Wynd : Le Secret des ailes #6-10 (et le bilan du mois de la BD, aussi)

Salut les lecteurs,

Wynd #7 - Book Two: The Secret of the Wings (Issue)Ouais, je sais, le Mois de la BD est terminé depuis sept jours, mais j’ai totalement oublié de venir vous parler de ma dernière lecture… ce ne devait pas être la dernière pourtant ! Quelques journées compliquées plus tard, je n’ai rien pu lire la dernière semaine et demi, ce qui fait que mon bilan est plus mitigé que d’habitude. Beaucoup plus, même. En effet, malgré ma relecture du tome 1 et ma lecture du tome 2 de Wynd, je n’arrive même pas à 100 points cette année.

Voir aussi : La fuite du prince (Livre 1)

Je termine mon Mois de la BD avec 91 points en tout, ce qui est une bonne moyenne, mais qui est aussi un brin frustrant. J’ai pourtant validé bien des points avec la catégorie LGBT puisque Wynd y va à fond la caisse sur le sujet, mais ça n’aura pas suffi… Il faut dire qu’avec des numéros de 49 pages, ce comic a eu tendance à bien se moquer de moi ! Je lui pardonne tout cela dit, car j’ai aimé ce tome 2. Attention, il y a quelques spoilers inévitables sur le tome 1 ci-dessous.

Wynd – Tome 2 (numéro 6 à 10)

undefinedLaissez-moi commencer par dire que tout ça est beaucoup trop court ! Nous quittions Wynd sur la révélation que des ailes avaient poussé dans son dos, et je trouvais ça génial de voir ses pouvoirs se développer si rapidement. La vitesse n’est jamais décevante dans cette série et ça continue à toute vitesse au cours de ces numéros. En effet, en quelques pages, Wynd devient un véritable moyen de transport à part entière pour ses alliés, mais découvre aussi de nouvelles capacités dans les dernières pages, capacités qui l’arrangent bien.

Sur le plan romantique, tout ça est beaucoup trop rushé également : le baiser final tombe comme un cheveu sur la soupe, car je n’ai pas l’impression que les sentiments puissent être réciproques. Ce sera à développer au cours d’un tome 3 annoncé pour 2022. Je suis bien content de son existence car l’histoire est loin d’être terminée, mais l’attente est longue, je trouve ! Pas comme l’attente des réconciliations entre les personnages lors des disputes…

Wynd #8 ReviewsL’histoire ? La mythologie des différents royaumes et des quatre vents est à nouveau beaucoup développée ici. L’équilibre a encore du mal à se faire, avec de longues expositions assurées par un seul personnage au détriment du développement des personnages. C’est parfois un peu frustrant de ne pas en savoir plus sur eux, mais de devoir digérer toute l’histoire de la contrée en cinq pages. C’est un problème que j’avais déjà eu sur le tome 1 ; mais une fois encore ce n’était pas si dérangeant. Là, j’espère un meilleur équilibre pour la suite, surtout que les moments d’action sont tops, mais pas toujours hyper lisibles (sans texte, d’ailleurs) du point de vue des dessins. Il faudrait réduire la mythologie et offrir plus de cases pour l’action. Franchement, si je devais vraiment en faire une critique négative, ce serait celle-ci…

Wynd #10 (Cover A Dialynas) from Wynd by James TynionIv published by Boom!  Studios @ ForbiddenPlanet.com - UK and Worldwide Cult Entertainment  MegastoreEn attendant, il était cool d’assister au développement de la mythologie et des différents groupes existant. Le voyage nous permet d’en savoir plus sur les vampires et fées du royaume, et je trouve la réécriture des différents groupes assez bien senties et intelligentes. Les répliques font parfois mouche avec un bon humour, et à nouveau, on sent une intelligence de l’écriture, c’est cool.

Pour le reste, le côté LGBT est toujours très mis en avant, parfois peut-être un peu trop… mais je ne vais pas m’en plaindre, ça fait une chouette représentation et c’est toujours plaisant de voir que c’est possible de proposer des histoires avec des héros gays sans que l’homosexualité soit la chose la plus intéressante les concernant. Ainsi, je vais continuer de recommander cette lecture, c’est très sympa et désormais, on a le tome 1 qui est sorti en France, donc plus personne n’a d’excuse pour ne pas au moins tenter de lire tout ça !

#LMBD2021 : Le mois de la BD 2021

Salut les lecteurs (et les sériephiles, aussi !),

Aujourd’hui, on est le premier septembre et c’est un jour spécial. Non, je ne dis certainement pas ça parce que c’est la rentrée des profs, ni parce que c’est le jour où le Poudlard Express circule chaque année. Lui, il était là ce week-end. Quant à moi, si je vous dis ça, c’est parce que c’est déjà le lancement de la quatrième édition du Mois de la BD organisé par l’ami Ludo. Toute cette introduction vous dit quelque chose ?

Aucune description disponible.C’est normal, c’est sensiblement la même que l’an dernier, parce que j’ai décidé de participer à nouveau, exactement comme les trois dernières années. Cela devient répétitif, j’ai eu envie d’abuser du copier-coller. Avant tout, faisons le point sur les règles de ce défi 🙂

Voir aussi : Bilan de l’an dernier

Ce challenge, qui commence le premier septembre et s’arrête à minuit entre le 30 septembre et le 1er octobre, a pour but de nous faire lire davantage de BD, histoire de (re)découvrir l’univers des BDs, que ce soit les tomes français, les comics, les romans-graphiques, les mangas ou que sais-je encore… Tant qu’il n’y a que des images dans votre livre, on est bon, normalement.

Comme ce ne serait pas très engageant s’il n’y avait que ce côté « Lisons de la BD », Ludo a la bonne idée d’ajouter chaque année des petits défis pour pimenter ce qui devient alors un challenge où l’on cherche, dans la bonne humeur, à devenir le roi de la BD ! Enfin, en pratique, tout le monde s’en fiche, parce que j’insiste, ce qui compte normalement c’est la bonne humeur.

Ce qui compte pour moi ? Avancer dans mes lectures de BD… Parce que comme chaque année, j’ai lâché en cours de route vers décembre/janvier, donc j’ai plein de retard à rattraper ! Et comme en septembre, j’ai pour habitude d’être dépassé par la rentrée et l’administratif, ça me fait bien plaisir de lire quelques BD dans le train pour le boulot, l’air de rien.

Voir aussi : Bilan de 2019

Cela dit, vous n’êtes peut-être pas là pour ma vie, mais plutôt pour les explications, alors je vous laisse avec la vidéo de Ludo pour tout éclaircir – mais je fais un récap en-dessous si vous n’avez pas 40 minutes à perdre (je déconne, il explique en dix minutes à peine, le reste, c’est sa PAL si vous cherchez des idées de lecture !) :

Bref, si vous avez regardé la vidéo, vous savez tout… Si vous préférer lire, voici le petit récap – mais à nouveau, je copie-colle, oups. Il faut cumuler un maximum de points grâce à quelques règles simples : +1 point si la BD fait moins de 51 pages, +2 points si elle en fait moins de 100 et +3 points si elle en fait plus de 100. Ce n’est pas tout, évidemment. Comme pour le Bingo Séries, il y a ensuite des choses à repérer dans nos lectures, pour un point à chaque fois :

  • Un chien ou un chat
  • Une page sans texte
  • Des amoureux
  • Quelqu’un qui lit
  • Quelque chose de répréhensible légalement (pas moralement)
  • Il y a une carte géographique
  • Quelqu’un va à l’école
  • Le prénom de votre meilleur(e) ami(e)
  • Une thématique écologique
  • Une thématique LGBT+

C’est tout, et c’est déjà pas mal avec jusqu’à 13 points par BD. Ben oui, un item n’est évidemment valable qu’une fois par BD, sinon ce ne serait pas bien drôle (imaginez compter un point chaque page pour « le personnage principal est un chien… on ne s’en sortirait plus !). De toute manière, vous verrez, il faut déjà consulter la liste à la fin de chaque BD pour bien penser à tout compter 😉

En effet, vous pouvez valider le même item à chaque BD, hein. Bref, il faut compter, quoi. Sauf si vous avez la flemme, je vous ai dit, ce qui compte, c’est la bonne humeur et la lecture de la BD ! D’ailleurs, c’est tellement ça, que cette année, on peut même relire des BD si on veut. C’est cool, j’ai tendance à relire le tome d’avant quand je reprends une série après des mois…

Voir aussi : Bilan de 2018

What Happens After The Legend of Korra: 5 Events To Know From The Dark  Horse Comics - CINEMABLEND

Ce sera à nouveau le cas cette année, avec une Pile À Lire qui ne devrait pas surprendre grand-monde, comme il s’agit surtout de continuer des séries en cours dont j’ai déjà eu l’occasion de parler sur le blog. Voilà donc ce que ça donne :

  • Reprendre les comics The Legend of Korra il y a six numéros en tout et je n’en ai lu qu’un ou deux pour l’instant, je ne sais même plus, c’était en avril dernier. Il y a de fortes chances que je relise tout, donc. J’ai hâte de me relonger dans cette histoire, surtout que je sais déjà que ça va me valider un ou deux items. Mon but sera d’en parler sur le blog, évidemment 😉

Tynion and Dialynas Launch New YA Graphic Novel Series “Wynd” with BOOM!  Studios – Multiversity Comics

  • Relire le premier tome de Wynd maintenant que je l’ai enfin reçu en papier, avant de me lancer à fond dans la lecture de la suite. Le 10e numéro sortira le 15 septembre, donc ça me fait un mini-objectif pour le milieu du mois.

 

Habituellement, le gros du challenge consiste à reprendre mes lectures du reboot de Buffy

  • Spoilers BOOM!'s Buffy The Vampire Slayer # 23Cette année, je reprends également, mais ça ira bien plus vite que d’habitude comme j’avais lu jusqu’en mars, quand même. Et oui, je persiste dans ma lecture, parce que j’ai beau être déçu d’un certain nombre d’évolutions et des dessins, ma curiosité est piquée ! En plus, j’ai pile le temps de lire un ou deux numéros en allant au boulot en général.
    • « Conversations with (Vexing) Dead People », un bonus de dix pages qui est paru juste après le dernier numéro que j’ai pris le temps de lire…
    • Les numéros 24 à 29, le 29e sortant justement aujourd’hui, ça tombe quand même bien !
    • « Tea Time », un numéro centré sur Giles, paru entre les numéros 26 et 27 de la série principale.

Ms. Marvel (Marvel Comics - 2014) -2- Ms. Marvel (2014)

  • La bonne nouvelle est donc que normalement, si tout se passe comme les années précédentes, il me restera bien du temps pour reprendre Ms Marvel, au volume 2, cette année. Il est plus que temps de m’y mettre : la série arrive en effet pour la fin 2021 sur Disney +. Mieux vaut tard que jamais ! Côté lecture, j’en suis donc au tout début du volume 2 et j’ai à lire jusqu’au volume 10… Avant d’enchaîner sur les trois volumes de The Magnificent Ms. MarvelPoluss, tu es mon experte en la matière, alors si tu passes par là, tu as quinze jours à peu près pour me le confirmer stp 🙂
  • J’ai parlé à deux reprises sur le blog des comics The Magicians, parce que vraiment, la série me manque. Je viens juste tout juste de finir la trilogie de romans cependant, alors je vais peut-être attendre avant de les lire, surtout que j’ai envie de les découvrir en papier… Au cas où, j’ai donc à lire un tome de flashbacks sur Alice et un tome sur une nouvelle génération à Brakebills. On verra.

Boom Studios' The Magicians Comic Introduces a New Class

  • Et si l’envie me vient : autre chose, peut-être du côté des X-Men que je ne lis plus trop depuis des mois et des mois… Je n’ai rien suivi de cette histoire Krakoa, mais Way of X pourrait me tomber sous la main. Un jour, il faudrait que je reprenne les histoires centrées sur X-23 aussi, ça fait quatre ans que j’ai arrêté de la lire, je crois ?

Way of X de Si Spurrier et Bob Quinn en avril 2021 chez Marvel |  COMICSBLOG.fr

Bref, j’ai de bons moments de lecture en perspective, dans le train, et peut-être pas que !  RDV sur la page Facebook « Le mois de la BD » pour en parler, ou sur le hashtag #LMBD2021 ! De mon côté, on en parlera si tout va bien assez régulièrement durant le mois et de toute mainère le 1er octobre sur le blog, histoire de vous faire un point sur mon avancée !

 

Quelques nouvelles de ma vie (à défaut de parler séries, écoutez)

Salut les sériephiles,

22h42… Il est temps d’écrire un article du jour, non ?

Peut-être bien, mais bon, la journée fut encore chargée avec quelques heures de cours, quelques dizaines de copies (plus que deux et ce sera fini pour cette année scolaire, mais j’ai gardé de quoi m’occuper dans le train demain, yeaaah), quelques appréciations de bulletin (encore tant à faire !) et, bien sûr, un podcast (regardez Le Cœur a ses raisons, Anne Dorval y est brillante à jouer Criquette et Ashley à elle toute seule !)New trending GIF on Giphy | Black friday, Thanksgiving shopping, Tv show quotes entre deux mails administratifs et la fin de ma carte bleue, avant même le Prime Day.

Oui, oui, la fin de ma carte bleue. Le sort s’acharne sur moi et mon absence de visionnage de séries : je m’étais dit que j’allais regarder une série dans le train, un truc genre procédural sympa (si tant est que les meurtres soient sympas, bien sûr), mais non, il a fallu que mon portable décide d’arrêter de charger (probablement à cause de la chaleur), donc bon, j’étais plutôt en mode avion dans les transports pour conserver un peu des 9% qu’il restait sur le portable. Depuis, il a chargé un peu… mais j’ai quand même éclaté mon budget du mois, on ne sait jamais.

Bref, d’ici quelques jours j’aurais un nouveau portable, je suis ravi, et j’écris tout ça alors que mon portable est de nouveau à 95% de batterie. Tiendra-t-il cinq jours en attendant la réception du nouveau ? Rien n’est moins sûr, surtout qu’allez savoir si les délais seront respectés. Je me méfie de tout, je suis comme ça.

Urban Comics publiera Wynd de James Tynion IV (Boom! Studios) en août 2021 | COMICSBLOG.fr

La journée fait donc mal, et j’ai dépensé plus depuis une semaine que sur le reste de l’année 2021, limite. À côté de ça, ma précommande de Wynd sur Amazon a échoué (je n’ai pas lu le numéro 8 d’ailleurs) et on me doit sept euros, je vais vraiment renflouer les caisses, c’est moi qui vous le dis.

Est-ce que je suis vraiment en train d’écrire un article sur mon budget, là ? Il va falloir se reprendre à un moment, et regarder des séries peut-être. Dans cinq jours, avec un nouveau portable. J’espère. Peut-être. On y croit. Dans cinq jours, l’année scolaire sera presque terminée, même s’il restera les examens, alors ce n’est pas sur le portable que je regarderai des séries, en plus… En attendant, je négocie comme jamais pour avoir un emploi du temps sympa l’an prochain.

7 reasons Rachel and Quinn from "UnREAL" are the most inspiring #girlbosses | HelloGiggles

Ah oui, je n’ai pas trop pris le temps de l’annoncer ici, mais comme j’ai toujours eu tendance à raconter quelques événements importants de ma vie, sachez que je rechange d’établissement à la rentrée, mais cette fois, c’est censé être pour quelques années au même endroit.

Je quitte la #TeamTZR (remplaçants) pour rejoindre celle des postes fixes. En gros, je vais pouvoir me stabiliser un peu plus dans ma carrière, et c’est quand même une très bonne nouvelle parce que ça arrive plutôt vite et sur un bon établissement, que je connais déjà pour y avoir été en plein déconfinement (le premier). The Walking Dead Terminus on Make a GIFPar contre, quand je dis que je vais me stabiliser, ne vous inquiétez pas, il y aura toujours plein de trajets en train dans ma vie a priori, surtout que je me rapproche encore de Paris, donc ça va y aller les aller-retours.

Et puis, une situation fixe, c’est pas si mal pour pouvoir faire quelques heures sup et être payé davantage (mais moins qu’une heure normale quand même, faut pas déc’). Yes, je vais renflouer les caisses pour de vrai, finalement !

Donc oui, j’ai vraiment fait un article pour ne parler que d’argent, tout va bien ce soir. Je tiens le plus passionnant des blogs séries, je sais. Bonne… nuit !

Wynd : la fuite du prince (Livre 1)

Salut les sériephiles,

Pour aujourd’hui, je vais décaler un article prévu pour demain, parce que je n’ai plus le temps d’écrire celui que je voulais ce soir. Ca, c’est pour vous introduire ma tambouille interne de conception du blog. Maintenant que c’est dit, laissez-moi vous parler d’un comic lu il y a un moment maintenant : Wynd. La suite ne paraîtra qu’en mai 2021, alors j’ai pris le temps d’attendre avant d’en parler, mais… J’ai vraiment accroché, donc autant l’évoquer sur le blog.

Wynd (Volume) - Comic VineAvant toute chose, il faut que je retrace la raison qui m’a poussé à lire ce comic aux éditions BOOM! Studios… Et c’est tout simplement la couverture du tome 1, qui était affichée en publicité à la fin d’un des comics Buffy (il faudra que j’en parle aussi, d’ailleurs). Une pleine page avec cette illustration, et hop, l’envie de lire cette histoire était née. Cela faisait bien longtemps que ça ne m’était plus arrivé : la simple vue de la couverture a réussi à m’intriguer au point que je me motive à faire quelques recherches dessus, et ça m’a rendu encore plus perplexe quand j’ai trouvé des informations dessus.

En effet, Wynd nous présente un héros éponyme vivant dans un univers fantasy moyenâgeux où la magie est bannie. Certains êtres sont toutefois touchés par la magie et possède des dons ou différences physiques particulières… sauf que tout cela est très mal vu par la population, et on comprend bien rapidement qu’il y a un vrai danger à être de ces êtres magiques – même si personne ne choisit vraiment de l’être.

Vous l’aurez deviné facilement, Wynd fait partie de ces êtres qui doivent cacher leur identité, ce qui n’est pas si facile quand on a des oreilles pointues comme les siennes. Et bien sûr, il se retrouve rapidement embarquer dans une quête qui va lui permettre peu à peu de s’accepter plus facilement. Le tout permet aussi une métaphore assez peu subtile de l’homosexualité, parce qu’il est un ado touché par un changement physique qui le rend différent dans un monde qui n’accepte pas la différence, et parce que la BD est très LGBT+, mais je ne veux pas trop en dire ; juste vous donner envie de découvrir cette très bonne histoire.

Wynd (Volume) - Comic VineJ’ai vraiment beaucoup aimé les dessins de cette aventure et les quelques surprises du royaume que l’on découvre au cours des premiers numéros parus pour le moment. Le niveau d’anglais à avoir pour lire ce comics n’est pas si élevé, et ça fonctionne bien comme histoire. Par contre, si j’ai immédiatement accroché au personnage de Wynd et à l’antagoniste principal des premiers numéros, un homme qui masque son visage avec des bandelettes (et est aussi intrigant que flippant), j’ai eu beaucoup plus de mal avec les autres personnages du premier livre, en cinq numéros, appelés la fuite du prince (j’aime le prince en question, cela dit).

Le crush de Wynd, par exemple, n’est pas du tout le genre de personnages qui peut m’intéresser habituellement, pas plus que tous ceux qui l’entourent. Et pourtant, quand il est question de perdre un personnage en cours de route, je me suis rendu compte que ça me faisait chier de perdre quelqu’un dans l’équilibre de ce comic. Autrement dit, j’ai vraiment accroché, et j’ai même trouvé intéressante la mythologie développée au cours des premiers numéros, même si c’était lourd : le monde de Wynd est régi par… des vents. Wind. On a connu plus subtil, mais ça apporte l’explication de la magie (et de son absence dans une partie du monde) de manière simple et logique.

En tout cas, j’ai tout lu assez rapidement sur la fin 2020 et j’ai fini ces premiers numéros avec un sourire, parce que j’ai aimé le dernier numéro lu. J’ai hâte de découvrir la suite de l’histoire, le mois de mai me paraît super loin, j’espère qu’il n’y aura pas de décalage à cause du covid, encore. Quant au fait que j’ai tout dévoré, c’est la preuve que, peut-être, la fantasy peut être faite pour moi, finalement. Tout serait une affaire de personnages et répliques ? Ou alors en grandissant, je m’améliore ? Vous me direz si vous me trouvez moins chiant qu’avant, maintenant, j’attends juste le mois de mai :