Supergirl (S04)

Synopsis : Après une saison 3 qui n’en finissait pas, la Terre s’est séparé de Winn, envoyé dans le futur, mais a gagné Brainiac en échange. Tu parles d’une arnaque. Sinon, une Kara maléfique s’est réveillée quelque part dans une base militaire isolée, Alex est passée patronne du DEO et James ne sert toujours à rien – mais il est en couple avec Lena qui va clairement finir par passer du côté des méchants, tout espoir n’est pas vain.

Saison 2 Saison 3Saison 4

Pour commencer, la saison 3 m’a quand même beaucoup déçu, et c’est pire maintenant que l’été est passé : quand j’y repense, j’avais tendance à la surnoter parce que j’aime le casting, mais soyons honnêtes, ça ne cassait pas trois pattes à un canard. Le départ de Winn est une bien mauvaise nouvelle et je ne sais pas à quoi m’attendre de cette saison dont je n’ai encore rien vu ; à part un extrait du scénario d’un épisode donné pour un casting.

C’est sûrement pour ça que j’ai mis tant de temps à voir l’épisode là où d’habitude la série avait ma priorité. Pour ça, et parce que j’ai trop l’habitude de le voir le mardi, tout simplement. Son changement de case horaire ne me plaît pas du tout et inonde mon planning qui ne méritait pas ça, surtout que je ne suis bon à rien le mardi soir finalement.

Bref, c’est parti pour une saison supplémentaire parmi toutes celles que je regarde !

Note moyenne : 14/20

S04E01 – The American Alien – 15/20
Je ne suis que moyennement convaincu par cette nouvelle mouture de la série qui continue de partir dans tous les sens et nous ouvre quatre ou cinq intrigues en parallèle sans forcément les ordonner. C’est un classique sur la CW, mais quand même, il y a des limites. En plus, j’ai eu du mal avec certaines dynamiques et changements mis en avant dans cet épisode. Il faudra voir ce que donnera la suite.
S04E02 – Fallout – 13/20
Ah oui, c’est vrai : j’ai eu du mal avec le premier épisode, et j’ai toujours du mal avec le deuxième. Je pardonnais plus facilement que ça à la série avant, mais comme elle s’est séparée de mes persos et intrigues préférés en saison 3, j’ai du mal à accrocher là. Il y a de bonnes choses dans cet épisode, notamment du côté de l’humour, mais dans l’ensemble, ça ne m’a pas fasciné.
S04E03 – Man of Steel – 18/20
Ah beh voilà ! Énorme coup de cœur pour ce troisième épisode qui lance enfin la saison. Il aurait fallu commencer par là (non, ça aurait été hyper frustrant). L’épisode est hyper fluide, ne se disperse pas sur quatre intrigues inintéressantes et parvient à contrecarrer de nombreux défauts habituels de la série. Il en faudrait plus des comme ça !
S04E04 – Ahimsa – 14/20
Ce n’est pas fou. On a des intrigues qui sortent de nulle part, trop de personnages à gérer en parallèle et un rythme haché par la multiplicité de ces intrigues et personnages. Cela me paraissait mieux construit avant ; là, on a surtout l’impression que les scénaristes galèrent à donner des scènes à tout le monde, dans un épisode où Supergirl est laissée de côté – probablement pour tourner le crossover.
S04E05 – Parasite Lost – 15/20
Léger mieux dans cet épisode qui continue son exploration des intrigues en cours pour mieux nous montrer ce que la série veut désormais être. Il y a l’air de rien une réécriture et un changement d’identité cette année ; on repart vers plus de simplicité procédurale malgré cette multiplication des personnages. Franchement, ça peut mener à de bons épisodes, mais ils galèrent à trouver leur rythme pour le moment.
S04E06 – Call to Action – 16/20
Une fois de plus, ça part dans tous les sens dans cet épisode de Thanksgiving qui relève malgré tout le niveau : les combats, les dynamiques entre personnages, les effets spéciaux, les intrigues… Tout semble gagner en qualité dans cet épisode que je ne peux que regretter de ne pas avoir vu avant. C’est la vie.
S04E07 – Rather the Fallen Angel – 17/20
Oui, les notes remontent : une grosse partie détachée du reste m’a énormément plu dans cet épisode ; alors que les deux autres sous-intrigues fonctionnaient bien sans être passionnantes en-dehors du moment-clé qui les réunissait. Celui-ci, le climax de l’épisode, m’a quand même bien captivé et je peux donc dire que je n’ai pas perdu ma soirée car j’ai trouvé ça sympa à voir. Et ce n’était pas gagné quand je me suis lancé !
S04E08 – Bunker Hill – 17/20
Un très bon épisode, dans la lignée du précédent. Les multiples intrigues entamées au cours de la mi-saison arrivent à leur conclusion (au singulier, oui) logique et j’ai trouvé tout cela bien plus efficace que l’an dernier. Le cliffhanger donne envie de revenir pour la suite de la saison ; un autre incite à regarder le crossover, et dans l’ensemble, le tout est cohérent.
S04E09 – Crossover non regardé car je ne suis pas à jour dans l’Arrowverse
S04E10 – Suspicious Minds – 18/20
Oulala, la série marque un grand coup pour son retour avec un épisode tout basique qui finit par avoir de sacrées conséquences pour la suite. Je pense pouvoir même dire que ces quarante minutes ouvrent un nouveau chapitre pour la série, et j’espère que ça sera intéressant à regarder. Il y avait en tout cas de sacrés bons moments, avec deux francs éclats de rire de ma part… et probablement des larmes chez les plus sensibles. Eh, je m’arrête là avant de trop en dire dans cette critique sans spoiler !
S04E11 – Blood Memory – 16/20
Je suis mitigé : j’ai adoré l’intrigue de cet épisode et les différents rebondissements proposés… mais j’ai détesté l’exécution. L’écriture n’était pas fluide du tout et beaucoup de choses sont précipitées, pour ne pas dire bâclées. Finalement, cela donne un bon épisode qui aurait pu être excellent – c’est juste dommage d’avoir tout fait tenir en quarante minutes quand il y avait de quoi en faire au moins quatre-vingts.
S04E12 – Menagerie – 15/20
Comme toujours, il est difficile de voir précisément où la série souhaite aller avec cet épisode de St Valentin. S’il n’avait rien d’exceptionnel, il était plutôt bon dans l’ensemble et faisait avancer en parallèle plusieurs intrigues. Il reste à voir ce que ça donnera sur du plus long terme, parce qu’il y avait des éléments semés en pagaille. D’ailleurs, je ne suis même pas sûr de tout avoir dans la critique tellement il y en avait !
S04E13 – What’s So Funny About Truth, Justice and the American Way – 17/20
Ma foi, voilà un épisode qui était chargé en informations et qui remet à plat pas mal d’intrigues… pour le meilleur ? On dirait bien que cette interminable saison (j’avais le même sentiment l’an dernier cependant) prend une nouvelle direction, encore, mais une direction que j’aime beaucoup. En tout cas, cet épisode était plutôt cool dans l’ensemble et a permis des scènes que je n’attendais pas dans cette série. Je suis preneur !
S04E14 – Stand and Deliver – 15/20
J’ai toujours un problème avec la manière dont sont écrites les saisons de cette série, parce que j’ai l’impression que ça n’en finit jamais. Pourtant, cet épisode avait de bonnes idées et un message plutôt sympa. J’irai même jusqu’à dire que j’attendais son cliffhanger depuis quatre ans, donc je ne peux pas être trop déçu du résultat. Mais bon, ça aurait pu être mieux.
S04E15 – O Brother, Where Art Thou ? – 16/20
Une fois de plus, la série renouvelle complétement son intrigue et reporte des révélations pour proposer un épisode qui tient bien debout. Les révélations fonctionnent à peu près, malgré des choses qui peinent à être convaincante, et l’action est prenante. Bref, rien de nouveau sous le soleil (rouge) ; ça part dans tous les sens et ne prend pas le temps d’exploiter de bonnes situations. On verra à quoi ça mène la semaine prochaine !
S04E16 – The House of L – 06/20
Comme quoi toutes les origin stories ne se valent pas et ne sont pas gages de qualité. Heureusement qu’il y avait la musique dans cet épisode pour maintenir mon intérêt : cette saison m’a complétement perdu avec un épisode tiré par les cheveux. Rien n’allait et ce n’est pas étonnant que ce soit donc centré sur un chauve, parce qu’il est difficile d’avoir encore des cheveux après tout ça. Je cherche encore la cohérence de cet épisode par rapport au reste de la série, c’est parti en vrille sans prévenir, et ça n’était pas glorieux du tout…
S04E17 – All About Eve – 14/20
J’ai regardé cet épisode avec toute la mauvaise foi dont je suis capable après les très mauvais et peu crédibles rebondissements de la semaine dernière, mais force est de constater que s’il y a bien une ou deux sous-intrigues totalement inintéressantes, la série a fini par raccrocher mon intérêt lors de son dernier acte plutôt bien écrit et bien foutu. Comme quoi, ils en sont capables, quand ils veulent.
S04E18 – Crime and Punishment – 11/20
Je suis de plus en plus dépité devant cette série tant les incohérences sont de plus en plus nombreuses et tant je n’arrive plus à être tout à fait à fond dans le délire. Bon, je vais au moins terminer la saison de toute manière. Et puis, qui sait, peut-être que la saison 5 sera meilleure ? Ils n’auront pas de mal à faire moins pire, non ?
S04E19 – American Dreamer – 13/20
Alors certes, il y avait de bonnes scènes à la Supergirl, je ne dis pas, mais c’est toujours long et de plus en plus ennuyeux franchement. Même les acteurs ne savent plus quoi faire du scénario qu’on leur donne je crois, il y en a qui jouent de plus en plus mal au fur et à mesure des épisodes. J’ai hâte que la saison se termine qu’on reparte sur une nouvelle histoire, parce que là, je crois que je sature. Dommage.
S04E20 – Will The Real Miss Tessmacher Please Stand Up? – 15/20
La série fait du surplace et gagne du temps avec cet épisode qui propose toutefois des scènes vraiment sympathiques pour la construction des personnages et des événements à venir dans la fin de saison. Je l’attends de pied ferme, pour me décider à savoir si je continue ou non la série. Plus on avance, plus je me dis que j’ai envie d’en arrêter les critiques détaillées.
S04E21 – Red Dawn – 14/20
On en voit enfin la fin, mais franchement, cette saison ne nous aura pas épargné avec de nouvelles scènes aussi dramatiques que ridicules dans cet épisode. Je ne sais pas quoi en penser finalement : d’un côté, c’était mélodramatique et pas bien réussi ; de l’autre, il y avait quand même une bonne intrigue de fond et un rebondissement sympathique.
S04E22 – The Quest for Peace – 16/20
C’était probablement une bonne fin de saison, mais la vérité, c’est que la saison a tellement traîné en longueur que je ne sais plus bien ce que j’en attendais. Les pistes ouvertes pour l’an prochain sont parfois intéressantes, parfois pas du tout motivantes, et je suis prêt à parier qu’ils choisiront d’explorer en priorité celles qui ne me passionnent pas. Du coup, c’est un épisode qui marque bien la fin d’un chapitre interminable de la série tout entamant le suivant. L’épisode fait son travail, ni plus, ni moins… mais moi, j’ai décroché d’un trop grand nombre d’intrigues, je crois.

Saison 2 Saison 3Saison 4

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.