Fear the Walking Dead (S04)

Synopsis : La saison 3 s’est terminée de manière explosive après avoir été pleine de rebondissements avec l’introduction de Troy et de toute sa famille, finalement tous morts aujourd’hui – ou laissé pour mort, j’ai encore un espoir insensé pour Troy. Travis aussi n’est plus de ce monde et la saison s’est achevée sur Nick choisissant de se sacrifier pour laisser partir en sécurité Alicia, Madison et Victor. Malheureusement, la sécurité est relative dans l’univers de la franchise zombie et leur bateau s’est trouvé bien incapable de résister à l’explosion du barrage. Le cliffhanger nous laissait sur le réveil de Madison, seule sur le sable (les yeux dans l’eau), et gardait le suspense sur la survie du reste du casting.

Saison 2 | Saison 3 | Saison 4 Saison 5 Saison 6

18

Pour commencer, je suis bien content de voir la série revenir si tôt et j’ai envie de me jeter sur cet épisode depuis ce matin. Toutefois, il faut bien en passer par la nécessaire introduction de cette saison et je dirais que je suis aussi impatient que craintif de voir ce que ça va donner. C’est bien simple : la série s’est améliorée chaque année depuis ses débuts et j’ai peur que ça ne continue pas.

En plus, il a été largement annoncé que cet épisode permettait un crossover avec The Walking Dead, puisque le personnage de Morgan intègre le spin-off. Je suis hyper mitigé à cette annonce : déjà, l’évolution du personnage de Morgan ne m’a pas plu du tout dans la série-mère, ensuite, ça nous ajoute un personnage increvable dans une série reposant normalement sur le suspense de la survie de ces personnages.

Ajoutons à ça que j’ai lu hier qu’ils comptaient faire de Morgan un personnage principal reprenant une grosse partie de la narration de la série et je suis hyper crispé sur le résultat. Ça passe ou ça casse, mais à vue de nez, je dirais plutôt que ça va casser. J’avais déjà du mal avec la manière dont Madison était sans cesse remise au centre de tout, ce n’est pas en centrant sur Morgan que ça va améliorer les choses.

Le but inavoué est de faire remonter les audiences, et le casting de Maggie Grace (LOST) va également dans ce sens, mais si c’est au détriment de la qualité, ça ne vaut peut-être pas le coup. Oh lala, je suis tellement inquiet que j’aurais dû en faire un 500 mots de cette semaine. Je critique, je critique, mais je n’ai encore rien vu, et on sait que de toute manière, je suis juste là pour revoir Alicia (et un peu Nick), alors trêve de bavardage !

Ci-dessous, un avis rapide et sans spoiler. Cliquez sur les titres d’épisodes pour la critique complète.

Note moyenne de la saison : 15,5/20

S04E01 – What’s Your Story? – 08/20
Aïe. Franchement, ça me fait mal de mettre une telle note pour le retour d’une série que j’attendais depuis septembre. L’épisode pourrait valoir un 13 ou 14 s’il ne s’agissait pas d’une reprise de saison ou s’il s’agissait du pilot d’un troisième spin-off de The Walking Dead, mais franchement, il fallait retranscrire la déception de ce crossover. FTWD prend de toute évidence le choix du saut temporel pour l’instant et ignore totalement son cliffhanger de fin de saison 3. Au-delà de ça, c’est un épisode super lent, avec des guests qui n’ont rien à faire là et des scènes qui n’ont aucune crédibilité. Finalement, un huit est peut-être encore trop gentil. Vite, soyons la semaine prochaine pour oublier ce très mauvais épisode qui ne vise qu’à raccrocher de nouveaux fans de Walking Dead.
S04E02 – Another Day in the Diamond – 15/20
C’était long et prévisible dans les grandes lignes, mais je surnote légèrement pour rattraper la catastrophe de la semaine passée et parce que ça faisait du bien d’enfin retrouver le casting. J’ai tout de même l’impression que le rythme est désormais plus lent qu’avant, et c’est dommage. Autrement, c’était un épisode qui soulevait pas mal de questions en faisant mine de répondre à d’autres. Sympa, ça se regarde, mais on a vu mieux.
S04E03 – Good Out Here – 17/20
Alors, c’est compliqué de ne pas spoiler, mais je dirais que l’épisode était assez décevant pour sa longueur, mais qu’il se rattrape en me prenant par surprise en cours de route. Très franchement, ça va être dur de ne pas détester cette saison : je fais tout ce que je peux pour l’aimer et elle fait tout ce qu’elle peut pour que je ne l’aime pas. C’est un épisode dont je me souviendrais.
S04E04 – Buried – 17/20
Bon, je ne vais pas mentir, j’ai vraiment essayé de détester cet épisode à la hauteur de la manière dont j’ai détesté les rebondissements de ces trois premiers épisodes qui m’ont mené de déception en déception pour le long terme. Si tout cet épisode est un long blabla, je l’ai néanmoins trouvé progressivement bien construit et bien mené, et ça m’a mené à quelques frissons et une envie de voir la suite. Bref, c’était un épisode de transition, mais un épisode de transition vraiment réussi, et j’ai donc aimé malgré la fin de l’épisode précédent, passant de l’énervement à l’acceptation… Comme quoi !
S04E05 – Laura – 15/20
J’ai l’impression de surnoter cet épisode qui était long et n’apportait pas grand-chose de plus, si ce n’est un approfondissement des nouveaux personnages, mais dans le fond, j’ai regardé avec intention. Plus la saison avance, plus j’ai l’impression d’être devant la série-mère. Ici, l’épisode gagne du temps sur son intrigue générale et s’attardant sur des points de détails qui n’échappent pas à quelques incohérences. Et en même temps, je finis par m’attacher à ces nouveaux personnages – et ça valait mieux, parce que cette saison renouvelle assez clairement le casting.
S04E06 – Just in Case – 15/20
Les nouveaux jeux de temporalité me plaisaient beaucoup il y a deux semaines, mais ça ne marche plus tellement cette fois où cet épisode prend une fois de plus beaucoup de temps à retarder ce que l’on attendait. Heureusement, cet épisode propose aussi de nouvelles perspectives qui me donnent espoir pour la suite de la série : la lente agonie de ce début de saison semble faire de Fear ce qu’était TWD à ses débuts. Tout n’est pas perdu.
S04E07 – The Wrong Side of Where You Are Now – 19/20
Il faut bien que j’arrête d’être mauvaise foi avec cette saison. Malgré un début douloureux, je reconnais que la qualité narrative est remontée d’un cran depuis un ou deux épisodes, et celui-ci n’a pas fait les choses à moitié : il avait tout d’une fin de mi-saison alors qu’elle n’est que la semaine prochaine. Décidément, aujourd’hui, c’était journée sensations fortes en série. Avec ces 42 minutes, je retrouve tout ce que j’aimais dans Fear par rapport à la série-mère et, à quelques petits détails incohérents nécessaires ou faux-suspens près, cet épisode n’est pas loin de la perfection.
S04E08 – No One’s Gone – 20/20
Je suis généreux avec cette note, mais c’est la mi-saison et cette saison est partie de tellement loin avec des épisodes ne m’ayant pas plu du tout qu’il faut bien que j’en remonte la moyenne pour mon classement de fin d’année ! Depuis quelques épisodes, j’ai en effet retrouvé ce que j’aimais dans Fear, à savoir une ambiance différente de la série-mère, avec un peu moins de longueurs, et des personnages auxquels j’accroche car ils ne sont pas le cliché de leur équivalent comics, mais plutôt des clichés télévisuels. Les performances d’acteurs sont dingues, l’intrigue générale bien foutue, les pièces du puzzle des sept derniers épisodes s’emboîtent, tout est là pour faire de cet épisode une réussite.
S04E09 – People Like Us – 15/20
Cette reprise ne mérite peut-être pas une aussi bonne note tant l’épisode était long et lent et interminable, mais le plaisir de retrouver tous les personnages est là, et c’est déjà beaucoup par rapport au premier épisode de la saison. Et puis, cet épisode met très bien en place l’intrigue fil rouge de la deuxième partie de saison, et franchement, ça s’annonce bien plus épique que ce qu’on a pu voir jusqu’ici dans les deux séries, alors je veux bien être généreux.
S04E10 – Open Your Eyes – 13/20
Non, mais c’est frustrant, j’avais beaucoup d’espoir sur cette mi-saison, et elle reprend tous les défauts de la saison 4 de The Walking Dead. Ce n’est pas faute de me servir mon personnage préféré à toutes les sauces dans cet épisode, mais l’ennui l’emporte finalement, c’est hyper frustrant !
S04E11 – The Code – 14/20
Pour une fois, cet avis sera avec spoilers dès ces quelques lignes, mais franchement, cette saison 4 se perd en route, j’ai l’impression. Trop de pistes exploitées en parallèle, ce n’est pas toujours une bonne idée. Ainsi, pour cet épisode, il y avait trop de nouveaux personnages, pas assez de tempête, pas assez de Fear. Et c’est une constante de la saison…
S04E12 – Weak – 16/20
On repart enfin sur une intrigue un brin plus générale, ce qui réussit déjà à la série du côté du rythme, même si une fois de plus, je regrette que le casting ne soit pas au complet. Au moins, cette fois, j’ai tenu tout l’épisode sans pousser de gros soupirs, parce que le suspense est revenu et parce que l’intrigue… ben… m’intrigue.
S04E13 – Blackjack – 14/20
S’il y a de très bons moments dans cet épisode réunissant plusieurs pièces du puzzle ensemble, il y a aussi des moments tellement gros qu’on se demande si les scénaristes n’ont pas trop abusé de la bière à la rédaction du scénario. Bref, j’adore une partie des personnages, j’adore certains moments (très bons cliffhangers), mais ça n’empêche pas que je m’endors devant une bonne moitié d’épisode et que je suis mort de rire devant la médiocrité d’un autre quart. Cela ne laisse pas grand-chose à la série finalement, mais je suis attaché malgré tout.
S04E14 – MM 54 – 17/20
Enfin ! Enfin un épisode où je n’ai pas trouvé que l’intrigue n’avançait pas et où je ne me suis pas ennuyé une seconde. Au contraire, même, j’ai trouvé qu’on avait un bon rythme tout le long, qu’on obtenait quelques réponses et l’action que j’attends d’un épisode d’une franchise autour de zombies. Les choses bougent et ça fait du bien, et comme j’adore toujours une partie des personnages, j’étais dedans.
S04E15 – I Lose People… – 20/20
D’un extrême à l’autre dans ma notation, je sais, mais cette saison finit par me prouver qu’elle a réussi ce qu’elle voulait : me faire m’intéresser à tous ses personnages, même les nouveaux, même la cinglée qui leur sert de méchante. Il y avait tout dans cet épisode, et surtout mon propre stress : on arrive en fin de saison et on sait qu’ils n’ont aucune timidité à tuer les personnages, alors bon, je ne sais pas, j’ai retrouvé la crainte d’en voir certains y passer.
S04E16 – …I Lose Myself – 16/20
J’espérais que ça finisse sur un grand épisode comme celui de la semaine dernière, mais finalement, malgré un très bon suspens et de bons rebondissements, cette fin de saison n’a pas réussi à prendre autant que je l’espérais sur moi. Après une telle saison, il était dur de conclure de manière purement satisfaisante, et pourtant, j’ai l’impression qu’ils ont réussi à mener jusqu’au bout leur saison. La fin est assez naturelle et laisse l’espoir que la série parviendra à rester au-dessus sur la médiocrité ambiante de la franchise. On verra bien.

Saison 2 | Saison 3 | Saison 4 Saison 5 Saison 6

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.