neXt – S01E10

Épisode 10 – FILE #10 – 11/20
L’épisode final manque assez clairement de tensions et de vrais rebondissements. Tout est prévisible, jusqu’au cliffhanger tout à fait dispensable qui fait d’une fin en demi-teinte agréable une fin inutilement ouverte, puisque la série est annulée. Parfois, ça donne envie d’être dans la boucle de post-prod de l’épisode tout ça, franchement. Je suis déçu par cette série – elle commençait bien, mais elle n’a fait que sombrer ensuite et c’est bien dommage.

>Saison 1


Spoilers

Shut up and clean that up.

Comme si les scénaristes pouvaient nettoyer un tel foutoir ! Pour sa fin de saison, la série revient à une conférence de Paul, comme dans son premier épisode, et je m’en passerais bien. Je sens que je suis passé à côté des liens qu’on devait avoir et de l’attachement avec ce personnage.

De son côté, Shea s’assure d’avoir l’aide du frère de l’ex de CM en le menaçant de le foutre en prison. Bizarrement, c’est efficace. Le personnage est toutefois parfaitement insupportable, alors CM et lui finissent par en venir aux mains, sans la moindre surprise. C’est une belle occasion pour CM : il peut ainsi passer du bon temps avec sa femme. Ben voyons.

Bon, quand je dis ça, il ne faut pas imaginer qu’ils couchent ensemble, mais le simple fait d’avoir une conversation avec elle, c’est déjà pas mal vu la situation dans laquelle ils étaient jusque-là dans la saison. Finalement, le frère finit menotté à son garage après avoir fait tout ce qu’on lui demandait.

En parallèle, Paul est harcelé par neXt. L’intelligence artificielle lui promet un remède à sa maladie s’il se rallie à son camp. Ben oui, évidemment. Le pire, c’est encore que Paul se laisse bercer par ce chant de sirène pas du tout crédible. Il finit par rejoindre Shea et CM, enfin, mais il reste le double de savoir ce qu’il fera ensuite. Comme si qui que ce soit ici allait douter de ce qu’il allait faire !

Il papote un instant avec CM, histoire de prendre conscience ensemble qu’ils sont des terroristes. Charmant.

L’épisode revient ensuite sur Ty et Ethan, toujours chez la mère de Ty, paniquée. Il y a de quoi paniquer : il n’y a plus d’électricité et les gangs se font plaisir à piller tout ce qui peut être pillé. En plus, quelqu’un essaie d’entrer dans la maison… mais rassurons-nous, Ty lui ouvre la porte. Aha. Heureusement, c’est Abby qui est de l’autre côté et qui essaie de le convaincre de partir en Nouvelle-Zélande avec lui.

Passer la frontière, c’est discret, ma foi. Ty accepte et ça lui permet de découvrir tout le plan de sa femme de faire sauter un bâtiment de la NSA. Ce n’est jamais qu’un plan terroriste. Alors qu’elle raconte tout ça, toujours en présence de Ty, ils sont emmerdés par des gilets jaunes – hum pardon – qui encerclent la voiture et s’attaquent à eux. Une fois de plus, Abby brille par son intelligence à rester garée là sans se précipiter. Elle finit par enfin accélérer, il serait temps.

Bref, ils s’en sortent et Ty peut ainsi appeler Shea pour la rassurer et lui dire qu’elle n’a pas fait la moindre erreur. C’est meugnon. Elle peut ensuite parler à son fils… Evidemment qu’on a ces instants en famille, il fallait bien après tout. C’était la meilleure partie de la série à l’origine, mais c’est fou de se dire que les meilleurs épisodes étaient finalement au début de la saison. C’est rare !

Finalement, Shea et Paul partent donc avec le camion-bombe et abandonnent CM derrière eux. Celui-ci organise le départ de sa famille et se réconcilie avec son fils, le fils n’étant finalement pas si rancunier que ça.

Dans leur camion, Shea et Paul ont le temps de sympathiser, bien aidés par la situation catastrophique. Pourtant, Paul est donc en train d’envisager de trahir sa partenaire du FBI une fois à la NSA… et c’est exactement ce qu’il va finalement faire, histoire de la protéger de neXt. Bien sûr, il ne se laisse finalement pas tenter par l’antidote promis par l’intelligence artificielle et il programme la bombe, avant de s’en aller le plus loin possible du camion qui risque fort de le tuer autrement.

En cellule, Gina essaie de convaincre le garde qu’elle est en pleine crise de panique, mais le garde n’a pas trop envie de la croire, même si elle parvient à sympathiser avec. La NSA se rend compte en tout cas de la cyber-attaque dont ils sont victimes. Il était temps de s’en rendre compte. Enfin, il est trop tard en fait. L’employée reloue est sauvée de justesse de l’expulsion du bâtiment qu’elle était en train de vivre.

Elle peut ainsi, avec son supérieur, interroger Gina que tout le monde croit cette fois. Si le supérieur y croit, il n’ose pas se mouiller pour autant, tenant un peu trop à son poste. Il leur laisse son badge d’accès en « l’oubliant » sur la table, ce qui permet aux deux femmes de partir en mission ensemble pour arrêter neXt. Mouais.

Sans surprise, elles se font griller super rapidement par les agents de la NSA. Elles finissent à nouveau en cellule et apprennent ainsi qu’une alerte à la bombe est lancée contre le bâtiment. Gina peut essayer de convaincre les gardes que tout ça est réel et c’est son équipe qui en est à l’origine. Elle est ainsi évacuée à temps, retrouve Shea et… boum. Six mois plus tard, il est annoncé par les informations que Paul est la seule victime de l’explosion – mais ils ont quand même sauvé le monde en explosant le serveur de neXt. Il n’aurait fait aucune copie de lui-même en ligne ?

C’est loin d’un happy end : Ted reprend sa popularité, Abby est tout de même malade – mais son père a fait en sorte qu’elle soit acceptée sur des essais cliniques. Oui, il est encore en vie, c’est évident, mais il ne le révèle pas au monde. Ce serait trop embêtant : il devrait faire face à un procès, exactement comme Shea.

Elle finit en prison, avec Ethan qui vient la voir en parloir et lui promet qu’il deviendra président pour la gracier. J’ai un doute, tout de même. Gina n’est pas arrêtée, elle, allons savoir pourquoi, et elle bosse avec CM pour trouver un moyen de venir en aide à Shea.

Cette fin en demi-teinte est triste, mais elle fonctionnait bien. Pourquoi toujours vouloir un happy end après tout ? Le problème, c’est que les scénaristes voulaient une saison 2. La FOX a annulé la série il y a un bon mois, ils auraient donc pu revoir la copie de cet épisode pour supprimer la dernière scène qui est un cliffhanger promettant le retour de neXt pour une saison 2 :  un disque dur rescapé de l’explosion contamine ainsi un réseau quand un scientifique le branche pour voir ce qu’il contient.

Il n’y aura pas de suite et on aurait pu se passer de cette scène. La fin reste ouverte, mais au pire, neXt peut bien détruire le monde de ces personnages, ils sont tous insupportables, non ?

EN BREF – La série avait énormément de potentiel… Pas tellement dans son synopsis, en vérité, qui est très classique, mais dans ses premiers épisodes qui proposaient des scènes et des idées intéressantes sur l’omniprésence de la technologie dans nos vies et le danger que cela pouvait représenter pour nous. Je trouve que ça fonctionnait bien…

Malheureusement, à vouloir en proposer toujours plus et à le faire beaucoup trop vite, la série a finit par sombrer dans les incohérences et les clichés. C’est dommage, parce que ça donne un ensemble plus que moyen et une fin plutôt ratée – qui en plus est ouverte. Le tir aurait pu être corrigé en post-prod sur la fin, mais si la Fox respectait ses téléspectateurs, ça se saurait à ce stade. Tant pis. Adieu, neXt, tu resteras une série qui aurait pu fonctionner… mais pas sur un network.

> Saison 1

2 commentaires sur « neXt – S01E10 »

  1. J’ai survolé tes résumés des épisodes précédents car j’avais la flemme de me replonger dedans ! Mais bravo pour les avoir faits consciencieusement. Pour ce dernier épisode, pas grand chose à dire, un peu facile qu’il suffise de faire exploser un bâtiment pour que NeXt soit arrêtée alors que l’entité avait toujours 10 coups d’avance. Et apparemment, comme moi, tu n’as pas vu que le mec qui mettait le disque dur à la fin était Paul. On voit son reflet sur la toute dernière image (faut vraiment avancer image par image). Heureusement qu’il y a eu TV Line pour en parler ! 🙂 Bon bref, série vue, vite oubliée.

    J'aime

    1. Aha je te comprends, surtout les quatre d’un coup, ça fait beaucoup !
      Merci, ce n’était pas gagné sur ces derniers épisodes de continuer les résumés comme ça…

      Aaaaah ben merde, ça casse tout que ce soit Paul, je voulais que ce soit Ben dans ma fanfiction (mais j’avoue, je pensais aussi que ce serait Paul à un moment… Si tu lis ce que je fais d’un épisode supplémentaire, tu vois pourquoi assez simplement).

      J’oublie déjà quelques éléments effectivement !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.