Quoi de neuf ? #52

Salut les sériephiles,  

28 décembre ! C’est bien le dernier « quoi de neuf ? » de cette année et il est temps pour moi de me préparer au passage à la nouvelle année. Je ne suis pas du tout dans l’esprit nouvelle année pour l’instant, j’ai l’impression de ne pas avoir fait mes bilans habituels. Au moins, depuis la semaine dernière, j’ai réussi à me mettre dans l’ambiance de Noël. Encore heureux, vous allez me dire, c’était il y a quatre jours.

Oui, quatre jours et j’en suis encore à finir les restes. Bon, ça devrait se terminer ce soir, demain, il faudra recommencer à faire à manger et perdre à nouveau du temps aux fourneaux. En attendant, ça valait peut-être le coup d’y passer toute la journée du 24 finalement. 

Allez, c’est bien beau tout ça, mais ce n’est pas le sujet de l’article.


Et sinon, quoi de neuf sur le blog ?

Côté articles, je me suis rendu compte que le classement des séries vues commençait à me taper sur le système. Un article de plus par jour, ça fait beaucoup. Il faut que je réfléchisse à une manière de le terminer, cela dit. Je l’aime bien ce top, il est intéressant, mais pfiou, c’est long. Je crois que je comprends pourquoi j’en faisais un calendrier de l’avent, là ça m’a déprimé de n’être qu’à la moitié. Bon, dès que j’ai trouvé une solution pour la fin, je vous en parle.

En parallèle, je n’ai pas réussi à tenir les 500 mots puisque le 24, j’ai donc passé ma journée en cuisine. Bon, finalement, ça ne valait peut-être pas le coup ? Si, c’est sans regret : c’était rigolo de bâcler quelques lignes en cuisine entre deux services de plats, et j’ai passé un trop bon moment pour le regretter. En plus, j’ai tenu le reste des articles que je voulais écrire car ça correspondait à mes articles mensuels. 

Mieux encore, il y a eu plus de vues sur le blog en 2021 qu’en 2020 ! Depuis la création du blog, c’est le cas chaque année, mais là, j’ai vraiment eu du suspense jusqu’à la fin de l’année. Avec moins de séries à mon actif ces derniers mois et sans le confinement de 2020, ce n’était pas gagné. Et pourtant, une fois de plus, vous êtes au rendez-vous pour me lire et chaque fois un peu plus nombreux. Merci !

Côté séries, la semaine fut bien peu productive. La bonne nouvelle, c’est que ça va mieux depuis : j’ai vu deux épisodes hier et deux aujourd’hui. On progresse, youhou. J’ai l’air ironique comme ça, mais la vérité, c’est que ça me rend vraiment heureux. Il faut que je me garde plus de temps pour voir des séries, définitivement.


 

Quelques infos-clés :

  • 15 articles publiés la semaine dernière (autant que la semaine précédente)
  • +2 épisodes critiqués sur le blog.
  • 22 commentaires échangés ensemble (+14, et c’est beaucoup la semaine de Noël)
  • La performance de la semaine est… inexistante. Oups.
  • Je me suis rendu compte que j’avais totalement oublié de tenir à jour ma liste de points du Bingo… Je vais voir si c’est faisable a posteriori, mais bon, j’ai un mois de retard quoi.
Toujours pas dans l’ambiance de Noël, mais très sympathique nouvelle chanson de ce groupe. J’imagine que je l’écouterai début 2022.

mère dandy station

J’ai rigolé devant cette recherche menant sur le blog, parce que je me suis demandé qui pouvait bien être dandy dans les mamans de la série. Avant de comprendre que ça parlait d’Andy. Dis-moi, Andy. Bref, la ponctuation, c’est important.

 

Les articles les plus lus :


Bon, ben apparemment, Spidey continue de bien fonctionner au cinéma, mais l’article du blog est déjà loin dans les choux, contrairement au résumé Marvel. Vraiment, j’ai eu une bonne idée ce jour-là en voulant écrire un résumé. Et vraiment, il va falloir que je réfléchisse à un troisième volet pour la sortie de Dr Strange en mai. J’ai le temps de voir venir.

J’ai moins le temps de voir venir la suite d’Euphoria qui arrive très prochainement ou la saison 2 d’Emily in Paris qui est déjà disponible. Allez, bonne résolution 2022 ? On va dire ça.



Trois saisons qui cartonnent :

Emily in Paris – Merci Netflix, tu fais vivre mon blog une fois de plus avec la diffusion de la saison 2 de la série. Même sans la regarder, ça attire du monde sur les pages qui en parlaient l’an dernier.

Atypical – C’est encore à Netflix que je le dois, mais je ne sais pas trop ce qui pousse les gens à revenir sur les pages parlant de cette série. Cela fait quelques mois que c’est terminé désormais. Après, tant mieux, je l’avais vue en retard et ça avait fail lors de la publication.

Superstore – Théoriquement, c’est encore du Netflix. Et ça continue de me rappeler, semaine après semaine, que j’ai trois autres saisons à regarder un jour ou l’autre. Plus qu’à trouver de la motivation pour m’y remettre, donc.


Et avant de partir, ne manquez pas…

un article qui revient chaque mois avec toujours son petit succès :

Mes derniers coups de… #47

Salut les sériephiles, Oui, c’est tardif pour me lancer dans un gros article comme ça, mais bon, ce n’est pas demain que j’allais l’écrire, de toute évidence. On va donc faire comme si et espérer avoir toutes les idées pour l’écrire. Il suffit d’y croire alors trêve de blabla, à présent, je tente de vous… Plus

Bonne semaine à tous !

 

Quoi de neuf ? #51

Salut les sériephiles,  

Oui, il y a clairement eu deux numéros 49 pour ces articles, mais comme en même temps on n’a jamais eu les premiers numéros, je comprends que ça ne choque personne… Il n’empêche qu’il est temps d’en revenir à la numérotation correcte pour ne pas trop m’embrouiller dans mes archives et pour le principe. 

Et pour ce numéro, pas grand-chose à se mettre sous la dent à nouveau. Je ne désespère pas de revoir des séries un jour, mais l’actualité cinéma est plutôt brûlante ces derniers temps. Je fais donc avec ce que j’ai, parce que ça vaut mieux comme ça de toute manière, et parce que sinon ben, je ne ferais pas. Bref, j’ai un article à rédiger avant une petite avant-première ce soir qui occupera inévitablement les colonnes du blog demain.

Vous serez autrement heureux de savoir qu’il ne me manque plus qu’un cadeau de Noël alors on tient vraiment le bon bout. Il faudra aussi que j’aille retirer de l’argent pour des cadeaux communs auxquels je participe, mais là, vraiment, c’est accessoire. Quand je dis qu’il ne m’en manque qu’un, je suis dans mes illusions par contre : tout n’est pas encore arrivé, mais j’ai reçu ce qui était prévu pour une livraison le 24 décembre, alors je ne stresse pas, ça devrait bien se passer.

Désolé aux livreurs que je fais travailler comme des dingues cette semaine. Ils ne vont pas aimer mon adresse à force. Et ma gueule. M’enfin, c’est pas le sujet de cet article.


Et sinon, quoi de neuf sur le blog ?

Côté articles, je me rends compte que je ne vais pas réussir à publier tout ce que je souhaite dans les dix prochains jours avec les articles hebdomadaires, mais je vais tenter d’en faire le maximum. Au pire, ça débordera sur janvier, ce n’est pas bien grave, si ? Comme je le disais en intro ci-dessus, il est surtout question de cinéma sur le blog en ce moment, mais ça semble vous plaire. Il faut que ça vous plaise : je suis en suspense pour savoir s’il y aura plus de vues sur le blog cette année que l’an dernier. On est à ça d’y arriver. Enfin, vous êtes à ça… Merci 🙂

Côté séries, eh bien, je suis à jour dans mes procédurales, mais pas encore dans les critiques qui vont avec. C’est tout pour le moment : j’ai encore des hebdos à voir et des séries à découvrir, et Netflix en rajoute une couche cette semaine avec la saison 2 d’Emily in Paris. Je le vis bien comme vous vous en doutez.

Quant à mon ambiance de Noël, eh bien… outre mes cadeaux, j’ai aussi avancé dans la déco, enfin. J’ai aussi ouvert en avance mon premier cadeau (bouuh). Je déteste faire ça, mais ça servira bien pour le réveillon et ça participe à me faire aimer encore plus mon appartement. Il n’y a plus qu’à finaliser la déco avec de nouveaux colis qui arriveront demain, emballer les cadeaux et, surtout, préparer le repas. Cette semaine va être stressante, je sens.


 

Quelques infos-clés :

  • 15 articles publiés la semaine dernière (-3, puisque pas d’épisode. Pas étonnant que Zoey fasse cette tête)
  • +1 film dérivé d’une série critiqués sur le blog.
  • 8 commentaires échangés ensemble (-40 à peu près… mais j’ai été peu actif dans les réponses alors que j’ai reçu un de mes meilleurs commentaires cette semaine !)
  • La performance de la semaine est… Mary Steenburgen
  • Petit regret d’avoir donné le privilège de mon visionnage à Zoey alors que, bon, j’aurais pu continuer d’autres séries. Le film n’était pas à la hauteur de mes attentes, zut.

La critique complète est dispo juste ici :

Zoey’s Extraordinary Christmas

Zoey’s Extraordinary Christmas – 16/20J’ai beaucoup attendu ce film, et j’en ai peut-être trop attendu. Ironiquement, je pense qu’il arrive trop tôt après la fin de la série pour que ce soit vraiment des retrouvailles avec les personnages. Cela donne juste l’impression d’un long épisode de la série, et pas le meilleur qui plus est.… Plus

On quitte l’ambiance Noël, mais j’adore toujours autant ce groupe et je suis ravi de chaque nouvelle sortie de chanson.

коннор и оливер постельная сцена

Le retour du russe dans les recherches menant au blog… et c’est hot, parce qu’il est question de trouver des scènes de lit entre Connor et Oliver. Allez savoir pourquoi le russe mène à mon blog, par contre.

 

Les articles les plus lus :


Invasion de Marvel dans les articles les plus lus cette semaine, inévitablement. J’avais l’impression de ne pas avoir énormément de vues sur Spidey pourtant, mais en fait quand on cumule sur toute la semaine, ça donne un plutôt bon résultat. J’ai en revanche rater le coche d’une partie 3 à mon résumé Marvel… Il va falloir que j’y pense pourtant car il s’en passe de plus en plus. Je les fais habituellement avant les grosses réunions de super-héros, mais il y en a de plus en plus à toutes les occasions.

Pour le reste, je ship Tom Holland et Zendaya, ou au moins Peter et MJ, Zendaya est là aussi avec la critique d’Euphoria et il n’y a finalement qu’une critique pour faire de la résistance face à la vague Spidey. C’est bien normal. Allez voir ce film, il est génial.



Je ne regarde plus de séries en ce moment, mais j’ai passé une bonne partie d’une soirée cette semaine à regarder des Youtubeurs réagir à la découverte de cet EP ! Il est parfait, terrible à bien des égards dans les messages et les situations décrites, mais parfait.

Trois saisons qui cartonnent :

Colony – Pas de changement pour aujourd’hui, le classement des séries les plus consultées n’a pas changé malgré l’arrivée de Spiderman. Il faut dire que je n’ai pas publié de critiques inédites.

Dix pour cent – Ce n’est donc pas très surprenant que ces deux semaines se ressemblent et restent dominées majoritairement par Netflix.

Superstore – Théoriquement, ça devrait changer un peu la semaine prochaine, car j’ai publié des critiques déjà. J’espère pouvoir en critiquer d’autres. On sait jamais.


Et avant de partir, ne manquez pas…

Beaucoup de cinéma dernièrement, donc, et demain sort un film déjà critiqué sur le blog, n’hésitez pas à faire un tour sur l’article sans spoiler pour voir si ça vous fait envie :

Tous en scène 1 et 2 (#54)

Salut les cinéphiles, Oui, il va encore être question de cinéma aujourd’hui, parce que j’ai des choses à raconter sur ce sujet-là, alors autant en profiter. Non ? Hier soir, j’ai découvert pour la première fois Tous en scène, parce que ce matin, j’allais voir le deuxième volet en avant-première. Il est temps pour moi d’évoquer… Plus

Bonne semaine à tous !

 

Mais vivement les vacances !

Salut les sériephiles,

Que serait une presque fin de semaine sans le petit rush de publication d’un article 100% blabla sur le blog ? Ben rien, donc bienvenue sur un article qui n’était pas exactement prévu et qu’il me faut improviser dans un bus qui remue tellement mes mains que je n’arrive pas à taper correctement. Toujours un plaisir les transports, super. Et oui, il n’est pas si tard, mais ma soirée est déjà occupée. Avec les préparatifs du réveillon (déjà ?), je n’ai pas eu le temps de pondre un bon article avant de partir aha

Quel blabla proposer ce soir autre que : putain, vivement les vacances ! C’est un cri tout droit venu du coeur qui a commencé vendredi dernier à surgir de mon petit corps fatigué, parce que vraiment, vendredi dernier, j’avais cette impression que c’était bon, on était en vacances.

Au lieu de ça, j’ai comblé cette semaine avec des contrôles donc je vais avoir du boulot la semaine prochaine aussi, malgré les vacances. M’enfin, il est temps d’avoir une pause là, je ne tiens plus tellement mes divers engagements ces derniers temps, et les séries passent à la trappe.

Les vacances de Noël ne sont pas les plus reposantes, évidemment, mais elles vont faire du bien pour le rattrapage du sommeil en retard, qui continue de s’accumuler ce soir d’ailleurs. Après, je positive tout de même par rapport à tout ça : le blog se maintient hors de l’eau, le podcast aussi et j’ai d’autres projets qui avancent. J’ai même vu Spiderman No Way Home hier ! Pardon, c’est pour le référencement. Oups. Pas si hors de l’eau que ça en fait 😂 !

Bref, je je sais où ça déconne niveau rythme, avec une identification précise des trucs en trop au taf et du problème de finir à 17h30 chaque jour. Avec les transports et tout l’administratif, ça fait qu’il est tout de suite 19h et ça pose problème pour les publications sur le blog.

En même temps, commencer plus tard le matin, c’est un plaisir pour gérer le boulot que je faisais avant le soir. Malin, n’est-ce pas ? Oui et non : je fais du meilleur travail, car je le bâcle moins et ça me prend donc plus de temps. Forcément.

Et donc, paf, du temps en moins pour les séries et le blog. Voilà, c’est à peu près tout pour l’article de ce soir : j’ai besoin d’un sommeil réparateur qui tarde beaucoup à arriver ces derniers jours et j’ai encore deux journées à tenir avant de pouvoir relâcher la pression. Ça va faire cocotte-minute cette affaire en plus, je me prévois un long dimanche sous la couette là. J’ai hâte d’être en vacances scolaires et je me sens chanceux d’avoir deux semaines pour gérer congés et travail au rythme où je l’entends. Parce que bon, non, ce ne sont pas deux semaines de vacances hein, sauf si vous êtes volontaires pour les copies et les cours à préparer.

Allez, il faut que je m’arrête, ce n’est plus un blog, c’est un journal (pas vraiment) intime à force. Et une lettre ouverte reloue d’un prof qui recommence à se plaindre. Pourquoi vous suivez ce blog déjà ? Ah oui, les séries !

J’espère que vous allez tous bien à l’approche de Noël, je vous souhaite une bonne soirée. Moi, je suis quasiment arrivé yeah.

Allez, la bise, comme dirait l’autre.

 

Mon avis à chaud sur Spider-man No Way Home (#52)

Salut les cinéphiles,

Critique du film Spider-Man: No Way Home - AlloCinéJe suis sorti il y a à peine trois heures de la salle de cinéma bondée (irk cluster party) où j’ai vu Spiderman No Way Home et j’ai déjà envie d’y retourner. En fait, j’ai dû me faire violence pour ne pas aller à la séance d’après – trop de choses prévues pour le reste de la journée, notamment la rédaction de cet article. Pas de bol, c’est déjà trop tard pour faire un article aussi détaillé que j’aimerais… mais en même temps, le stress a du bon et peut parfois me faire accoucher d’articles plus intéressants.

Par contre, les amis, on ne va pas y aller par quatre chemins. Vous avez compris que j’ai adoré le film, et je n’en dirais pas beaucoup plus dans ce paragraphe avant d’enchaîner sur le suivant qui va être plein de spoilers. J’étais vendu d’avance avec la présence de Tom Holland et Zendaya au casting, parce que je suis fou amoureux des deux. Ils confirment tout le bien que je pense d’eux avec ce troisième volet, Tom Holland réussissant toujours à me tirer des larmes et Zendaya à me faire fondre d’amour et de rire avec ses mimiques. Voilà, allez le voir si ce n’est pas déjà fait. Si c’est déjà fait, ben, bienvenue, on va en parler plus longuement, en restant sur mon avis à chaud évidemment.

SPOILERS

Non, sérieux,

SPOILERS.

Vous êtes prévenus,

SPOILERS.

OMG. Je ne sais même pas par où commencer tant le film était génial et pondait tout ce que j’avais envie de voir. Une grosse partie des surprises était évidemment atténuée par les innombrables rumeurs autour du film, mais comme je n’avais pas vu la bande-annonce (meilleure idée du monde maintenant que je l’ai vue et que je sais ce qui est dedans, putain, l’abus), je ne m’attendais pas du tout à voir les méchants débarquer.

https://media.melty.fr/article-4700626-raw/media.gifConcrètement, je savais que Dr Strange serait de la partie, mais je ne m’attendais pas à le voir avoir ce rôle de Tony Stark bis avec Peter. La relation qui se tisse entre eux dans le film est une suite logique des opus précédents et je l’aime vraiment bien, parce que ça permet de découvrir une nouvelle facette du personnage de Strange. Et puis le combat entre Peter et lui était visuellement super beau et fluide, j’ai beaucoup aimé (mais ça ne valait pas le bus de Shang-Chi par contre).

Toujours aussi inconsidéré, Strange accepte donc de lancer un sort qui va nous dérailler tout le film et je trouve ça sacrément intéressant de découvrir que Peter est responsable de ce qui lui arrive dans ce film. C’est clairement l’une des intrigues les plus poussées du film, et c’est bien normal de vouloir faire évoluer le personnage ayant le rôle-titre. Spider-Man has never made his girlfriend nearly die!La culpabilité de Peter est un moteur pour l’ensemble du film, parce qu’il apprend ce que c’est d’entrer dans l’âge adulte et de devoir faire quelques sacrifices. Cela marche complètement tout au long du film, jusqu’à sa conclusion venant justifier le titre de manière un peu brouillonne.

Avec un nom pareil, je m’attendais à voir Peter être perdu dans d’autres univers, pas à voir Peter être confronté à l’arrivée du multivers sur Terre. C’est intéressant comme concept ici, mais ça fait que le titre semble un peu mal choisi cette fois-ci. Ce n’est pas si grave, après, et la conclusion où tout le monde oublie Peter est très intéressante tout de même. Oui, j’avais dit que ça spoilerait, si vous n’êtes pas contents, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même.

9 Questions We Have After SPIDER-MAN: NO WAY HOME's 2nd Trailer - Nerdist

Je n’ai pas tellement aimé cette fin pour un tas de raisons, d’ailleurs : je sens que ça va nous limiter la participation de Spiderman dans la création de la prochaine équipe d’Avengers finalement et ça me laisse vraiment perplexe sur ce que les personnages savent ou non. Grosso modo, ils se souviennent de l’existence de Spiderman, mais pas de Peter, et ça… c’est bizarre. Oublier le lien entre eux serait plutôt logique, mais comment l’histoire se réécrit-elle pour MJ, par exemple, si elle passe son lycée sans Peter Parker ? Et comment Ned et elle peuvent-ils être amis sans Peter ? Et comment Happy peut-il connaître May sans savoir qui est Peter ? C’est déroutant comme choix, et c’est encore pire que le retour du claquement de doigts pour la cohérence logique de l’ensemble.

Ceci étant dit, le film reste mon préféré de la trilogie. J’ai pu le voir dans une salle bondée et j’en retire la même satisfaction qu’avec Endgame, à savoir l’angoisse que ça se passe mal complétement annihilée par les réactions d’un public à fond. Quel plaisir d’entendre les réactions de surprises et de joie à l’apparition de Daredevil, de Spiderman ou de Spiderman. Et les pleurs aussi pour May, parce qu’on sent bien que ça arrive, on connaît l’histoire, merde !

daredevil GIFs - Primo GIF - Latest Animated GIFsLà-dessus, Kevin Feige en avait trop dit (pour une fois que ce n’est pas Tom Holland), mais ça faisait tout de même plaisir. Daredevil est donc de retour dans le MCU, même si sa présence ne servait pas à grand-chose au milieu d’un début de film précipité enchaînant les scènes à un rythme soutenu pour le bien de l’humour. Curieux de voir ce que les studios ont en stock pour la suite de ce personnage – et il va falloir que je me regarde la saison 3 un jour, du coup.

Spiderman Tobey GIF - Spiderman Tobey Maguire - Discover & Share GIFsLes arrivées d’Andrew Garfield et Tobey Maguire étaient largement prévisibles à partir du moment où les premiers méchants débarquaient dans notre monde, mais la manière dont ça se produit est une vraie surprise. J’ai adoré le développement que ça permettait pour le meilleur ami trop souvent dans l’ombre du couple-phare, et j’ai adoré les voir interagir ensemble, évidemment. Tout est super fluide et fait avec beaucoup d’humour. Bon, même à chaud, je pose quelques questions sur la logique de leur présence – parce que l’arrivée des méchants, ça se tient avec le sort, mais eux… bon, ils savent qu’ils sont Spiderman, on va dire.

Non, mais, sérieusement : les interactions entre les trois Peter Parker, ça nous refait tout le film. La scène où Peter perd May est évidemment touchante, celle où MJ et Ned viennent le câliner aussi… mais bordel, celle où les trois Peter échangent sur les deuils qu’ils ont eu à vivre ? Horriblement crève-cœur… https://static.hitek.fr/img/up_m/450275256/anigifenhanced181713913883741.gifEt ce n’est RIEN par rapport à cette scène où MJ tombe de la statue de la liberté (putain, mais comment ont-ils osé mettre ça dans la bande-annonce ???) comme la MJ d’Andrew. Et… Andrew Garfield, mais quel acteur ! Amazing, effectivement.

Bref, je n’avais jamais été vraiment fan de Spiderman avant Tom Holland, mais j’avais vu tous les films à un moment ou un autre et, j’avoue, voir autant d’acteurs réunis sur le grand écran, ça fait du bien. Je veux dire, il y a vingt ans de films qui se croisent ici… Et les scénaristes savent en tirer partie dans toutes les scènes entre eux. Le travail d’équipe, les références aux combats que chacun a pu mener, les blagues entre eux (euh le coup de la toile qui sort par ailleurs que le bras, j’en ris encore moi, j’ai l’esprit mal placé, pardon), tout est parfait. C’est le film que les fans voulaient voir, tout simplement.

Et c’est le cas jusque dans la scène post-générique. Bon, je n’ai pas terminé Venom 2 tellement j’ai trouvé le film mauvais et chiant, mais je trouve ça sympa de le voir débarquer dans le MCU. Je ne comprends pas trop ce qu’il foutait là (comment il sait que Peter Parker est Spiderman lui ??) ni pourquoi une part du parasite résiste au sort de Strange, mais ça nous permettra de raccrocher les wagons pour un quatrième opus. Il y en aura un, il y a même un sixième d’annoncé, imaginez.

wolves & girls : ZENDAYA as MJ in Spider-Man: No Way Home (2021)...Il faudra bien que Peter Parker retrouve MJ, merde. Elle va le tuer pour son choix, pourtant logique, de briser sa promesse et de ne pas lui dire qui il est. L’évolution du personnage est dingue, il suit bien l’enseignement de sa tante, et c’est chouette à voir : il veut faire le bien, et il protège ainsi MJ en faisant le choix de ne pas affecter son destin. C’est cool, hein, mais laisse-lui le choix ducon. C’est probablement ce que dirait sa tante si elle avait pu survivre, la pauvre, elle était si sage ! Bref, dans tout ça, Peter n’y va pas à l’improvisation avec MJ à la fin et il fait le choix de la maturité, c’est top.

Et sur ce, je crois que j’ai fait le tour de mes réactions à chaud… Enfin, il reste bien une grosse déception de la deuxième scène post-générique qui était en fait une bande-annonce, mais bon, vais-je vraiment en parler ici ? Allez, oui, je suis hyper énervé en fait, je n’aime pas les bandes-annonces, et celle-ci ne déroge pas à la tradition. La scène qui nous montre Wanda, c’était top, celle où Strange lui parle, ça passe… Mais était-ce obligatoire de nous révéler le méchant probable de son film ? Et est-ce qu’il faudra donc finalement voir les séries pour suivre les films ?

Voir aussi : What if…? (S01)

https://media.melty.fr/article-4658275-raw/media.gifBon, probablement pas. Cela complète bien l’histoire, on va dire. Je me doutais que ce Dark Strange débarquerait à un moment ou un autre dans les films… Curieux de voir ce que ça donnera, mais je suis sûr qu’ils peuvent l’introduire sans en faire des caisses. C’est déjà le cas dans ce film : il y a de multiples clins d’œil et références aux autres Spiderman, mais quelqu’un ne les ayant pas vus n’est pas perdu pour autant. Par contre, il passe probablement à côté de l’incroyable performance d’Andrew Garfield au moment de rattraper MJ. Pfiou. Petit cœur brisé vous abandonne pour retourner à sa soirée allez.

Voir aussi : WandaVision (S01)

Il était dingue ce film, non ?