne me plaisait plus. L’avantage des bilans de fin d’année, c’est que ça permet de mettre le doigt sur ce qui ne me plaisait plus. J’essaie de réajuster les choses ce mois-ci, et j’ai dans mon viseur mes fins de semaine avec la période du mercredi au samedi où il faut de toute évidence que j’ajuste certaines choses pour recommencer à voir plus de séries. On verra si j’y arrive.

Voir aussi : Vus en 2021

Le bilan de 2021 est donc que j’ai préféré mon premier semestre au second, parce que le second est plus marqué par la fatigue, le boulot qui n’en finit pas (merci les protocoles improbables qui se succèdent et la réadaptation à un nouvel établissement) et la frustration de ne plus trouver de séries vraiment plaisantes. Heureusement, Marvel Studios était là pour me redonner le goût des séries, et Resident Alien aussi. J’ai hâte que ça revienne, et Euphoria également. Ma sériephile est de plus en plus en train de s’inscrire dans un « c’était mieux avant », je me sens vieux avant l’heure… mais c’est aussi parce que je veux me tenir à jour dans des séries qui sont sans plus. Je ne me vois pas les arrêter, mais ça bouffe du temps !

Voir aussi : Mes cinq épisodes les plus marquants de 2021

En attendant que je mette en place quelques solutions, 2022 commence par une bonne semaine où je suis satisfait de mon rythme et de la plupart de mes résolutions – je n’ai pas réussi à lire chaque jour, mais je lis suffisamment pour que ça me convienne ; je n’ai pas vu tous mes hebdos, mais j’ai avancé dans les rewatchs. Bref, j’ai mon agenda comme nouvelle arme pour aborder sereinement cette nouvelle année : je crois qu’il faut que je me fixe plein de petits objectifs pour avancer sereinement vers ce que je veux, c’est comme ça que ça fonctionne le mieux.

Voir aussi : Mes cinq résolutions pour 2022

J’espère que cette nouvelle sera pour nous encore plus belle et pleine de découverte d’épisodes excellents – et qu’elle remontera le niveau par rapport à 2021 !

Résultats du Bingo Séries #49

Salut les sériephiles,

Je sais bien que depuis mardi, il n’y a pas eu grand-chose sur le blog à se mettre sous la dent du côté des séries, mais je crois bien que cette soirée ne prend pas le chemin d’un gros visionnage non plus. Cela va encore m’en laisser beaucoup trop pour tout voir demain, mais bon, on verra bien ce que ça donnera demain – c’est un autre jour après tout.

Là, je vais mettre momentanément de côté ma fatigue et écrire cet article, puis ça va finir en soirée dodo devant un film, je crois, si possible un truc qui permette de poser son cerveau. Et ça tombe bien, cet article me permet aussi de le faire, parce que les résultats du Bingo Séries, ça s’écrit facilement.

Anniversaire du Bingo (4/4)

Stats de la semaine #49 – Just One More EpisodeJ’ai réussi assez rapidement à venir à bout de ce thème qui n’était pas bien compliqué cette année, avec des points faciles à valider. Le plus compliqué fut de trouver le titre d’une série au sein d’une autre, parce que ce n’est pas évident d’y penser, mais j’ai eu un beau « Person of Interest » dans Walker. Autrement, Betty a tendance à corriger tout le monde en permanence dans Riverdale, j’ai eu un cliffhanger sacrément inattendu dans Charmed et beaucoup plus de barbe dans un flashback de The Falcon and the Winter Soldier.

Anti (4/4)

TFSA – Mes personnages chouchous de 2018 | Smells like Chick SpiritCe thème m’aura fait découvrir les nuances subtiles des antidépresseurs et anxiolytiques auxquels je ne connais absolument rien, mais j’ai finalement validé les anti-dépresseurs avec la série El Foundou, dont il faudra que je parle à un moment sur le blog. Autrement, j’ai assisté à une intoxication alimentaire nécessitant un antidote dans The Wilds, un personnage se la jouait totalement antisociable dans Fear the Walking Dead à s’isoler dans sa cabane et dès le début du mois NCIS a proposé un épisode avec un acte anticonstitutionnel. Le mot a été prononcé, c’était improbable !

Sherlock Holmes (4/4)

Lindsey Morgan (#131) – Just One More EpisodeJe pensais vraiment galérer sur ce thème, mais la grille n’était pas si compliquée que ça ce mois-ci finalement – le plus dur fut le thème précédent. En revanche, il fallait vraiment varier ses séries pour la réussir… Enfin, je dis ça, mais j’ai eu une référence au héros britannique dans Riverdale également et Walker m’a offert le point de quelqu’un parlant à un mort – ce n’était pas la seule ce mois-ci. J’ai cru ne jamais mettre la main sur un détective privé, mais Le Caméléon est passé par là (en premier) alors que c’est avec Debris que je valide l’accent britannique. Ou The Nevers.

Télécommande (4/4)

T: blm Tumblr posts - Tumbral.comOui, oui, c’est aussi un 4/4, et c’est à nouveau avec des séries différentes, en plus ! C’était la clé de cette grille… This is us m’a donné une télécommande TV alors que Station 19 m’a donné le mot prononcé par un personnage la cherchant dans la caserne (cette scène !). C’est dans Resident Alien que j’ai eu une première télécommande manipulant un vaisseau (ce n’était pas la seule ce mois-ci) alors que la télécommande vocale a mis plus de temps à pointer le bout de son nez. Merci Liza d’avoir un GPS dans Younger.

Action (3/4)

I will always come back to you — booasaur: The Wilds (2020) - 1x10Oui si proche du but… Mais en même temps si loin : pour arriver à 20, il aurait fallu que je regarde une série britannique (c’est honteux de ne pas pouvoir valider ça avec The Nevers !), mais bon, quel était l’intérêt d’arriver à 20 quand j’ai eu le 19e point quand j’avais déjà trois 20/20 ? Je ne me suis donc pas forcé à finir la grille, surtout que je me suis déjà forcé à regarder The Wilds, une série parfaitement anti-moi. Les autres points ? Une illustration un peu foireuse, mais qui me donnerait presque goût au dessin et NCIS vu à la télévision.

J’arrive donc à 19/20 grâce à… quatorze séries différentes ! Pas mal du tout cette grille d’avril/mai. Il va maintenant falloir que je commence celle de mai/juin. Il est plus que temps, j’en vois qui valident déjà plein de points !