Lucifer – S03E01-03

Spoilers

Retrouvez ci-dessous la critique détaillée des épisodes 1 à 3 de la troisième saison de Lucifer.

01Épisode 1 – They’re Back Again, Aren’t They? – 17/20
Now go get kidnapped, Esperanza.

J’avais brûlé les étapes en imaginant Lucifer dans le monde créé par sa mère : il est simplement dans le désert et cherche à retourner à Los Angeles. Il tombe pour cela sur un camion blindé, volé par le voleur de la banque du premier épisode de la saison 2. Le gag est sympathique. Il est poursuivi par quelques voitures de flics, qui vont permettre à Lucifer de trouver son chemin du retour : il envoie le criminel en sous-vêtements dans le désert (décidément, c’est une constante), récupère ses vêtements et retourne le camion. Voilà qui expédie bien vite le cliffhanger.

Voilà donc Lucifer de retour chez lui et énervé d’avoir retrouvé ses ailes. Il fait venir Linda au Lux pour qu’elle lui coupe les ailes, mais elle refuse bien évidemment la procédure ; qu’elle n’est même pas certaine de pouvoir faire. Pour changer, nous apprenons que Maze n’est plus dans le coin, là encore une constante des débuts de saison.

Lucifer se pointe au commissariat et est frustré de voir que personne n’a remarqué son absence de deux jours. Il cherche tout de même à savoir qui l’a kidnappé et pourquoi, donc il emmène Chloe dans le désert, et c’est comme ça qu’ils découvrent un nouveau cadavre. C’est reparti pour les enquêtes de la semaine, ce qui devrait me souler mais est une bonne nouvelle car cela signe le retour d’Ella, toujours aussi enjouée d’être là. Cela fait du bien autant de bonne humeur, et ce n’est que le début.

En effet, elle enchaîne les bonnes blagues pendant tout l’épisode, excitée qu’elle est de l’arrivée du nouveau lieutenant, Pierce AKA Tom Welling. Celui-ci vieilli très bien et apporte à son tour une bonne dose d’humour, notamment dans sa rencontre avec Lucifer et le reste de l’équipe.

Concernant les rencontres, la série s’attarde aussi sur celle entre Ella et Amenadiel, tout aussi comique. Les dynamiques sont bien mises en place. Lucifer avoue toute la fin de saison 2 à Amenadiel qui n’avait pas déchiffré son SMS plein de smileys plutôt marrant. Il n’ose toutefois pas lui dire qu’il a récupéré ses ailes car Amenadiel n’a plus aucun pouvoir, malgré la fin de saison 2.

Pour le consoler, Lucifer lui offre un remède, ou plutôt Remède tout court, une masseuse. Comme la scène se passe au Lux, il est inévitable qu’Amenadiel tombe sur les ailes. Il perd sa foi, mais Ella lui rend sans même s’en rendre compte, toute croyante qu’elle est. Forcément. Dans une autre série, elle serait sûrement quelque peu chiante avec sa foi, mais dans celle-ci, elle est clairement une excellente trouvaille.

L’enquête de la semaine mène nos personnages sur la piste d’une société organisant de faux kidnappings, Snatch. C’était intéressant, même si ça n’apporte pas les réponses que Lucifer cherche. Il décide une fois de plus de tout révéler à Chloé, pour mieux la vexer quand il est incapable de lui montrer son visage démoniaque. En effet, non seulement il a récupéré ses ailes, mais il a aussi perdu son visage démoniaque.

Une mission sous couverture est organisée afin que Dan soit enlevé par Snatched, dans une scène qui introduit encore un peu plus le personnage de Pierce comme un flic qui n’en a rien à faire de ses hommes. C’était marrant et ça prolonge la personnalité de Dan, vexé par l’amnésie de Charlotte et les paroles de Pierce. Dans une discussion avec Lucifer, il lui donne l’idée sans s’en rendre compte de se faire kidnapper à sa place. Lucifer n’hésite pas une seconde, ce qui lui permet de torturer ses ravisseurs pour avoir des informations sur son propre enlèvement.

Cela le mène à Sam, un pauvre type totalement apeuré par les ailes de Lucifer qu’il a découvert dans le désert et qui sont déjà de retour sur son dos. Le fil rouge de cette saison se met alors en place lorsque Sam révèle qu’il a été embauché par The Sinnerman (le pécheur, en français). Arrêté par Chloe et Dan, Sam se fait libérer sous caution… pour mieux être tué et devenir l’enquête de la semaine prochaine.

Quant à Amenadiel, il confronte Lucifer et lui révèle que Dieu l’a probablement pardonné, ce dont Lucifer n’a clairement pas envie. Les deux frères se demandent alors qui est le Sinnerman et s’il n’est pas une force maléfique bien puissante.

Je suis pressé d’en savoir plus sur cette intrigue, de même que j’espère un retour rapide de Maze. Ce début de saison 3 fonctionne plutôt bien et je suis content de l’introduction de Tom Welling. J’avais peur qu’il me soule, mais son rôle lui va plutôt bien et il paraît moins chiant que Clark Kent. En plus, je suis sûr qu’il sera lié au mystère de cette saison, alors c’est tout bon pour le moment !

02Épisode 2 – The One With The Baby Carrot – 15/20
Do you think he’s human? Or something else?

Je sais, je sais, j’ai du retard dans la critique, mais comme vous avez dû le suivre, je regarde pas mal de séries en cette rentrée, alors c’est inévitable de ne pas avoir le temps pour tout dès sa sortie. Bref, entamons cette critique par le récit de la première scène, qui voit Lucifer souffrir du retour de ses ailes qui l’empêche carrément d’en finir avec son plan cul du jour, tellement ça l’énerve.

Cela le pousse à consulter Linda, toujours blessée mais ayant repris le travail. C’est un plaisir de retrouver ce genre de scène qui fait beaucoup de bien à la série ; surtout que c’est sa signature. Linda est un personnage essentiel à la série et elle le prouve de nouveau en formant une alliance inattendue avec Amenadiel pour se débarrasser des ailes de Lucifer, qu’il coupe, mais dont il ne se sépare pas pour autant.

Ils les jettent, puis y mettent le feu. Cela pousse Amenadiel à confier ses doutes et interrogations profondes à Linda, qui l’illumine en lui rappelant que c’est Lucifer son test permanent.

Chloe refuse de croire en l’existence du Sinnerman, surtout qu’elle a trouvé un coupable idéal pour l’affaire de la semaine dernière. C’est donc l’occasion de commencer une nouvelle enquête avec encore un cadavre de plus. J’ai bien aimé la scène de présentation du cas qui voit Chloe découvrir que Lucifer sait des choses de Dan qu’elle ignore et Ella avoir toutes les infos utiles, comme toujours.

Le problème ? Ils sont espionnés par le Lieutenant Pierce qui entend Chloe être contente qu’il ne soit pas là pour entendre toutes les conneries que dit Lucifer. Forcément.

L’intrigue de la semaine voit donc le meurtre d’un comique, JD, en ayant accusé un autre, Bobby, de lui avoir volé ses blagues. Comme Ella est fan de Bobby, c’est plutôt drôle, car elle fait tout pour l’innocenter – c’est clairement un innocent si Ella est de son côté, de toute manière.

Le problème, c’est qu’Ella semble beaucoup trop aveuglée par son idole alors qu’il est un arrogant stupide et prétentieux. Mon genre de personne préféré, donc. Ella, Chloe et Lucifer se rendent donc en plateau pour le voir jouer et sans grande surprise, Lucifer n’apprécie pas de ne pas être le centre de l’attention. Il la récupère donc comme il le fait toujours, monte en plateau et se débrouille pour tirer, par accident, sur ce fameux Bobby.

Blessé par balle par un pistolet qu’il avait caché lui-même dans une marionnette, Bobby avoue qu’il volait bien les blagues de JD, à propos de… son micro-pénis. Voilà encore une enquête pleine de rebondissements, c’est le moins qu’on puisse dire. Cela amène Dan à monter sur scène pour raconter des blagues de micro-pénis afin de débusquer le tueur, ce qui fonctionne plus ou moins grâce à un jeter de tomates de Lucifer. Si l’ensemble ne vole pas haut, il y a tout de même quelques bonnes blagues et c’est marrant.

Ce n’était tout de même pas l’enquête du siècle et tout cela mène à Sheila, une assistante que je soupçonnais dès son entrée en scène. Les séries procédurales… ça tourne en boucle côté réalisation et intrigue, il n’y a pas à dire. Le personnage secondaire le moins suspect qui a le droit de parler est toujours le coupable, après tout.

Maze est toujours absente de la série cette semaine, mais elle raccroche au nez de Lucifer qui lui demande de trouver le Sinnerman. Le problème c’est qu’elle le fait quand Pierce surveille encore Lucifer et vient l’avertir à son appartement qu’il ferait mieux de rester à distance du Sinnerman. En effet, il le connaît bien et on avance donc quelque peu sur cette intrigue avec le Lieutenant qui nous apprend 1) que le Sinnerman était à Chicago avant et 2) qu’il a tué un de ses proches. Mouais, je continue de le suspecter ce flic, il est louche. En plus, il s’introduit chez Lucifer par effraction juste pour en parler ? Y a un truc qui cloche.

Finalement, Pierce invite Lucifer à revenir au commissariat en fin d’épisode pour interroger celui qui se fait passer pour le Sinnerman, le tout loin de Chloe – celle-ci a un enfant et Pierce ne veut pas l’impliquer dans cette enquête. Séparer Lucifer et Chloe… Si ce n’est pas la solution d’un méchant, ça…

L’épisode se termine presque comme il a commencé, en séance avec Linda où Lucifer comprend qu’il doit garder ses ailes mais ne pas les utiliser. Lucifer reprend alors son business de faveurs qu’il rend aux futurs artistes, ce qui devrait être exploré par la suite, j’imagine.

Je trouve que le fil rouge est déjà bien perdu au profit d’une banale enquête qui n’est pas ma tasse de thé. Bon, en même temps, c’est un épisode de Lucifer en début de saison. Rien de fou, rien de bien sérialisé, juste un épisode de la semaine plutôt efficace et réussi, avec quelques approfondissements de personnages. J’en attends trop, c’est tout.

03.jpgÉpisode 3 – Mr & Mrs Mazikeen Smith – 19/20
I’m not worried about Maze, I’m worry about Canada.

Alléluia, enfin le retour de Maze dans la série ! Quand j’ai vu ce titre, je n’ai pas pu résister, il fallait que je le vois ce lundi. Maze est de retour dans la série comme si elle n’avait pas été absente pendant deux semaines. La bonne nouvelle, c’est qu’elle est toujours aussi badass. Elle arrête un type au Lux comme si de rien n’était, tout en prenant un verre avec Linda. L’épisode se centre sur elle et c’est excellent, j’ai adoré dès les premières scènes. Il faut dire que j’adore le personnage, ça aide beaucoup.

Maze prend son job très au sérieux et trouve une nouvelle mission : retrouver un criminel dans le grand Nord. Elle se barre ainsi au Canada et c’est hilarant de la voir sous la neige, la série jouant beaucoup avec l’idée d’une Maze sulfureuse qui n’a rien à faire là. Outre l’humour, elle mène l’enquête et c’est excellent à voir. Je veux bien qu’ils lui proposent un spin off, elle a carrément les épaules pour. L’épisode est sacrément chouette et rythmé, j’adore, tout simplement, même si ça signifie qu’on voit finalement peu Lucifer.

Maze retrouve rapidement l’homme qu’elle traque, Rivers, (grâce à une actrice déjà vue dans Shadowhunters et Unreal) mais celui-ci prend un verre avec elle et réussit à lui passer les menottes qu’elle venait de fermer sur son poignet à lui sans même qu’elle ne s’en rende compte. C’est gros, mais venant d’une série comme Lucifer, ça passe tout seul.

Pendant ce temps, Dan part en vacances à Hawaii et a le look qui va avec. Au secours. Il part pour quelques semaines et je vais finir par croire qu’ils n’ont pas l’argent pour gérer tout le casting en même temps.

Chloe s’inquiète pour Maze et l’aide à distance à mener l’enquête. C’est une idée un peu maso quand on connaît Maze, mais ça permet de voir le retour à l’écran de Erica Cerra (éternelle Alie dans The 100 à mes yeux), jouant ici l’avocate folle amoureuse de son client, Rivers donc. Décidément, c’était un lundi plein de guest-star que je connais, après Ghosted qui en avait déjà deux. Bon, malheureusement, on ne la verra pas beaucoup dans cet épisode, mais c’était cool de la revoir.

Chloe appelle Maze pour la prévenir de la participation financière de l’avocate dans la fuite de Rivers, mais elle tombe mal : Maze l’a retrouvé et se fait tirer dessus par une tueuse à gage, interprétée par Cate Cohen. Vous allez me prendre pour un grand cinglé, mais elle aussi, je connais sa tronche sans réussir à retrouver sur IMDb le rôle pour lequel je la connais. Avec à son actif des séries comme Buffy, Firefly, Charmed ou ALIAS, mais aussi Silicon Valley, il est sûr en tout cas que je la connais.

Maze parvient sans souci à se tirer de cette situation délicate et Rivers accuse le lieutenant Herrera des meurtres dont il est lui-même accusé. C’est d’autant plus rigolo que Chloe est justement en train de le rencontrer et de le trouver louche.

Blessé par balle, Rivers se laisse soigner par Maze, guidée au téléphone par Linda qui était en pleine session avec un Lucifer inquiet de voir Chloe s’inquiéter pour Maze. On sent bien que les scénaristes mettent Lucifer partout où ils peuvent dans cette intrigue, mais l’ensemble est assez fluide pour que ça passe sans paraître être de trop grosses facilités scénaristiques. En plus, Maze soignant Rivers, c’était plutôt drôle à voir ; surtout avec la jalousie de Lucifer s’apercevant que Maze développe des sentiments pour lui.

Rivers se réveille avec Miss Alien, la poupée que Trixie a filé à Maze, et c’est chou tout plein. Toutefois, Rivers s’enfuit de nouveau alors que Dan, dans la même chemise immonde que la veille (clairement inadaptée pour le Canada) débarque la voir pour prendre des nouvelles, car Chloe s’inquiétait pour elle. Bon, Dan était donc en vacances pour ça, on va dire. Il n’empêche que nous n’avons vu ni Ella, ni le Lieutenant dans cet épisode, donc je reste sur mes questionnements du budget de la saison.

En parallèle, la situation s’inverse au commissariat avec Chloe qui demande à Lucifer de ne pas s’inquiéter et d’arrêter de jouer la mère trop protective. Les scénaristes gèrent bien la sous-exploitation de ce duo cette semaine, ça reste drôle alors que ça pourrait vite être lourd.

Au Canada, Dan aide Maze et Rivers à se débarrasser des tueurs à gage, puis de la police ; alors que Chloe et Lucifer parviennent à faire arrêter le lieutenant Herrera, qui faisait porter le chapeau d’un double meurtre à ce pauvre Rivers.

Voilà une enquête de la semaine bien plus fun que d’habitude. Rivers s’avère de son côté inquiet pour Maze, car les hommes bossant pour Herrera sont généralement des cibles. Comme elle bosse pour lui, Rivers lui assure que ces méchants de l’ombre savent tout d’elle, ce dont elle doute, peut-être à tort. Rivers lui propose de la suivre, mais Maze a désormais une famille avec Trixie et Chloe, Linda et Lucifer. La conclusion est excellente et le cliffhanger nous révèle en plus des dossiers sur tous les personnages de la série. C’est intrigant, et probablement lié au Sinnerman.

La série a pris des risques avec cet épisode qui change beaucoup du format habituel, mais c’est payant car tout à fait génial à voir. J’aimerais qu’ils prennent plus souvent l’initiative de s’éloigner du format procédural, surtout si c’est pour se concentrer sur Maze. Celle-ci est donc peut-être un personnage sans âme, mais elle a désormais une famille et des amis qui la changent et l’adoucissent. Le changement pour ce personnage est bienvenu et tout à fait attendu après la saison 2 qui prenait déjà cette direction.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.