Cette saison de Buffy que je connais par cœur

Salut les sériephiles,

Résultat de recherche d'images pour "once more with feeling"
Mon refrain à moi c’est de vendre Buffy en boucle, à tout le monde, tout le temps.

Je sais que le Bingo Séries demande de parler d’un seul épisode que l’on connaît par cœur, parce que c’est légèrement moi qui rédige la grille… mais voilà, suite à mon marathon en début de semaine des saisons 3 d’Angel et 6 de Buffy, il m’est apparu évident que je pouvais élargir ce point à l’ensemble de la saison de cette deuxième série. Bon, je n’utilise pas pour autant mon bonus : s’il y a bien un épisode que je connais par cœur, au point de vous décrire le look des personnages ou de vous réciter des morceaux entiers de l’épisode, en VF comme en VO, c’est le musical de Buffy, « Once More With Feeling », l’épisode 7.

Résultat de recherche d'images pour "xander season 6"
Quand mes amis comprennent que je suis encore parti pour être en boucle sur Buffy pour un bon quart d’heure.

 

Seulement, j’ai déjà eu l’occasion de vous parler de cet épisode sur le blog, alors j’élargis pour changer un peu, en vous expliquant pourquoi la saison 6 est ma préférée. Il paraît que j’ai déjà plus que soulée une amie avec ce sujet… Franchement, je ne vois pas de quoi elle parle, je ne dis pas du tout à tout le monde qu’il s’agit de ma saison de séries préférée ! Qu’est-ce qui la rend si géniale ?

Résultat de recherche d'images pour "once more with feeling"
Son casting parfait, bien sûr.

Déjà, le fait que je l’ai vue pour la première fois à 14 ans et qu’elle me parlait autant que lors de ce rewatch à la toute fin de ma 26e année (jolie manière de rappeler subtilement que j’en ai 27 aujourd’hui, z’avez vu ?). Elle me parlait ? Au cours de cette saison, tous nos personnages traversent une transition plus que difficile pour les mener à l’âge adulte. Et ça fait mal, mais en même temps, c’est assez logique : on ne peut pas rester une série adolescente à vie et, en fin de saison 5, Buffy est morte. Bonjour la dépression qui vous attend devant ces épisodes !

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 6 giles"

C’est justement là-dessus que la saison se démarque des autres : l’héroïne est dépressive, mais on va la suivre s’en sortir petit à petit et retrouver le sourire, même si le chemin est long et douloureux. Une chose est sûre : je n’aurais pas forcément adoré la saison si j’avais dû la suivre à la semaine, parce que c’est hyper sombre du côté de l’histoire et on tombe à chaque épisode un peu plus bas… mais à voir en bingewatching (et je l’ai vue au rythme de trois épisodes par jour la première fois), c’est un excellent moteur pour sortir de la dépression et grandir avec des personnages que l’on adore.

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 6"

Oui, chacun d’entre eux tombe au plus bas : Buffy est dépressive, Spike est amoureux mais elle ne lui rend pas, les deux tombent dans une relation sado-maso absolument pas satisfaisante pour eux et totalement destructive. Willow finit droguée à la magie et perd Tara, d’abord sentimentalement, puis définitivement, la faisant devenir le Big Bad inattendu de la saison. Xander est plein d’angoisse envers l’avenir, ce qui finit par le faire quitter Anya, qui redevient démone pour tenter de se venger…

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 6 anya wedding"
Il faudrait en ait que j’écrive un article sur l’évolution de dingue de chaque personnage de ces séries. Je sais que ça existe ailleurs, mais je ne m’en remettrais jamais.

Dawn est toujours aussi mal dans sa peau et devient cleptomane, histoire d’être toujours plus chiante ! Giles décide qu’il est temps pour lui de retourner en Angleterre afin de forcer Buffy à devenir adulte… Bon, d’accord, j’ai toujours du mal à comprendre le point de vue de Giles. Oui, il faut que Buffy grandisse, mais franchement, il ne choisit pas tellement bien son moment, je trouve.

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 6"
Mais genre, vraiment pas !

Raconté comme ça, la saison semble être une belle source d’angoisse et de moments gênants (et encore, c’est sans compter sur Enthropy où Anya finit par coucher avec quelqu’un d’autre que Xander sans savoir qu’elle est filmée – je ne dis pas qui pour éviter d’éventuels spoils, mais si vous en êtes là, vous en avez peut-être déjà trop lu), mais elle est aussi une source sans fin d’humour. Face à tant de problèmes, les personnages gèrent leurs émotions avec tout l’humour et les références culturelles qu’ils peuvent, apportant une certaine légèreté aux pires moments de noirceur.

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 6"
Tabula Rasa, à la fois l’épisode le plus drôle et l’un des déprimants de la saison 6.

Bien sûr, l’humour vient aussi du faux big bad de la saison, que l’on pense être le Trio pendant 19 épisodes avant de comprendre qu’on s’est fait avoir par les scénaristes, et par Joss Whedon. Cette saison a aussi un terrible goût contemporain avec ce Trio d’ailleurs : des nerds considérés par tous comme des boulets qui finissent assoiffés de pouvoir, avec un misogyne qui finit par arriver à ses fins en étant adulé par deux losers, dont un amoureux de lui ? Eh, c’est d’une terrible actualité la misogynie non voilée qui permet malgré tout d’atteindre le pouvoir (coucou Trump). Et je ne parle pas non plus de la réflexion sur les armes à feu qui est terriblement violente dans cette fin de saison, mais nous rappelle l’injustice profonde de ce monde.

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 6 tara willow seeing red"

Non, vraiment, les looks des personnages vieillissent plutôt mal, mais l’histoire en elle-même reste d’une justesse incroyable pour décrire le monde et l’entrée dans l’âge adulte. Ca peut faire mal, il faut trouver son équilibre et ce n’est pas toujours évident d’y arriver… mais c’est possible, et le final nous le dit clairement, de même que la saison 7. Cette saison 6 est un morceau de noirceur qui n’est pas toujours évident à regarder car l’on aime les personnages et l’on ne leur souhaite pas tout ce mal… mais c’est aussi la saison de toutes les évolutions et de toutes les réussites scénaristiques à mon goût.

Résultat de recherche d'images pour "bored now"
Says no one ever in front of this season.

La complexité de l’écriture se dévoile, toutes les strates sont explorées sans vernis et du début à la fin, on sent bien que tout est maîtrisé pour aller d’un point A (la résurrection corporelle de Buffy sortant de sa tombe) à un point B (la résurrection totale de Buffy, qui sort de terre heureuse, cette fois).

Bon, reste juste l’arc final de Spike qui tombe un peu trop comme une goutte d’eau en trop et est trop décalé du reste pour vraiment me plaire… mais bon, ça mène à de bonnes choses en saison 7. Bref, regardez Buffy, regardez la saison 6. Ca vaut le coup, rien que pour l’écriture des intrigues et, évidemment, les répliques brillantes. C’est quand même la seule série où « Oh my gosh did it sing? » est la réponse la plus logique à…

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 6 pterodactyl"
Et le tout a du sens, promis !

Bilan du Challenge Séries 2019

Salut les sériephiles,

Deuxième jour de l’année et je publie déjà à n’importe quelle heure cet article, mais c’est que je voulais prendre le temps de le peaufiner voyez-vous (comprenez que j’ai préparé mon carnet 2020 toute la journée d’hier et toute la matinée, et que j’avais aussi du travail à faire, accessoirement). Qu’importe, je suis enfin là et il est temps pour moi de revenir avec vous sur le bilan de mon Challenge Séries 2019. Si vous me suivez sur Twitter ou Instagram, vous avez déjà eu l’occasion de constater que j’avais annoncé que je l’avais réussi… mais si vous avez suivi mes articles cette année, vous vous demandez peut-être comment j’ai fait ça et avec combien de switchs !

Voir aussi : Challenge Séries 2019 – Ma liste de 12 séries
Le point sur le Challenge Séries – Ce qu’il me restait à voir fin août
Et si je tentais de finir le Challenge Séries ? – Mon cri de désespoir à un mois et demi de la fin

Résultat de recherche d'images pour "the haunting of hill house"

Bref, il y a eu pas mal de changements en cours de route, mais voici donc la liste des douze séries qui permettent de constituer ma réussite à ce challenge :

  1. The Haunting of Hill House: à jour (1 saison).
  2. LoveSérie terminée (1 saison à rattraper).
  3. Midnight, TexasSérie terminée (1 saison à rattraper).
  4. Blindspotà jour (2 saisons à rattraper, dont une diffusée en 2019).
  5. Rewatch Charmed: switch, série terminée après huit saisons (facilement).
  6. Atypicalswitch, à jour (2 saisons à rattraper, dont une diffusée en 2019)
  7. The Man in the High Castleà jour (2 saisons à rattraper, dont une diffusée en 2019)
  8. 3%: switch, à jour (2 saisons à rattraper)
  9. La Balada de Hugo Sanchezà jour (1 courte saison à rattraper)
  10. The Leftovers: switch, série terminée (3 saisons)
  11. The Rain : switch, à jour (2 saisons à rattraper)
  12. Avatar : switch, série animée terminée (3 saisons).
Résultat de recherche d'images pour "avatar the last airbender"
Quand j’ai compris que cette dernière série me sauvait le challenge !

Voilà ! C’est donc avec la moitié de ma liste switchée que je termine cette année, in extremis puisque j’ai vu le dernier épisode de The Leftovers dans la nuit du 30 au 31 décembre. Les deux derniers switchs sont d’heureux hasards : j’avais totalement oublié mon visionnage de The Rain qui entre pourtant bien dans les règles du défi puisque je n’avais jamais regardé la série avant 2019 ; je ne pensais pas à mettre un dessin animé dans la liste… avant de me souvenir sur le blog de Nico que ça fonctionnait parfaitement.

Résultat de recherche d'images pour "charmed"

Pour justifier mes switchs, c’est facile :

  1. Rewatch Charmed: l’envie d’un rewatch était présente depuis un moment, et c’est plutôt agréable à voir en écrivant des articles ou en faisant à manger. Deux épisodes par jour, un peu plus les week-ends, et hop, j’ai tenu le rythme fou d’une saison par semaine ! J’espère reproduire cette dinguerie avec une autre série en 2020…
  2. AtypicalJe n’avais pas osé la mettre dans mon challenge parce que je regarde la série avec Poluss et que ça me paraissait ambitieux de voir deux saisons… Finalement, elle est venue me rendre visite à Bordeaux, puis dans mon nouvel appartement en région parisienne ; et on a passé de bons moments devant cette comédie !
  3. 3%: Elle n’était pas dans mon challenge pour la même raison ! En effet, je regarde cette série avec Laura. C’est vraiment top de bingewatcher avec des amis, je ne peux que vous le conseiller. Et nous, on a réussi à se rendre visite l’un l’autre pour voir ces deux saisons, fin octobre et la semaine dernière. Parfait pour le challenge !
  4. The Leftovers : Il s’agit là d’un craquage pur et dur puisque j’ai réussi à avoir l’intégrale à moins de dix euros sur Amazon suite à une promotion et un bon d’achat. Bref, j’en avais entendu tant de bien ; je ne pouvais qu’acheter les DVDs et les regarder. Bien m’en a pris !
  5. The Rain : À force d’en entendre parler ; parce que le temps était pluvieux et parce que je n’avais pas envie du tout de voir mes séries du challenge, je me suis laissé aller à tenter cette série. Pas de regret !
  6. Avatar : Après le visionnage de Charmed, un dessin animé, ce n’était pas mal non plus pour faire d’autres choses en même temps… et il était tellement génial que c’était dur de m’arrêter, surtout avec Netflix et le lancement automatique de l’épisode suivant.
Résultat de recherche d'images pour "blindspot"
Quitte à se retrouver six épisodes plus tard sans avoir bougé de devant son assiette vide.

Bon, en revanche, je n’ai donc pas fait de critiques complètes de chacune de ces séries, puisque je me suis contenté d’un article par saison pour Avatar et mon rewatch de Charmed. De la même manière, ce sont finalement des avis rapides pour The Leftovers et Blindspot, parce que j’ai beau dire, ça me prend du temps les chroniques par épisode. Je voulais être capable d’apprécier comme il se doit The Leftovers et euh… de binger Blindspot pour me prouver que c’était encore faisable (la folie pure).

Résultat de recherche d'images pour "the bold type"

Il me reste toutefois à faire le point sur les six séries (sept, même) abandonnées :

  1. The Bold Type (Saison 1, 4 épisodes vus sur 10 + Saison 2, 10 épisodes + Saison 3 diffusée cet été, 10 épisodes)

Je n’abandonne pas mon envie de voir cette série, rassurez-vous… du coup, même si je n’ai pas vu un seul épisode de l’année, j’ai décidé de la reporter sur mon Challenge Séries 2020. Ben oui, je continue maintenant que j’ai réussi !

  1. Legion (Saison 2, 10 épisodes + Saison 3, 10 épisodes)

Bon… La hype qui entourait la série en saison 1 s’est largement affaiblie (à part chez Yodabor) alors je ne me suis pas fait spoiler… et à vrai dire, l’envie de la voir m’est passée pour l’instant. Je ne doute pas que je replongerai un jour dans cet univers psychédélique… mais elle n’est pas non plus dans ma liste de 2020 parce qu’il faut écouter ses envies !

  1. Secret City (Saison 2, 6 épisodes)

Finalement, la série était annoncée pour une diffusion en Australie en 2018… mais ne l’a pas été avant 2019. Elle était ainsi hors challenge, alors il a fallu que je fasse sans, ce qui explique la présence d’Avatar dans ma liste !

Image associée

  1. The Punisher (hors challenge, saison 1 terminée)
  2. Jessica Jones (une saison rattrapée, une à voir)
  3. Luke Cage (Saison 2 entamée, 7 épisodes restants)
  4. Iron Fist (Saison 2 à voir)
  5. Daredevil (Saison 3 à voir)

Outch ! Pour ces cinq séries-là, c’est vite vu : grosse overdose et plombage complet du challenge ! En fait, il s’est passé avec ces séries ce que je reprochais à l’Arrowverse, à savoir que je n’avais pas trop envie de m’y mettre. Luke Cage avait une deuxième saison vraiment ratée (au moins la première partie en tout cas) et ça ne donne pas envie de poursuivre. Limite, ça fait comprendre l’annulation… même si j’ai adoré Jessica Jones.

Je pense que je pousserai un jour ou l’autre et que je regarderai ces séries… mais pour le moment, je laisse de côté. Et si je regarde, ce sera sûrement sans en faire des articles détaillés puisqu’en plus, les séries n’attiraient pas du tout sur le blog. Et oui, ça ne m’a pas aidé à me plonger dedans de m’en rendre compte, même si je n’écris pas spécialement pour les vues. Il faut croire que ça motive.

Résultat de recherche d'images pour "the rain"

Ma liste de séries pour 2020 ? J’ai hésité longuement, mais ça y est, elle est enfin prête… avec déjà quelques idées de switchs. Je vous en parlerai plus en détail dans l’article de samedi, mais j’ai compris que le challenge ne pouvait pas me servir qu’à rattraper des séries dans lesquelles j’étais en retard, alors j’ai pris dans les séries que certains d’entre vous me conseillaient en plus de mes envies.

Pour le moment, sachez juste que j’ai encore eu les yeux beaucoup plus gros que le ventre avec plus de 600 épisodes à voir… Les paris sont ouverts sur les séries en question 😉

Résultat de recherche d'images pour "the leftovers"