The Outpost – S03E11

Épisode 11 – The Hardest Part of Being Queen – 16/20
La saison aurait pu se terminer plus tôt, mais les scénaristes continuent de prendre des détours pour la mener à son terme. Pourquoi pas ? C’est un épisode sympathique à suivre et à la qualité toujours constante. Le temps est pris pour construire les personnages et nous les faire apprécier à leur juste valeur, quelque chose qui n’était pas toujours évident dans les premières saisons. Bref, ça continue de me plaire, sans être aussi efficace que lors des twists du début de saison.

> Saison 3


Spoilers

Oh Tobin’s not the problem, it’s you.

Bon, l’épisode de la semaine commence par le point Garrett torse nu, pour changer. Cela nous est expliqué parce qu’il assume son boulot de chef de l’armée. Du coup, il s’entraîne dur et en fait démonstration à ses soldats qui, tous, sont habillés. Allez savoir qui travaille le plus dur !

Garrett n’est pas bien crédible dans son nouveau rôle, et il l’est encore moins quand la femme de Tobin s’en mêle. En effet, celle-ci souhaite garder l’autorité sur son armée et elle le fait sans le moindre problème. Ses soldats lui obéissent, mais ils n’obéissent pas à Garrett. C’est embêtant pour un chef de l’armée. N’appréciant pas de perdre la face comme ça, Garrett s’en confine immédiatement à sa Gwynn préférée.

La reine convoque ainsi Falista, la femme de Tobin, pour lui demander de céder définitivement son pouvoir à Garrett. C’était assez drôle à voir, surtout que je n’ai aucune confiance en Falista, exactement comme Gwynn et Garrett. Pourtant, Falista assure que c’est Tobin le chef de son armée et qu’elle est prête à servir Rosmund aussi longtemps que Tobin le fera.

Bon, ce n’est pas exactement ce que Rosmund attendait d’elle, et surtout, ça paraît sacrément hypocrite. Pourtant, cela contente la reine… mais pas Garrett, qui sort une pique sur l’amour de Tobin pour Gwynn. Falista en est blessée et révèle ainsi pour la première fois son Kinj rouge. Elle fait endurer une souffrance immense à Garrett, qui n’a pas le temps de réagir, puis à Gwynn. Bon. Je n’arrive toujours pas à savoir si elle avait conscience avant d’avoir ce kinj, mais en tout cas, le secret est découvert désormais, et ça change tout côté politique.

Si elle ne tue pas les deux personnages présents depuis le premier épisode (ça alors), elle est tout de même aussitôt mise en prison. Tobin ? Il réagit comme d’habitude : il se bourre la gueule, puis s’en prend à Garrett, assurant que tout est de sa faute. La scène vire alors au combat entre les deux hommes. Les scénaristes jouent clairement la carte de l’humour, avec un combat ridicule qui continue dans l’auberge où la barmaid est incapable de les contrôler et insiste sur le fait qu’ils devront la rembourser. Ce n’est pas gagné. En plus, publiquement, leur combat est stupide et pas un beau signe d’alliance politique.

Finalement, Tobin finit par croire Garrett qui lui apprend l’existence du Kinj rouge en sa femme. Il va tout de même lui rendre une petite visite… et c’est pour mieux se rendre compte que celle-ci ne comprend pas ce qui lui arrive. Elle lui jure qu’elle n’était pas au courant d’avoir le Kinj, mais qu’elle s’est énervée à cause de Garrett et qu’elle a perdu le contrôle – ou les souvenirs de ce qu’il s’est passé. C’est beau.

Malgré tout ce qui lui arrive, y compris le fait qu’elle soit en prison, la femme de Tobin reste surtout inquiète du fait que son mari est possiblement encore amoureux de la reine. Evidemment. En tout cas, Tobin se rend auprès de la reine pour lui demander de faire libérer sa femme. Il a de bons arguments quand il compare sa relation à celle que vivent Gwynn et Garrett. Le problème, c’est que sa femme est un trop grand danger pour le peuple.

Gwynn refuse donc de la faire libérer. C’est donc à Janzo de lui rendre une visite, parce que Tobin lui demande de vérifier s’il peut l’aider ou non. À défaut de pouvoir faire grand-chose contre le Kinj, Janzo peut répondre à ses questions. Falista comprend vite qu’elle n’a pas d’autres choix que de vivre toute sa vie en prison, puisqu’elle ne veut pas mourir et qu’elle ne peut pas refiler le Kinj aussi simplement que ça.

Le lendemain, quand la reine Rosmund lui rend visite, elle accepte de passer sa vie en prison, pour s’assurer que la reine s’approche suffisamment d’elle. Son envie est claire : elle veut passer le Kinj rouge à Gwynn. C’est l’idée la plus logique, surtout que ça la protège de Yavalla. Le problème, c’est que Rosmund ne veut pas être un tyran comme le Prime Order.

Elle refuse donc de prendre le Kinj, mais elle libère tout de même Falista. Elle a compris qu’elle n’était pas aussi assoiffée de pouvoir qu’elle l’imaginait, puisqu’elle était prête à lui donner le kinj. Ma foi, ces scènes sont intéressantes, parce que ça permet d’approfondir le personnage de Falista et de réconcilier enfin ces deux personnages. Même nous, on peut commencer à l’aimer… mais je ne lui fais toujours pas confiance.

En parallèle, Zed, Talon, Wren et Janzo sont toujours paumés dans les bois, à la recherche d’un plan pour tuer Yavalla. Oui, oui, même Wren. Après sa petite mésaventure de la semaine dernière, elle est enfin motivée à la tuer. C’était un détour un peu longuet pour ça.

Dans le même genre, Talon découvre que son père est possiblement en vie finalement. Wren lui assure qu’il est presque certainement mort, mais il reste une part de doute et c’est un doute important pour Talon. Elle décide immédiatement de partir à la recherche de son père dans le Plan of Ashes puisqu’il est peut-être le seul à savoir où se trouve le Kinj noir, celui qui tue tous ceux qui sont en contact avec lui. Voilà qui est fait.

Ce n’est pas le Kinj le plus pratique pourtant, et son père aurait pu en avoir besoin quand Yavalla lui est tombé dessus pour lui voler une carte permettant de se retrouver dans le Plan of Ashes. J’aime que Wren révèle cette carte maîtresse à ce moment-là, si longtemps après l’épisode où Yavalla a assuré à Talon que son père avait remis de son plein gré la carte.

Je peux donc comprendre la décision de Talon qui est d’aller dans le Plan of Ashes, surtout que depuis le temps qu’on en entend parler, e me demande à quoi ça ressemble. Toutefois, Zed et Wren veulent calmer Talon qui est une tête brulée et est déjà motivée à partir immédiatement. Ils arrivent ainsi à la convaincre de rentrer d’abord, pour rechercher la carte qui lui permettra de se retrouver dans cette dimension parallèle si mortelle.

À l’Outpost, on continue d’utiliser le test de Janzo avec les rats pour sonder les infectés potentiels. Le test a pourtant montré ses limites… et une nouvelle limite voit le jour lorsque la femme d’un garde se présente aux portes, infectée. Elle est rejetée, bien sûr, mais on sent que le garde va rapidement se faire avoir par ses sentiments… et ça ne manque pas !

Toujours aux portes de l’Outpost, Garrett et Janzo (de retour) observent ainsi un homme qui promet d’avoir un remède à l’épidémie de Kinj. Il en fait une démonstration dont on voit immédiatement qu’elle n’est que du chiqué, avec un faux Kinj comme il se doit. Janzo se met aussitôt sur le coup pour tenter de comprendre où est la supercherie, mais le garde achète aussitôt un antidote à l’homme, bien déterminé à sauver sa femme.

Ce n’est qu’après ça que Garrett rejoint enfin Talon. Ben oui, le truc, c’est que une fois arrivée à l’Outpost, Talon doit demander à Gwynn la permission de partir à la recherche du Kinj noir. Gwynn n’est pas spécialement convaincue à l’idée d’utiliser encore un kinj, surtout un qui se présente comme une arme redoutable. Talon parvient à la convaincre en évoquant l’argument de son père, mais la reine n’est pas totalement stupide non plus. Elle sait très bien que c’est un plan incertain.

Elle finit par céder à Talon, parce qu’elle sait bien qu’elles n’ont pas d’autres plans pour stopper Yavalla. La scène était nécessaire, mais je suis surtout pressé d’en arriver au départ pour le Plan of Ashes. Malheureusement, j’ai vite compris que ce serait un cliffhanger pour cet épisode, puisque la scène suivante la voit avec Garrett, tentant de lui expliquer que son père est probablement mort.

Ce n’est point suffisant pour Talon, et le côté réaliste de Garrett ne lui plaît pas. Il refuse de la voir partir, ce qui fait qu’il veut s’en aller avec elle. C’est parfaitement inacceptable pour Talon, alors il se fait rapidement à l’idée de voir son amante s’en aller vers une mort quasi-certaine.

Allez savoir pourquoi Talon se sent si sûre de survivre. Elle a quelques doutes tout de même, puisqu’elle prend le temps de retrouver son carnet de dessin d’enfants pour voir des portraits de ses parents. Elle demande ensuite à Wren de lui trouver la carte qu’elle a promis… mais qui n’est plus dans les affaires de Yavalla.

Bien sûr, durant la soirée, le garde est persuadé que l’antidote fonctionne – il n’a pas fait preuve de beaucoup d’intelligence jusque-là – et appelle donc sa femme pour lui donner l’antidote. Sans surprise, ce dernier ne fonctionne pas, le garde est ainsi contaminé, et il laisse entrer sa femme dans l’Outpost alors que le second garde dort et ne leur prête aucune attention…

Le lendemain, Wren retrouve enfin la carte du Plan of Ashes, mais il y a tout de même un problème : ils ne savent pas par où commencer là-bas. Il y a bien quelqu’un pour les aider : Corven, le petit frère de Zed et, apparemment, un ex de Wren. On sent que c’est plus complexe que cela et qu’il y a une backstory à découvrir, mais Wren refuse de leur expliquer. En revanche, quand Janzo lui demande lors d’une scène d’au revoir nécessaire, elle révèle que Corven est un ancien patient qui est fou amoureux d’elle, le mot-clé étant ici fou.

Apparemment, il tue tous ceux qui veulent l’approcher, sauf s’il s’agit de Wren. Bon, on verra ce qu’il en est la semaine prochaine. En attendant, en chemin vers la citadelle de l’Outpost d’où ils comptent partir, Zed et Talon tombent sur Falista qui leur demande bien de l’aide. Ils l’envoient balader de manière grossière et, franchement, je m’attendais à ce que Falista perde le contrôle du Kinj à cause d’eux. Ce n’est finalement pas le choix des scénaristes, alors que bon… Vraiment, ils sont odieux avec elle !

Le seul conseil utile de Talon ? Qu’elle ne s’énerve pas et qu’elle ne devienne pas un connard comme tous les autres ayant eu ce Kinj. Utile… Perdue, Falista se rend finalement auprès de Tobin, ravi de la voir libérer. Elle a tout de même peur de le blesser involontairement. Elle le libère donc de ses vœux de mariage, parce qu’elle a enfin compris que Gwynn était quelqu’un de bien.

Elle ne veut pas s’opposer à l’amour entre la reine et lui. Je n’arrive pas à lui faire confiance… Je veux dire, elle va forcément péter un câble en apercevant leur amour, et elle a toujours ce putain de kinj !

La fin d’épisode capitalise sur l’humour lorsque Janzo révèle que l’antidote vendu par le charlatan n’en est pas un, mais on comprend surtout que la menace plane lorsque la scène est observée par le garde et sa femme, tous deux infectés. Loin de se douter de tout ça, Janzo est super triste, parce qu’il est forcé de se séparer de Wren.

Gwynn et Garrett débarquent eux aussi à la citadelle pour dire au revoir au trio de Blackbloods qui retournent dans le Plan of Ashes. Après un rapide baiser avec Garrett, Talon utilise finalement son kinj et nous rouvre le portail. Zed et Wren le traversent, et elle met trois plombes à partir. J’ai vraiment cru que quelqu’un allait l’en empêcher, mais non, elle finit par traverser à son tour. Le cliffhanger est ailleurs : le garde qui a laissé entrer sa femme contamine un deuxième garde de l’Outpost.

On est clairement parti sur la même intrigue que ce qu’il s’est passé à la capitale… mais Yavalla est davantage pressée cette fois : elle fait simplement entrer une douzaine d’infectés dans l’Outpost. Bon, ça va vite se propager à ce rythme-là.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.