13 Reasons Why – S03E06

Épisode 6 – You Can Tell the Heart of a Man by How He Grieves – 13/20
La série poursuit dans le social, sans trop de surprise, et propose un épisode qui sert clairement à combler le temps au cours de cette saison. C’était donc long, malgré un bon moment émotion et des graines semées pour la deuxième moitié de cette histoire autour de Bryce. C’est d’autant plus dommage que cet épisode promettait de se concentrer sur un personnage sympathique à l’origine, mais que ça a dévié en cours de route pour traiter une autre intrigue aussi dans le même épisode, à défaut d’avoir assez de matière.

> Saison 3


Spoilers

306

You can tell whatever truth that you wqnt to.

Sérieusement, c’est quoi ce titre ? On continue dans les dictons pourris, apparemment.


Dans le passé, l’épisode se concentre surtout sur le couple M. et Mrs Walker au départ : on voit ainsi que le père de Bryce est bien heureux du divorce et qu’il fait tout pour effacer son père de sa vie. C’est plutôt intéressant, surtout que ça enchaîne sur des scènes où Bryce tente de réconforter sa mère comme il peut en lui disant que son père en a juste après son argent, puis en la défendant face à son grand-père.

On les découvre ensuite en train de repeindre une pièce de la maison ensemble et de finir en bataille de peinture. C’était rigolo à voir et ça enchaîne ensuite sur une scène beaucoup moins drôle où le père débarque furax chez sa femme pour s’en prendre à son fils. En effet, Bryce a fini par trouver la maison de son père et la ruiner comme voulu dans l’épisode précédent.

Forcément, le père est furax et veut que son fils paie les réparations, probablement avec l’argent de sa mère, mais ça ne peut être si simple : Bryce joue la carte d’une certaine Caitlin qui change toute la donne apparemment.

Bryce explique donc à sa mère ce qu’il en est de cette Caitlin : il s’agit d’une enfant illégitime de son père et ça change effectivement tout pour le divorce…

Une deuxième intrigue du passé se concentre sur Tony – et donc sur son copain Caleb. La relation amoureuse entre eux se déroule à merveille, mais est confrontée à un grand problème quand l’ICE débarque et embarque toute la famille de Tony – je peux croire qu’ils soient violents dans leur méthode, mais de là à laisser un dîner sur le feu alors que ça fonctionne au gaz, je suis quelque peu sceptique, parce que ça met tout un quartier à risque d’un incendie.

Bon, l’intrigue est horrible en tout cas : les autorités récupèrent la famille de Tony et veulent la faire déporter ce qui laisse Tony en pleine galère de fric. Il est même forcé d’emménager chez Caleb qui insiste énormément pour ça. Il n’empêche qu’il a besoin d’argent et c’est pour cela qu’il décide de vendre sa Mustang.

Bryce en profite aussitôt pour l’acheter : il vient au garage pour se faire réparer son phare, mais aussi parce qu’il veut trouver une manière de s’excuser pour tout le mal qu’il a causé. Je suis tellement partagé sur ce personnage qui semble vraiment vouloir faire des efforts, mais qui continue chaque fois de sombrer plus du côté obscur de la force.

Dans cet épisode, ce n’est pas trop le cas : il achète la voiture au double de son prix avec l’argent que son père lui a donné pour rester loin de lui (sympa) et il permet à Tony de sauver sa petite sœur de la déportation. Tout le reste de sa famille, en revanche, est expulsée du pays. Quant à la petite sœur, elle est envoyée chez un oncle et une tante. Pff. Quelle intrigue, quelle horreur de se faire expulser après près de vingt ans dans un pays. C’est terrible pour Tony, tout ça, et ça explique pourquoi il refuse de retourner au lycée : il a besoin de l’argent du garage.


Dans le présent, on découvre que Tony est arrêté par la police, de manière à être à nouveau interrogé sur Bryce. Qu’est-ce qui le met tant dans le collimateur, honnêtement ? Nous, on sait que Bryce a la Mustang de Tony, mais la police ? Suspense.

C’est le jour de l’enterrement de Bryce, ce qui permet une bonne réunion du casting et me permet de dire un milliard de choses. Il y a de quoi faire, entre le père aussi heureux d’être là qu’à un mariage, la mère énervée, Chloe qui réconforte Zach ou toute l’équipe de foot du lycée qui est en tenue de sport. Sérieusement, je ne comprends pas les américains là-dessus. En quoi c’est normal de se pointer habillé comme ça à un enterrement ? Je trouve ça tellement ridicule, mais ce n’est pas la première série à nous montrer ça comme ça.

Allez, tout le monde fait son deuil de la manière qu’il souhaite. C’est juste que Justin est plus classe que ses camarades. Clay aussi est en costume, mais il n’est pas si triste de la mort de Bryce, il est juste trainé là par ses parents. On est loin de l’enterrement d’Hannah honnêtement, on a juste Clay qui cherche absolument un autre suspect pour innocenter Tony, quitte à faire chier Ani qui ne veut pas qu’on sache qu’ils sont amis.

C’est tellement n’importe quoi. Il va jusqu’à en parler à ses parents, soupçonnant à présent le père de Bryce. Ce ne sera pas évident de l’interroger comme les autres adolescents, j’imagine. J’en ai tellement marre de ces enquêteurs en carton que sont Ani et Clay. Je trouve que ça ne tient pas spécialement, en plus, niveau cohérence : que Clay enquête sur Hannah à cause des cassettes, c’était logique. Mais sur la mort de Bryce ? Pfiou. Vivement qu’on sache son intérêt dans l’affaire, parce que c’est dur d’accrocher à cette saison par rapport à ça.

En même temps, la saison nous propose aussi un discours soporifique de Zach à l’enterrement, expliquant que Bryce reste son frère. Mrs Walker porte bien le deuil, elle aussi… Jusqu’à ce qu’une manifestation anti-Bryce et anti-viol éclate pendant l’enterrement. Mais qu’elles aillent se faire voir. Soyons clairs : Bryce est un connard et tout ce que vous voulez, oui, mais bon, laissez respirer sa famille qui vient de le tuer. Justin n’avait pas tout à fait tort en disant qu’il était un être humain aussi, faut se calmer, quoi.

Bon, bref, l’épisode continue avec Mr Walker qui se jette sur les filles protestant contre son fils et qui s’attire encore plus les soupçons de Clay. Ani lui explique alors ce qu’il s’est passé concernant Caitlin, un autre jour où elle l’a vu perdre ses nerfs. Pourtant, elle continue de plutôt soupçonner Tony : Mr Walker a de bonnes raisons d’être énervé le jour de l’enterrement de son fils, également jour où il signe les papiers du divorce.

Après un rapide passage dans le garage de Bryce avec Ani pour voir la Mustang, Clay se rend chez Tony pour mieux découvrir que toute sa famille a quitté le quartier. Il faut alors passer par Caleb pour savoir où peut bien se trouver Tony. Ils découvrent donc enfin que Tony est au commissariat, puis que la Mustang a juste été vendue à Bryce. C’est par contre gênant que Tony ne dise rien aux flics.

Dans tout ça, Tony rate l’enterrement de Bryce parce que la police le soupçonne d’être impliqué : il dit ne pas avoir eu de contact avec Bryce parce qu’il a changé son phare de voiture. Mort. De. Rire. Tony demande donc un avocat, forcément, et ne cède pas quand le père d’Alex espère le faire changer d’avis avec de bons sentiments.

Pourtant, il faudrait là, parce que l’intrigue s’emballe drôlement. Clay et Ani parviennent à faire parler Caleb malgré sa promesse à Tony de ne rien dire et Clay réagit comme d’habitude en prévenant tous ses amis que Tony est chez les flics. C’est l’occasion d’une scène très sympathique en Jessica et Justin qui nous confirme une fois de plus que Justin ne nous dit pas tout – de toute manière, on l’a vu fouiller chez Bryce en même temps que Clay, les deux frères se croisant en mentant mal l’un à l’autre ; puis d’une entre Tyler et Alex, qui sont donc vraiment des amis désormais. Sur le ring de boxe, Alex force Tyler à se battre contre lui, malgré ses blessures, parce qu’il est énervé, hein ! Pfiou. Alex, Alex, Alex, mais que va-t-on faire de toi ?

Le lendemain de l’enterrement, on retrouve aussi Monty et son coach, ce dernier essayant de le réconforter dans son deuil et de l’aider à avancer… sans se douter qu’il y avait peut-être de vrais sentiments d’amour de la part de Monty. Je suis blasé de cette piste sous-entendue par Ani, mais de toute manière, ce n’est pas encore développé, Monty préférant se moquer de ce gay de Tony qui s’est fait arrêter par la police. Pfiou, j’ai tant soupiré.

La fin d’épisode voit Tony et Clay se réconcilier autour des explications de Tony concernant tout ce qu’il s’est passé avec la famille de Tony, avant que Clay ne se précipite chez lui pour dire à sa famille qu’il les aime et demander une photo de Justin sur la cheminée. Il dit aussi qu’à ce moment-là, tout va bien pour lui, mais c’est sur le point de changer : le prochain épisode est enfin celui sur Clay puisque la police trouve une caméra de surveillance de Clay en train de braquer Bryce avec un flingue…


Bien sûr, Ani tente de nous créer du suspense dès le départ en nous disant que Tony conserve un grand secret, comme toujours. Je l’ai pris comme un signe que les scénaristes savaient que la saison était chiante et qu’il fallait mentir sur ce point pour nous raccrocher. Sauf qu’on les connaît leurs mensonges à force…

Et ça ne manque pas : ce n’est pas pour rien si on traite aussi du cas des parents Walker dans cet épisode. L’intrigue de Tony est très touchante, mais elle ne sert à rien dans le fil rouge de la saison et sera vite oubliée par les scénaristes dans la suite à mon avis, parce qu’il n’y a pas grand-chose à faire de cette information, aussi triste soit-elle pour le personnage de Tony.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.