Home for Christmas – S02E05

Épisode 5 – The Perfect Date – 20/20
C’est Noël ou c’est pas Noël ? Bon, on n’y est pas encore, mais je passe tellement un bon moment devant cette série à chaque fois que je lance un épisode que je me sens presque forcé de la surnoter un chouilla. Cet épisode est très chouette pour tout un tas de raison, et j’aime l’équilibre fragile mais quasi-constant de la série qui réussit à faire osciller son héroïne entre tout un tas de sentiments positifs et négatifs. C’est un voyage agréable à faire avec elle !

> Saison 2


Spoilers

L’épisode reprend le lendemain du concert de Noël de Nick, qui n’a pas vécu la meilleure soirée de sa vie. Johanne essaie de le prendre avec humour et invite son voisinà son atelier d éco de Noël. Il est clairement en train de tomber amoureux d’elle, le pauvre.

Le père de Johanne sort de l’hôpital le 17, après quelques jours, et ça fait bien de la peine à la cheffe de service qui explique à Tor qu’il va lui manquer. Il y a clairement un truc entre eux, et c’est gênant comme tout pour Johanne, mais elle décide d’ignorer tout ça… pour insister auprès de son père afin qu’il vienne à son réveillon de Noël.

Ce n’est pas gagné, il a d’autres plans. Notre pauvre Johanne comprend à une semaine de Noël que son réveillon ne sera pas forcément le meilleur cette année. Pour Jonas aussi, le réveillon ne sera pas merveilleux, puisqu’il vient à l’hôpital voir un ami qui a eu un grave accident. La bonne nouvelle, c’est que ça lui permet de retrouver Johanne et papoter un peu avec. IL y a des calins, des sourires mignons et des excuses de la part de Jonas.

C’est bouleversant pour Johanne, surtout quand il reconnaît que ça aurait pu marcher avec elle, dans d’autres circonstances. La pauvre. Dans le vestiaire, Johanne préfère toutefois raconter son rencard avec Knut, un type parfait avec qui elle n’a toutefois rien fait, ce qui la perturbe. Ben prends ton temps, Johanne. Ses collègues lui donnent quelques conseils pour se remettre en scène après quatre semaines sans sexe et on assiste à la scène la plus cheloue que j’ai pu voir depuis un moment, lorsque la cheffe explique à ses employées que pour un bon orgasme, il suffit d’avoir une respiration qui aille jusque dans le bas du ventre.

Ben oui, évidemment. Bon, enchaînons, parce que je ne sais pas quoi en dire et je ne peux pas tester de toute manière. Le deuxième rencard avec Knut se passe bien alors qu’il y a une vraie prise de risque de Johanne : elle accepte d’aller skier avec lui. Tout se passe bien, donc, mais Knut ne tente toujours rien, et je finis même par me demander si ce n’est pas une manière subtile de nous dire qu’il n’est pas hétéro.

Durant la soirée, Johanne et Knut parlent du réveillon de Noël, puis du fait que Johanne soit toujours célibataire, ce qu’il trouve bizarre. Il l’invite sans pression à son réveillon de Noël, puis les deux se bourrent un peu. Johanne le trouve tellement charmant, ça se voit qu’elle est à fond sur lui… mais il ne se montre pas tellement intéressé. C’en est au point où Johanne essaie de l’embrasser et qu’il lui fait simplement un câlin à la place. J’ai tellement ri.

C’en est tout de même bizarre d’être dans le même hôtel, mais de ne pas faire quoique ce soit ensemble. Johanne en est toute perturbée, et je la comprends. Le problème n’est pas tant de ne rien faire du tout… c’est de ne pas en parler du tout. Elle l’emmène toutefois le lendemain pour un tour en calèche.

Tout pourrait bien s’y passer, mais elle tente de l’embrasser à nouveau et ça ne fonctionne toujours pas. Quand elle le voit en train de pleurer, elle lui essuie donc l’œil avec son écharpe en peau de rennes. Je ne comprends même pas comment ça peut paraître une bonne idée une telle écharpe dans l’œil, mais admettons. Il finit par lui éternuer dessus… on a connu plus sexy. Il a clairement un problème, mais il ne lui en parle pas… jusqu’à ce qu’elle comprenne – et nous avec – qu’il est en pleine réaction allergique. Au milieu de nulle part. Avec une infirmière heureusement. Elle sait comment réagir et c’est hyper inquiétant à voir. Ils rentrent à lhôtel plutôt qu’aux urgences. Ce n’est pas la meilleure des idées, clairement.

Le lendemain, Johanne raconte sa mésaventure de l’allergie à la peau de renne à Jorgunn, toujours dans ses cartons. Elle va passer un bon Noël, dis donc. J’aurais bien aimé voir davantage Raul cette saison ! Elle est malheureusement prête à partir pour Madrid, déjà. Elle n’a pas l’air si motivée que ça, un peu comme Johanne à l’idée de partir dans un second rencard avec Knut quand elle a toujours le mystère du bouquet de roses (séchées désormais) à résoudre.

L’essentiel est toutefois de se concentrer sur Jorgunn et ses dramas, entre son déménagement et sa famille – avec un père mort et une mère toujours absente pour elle, parce qu’elle n’a jamais terminé son deuil. Finalement, ça se termine en moment tendre et émouvant, avec Jorgunn annonçant qu’elle n’a trouvé sa place dans le monde que grâce à Johanne.

Celle-ci est ravie d’entendre qu’on se sent bien en sa présence, et ça lui donne le courage d’aller ensuite dans la chambre d’hôpital de l’ami de Jonas pour l’inviter à son atelier de Noël. Elle est imprévisible selon Jonas, mais je la trouve bien trop mignonne à tenter encore. Nick ne sera pas ravi par contre.

La veille de cet atelier, il faut encore acheter un sapin de Noël, et ça se fait avec son frère et sa sœur. Une tradition familiale détruite, donc. Ce n’est pas la seule : Johanne tombe sur Trym, l’ex de sa meilleure amie (qui s’appelle Jeannette, donc !) qui lui révèle qu’il va sûrement passer Noël tout seul. Ah. C’est une sacrée angoisse ça, mais c’est surtout parce que ça renvoie Johanne a ses propres angoisses.

Jorgunn est partie quand elle rentre chez elle ce soir-là, elle est donc toute seule pour digérer le fait que son réveillon de Noël se fera sans sa famille : son père a d’autres plans, sa mère a un amant et sa sœur veut partir en voyage pour sauver son mariage. Bon, après, il lui reste son frère, mais se retrouver à faire le réveillon avec juste la famille de son frère, je peux comprendre que ce ne soit pas l’idéal niveau sentiment de solitude amplifié.

Le lendemain, Johanne organise malgré tout son atelier de Noël avec Nick et Noëlle. Nick est beaucoup trop motivé pour Noël, c’est fou, mais c’est gênant aussi. Et ça l’est aussi quand Jonas vient chez Johanne pour l’atelier, et qu’il s’entend tout de suite avec Nick. Une vraie petite famille tout ça. Jonas y raconte sa vie, et ça permet à Johanne de comprendre qu’il est seul aussi pour son réveillon, qu’il passera dans la chambre de son ami.

Noëlle commence un peu trop à être fascinée par Jonas, mais il faut dire ce qui est, il est fascinant. Il révèle ainsi qu’il souhaite devenir enseignant (mais pourquoi ?) et qu’il est content de voir que Johanne a conservé les cent roses rouges. Ben tu m’étonnes, vu le prix que ça coûte !

Attendez, comment ça, il est au courant pour les roses ? Bien sûr, il est celui qui a décidé de les envoyer à Johanne pour s’excuser et pour lui confier ses sentiments. Oh. OH. Johanne va tellement retomber amoureuse, là. Et je la comprends !

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.