Et bonnes vacances !

Salut les sériephiles !

Ca y est, les vacances scolaires sont arrivées ! Je ne peux pas dire que j’en ai vraiment un énorme besoin, puisque j’ai eu une longue quatorzaine de télétravail, donc pas mal de temps chez moi. Ce n’était pas reposant, loin de là, mais ça ne représente quand même pas la même fatigue de supprimer les transports, d’avoir ses horaires et surtout de ne pas faire un millier d’aller-retours entre les rangs de sa salle de cours. Je me sens donc un peu moins cassé que d’habitude… mais je suis quand même content de voir cette période de vacances se profiler après une semaine où tout le monde était au bout du rouleau après un long confinement sans ce rythme.

Community Post: 23 Legit Study Tips According To Science | Friends tv show, Chandler bing, Friends tv

Ne soyez pas trop mauvaises langues, j’ai une petite centaine de copies qui m’attendent (et pas des petites en plus) parce que je suis maso et je n’ai plus aucune avance sur les préparations de cours, donc je sais quoi faire en cas d’ennui pendant ces vacances. Cela dit, vous me connaissez et vous savez peut-être que j’ai l’habitude de parler sur le blog, le soir des vacances, de mon planning prévisionnel des trucs que je veux voir.

Malheureusement, outre le boulot, je vais également me reprendre quelques jours de vraies vacances. Malheureusement ? Non, je déconne, je suis hyper impatient de retourner chez les mêmes amis que cet été. OK, je sais, ce n’est pas très gestes barrières et tout, mais pas plus que d’avoir fait cours à 112 élèves (non, moins, il y en a qui étaient déjà partis en vacances, évidemment) aujourd’hui. Je m’égare, je m’égare ! Pourtant, il y avait une logique : heureusement pour moi, mais malheureusement pour le blog, je ne sais pas encore si je vais réussir à assurer mon rythme d’un article par jour… On verra bien, mais je pense que ma première semaine de vacances va être chargée. En plus, il y aura aussi un nouvel épisode de 42 minutes le vendredi 23. J’espère que vous avez hâte, vous aussi !

36 Cheryl Blossom fashion looks you need to copy immediately | Revelist

Forcément, qui dit nouveau podcast, dit #RiverdaleStrong. Mon plus gros objectif série de ces vacances va donc être de terminer la saison 2 (enfin !) et de me lancer aussitôt dans la troisième (tant qu’à faire). Ce n’est pas gagné, mais ça se tente. Il faudra ensuite que je rattrape les épisodes ratés du début de semaine. Pour la deuxième semaine, je ne sais pas trop encore. J’ai encore et toujours God friended me à terminer, et je pense que c’est celle qui est en meilleure position pour être terminée, aux côtés de, peut-être, une avancée dans Suits. Pour cette dernière, je n’y crois pas tellement : il y a tout de même Haunted of Bly House qui attend sagement que je pense à elle.

Sinon, il est possible que je retrouve Laura et qu’on se décide sur une nouvelle série à binger ensemble maintenant que 3% a pris fin, alors que l’amie avec qui je regarde parfois Buffy depuis des années arrive ENFIN à la fin de la série… donc à voir si on arrive à caser ça, avec nos masques, le mètre de distance ET le couvre-feu. Ouais, on a le monde entier contre nous, je sais, mais c’est Buffy (ou Angel).

buffy from beneath you it devours | buffy btvs buffy the vampire slayer from beneath you it devours spike ... | Vampire slayer, Buffy the vampire slayer, Buffy

On verra donc, il y a l’embarras du choix dans ma liste de séries à regarder… et il faut noter que le prochain WESéries approche, tout aussi vite qu’Halloween si vous voyez ce que je veux dire ! Tout n’est pas perdu pour le visionnage de séries, donc.

Quant au blog, j’aimerais trouver le temps (mais quand ?) de faire un petit design d’Halloween, tout en préparant donc le prochain week-end et, dans l’idéal, en rattrapant un mois de TFSA, parce que c’est quand même n’importe quoi d’en rater trois d’affilée. Je pourrais bien sûr en écrire un là, tout de suite, mais eh, on se calme, laissez-moi croire aux vacances. Ainsi, je me suis prévu une grosse soirée de glandouille pour finir Julie & the Phantoms et si possible enchaîner les inédits du vendredi… avant un week-end où je ne suis pas sûr de regarder des séries. Ce n’est pas gagné, je suis au téléphone, là, et j’ai déjà bien envie d’aller dormir, alors qu’il est à peine 19h. Décidément, quelle année 2020 ! Bonnes vacances à ceux qui ont la chance d’en avoir, bon week-end à tous !

vega edits | Explore Tumblr Posts and Blogs | Tumgir

Non. Vacances.

Les 150 liftings de Buffy et Joyce (reboot)

Salut les sériephiles,

Une chouette couverture, un comic pas ouf auquel je ne suis pas sûr d’avoir tout pigé franchement. Et un lifting flippant.

Il est temps pour moi de revenir sur mes lectures du mois de la BD, parce que c’était il y a deux semaines tout de même que ça s’est terminé. Je reprends donc cette semaine avec mon avancée sur le reboot de Buffy, dans lequel je suis enfin à jour – j’ai même lu celui de la semaine dernière avant d’écrire cet article. Il est donc temps de faire le point sur les comics 13 à 17 et… oups, j’ai déjà tout oublié.

Voir aussi : Le Bilan du mois de la BD !

J’exagère, évidemment, mais soyons clairs, plus on avance, moins j’accroche à ce reboot. Evidemment, les décisions des débuts font que la série n’a plus rien à voir avec l’originale, mais le vrai problème, c’est surtout que je trouve les personnages très peu développés. En fait, il est assez clair qu’on essaie de nous vendre un produit dans lequel on connaît déjà les personnages et les caractères, donc on ne cherche pas à les développer plus que ça… sauf qu’en contrepartie, les histoires changent du tout au tout, et les caractères aussi, sans explication. Parfois, je retrouve totalement certains personnages… et parfois je ne les reconnais pas du tout. Le tout dans le même livre. C’est gênant.

Voir aussi les critiques des autres numéros : #1 #2 #3 #4 | #5 #6-8#9-12 | #13-17

L’autre détail qui me gêne de plus en plus, et ça me gênait déjà avant le reboot dans les saisons 8 à 12, c’est que les dessinateurs changent régulièrement. Parfois, on a vraiment des planches où Buffy EST Sarah Michelle Gellar, c’est évident. Et puis parfois, on a des planches où… hum, le dessin est totalement différent et ne fait pas l’effort de ressembler au moins à ce qu’il se passait dans le comic précédent ? Je ne dis pas que je veux que Buffy ressemble toujours comme deux gouttes d’eau à SMG, juste qu’un peu de suivi d’un comic à l’autre serait appréciable. Bon, ça, déjà, mais aussi juste qu’il soit possible de vraiment distinguer les personnages. Dans le numéro 17, il y a une planche où je n’étais vraiment pas sûr de moi, mais si, c’était bien Buffy et Joyce, sa mère :

A ce stade, je ne sais vraiment pas comment on a pu en arriver là ?

Sérieusement ?! Elles ont le même âge sur cette planche, c’est de pire en pire – pourtant, il y a eu un comic où ce n’était pas le cas plus tôt. Bref, il est difficile de s’accrocher avec ces personnages qui changent d’apparence et d’âge à chaque fois.

On partait de ça quand même… C’était top, même si cette fois, c’est SMG qui ne paraît pas du tout avoir 17 ans.

Du côté de l’histoire, j’accroche énormément au personnage de Robin rajeuni. Il n’a à mes yeux absolument plus rien à voir avec le Robin que l’on connaît, mais alors plus rien du tout… Ca le rend quand même cool. Son couple avec Buffy est bien plus sympathique que ne l’était Buffy/Angel, comme je n’ai jamais vraiment accroché à ce ship… par contre faire un reboot de Buffy sans ce couple mythique, c’est un peu bizarre.

Dans le genre bizarre, nous avons aussi Willow qui s’est barrée de Sunnydale à la mort de Xander, histoire de faire sa vie dans ses comics solo dont je parlerai dans un autre article quand les cinq tomes prévus seront parus (d’ici un mois, donc)… mais qui est revenue avant que ne s’achève son arc solo ? Cela représente quand même plusieurs mois pour Buffy, mais on doit donc suivre deux Willow, et je trouve ça dommage pour le suivi au sein de l’univers… Sans compter que ça nous spoile totalement une des intrigues en cours et un gros échec sentimental de plus pour Willow.

Du côté des bonnes trouvailles (ou pas) de ce reboot, j’aime bien voir Xander, parce que non, finalement, il n’est pas vraiment mort. Le voilà donc devenu l’équivalent d’Angelus, mais je trouve ça assez fou qu’en si peu de temps, il puisse devenir un grand méchant avec plein de gens sous son pouvoir. C’est Xander quoi, même en vampire, ça n’a pas de sens de le voir devenir si méchant. En plus, tout le monde lui tourne le dos et même Willow est prête à le tuer désormais… alors qu’elle lui avait donné un bout de son âme pour le sauver tout de même !

Quand tu as envie de revoir l’épisode Passion parce que sa réécriture n’est pas si ouf.

Enfin, si j’aime beaucoup voir Kendra être développée en tant que personnage parce que la série était frustrante sur le sujet, je trouve assez schématique de la faire sortir avec Rose. Paradoxalement, ce sont peut-être deux personnages parmi les plus développés, même si on voit de moins en moins Rose au fur et à mesure des comics. Après, il y a tellement de personnages à gérer que Cordelia ou Anya ont disparu de la circulation, et c’est quand même dommage. Il n’y a plus qu’à attendre l’arrivée de Tara maintenant. Comme pour faire vendre, Boom semble vouloir ramener tout le monde aussi vite que possible dans ses séries de comics, je ne doute pas qu’elle finira par apparaître assez vite – j’ai déjà eu un gros doute à la fin du Willow du mois de septembre, mais je n’ai pas encore lu celui d’hier. C’est en tout cas grâce à cette stratégie qu’on s’est retrouvé avec tout un comic consacré à Wesley qui semblait n’avoir rien à foutre là. Tant qu’on m’introduit rapidement Faith comme ça semble être la perspective, ça me va !

Au moins, ça me validait sans problème le point bibliothèque du mois de la BD ça :’)

C’est juste un peu chiant de se farcir tout un comic sans Buffy quand c’est le titre, surtout que tu ne sais jamais à l’avance à quoi t’attendre en commençant un nouveau numéro. Puis, ce Wesley aussi est rebooté, bien moins maladroit et avec Ethan qui le hante allez savoir pourquoi. Franchement, le duo est intéressant, mais ça n’a pas trop de sens, même dan la manière dont on nous les présente. J’ai peur pour Faith !

Bref, je continue à lire parce que j’aime retrouver les personnages, mais Jordie Bellaire s’éclate à l’écriture et semble faire un peu n’importe quoi. J’ai lu des fanfics plus efficaces que ça… Je continue par habitude, en fait, et puis maintenant que j’ai lu 17 tomes, autant continuer. Non ? En tout cas… J’ai trouvé la suite de cases parfaite pour exprimer mon ressenti face à ces comics depuis le tome 1 :