Réouverture du ciné… Craquera, craquera pas ? #12

Salut les cinéphiles,
Je vais commencer par m’excuser de cet article, parce qu’il a beau être publié tard, il n’en reste pas moins un cliché sur pattes qui ne fait qu’évoquer ce que tout le monde a déjà évoqué aujourd’hui : la réouverture, le deconfinement. Sous l’angle du cinéma, vous l’aurez bien compris, parce que nous sommes mercredi. Je sais, on a tous frôlé l’overdose avec ce sujet aujourd’hui, mais il est quelque peu incontournable, il me semble.

Et je vais tout vous avouer : j’ai failli craquer cet après-midi et me rendre moi aussi au ciné, tant pis pour le possible risque ! L’un des rares vrais avantages de ces périodes de confinement, c’est que je me suis rendu compte de ce qui me manquait particulièrement. Et ce ne sont pas les terrasses, mais bien le cinéma. Alors, je sais ce que vous allez me dire, un film, on peut très bien le voir de chez soi, et gratuitement en plus.

Il n’empêche que ce n’est pas pareil. Oui, je déteste les gens qui font trop de bruit ou regardent un portable en plein milieu d’une séance, comme tout le monde… Mais j’adore aussi l’ambiance qu’il peut y avoir au cinéma, quand on se coupe volontairement du monde pour une heure trente ou plus et quand, parfois, rarement, il y a communion avec les autres personnes dans la salle. J’ai encore en mémoire ma super séance de Paranormal activity où on avait détesté le film de manière collective et qu’on s’était marré avec des inconnus.

Puis, le cinéma, c’est aussi l’occasion de revoir des amis avant ou après un verre en terrasse, c’est vrai. Et ça me manque plus que je ne l’aurais imaginé. J’ai à peine eu le temps de profiter de ma carte illimitée que paf, plus de cinéma. D’ailleurs, j’en profitais aussi tout seul de cette carte, parce que c’est agréable aussi d’aller seul au cinéma de temps en temps. Le plaisir d’un bon film, dans le noir, coupé du monde.

C’est l’un des derniers endroits comme ça, après tout. En tout cas, j’ai pris conscience du manque quand j’ai vu les américains qui recommençaient à y aller. Depuis, j’ai envie d’y aller. Au point de craquer aujourd’hui ?

Non. Je n’ai pas trouvé le film susceptible de me motiver assez pour prendre le risque d’aller inutilement me mêler à des inconnus. J’ai assez à faire comme ça avec le boulot, malgré ma première dose de vaccin (pas encore tout à fait efficace, il faut deux semaines).

Pour autant, ce n’est que partie remise. Ce qui m’a démotivé aujourd’hui, c’est qu’on était un mercredi après-midi donc pour voir Tom et Jerry, bof, ça allait être plein d’enfants. Pareil pour les autres films, un aprem de réouverture… Il y a mieux.

En revanche, j’ai réussi à avoir mon vendredi après-midi en décalant quelques heures cette semaine, et j’ai un cinéma à quelques minutes à pied de chez moi… Alors craquera, craquera pas ?

On en reparle la semaine prochaine, je pense ! Je pense que ça dépendra beaucoup du monde devant le cinéma. Peu importe l’emploi du temps et les films proposés : s’il n’y a personne ou presque,je fonce en profiter.

En plus, c’est gratuit pour deux semaines avec ma carte là. Autant en profiter. En attendant, bon déconfinement à tous !

On reconfine

Salut les sériephiles,

Ça y est, Macron a annoncé hier soir un deuxième confinement (pardon, un troisième il paraît) ! Il était temps… Même si avec ces 10km sans limite de temps, je ne suis pas sûr que l’épidémie soit freinée. C’est davantage un « faites ce qui vous semble bon » (et pas « comme bon vous semble ») qui permet aux apeurés de la vie comme moi de se confiner enfin quand les insouciants vont continuer leur vie pépère. Et même moi, il y a des choses que je sais que je peux faire par rapport à l’an dernier, et je sais que je vais faire des trucs que je n’aurais jamais fait l’an dernier. A commencer par aller bosser aujourd’hui et demain alors qu’on a dit que c’était la catastrophe sanitaire, hein.

Hors de question de ne pas mettre un pied en-dehors de chez moi comme l’an dernier donc, le soleil matinal quand les gens dorment encore, c’est bien aussi. Et si vous voulez tout savoir, à mon échelle personnelle et vis-à-vis des élèves que j’ai en face de moi cette année, je trouve même les mesures proposées vraiment bien pensées pour la continuité pédagogique. Je dois être le seul au monde par contre, mais c’est déjà ça de pris, non ?

Concrètement, pour le blog, ça n’annonce pas énormément de changements en revanche : les vacances sont certes décalées, mais le planning des articles et podcasts ne devrait pas être trop impacté pour vous. J’espère pouvoir regarder davantage d’épisodes pendant les vacances, mais j’espère toujours ça. Je vais réfléchir à tout ça et je vous tiens au courant la semaine prochaine !

De toute manière, j’ai déjà fait une semaine à distance là, et même si j’espérais gagner du temps en supprimant les transports, il faut bien se rendre à l’évidence, ça n’a pas changé grand-chose. C’est même l’inverse, je fais plein de choses dans les transports d’habitude (à commencer par la rédaction du brouillon de cet article ce matin à 8h) !

Là, je me suis levé plus tard toute la semaine, surtout que je n’ai pas encore digéré le changement d’heure. Je suis d’ailleurs actuellement dans un sale état, parce que je suis parti beaucoup trop tôt à mon goût ce matin pour une reprise de deux jours. Et il faudrait que je finisse la correction de mes copies avant demain pour leur rendre dans un délai raisonnable. Sans commentaire. (Hum, j’ai écrit cette partie ce matin, j’ai abandonné lâchement une classe qui attendra la rentrée).

Pourquoi en faire un article alors ? Parce que même si je dis que ma ligne éditoriale, c’est de ne pas faire de politique, j’en ai fait malgré moi ces derniers temps quand la situation me pesait. Ce semblant de visibilité sur un mois fait du bien, et c’est important de le dire.

En plus, ça tombe bien parce que franchement, les hebdos commencent à revenir du côté des séries et je vais pouvoir à nouveau organiser mes journées comme je l’entends. Ce n’est pas un hasard si vous avez eu des critiques d’épisodes matinales sur le blog ces derniers jours, et ça me manquait de commencer mes journées sur un épisode. Je me sens davantage créatif et productif quand je commence le matin par de la fiction avant de me confronter à la réalité ! Ce n’est pas un hasard non plus si un compte Instagram a vu le jour pour le blog… Il fait que je le maintienne à flot d’ailleurs, pas gagné en ce moment !

Voilà voilà pour les perspectives concernant le blog, je termine mon blabla et je retourne au travail, ça ne va pas se faire tout seul ces copies à corriger en trois jours de moins (d’ailleurs, ça va attendre, donc)… Mais bon, ça vaut le coup puisque c’est synonyme d’une prise de distance ensuite (je vous rassure, je suis submergé de mails et de cours à refaire de zéro, mais pour l’instant, je suis un déni joyeux 😊).

Bonne fin de soirée et bonnes séries à tous, je vous souhaite d’avance un confinement productif et peu épuisant.

PS : J’ai trouvé que cette image en couverture était parfaite pour un reconfinement ; et je n’ai pas encore mangé puisque j’étais dans mon planning des classes virtuelles ; donc pas de gif dans l’article.

Reconfinés (sort of)

Salut les sériephiles,

Nous avons un problème ce soir, je n’ai clairement pas du tout le temps de vous proposer l’article que j’avais envisagé. On va se passer d’un article du jour comme on se passe de critiques séries ces derniers jours, et je vais faire la promesse d’essayer de me rattraper demain. Comme il y a le mot « essayer », je ne m’aventure pas à prendre le moindre risque.

I See What You Did There GIFs | Tenor

Pour ma défense, nous sommes donc « reconfinés », mais à l’extérieur, avec des attestations qu’il ne faut finalement pas utiliser et des règles simples qui sont complexifiées autant que possible à chaque fois qu’on pense les comprendre. J’ai l’impression d’être piégé dans une spirale administrative cette semaine, parce que j’ai aussi passé énormément de temps sur mes possibilités de mutations aux règles inutilement complexes pour un truc qui, de toute manière, ne m’apportera pas ce que je veux.

Comme bien souvent dans ces cas-là, j’ai mis de côté les séries, parce que le boulot et l’administratif m’occupaient pas mal. Le côté reconfinement apporte quelques changements aussi, même si dans l’ensemble, ma vie reste à peu près la même, avec la liberté d’une heure de plus le soir avant le couvre-feu. Et ça, franchement, c’est odieux : j’ai envie de leur dire merci… alors que c’est parfaitement normal ? angel smile time gif | Tell-Tale TVC’était inhumain 18h (particulièrement sur le mode de vie parisien ; je n’ai pas l’impression que j’avais la même vie quand j’étais à Bordeaux, mais bon).

Bref, avec tout ça qui s’accumule presque plus vite que les cas contact et positifs autour de moi, ça m’a fait du bien de me replonger plutôt dans Angel ce week-end. Oui, oui, malgré les remous récents du Whedongate, je n’oublie pas que ces séries-là sont de vrais doudous toujours efficaces, et bon dieu, qu’est-ce qu’Amy Acker est une actrice d’exception. Bien sûr, je dis ça en grande partie parce que je me suis replongé sur le dernier arc de la série, commençant par… A Hole in the World. Meilleurs GIFs Illyria | GfycatCela me semblait assez adapté à la période, non ?

C’est très étrange en tout cas d’arriver à la fin de la série comme ça, surtout que ça marque la fin du premier visionnage d’une amie qui a commencé Buffy après tout le monde il y a quelques années déjà. J’ai eu maintes fois l’occasion d’en parler dans ces articles 500 mots, et ce, dès le départ ou presque de cette catégorie, avec un article le 5 août 2017.

Voir aussi : Mes premiers souvenirs de Buffy

Buffy contre les vampires : top 10 des meilleures punchlines de Buffy SummersEn revanche, finir, c’est bien, mais derrière, ça laisse un tel sentiment de « OK, et après ? » que je me suis replongé en fin d’après-midi dans le tri et la lecture de mes comics du Buffyverse… C’est assez triste : il y a des morceaux complets des saisons 11 et 12 qui ne sont pas triés ; et tout le reboot qui est laissé à l’abandon dans mon archivage. J’ai beaucoup trop de boulot de ce côté-là, il faudra que je m’y consacre cet été apparemment.

En attendant, j’ai donc des séries à voir demain, et un article sur les tomes 16 à 18 de The Promised Neverland que je décale depuis plusieurs jours. J’ai lu tout ça il y a une bonne semaine désormais, ce n’est plus tout frais dans ma tête… Mais ça arrivera, promis.Olivia pope red wine GIF on GIFER - by Sagar Seulement là, il était 23h38 quand j’ai commencé l’écriture de cet article, parce que qui dit reconfinement dit apéro en visio, non ?

Le vin rouge de Bordeaux, c’est quand même vachement bon. Sur ce, la soirée continue avec un autre coup de fil, alors bonne nuit !

Quinze jours pour…

Salut les sériephiles,

Aujourd’hui est un grand jour, ou plutôt un grand soir, car ça y est, nous sommes enfin arrivés aux vacances scolaires ! Et si ça m’a toujours fait plaisir d’y être, il faut bien souligner que l’année 2020-21 est vraiment l’année qui me fait compter les jours avec impatience : la perspective de pouvoir passer des journées sans masque est vraiment super plaisante, surtout après une autre journée où j’en ai porté de 7h à 19h, quasi sans interruption.

Résultat de recherche d'images pour "maskless grey's gif"

Puis, les ados face à moi sont en galère aussi avec les protocoles en cours, alors ça va faire du bien à tout le monde de pouvoir relâcher la pression. Plus que jamais, ça veut par contre dire une chose : ces vacances vont me permettre de rattraper bien du sommeil. J’ai l’impression que les semaines sont interminables depuis novembre, plus que jamais.

Et j’ai bien conscience d’avoir de la chance avec ces vacances assez régulières, même si, pour être tout à fait honnête et juste, je devrais parler d’une pause plus que de vacances, parce que, si, je vais bosser, j’ai une masse énorme de travail qui m’attend, en vrai. Mais on s’en fout, je m’éloigne des protocoles pour être juste bien chez moi, c’est un vrai luxe dont je vais profiter ; tout en le souhaitant à la majorité : je suis toujours de la team (vrai) reconfinement.

Résultat de recherche d'images pour "lockdown gif"

On a tous besoin d’une pause, non ? Là, je vais supprimer les trajets et surtout la fatigue physique des heures de classe et, une fois que j’aurais pris le temps de dormir, je vais pouvoir me trouver quelques heures de temps libre, quand même. Habituellement, je propose sur le blog une sorte de programme de visionnage de vacances… mais là, je ne sais vraiment pas.

Enfin, je sais que je vais commencer par WandaVision juste après cet article, si je ne m’endors pas avant. À part ça ? J’ai mes hebdos qui continuent à venir et aller dans tous les sens en cette année 2021 ; et j’espère toujours qu’à un moment, je vais être assez masochiste pour m’enchaîner les derniers épisodes de Riverdale qu’il me reste. Que faire après ?

Résultat de recherche d'images pour "wandavision gif"

Si j’en crois mon Challenge Séries 2021, il faudrait que je reprenne Suits pendant ces vacances. Ce n’est peut-être pas tout à fait gagné, mais c’est toujours sur ma liste, je ne l’oublie pas. Je n’oublie pas non plus que j’ai commencé The Stand sans la terminer et que j’ai à présent six semaines de retard et qu’il y a d’autres nouveautés qui me tentent, comme Resident Alien les jeudis, par exemple.

L’avantage de cette année, c’est que je n’ai pas tellement de retard, alors mon programme série est assez dégagé. J’essaie aussi d’équilibrer davantage séries et films, alors je devrais réussir à voir quelques films durant ces vacances tout de même. Bien sûr, il y a la St Valentin ce week-end, ça peut être l’occasion de faire un détour amoureux par les films, puis il y aura mon anniversaire le week-end prochain. Je ne me leurre pas : ça va passer super vite, et encore plus avec le couvre-feu qui fait que les journées sont super courtes.

Résultat de recherche d'images pour "buffy gif"Malgré tout, j’ai envie de croire que je vais réussir à tout faire : voir des épisodes, écrire des articles, corriger mes copies, refaire mes plans de classe, préparer mes cours, lire, suivre de près l’affaire Whedon (encore), voir des films, organiser des visios persos et peut-être même voir pour de vrai quelques amis, de loin, sous le masque, tout ça tout ça. Et avec des flocons, si j’en crois la météo totalement aléatoire qu’on se tape depuis un mois. J’ai si froid. Je suis si fatigué. Est-ce ça la mort ?

Non. Non, c’est de la fatigue, mais j’ai quand même envie de voir mon épisode, alors je vous abandonne déjà !