Colony – S03E04

Épisode 4 – Hospitium – 15/20
C’est reparti pour un épisode long et dans lequel on n’a pas l’impression qu’il se passe grand-chose, alors que les scénaristes s’occupent tranquillement de chacune des pièces de l’échiquier. Tout ceci mène à un cliffhanger intrigant, après 40 minutes à voir se faire et se défaire des jeux d’alliance capitaux pour le futur de chacun.

Saison 3


Spoilers

04.jpg

It knows that humans are weak, most humans are, but not the ones in this camp.

Après Shadowhunters, c’est à Colony de me faire croire que je travaille un peu mon latin en regardant des séries, parce que son titre signifie ici « amitié » en latin. Bon, le truc, c’est qu’en anglais, le mot a évolué aussi pour désigner un hospice à une époque, alors mystère.

L’introduction de l’épisode était une fois de plus un grand mystère, avec un rendez-vous entre un officiel et le leader de la Résistance, McGregor. Bien sûr, leur conversation a lieu dans un monde civilisé, avant l’arrivée des clicks, des RAP, des envahisseurs, des aliens (je ne sais plus comment les appeler à force).

Suite à son rendez-vous lui permettant d’obtenir des informations top secrètes, McGregor s’enfonce dans la forêt et rejoint sa planque – ressemblant au camp, donc c’est probablement le point de départ de celui-ci – d’où il tient un site internet sur les conspirations venues d’au-dessus. Il rentre ensuite auprès de sa famille pour passer une nuit pas si tranquille où le FBI le fait arrêter. Il est heureux de se dire que cette arrestation confirme ses théories de conspiration, mais le FBI l’informe qu’aux yeux du monde, il passe désormais pour un pédophile avec plein de pédo-pornographie sur son ordinateur. Charmant.

Les Bowman reviennent dans leur cabane et communiquent leurs nouvelles informations à Bram et Snyder. Ce dernier n’est pas vraiment surpris car il avait entendu les rumeurs des RAP, nos méchants depuis le début de la série. Comme le souligne Bram, les RAP essayent en fait de convaincre tout le monde qu’ils sont les gentils de l’histoire, et ça renverse tout ce qu’on savait de la série jusqu’à présent. Quant à l’alien que les Bowman ont vu en début de saison, il s’agit possiblement d’un des ennemis des RAP.

Au matin, ils sont réveillés par une alarme sonnant dans le campement. McGregor veut en effet faire un petit discours matinal qu’il a dû travailler toute la nuit : il signale que le RAP leur ment. Maintenant qu’il parle, il veut leur faire croire qu’ils sont amis, mais ce n’est pas le cas. En effet, il parle d’un ennemi que personne n’a vu, et McGregor préfère convaincre ses troupes que détruire le RAP est la meilleure chose à faire pour que le message passe que la Terre n’a pas l’intention de céder son terrain facilement.

La journée poursuit ensuite comme si de rien n’était, avec les enfants à l’école (et Katie mentant à son fils) et les parents forcément convoqués par McGregor. Il a bien remarqué que ceux-ci n’étaient pas motivés par la destruction du RAP.

Les Bowman préfèrent en effet interroger leur ennemi (et possible allié), donc Katie négocie comme elle peut avec McGregor, révélant des informations qu’elle n’avait pas écrit dans son cahier avec tout ce qu’elle savait sur les envahisseurs… Et pour cause : elle vient juste de l’apprendre de la part de Snyder, qui lui transmet des rumeurs. Ainsi, elle explique que le but des extra-terrestres est de se servir des usines pour créer un bouclier géant dans l’espace les protégeant des vrais ennemis. McGregor n’apprécie pas de voir les Bowman s’opposer à lui, quand bien même il est évident qu’ils ont raison, et maintenant qu’il sait que Katie ne lui a pas tout dit, il est évident que l’escalade qui va suivre va être rapide et néfaste pour tout le monde.

De son côté, Bram s’incruste sur un atelier qui n’est pas le sien pour espionner un peu les activités des résistants. Il découvre ainsi des câbles électriques, à côté de fertilisants et d’essence… Ils construisent une bombe. Il transmet aussitôt l’information à ses parents qui sont bien coincés dans ce camp désormais, ne faisant pas confiance à McGregor et ne sachant pas trop quel plan d’attaque adopter.

Bram demande tout de même à sa mère si l’ennemi est toujours les RAP, mais elle est bien plus philosophe que ça. La guerre est différente : c’est une guerre contre eux-mêmes. Katie et Will recontactent Vincent : ils savent qu’il n’est pas tout à fait de l’avis de McGregor. Ils arrivent à le convaincre qu’il ne faut pas détruire le RAP ; et comme Vincent est le second de McGregor, ils comptent sur lui pour le faire changer d’avis.

Oh, évidemment, ça ne se passe pas bien pour Vincent, et Snyder s’en rend compte. Il se débrouille donc pour s’enfuir au plus vite, parce qu’un rat est un rat.  En plus, Vincent débarque avec des informations très troublantes : ils ont détruit le RAP et McGregor veut le renvoyer vers la colonie de Seattle… en compagnie d’une bombe. Cela ne plaît pas du tout aux Bowman qui savent qu’il y a des innocents à Seattle.

Hop, Bram est envoyé saboter la bombe alors que ses parents ne s’inquiètent pas de l’absence de Snyder et font équipe avec Vincent pour récupérer le RAP. Malheureusement, McGregor les voit venir de loin et malgré un joli plan séquence, il parvient à les arrêter. Pire : il réussit à convaincre Vincent de repasser de son côté, parce que Katie a des informations dignes d’un agent-double.

Ils ne sont aussi pas franchement aidés par Snyder qui se fait rattraper par la sécurité du camp, perdant une chaussure au passage.

Pendant ce temps, Broussard et Amy arrivent à San Francisco, autre colonie dont le Golden Gate Bridge a été réduit à néant. Amy souhaite se rendre dans la ville pour rejoindre un collègue résistant qui aura probablement des informations utiles pour eux. Bien évidemment, Broussard n’est pas motivé par l’idée, comme d’habitude. Le chemin jusqu’au Nord va être long !

Amy parvient à récupérer les coordonnées du camp de la part son collègue, mais Broussard était sûr que celui-ci était en train de les trahir. Trahison ou pas, il remarque des oiseaux s’envolant dans le ciel et veut aussitôt s’enfuir, car il sait ce que ça signifie : quelqu’un arrive. Et ce quelqu’un tue le résistant de San Francisco, comme d’habitude.

Amy et Broussard parviennent à s’échapper in extremis, mais cette fois, Broussard commence à se méfier d’Amy. Cela commence à leur faire beaucoup de péripéties et coïncidences fâcheuses en sa présence, et il n’est pas sûr de pouvoir lui faire confiance : peut-être qu’elle le mène dans un piège ou veut simplement mener les autorités au camp. Broussard n’a toutefois pas vraiment beaucoup de choix et accepte de continuer son chemin avec elle, quitte à traverser une rivière à pied. Je ne sais pas trop si je lui fais confiance finalement – jusque-là je l’aimais bien, mais dans cet épisode, je commence à me poser des questions sur elle.

De l’autre côté, Amy découvre des prospectus vantant les mérites de « New Seattle » : le but est d’attirer les marcheurs vers une colonie, avec plein de promesses de propagande. Elle en parle à Broussard qui finit par s’excuser de s’être méfié d’elle. Mouais. Ils se font une scène au coin du feu, ce qui me paraît une bien mauvaise idée : concrètement, ils restent pourchassés en tant qu’électrons libres. Leur feu n’est pas une bonne idée.

Pourtant, ils ne se font pas repérer et reprennent la route le lendemain. Ils retrouvent la chaussure de Snyder… et le camp, complétement déserté. Allons bon, il ne manquait plus que ça : tout le monde a disparu. Reste à savoir s’ils sont dans une chronologie différente (genre quelques jours plus tard) ou si le campement a migré au cours de la nuit, après l’arrestation des Bowman (auquel cas : qu’en est-il de Bram et des enfants ?).

C’est un cliffhanger étonnant, qui remet aussi pas mal de choses à plat pour la suite : je pensais sincèrement que tout se passait en parallèle cette saison, avec le contact radio perdu pile au bon moment dans l’épisode 3. Finalement, ce n’est peut-être pas le cas et ça ouvre la porte à de nombreuses théories. Wait & see.

Saison 3

5 commentaires sur « Colony – S03E04 »

  1. Un peu longuet cet épisode mais pas inintéressant. La fin est surprenante car on a vraiment l’impression que tout le monde a quitté le camp depuis plusieurs jours. La chaussure de Snyder n’est pas assez dégradée pour que ce soit plusieurs semaines. Mais du coup, j’ai hâte de savoir ce qu’il s’est passé car on dirait que certains bâtiments ont brûlé.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui ça laisse pas mal de questions et je me demande comment ils vont gérer la chronologie. Ils seraient capable de faire le prochain épisode en huis clos autour de Kate et will ce serait pas mal. Ou alors comme en saison 2, un épisode avec un personnage par acte.
      Ou encore mieux enchaîner sur un truc qui n’a rien à voir et nous dire ce qu’est devenue la soeur de Katie 😭

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.