Twitter & moi #2

Salut les sériephiles !

Il y a un an tout pile, on célébrait les dix ans du hashtag et j’en profitais pour vous raconter mon histoire avec Twitter. Comme je n’avais pas trop d’idée inspirante pour l’article d’aujourd’hui, je me suis dit que j’allais faire une sorte de mise à jour sur cette année passée qui a vu ma relation à Twitter changer une fois de plus. Et c’est marrant comment un truc qui existait à peine il y a dix ans a totalement changé ma… vie ? Je ne suis même pas dans l’excès quand je dis ça !

Après tout, j’y passe plusieurs minutes par jour, et parfois plusieurs heures. J’y ai des conversations aussi bien dans les DM que sur le #BingoSéries, aussi bien dans mes notifications que sur le fil de différents amis. Plus le temps passe, plus j’y parle avec des gens que j’ai eu l’occasion de rencontrer pour de vrai autant qu’avec des « inconnus » que je connais parfois mieux que certaines connaissances amicales. C’est un peu la vie 2.0 et ça aide à relativiser énormément mon déménagement (vous pensiez sérieusement que je n’allais pas en parler ?!) dans une ville un peu paumée : tant qu’il y a internet, il y a de la vie (aaah, les millenials, je vous jure).

L’an dernier, je revenais sur ma découverte du réseau social grâce à Felicia Day, et c’est marrant, parce que lors du panel Comic Con Dr Horrible cette année, l’actrice est revenue aussi sur ce moment marquant.

Je parlais également de l’intégration de Twitter dans les séries, et l’usage du réseau s’est tellement banalisé que les séries n’hésitent pas aujourd’hui à faire des épisodes entiers sur le sujet – j’ai en tête par exemple un épisode de la saison 1 de The Bold Type. Quant aux séries poussant à la réaction, on ne les compte plus, même si j’ai eu l’impression qu’un coup de frein était donné cette année : c’est peut-être par crainte des spoilers et dû au fait que je ne suis plus avec assiduité les acteurs, mais avec la fin de Scandal, j’ai l’impression d’assister à la fin d’une ère de séries poussant absolument à tweeter.

Maintenant, proposer un hashtag n’est jamais qu’une formalité et je trouve que ces quatre lignes n’ont plus autant d’impact qu’avant. À l’inverse, avec le développement du blog et les 500 mots, je n’ai jamais été aussi présent sur Twitter que cette année.

Force est donc de constater que malgré les années qui passent, Twitter reste un point de rendez-vous très cool pour parler à tout un tas de gens à qui je n’aurais jamais parlé autrement et pour faire des e-rencontres (se concrétisant parfois en vraies rencontres, d’ailleurs). Et puis, c’est quand même dingue comment ce réseau est public mais nous pousse tous à exprimer des choses privées en nous enfermant dans une bulle de gens qui nous suivent et ont les mêmes idées que nous (jusqu’à ce qu’un rageux débarque, certes).

PS : pas de gif aujourd’hui, Windows 10 a décidé de charger une mise à jour pendant que j’écrivais l’article et, par conséquent, mon ordinateur est incapable de charger la moindre page. Cela m’a aussi considérablement ralenti pour le TFSA, que je publierai en retard (ou pas du tout ?!), parce qu’en plus, je n’ai pas d’idée. Semaine pourrie jusqu’au bout sur le blog !

6 commentaires sur « Twitter & moi #2 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.