Ces sept choses que j’aime dans Shadowhunters

Salut les sériephiles !

La saison 2 de Shadowhunters s’est achevée mardi dernier dans le sang et dans les larmes de Clary, j’ai donc envie de vous parler un peu de cette série, avec peu de spoilers, promis, des fois que vous vous décideriez à la voir ou la reprendre… Car oui, je sais qu’un certain nombre d’entre vous ont vu au moins une partie de la série !

Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters logo"

Il faut bien que je l’avoue, je me suis pris d’affection pour cette série qui pourtant revenait de loin. En fait, j’en avais vu le pilot l’an dernier au beau milieu d’une froide nuit de janvier et j’avais… adoré. Pourtant, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est bourré de clichés et médiocre. Oui, mais après un épisode interminable de la saison 2 de The Affair et en pleine nuit, j’avais trouvé ça passionnant à voir…

Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters pilot"

J’avais vite déchanté la semaine suivante en me rendant compte que la série n’inventait rien avec sa mythologie plutôt brouillon au départ et ses scénarios téléphonés qui reprenaient l’intrigue d’une saga de livres. Et oui, je sais qu’il s’agit d’une série de bouquins très populaires, mais moi à l’époque, je ne connaissais pas. Du coup, assez rapidement, je me suis retrouvé spoilé sur les couples à venir et je dois avouer que j’étais effaré de découvrir une fanbase beaucoup trop passionnée par une série qui était au mieux médiocre.

Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters pilot"

Je suis malgré tout resté devant la série parce qu’elle occupait bien mes mercredis midis et que je venais tout juste de m’inscrire à Netflix. C’était plutôt appréciable de découvrir que Netflix proposait des séries à la semaine, et j’aimerais bien qu’ils le fassent plus souvent plutôt que d’attendre la diffusion de tous les épisodes, comme ils ont fait avec Orphan Black.

Que je suis bavard ce matin, j’ai écrit plus de la moitié de l’article et je n’en suis toujours pas au début de ce que je voulais, à savoir faire la liste des choses qui font que j’étais impatient de regarder la série tous les mardis cette année :

Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters magnus bye"

  1. Les larmes de Clary : une source intarissable de memes, renouvelable chaque semaine.
    Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters pilot"
  2. La mythologie et ses virages à 380° : sans spoiler, ils ont une tendance assez marrante à contourner les obstacles pour surprendre et éviter d’être limité par les limites habituelles d’un vampire ou la mort.Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters simon"
  3. Les larmes de Clary, parce que je ne suis là que pour ça.Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters pilot"
  4. Leur manière de vendre du sexe, parfois jusqu’à ce que ce soit gênant, mais sans jamais rien dévoiler. À mourir de rire.Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters isabelle whip"
  5. Le jeu chaotique des acteurs.
    Image associée
  6. Les facilités scénaristiques dignes d’un enfant de maternelle.
    Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters"
  7. Le fan service à base de couples (improbables).

Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters izzy simon"

Bon, voilà, j’ai fait le tour de ce qui a transformé une série médiocre en plaisir coupable inattendu du mardi. Je me jetais sur les épisodes et ça va me faire bizarre de ne plus les avoir. Si tout ça ne vous a pas donné envie d’aller vous marrer devant les épisodes, je ne peux plus rien pour vous !

Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters magnus bye"

2 commentaires sur « Ces sept choses que j’aime dans Shadowhunters »

  1. Mais en vrai une tonne de série pour ados marchent sur le fanservice et en particulier les ship. C’est vrai dans un peu toutes les séries mais les ados et les jeunes sont toujours les plus actifs sur internet. Il suffit de voir Malec : certes c’était prévu dès le début mais franchement au final dans la saison 1 on avait quand même peu de scènes entre eux, leur relation était développée hors champ. Dans la saison on a quand même bcp plus de scènes entre les 2 et c’est sûrement parce que la moitié des gens voir plus regardait la série pour cette relation. D’ailleurs si je suis honnête même moi c’est ce que je préfère dans la série. Je ne regarde pas que pour ça mais les scènes Malec sont toujours ce que j’attends le plus.

    Pour les larmes de Clary tu m’as fait trop rire! Mais c’est vrai qu’elle pleure régulièrement. Ce que je trouve le plus drôle c’est que l’actrice arrive à pleurer de façon assez crédible mais alors par contre si elle doit réciter son texte en même temps qu’elle pleure c’est la cata! Même si le texte c’est juste « Simon », tu vois sûrement de quelle scène je parle (dans la saison 1).

    Et pour le jeu des acteurs « chaotique » est bien le bon terme. Parce que je dirais qu’ils ont tous des moments où ils sont convaincants et même assez bons (même si c’est rare pour certains, hello Clary :P) et puis paf! l’instant d’après tu sais pas ce qu’il s’est passé mais rien ne va plus! Genre Alec par moment je me dis que ça va et à d’autres je vois ce que tu veux dire par « un navet dans un champ de radis » XD Mais je crois que c’est aussi parce que k’acteur a une manière de parler un peu bizarre, parfois j’ai l’impression qu’il a constamment le nez à moitié bouché lol

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, t’as raison pour le fanservice. Enfin, y en a qui ont galéré avec ça quand même (Glee qui a d’abord fait sa vie sans, puis qui a fait le fan service en saisons 5 et 6 quand plus personne n’en voulait lol). Pour Malec, en saison 1, Twitter et TVtime étaient atroces, t’avais 150 messages par épisodes sur eux, bien avant qu’il soit question du couple dans la série lol Du coup, j’approuve ton « la moitié voire plus ».
      Perso, moi, je suis juste là pour voir Clary pleurer parce que c’est trop drôle. Je trouve qu’elle sait pleurer si c’est juste quelques larmes, mais effectivement dès qu’il faut réciter du texte ou vivre un vrai gros drame, y a plus personne. Tu surestimes mes souvenirs de la saison 1, mais de toute manière, elle pleure dans tous les épisodes de la deux quasiment, alors…
      Bon, je suis aussi là pour Isa, il faut bien avouer, ehe.
      Je vois que mon image du navet a fait son effet :’) Entièrement d’accord avec ce que tu dis, ils ont quelques instants de fulgurance – et ça va même en s’améliorant en saison 2 – qui font que je me demande à chaque fois pourquoi ce n’est pas continuel. C’est dur de travailler, je crois.
      Sacré commentaire, merci 🙂

      Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.