Colony – S03E11

Épisode 11 – Disposable Heroes – 17/20
En un mot : intéressant. Il est intéressant de voir cet épisode nous apporter quelques réponses en continuant de poser des questions. La fin de saison se dessine déjà avec cet épisode qui possède quelques longueurs c’est vrai, mais des longueurs qui semblent nécessaires au développement de tous les personnages et leurs dynamiques. Tous ne m’intéressent pas de la même manière, mais si, c’était intéressant à voir et je suis pressé de voir où tout ça nous mène !

Saison 3


Spoilers

11

This is the beginning of the real Resistance. The Human Resistance.

L’intro de cet épisode nous emmène dans une forêt où se cache un pod des extra-terrestres s’ouvrant sur le corps inconscient et dénudé d’un athlète de plus. Celui découvre un sac plein d’affaires militaires à côté du pod et s’échappe avec avant d’enfiler l’uniforme. Il se fait surprendre par une nana qui le braque et lui parle dans une langue que je ne connais pas. Il réussit à la calmer en lui montrant les cinq numéros tatoués dans son dos, et pour cause : elle en a un elle aussi. OK.

Ils explorent alors ensemble les bois, pour trouver le cadavre d’un autre homme avec des numéros dans le dos. On dirait une sorte d’Hunger Games, se transformant en Harry Potter quand quelqu’un avec ce qui ressemble à une cape d’invisibilité se déplace autour d’eux. La nana se fait alors dégommer sur place e tmeurt, sans qu’on ne sache trop comment ou pourquoi, et notre monsieur du début est laissé tout seul avec sa peur, jusqu’à ce qu’il se fasse tuer… par un être invisible qui se rend finalement visible : clairement, c’est un extra-terrestre. C’était un terrain d’entraînement ? Impossible à dire.

Cette série est tellement tordue quand elle s’y met ! Cette intro posait bien des questions, mais c’est intéressant malgré tout. Purée, mais renouvelez-moi la série !

De retour à Seattle, nous retrouvons les Bowman en désaccord sur la marche à suivre à présent, mais ils tombent au moins d’accord sur le fait qu’ils ne peuvent plus se séparer, d’une certaine manière. C’est donc en couple et avec Broussard qu’ils se rendent au rendez-vous fixé par la Résistance où ils rencontrent Harris, qui est aussi un outlier.

Ils leur révèlent donc toute la vérité : ils sont une armée prête à combattre des ennemis qu’ils ne connaissent pas encore, et les aliens ont eu l’idée complètement conne de rassembler tous les outliers au même endroit. Il n’en faut pas beaucoup plus pour qu’Harris accepte de travailler avec eux… avant de prévenir Kynes de tout ce qu’il sait de la Résistance, notamment l’enlèvement de Snyder il y a deux épisodes. Ben ça alors, il est complétement à la botte de Kynes !

Il se rend donc interroger Snyder sous ses ordres et se fait… tuer en quelques instants par Garland. Mais enfin ? C’est triste, il avait du potentiel ce personnage ! Et il en a encore pour être accusé d’un attenat apparemment, parce qu’effectivement, Bram et un collègue marchent tranquillement dans la rue et entendent soudainement une explosion. Bram s’y précipite pour aider des gens, et il ne comprend pas ce qu’il s’est passé. L’explosion est digne d’un énorme attentat, et clairement la colonie n’est plus si idyllique que ça. En plus, ça tue des outliers. Cela permet à Snyder d’envoyer des hommes de l’administration pour enquêter… alors qu’Harris est retrouvé brûlé et est censé être responsable de l’attentat.

Quand Kynes retourne à son bureau, il retrouve Helena qui est déjà là et au courant de ce qu’il s’est passé. C’est à peine louche tout ça. Kynes balance que Snyder s’est fait enlever par la Résistance, mais Helena a une excellente poker face. Elle finit le rendez-vous avec Kynes et se rend voir Snyder pour obtenir plus d’informations : il est bien derrière l’attentat et il ne nie pas être en contact avec la Résistance. Normal, quoi.

De son côté, Katie laisse Will et Broussard s’interroger plus précisément sur la marche à suivre et rencontre par hasard Amy. Si la scène est un peu longuette, elle ne manque pas d’intérêt : les deux personnages ont plus en commun qu’elles ne le pensent et Amy a une excellente intuition sur les caractères de Will et Katie.

Malheureusement, elles sont interrompues par leurs nouveaux alliés de la Résistance prompts à penser qu’ils sont responsables de l’attentat. Pourtant, avec la vidéo de Snyder, ce groupe finit par faire confiance à notre quatuor de héros, ce qui n’est pas forcément une bonne chose, je crois.

Sur les lieux de l’attentat, Bram tombe sur son beau-père qui s’inquiète de le voir ici et prend des nouvelles, de lui et de Gracie. Les saisons passent, Bram change et je ne l’aime toujours pas. C’est fou. Et ce n’est pas fou comme intrigue, justement.

Pendant ce temps, Kynes mène l’enquête et comprend que toute l’administration va lui tomber dessus car Helena était déjà en vol pour venir le voir quand l’attentat a eu lieu. Ainsi donc, Kynes stoppe ses opérations et tombe sur Snyder et Helena. Tout ça prend un tour beaucoup trop politique, mais tout le monde reste hyper cordial malgré tout. En même temps, Kynes sait parfaitement ce qu’il fait : il a fait en sorte de stopper le serveur qui régissait tous les portables de la ville. Snyder et Helena le comprennent trop tard, en présence de Glenn. Ils finissent l’épisode à le chercher, mais ils peuvent tout de même prendre le contrôle de la ville.

Helena est trop flippée pour ça et elle retourne à Delos, laissant les clés de Seattle à Snyder. Ce dernier prend donc naturellement la place de Kynes, et il semble en avoir plus peur qu’autre chose. Pour un rat cherchant le pouvoir à tout prix, il est étrange à vouloir reculer quand il a enfin son fromage. Cela dit, il est vrai que la situation n’est pas des plus idylliques.

Ben oui, parce qu’évidemment l’arrêt de tous les portables du coin avait une raison simple : c’est un signal pour la Résistance qui sait alors qu’il faut se réunir dans un hangar. Les nouveaux Résistants l’expliquent à notre quatuor avant de le diviser : Will et Broussard se rendent à la réunion alors que Katie et Amy sont laissées derrière.

Dans le hangar, Adam, l’enquêteur qui a aidé Kynes, explique à tous les Résistants présents qu’ils sont des outliers et devraient être dans des pods à attendre d’être envoyés contre l’ennemi pour mourir. Il promet aussi que ce hangar marque le début de la Résistance humaine, et que Seattle sera un havre de paix, avec uniquement des médecins, des ingénieurs, etc. après la fin de la guerre. Finalement, Kynes serait donc le chef de cette Résistance…

Bizarrement, une fois rentré chez lui, Broussard explique à Amy qu’il est prêt à suivre ses ordres, et celle-ci dit vouloir être de la Résistance également, malgré les risques. Cela fait écho à ce que lui a dit Will la semaine dernière, et c’est plutôt intéressant.

Dans tout ça, Gracie rentre chez elle toute seule et se sent bien seule, ce qui est toujours hyper angoissant quand on nous le montre dans une série. En plus, son lait est périmé, la pauvre. Finalement, tout se passe bien parce que c’est Bram qui débarque pour s’occuper d’elle… bon, il ne peut pas faire grand-chose de plus pour elle, mais il est hyper intéressant également d’avoir Gracie évoquer Charlie et sa culpabilité dans sa mort.

Saison 3

2 commentaires sur « Colony – S03E11 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.