Council of Dads – S01E06

Épisode 6 – Heart Medicine – 16/20
Je reste mitigé avec cette série qui a de bonnes idées, mais aussi parfois des scènes auxquelles je n’accroche pas. Dans cet épisode, je reproche surtout une certaine lenteur de développement à l’égard de certaines intrigues dont on sait déjà qu’elles ne méritent pas tant d’attente avant même qu’il ne commence. Si c’est prévisible, ça n’en reste pas moins cool à voir et il y a deux personnages qui sortent du lot et qui font que j’espère vraiment un renouvellement pour une saison 2. Un jour, NBC se réveillera et nous dira ce qu’elle renouvelle j’imagine…

> Saison 1


Spoilers

106

Everyone thinks they know me and they don’t.

La série fait le choix de reprendre juste avant son cliffhanger de la semaine dernière et ce n’est pas très gentil de nous replonger là-dedans au début de l’épisode, même si je comprends l’idée, car ça permet de revenir vraiment dans le stress et d’être dans l’ambiance voulue directement. Ainsi donc, Charlotte a des problèmes cardiaques depuis un bon moment : elle a eu une première opération à cinq ans.

On découvre rapidement sa nouvelle chirurgienne qui promet à Robin de prendre soin d’elle. Bon, le côté drama médical n’est pas la plus grande réussite de la série pour le moment, mais ça fonctionne bien dans l’ensemble. Bien sûr, Charlotte va très bien et reprend sa vie d’adolescente bien vite. Elle est plutôt maligne et vraiment appréciable comme gamine, surtout que dans les séries, c’est rarement le cas d’habitude.

On reprend dans cet épisode sur sa relation avec Tess, mais aussi avec une amie avec qui elle passe tout son temps sur son portable, au point de rendre Tess jalouse. Charlotte supporte mal de voir son amie jalouse, au point de recommencer à nous faire une crise, à l’hôpital. Cela permet de révéler qu’elle a plus de problèmes que ce qu’elle faisait paraître, et qu’elle a besoin d’une opération urgente et immédiate.

Elle arrive tout de même à négocier d’avoir avec elle les cendres de son père, dans un sac hermétique, pour se sentir plus en sécurité. C’est plutôt drôle à voir, surtout qu’on apprend que les enfants se les partagent à tour de rôle et les placent dans des endroits improbables. C’est donc à les retrouver que sert Larry dans cet épisode – Larry qui garde aussi JJ et le bébé (qui est encore un bébé malgré tous les mois qui passent).

La scène réussit à apporter de la légèreté dans un épisode assez lourd sur le cœur de Charlotte et sa chirurgie à cœur ouvert, avec un arrêt cardiaque nécessaire. Comme elle meurt artificiellement dans cet épisode, elle peut se retrouver dans le coma et revoir Scott. Oh, je ne m’attendais pas à ce genre de scène et quelque part, je trouve ça dommage d’en avoir une de ce genre.

En effet, j’aimais bien le côté réel de la série, et ça, ça casse le rythme. Au moins, ça permet d’approfondir le personnage de Charlotte, une fois le small talk avec son père passé. Elle parle à nouveau de sa nouvelle meilleure amie de téléphone, et la direction que veut prendre la série est claire. C’est malheureusement tellement lent. La voir faire du ukulélé avec Scott… bon, je sais, c’est touchant qu’elle retrouve son père, mais je dois avoir un cœur de pierre sur ce coup-là. Je n’ai pas accroché à cette longue partie de l’épisode.

Bien sûr, Tess est traumatisée d’avoir vu Charlotte en pleine crise et elle finit en larmes dans les toilettes de l’hôpital, avec Oliver qui fait ce qu’il peut pour la rassurer. Bien sûr, il est le papa parfait pour Charlotte dans ce moment difficile. Il reste aussi un excellent meilleur ami pour Robin, la distrayant comme il peut pendant l’opération.

J’adore cette relation amicale qui s’est instaurée en quelques épisodes entre deux acteurs que j’adore, et vraiment, je trouve toutes les scènes parfaites, aussi classiques soient-elles. Ainsi, on se retrouve avec une scène où ils font du jogging surplace pour qu’Oliver annonce qu’il envisage un nouveau bébé avec son mari.

Malgré tout, ça n’empêche pas qu’ils sont tous les deux impatients d’avoir des nouvelles de Charlotte et que l’absence de mise à jour sur son état médical les rend horriblement anxieux. J’ai beaucoup ri de voir des médecins dans cette situation, mais c’est très crédible comme scène, surtout quand Tess les filme pour montrer ça à Charlotte à son réveil.

Pendant que ces deux-là stressent, Theo tente de passer du bon temps avec sa copine, que je commence à apprécier aussi. Au moins, ils se disent qu’ils s’aiment, et c’est déjà ça. Sinon, Larry amène Hope et JJ à l’hôpital, parce qu’il faut bien que ces personnages fassent quelque chose de l’épisode.

En parallèle, Luly décide de reprendre contact avec ses parents adoptifs de quand elle était bébé, comme on l’avait appris dans l’épisode précédent. Pourtant, elle n’est pas très rassurée à l’idée de le faire. Heureusement, Charlotte la pousse à se rendre au rendez-vous… sauf qu’au passage, elle tombe en panne en s’y rendant, étant alors obligée d’être secourue par Anthony. Comme par hasard, elle se rapproche encore et toujours plus de son vrai père sans le savoir – cette fois au prétexte qu’Evan n’est pas disponible.

C’est gênant comme tout, ces scènes : Anthony est en tout cas vraiment dans l’abus à accepter d’accompagner Luly jusque chez ses anciens parents adoptifs quand il est évident qu’il y a beaucoup de tensions entre eux, et ce, dès qu’il franchit le seuil de la porte. Evidemment, la scène est pleine de bons sentiments quand le père adoptif retrouve Luly et lui demande toutes les infos possibles sur sa vie.

La mère adoptive finit par révéler qu’elle est là elle aussi, mais qu’elle déteste Anthony, pour ses mensonges lors du procès. Yep, Luly finit par découvrir qu’elle n’aurait pas dû être adoptée par ses parents, en fait. Anthony a certifié au juge que Scott était sobre depuis plusieurs mois lors du procès, alors que ce n’était pas le cas. Si elle est énervée par la situation, Luly assiste malgré tout aux excuses d’Anthony auprès de la famille à qui il a retiré un enfant sur un mensonge.

Tout de même, ce n’est pas rien. Par contre, ce n’est pas grand-chose à côté de l’autre secret qu’il garde pour lui pour l’instant. De toute manière, ce n’est pas le moment avec Charlotte toujours à l’hôpital, ils ont autre chose à gérer. Ils le découvrent une fois dans la voiture et se précipitent aussitôt à l’hôpital.

Ils sont ainsi présents avec tout le reste du casting pour apprendre que Charlotte s’en tire sans le moindre souci. À son réveil, elle peut donc enfin faire son coming-out à Tess, puis à l’ensemble de sa famille, y compris à son père. En effet, toute la famille se réunit pour jeter les cendres dans le lac derrière la maison en faisant un dernier au revoir à Scott – même si Robin refuse d’appeler ça un au revoir. Luly pardonne comme elle peut à son père, Charlotte le remercie et… Theo a déjà arrêté le football américain, mais ce n’est pas comme si on en avait grand-chose à faire.

Le coming-out de Charlotte fut long à venir, tout de même, mais la scène est sympathique, surtout que j’ai bien aimé les réactions de Robin et Oliver. Si à ce stade, vous n’avez pas encore compris que j’adore les personnages de Robin et Oliver, je ne sais plus quoi faire pour vous !

> Saison 1

4 commentaires sur « Council of Dads – S01E06 »

  1. J’adore aussi la relation Robin/Oliver et les deux personnages. L’épisode m’a touchée car ayant été opérée du coeur quand j’avais 11 ans, bah ça me parle 🙂 Et la cicatrice bah ouais, quand tu portes un bikini ou un truc un peu décolleté, ça se voit, surtout que la mienne n’est pas fine et fait une croix. Mais bon ça ne m’a jamais dérangée pour m’habiller comme je voulais.

    J'aime

    1. Oh, je ne savais pas pour ton opération ! Pas étonnant pour ta cicatrice, surtout il y a quelques années… Maintenant, plus ça va, plus ils font des trucs discrets. Après, je trouve ça beau les cicatrices… mais par contre, qu’est-ce que c’est chiant comme ça ne doit pas prendre le soleil. C’est surtout ça le problème que j’y trouve !

      J'aime

      1. Ah ben oui pour le soleil ! Quand je me suis fait opérer en 1974, on ne faisait pas trop gaffe à ça, résultat, 2 mois et demi après mon opération on est partis en vacances en Espagne et j’ai attrapé des coups de soleil sur la cicatrice qui a donc bourgeonné. Comme je dis, je porte ma croix 🙂 Mais bon j’y suis habituée ça fait partie de moi

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.