Superstore S03E01-07 (rediff)

Spoilers

Retrouvez ci-dessous les critiques des épisodes 1 à 7 de la saison 3 de Superstore.

01.jpgÉpisode 1 – Grand Re-Opening – 17/20
Bring back the staff a week before the grand opening on the 28th

Le magasin s’apprête à rouvrir après deux mois de fermeture sans que ses employés ne soient payés. Aujourd’hui, le magasin est en pleine réparation, empêchant Glenn de faire son discours. L’épisode met un peu de temps à démarrer, mais c’est rapidement marrant, heureusement. Le gros de l’épisode se concentre surtout sur la réouverture, un 28, jour de diffusion. Bien joué. Le gros problème de la réouverture, c’est qu’elle est prévue le jour même alors que Glenn la pensait une semaine plus tard à cause d’un mail. J’ai trouvé que le gag fonctionnait à merveille et cela laisse quatre heures pour préparer la réouverture du magasin. Dès lors, il y a de quoi rire car bien sûr, ça y va à toute allure, quitte à casser quelques objets au passage.

Jonah vit désormais dans une caravane car la tornade a dévasté son appartement aussi. Cheyenne suggère qu’il vive avec Garrett, mais il ne l’entend pas de cette oreille. Jonah lance pourtant des appels à l’aide assez clair, mais tout ce qu’il obtient c’est une proposition de Marcus. L’angoisse quoi. Oui, Marcus est réembauché après avoir été viré, parce qu’il y a besoin de gens pour mettre en place le magasin.

Ce retour n’est pas de tout repos pour Jonah : il aimerait quelques mots avec Amy aussi, mais celle-ci n’en a pas spécialement envie. En plus, Dina les envoie chercher des costumes de minions… et je n’avais jamais vu à quel point, c’était flippant un minion.

Une fois que c’est fait et qu’ils enfilent les costumes, Amy recommence enfin à parler à Jonah pour lui avouer qu’elle s’apprête à divorcer. C’est inattendu après la manière dont elle évitait Jonah et ça permet une très bonne blague où les minions demandent à se faire l’amour. C’est super drôle, alors que c’est tout simple.

Pendant ce temps, Sandra continue d’avoir problème avec sa rivale, ce qui est réintroduit subtilement, alors que son copain est dans le coma depuis la tornade. En parlant de tornade, l’absence de Myrtle en fin d’épisode l’an dernier n’était qu’une coïncidence : elle va bien et est en vie. Tant mieux ! Sinon, comme je parlais aussi de copain, Matteo apprend que Jeff va se pointer au magasin pour la réouverture.

Il n’aime pas du tout l’idée car Jeff n’a jamais répondu à son message vocal. Il passe une bonne partie de l’épisode à en parler à Cheyenne, par conséquent quelque peu sous exploitée du côté du comique pour ce retour. Cela ne veut pas dire que cette intrigue manque de comique, entre un Matteo qui drague un artisan et un Jeff qui a désormais des cheveux… Ainsi qu’un copain.

J’ai moins ri avec Dina ne reconnaissant pas Howie Mandel, mais c’est parce que je suis moi-même bien incapable de savoir qui il est. J’imagine que ça ne fonctionnait pas trop mal comme gag. J’ai préféré le discours de Glenn, qu’il ne prépare pas alors qu’il est incapable d’improviser. L’air de rien, toute l’équipe de Cloud9 parvient à mettre en place le magasin dans les temps pour une grande réouverture.

Le magasin a beaucoup changé mais le casting n’a pas bougé d’un pouce. Cela manque de crédibilité, mais je suis trop heureux de retrouver tout le monde pour me plaindre. En fin d’épisode, le nouveau magasin est prêt et Garrett accepte de cohabiter avec Jonah, ce qui devrait apporter beaucoup de gags sympathiques.

Cependant, j’ai déjà eu un énorme fou rire lors des courts plans de transition : le charriot qui fonce dans un trompe-l’œil, c’était tout bonnement magistral.

02Épisode 2 – Brett is Dead – 17/20
You know this, right here, right now, this is my greatest trauma.

Une cérémonie est organisée en hommage à Brett, mort pendant la tornade… Du moins, c’est ce qu’ils pensent : ils n’ont trouvé qu’un pied. C’est hilarant quand c’est censé être triste, surtout avec Sandra chantant du Radiohead.

Comme Jonah ne connaît personne de décédé et n’a jamais vu d’accident non plus, il se demande ce qui est arrivé à Garrett. Bon, il connaît quand même pas mal de gens ayant survécu à une tornade, mais bon, on ne va rien dire. Le problème de Jonah est donc de savoir ce qui est arrivé à Garrett, mais il n’ose pas lui demander directement, même s’il essaye. Il enquête donc auprès de Myrtle, mais celle-ci se retrouve vite à parler toute seule.

Cheyenne et Mateo trouvent un bon moyen de prendre une pause : feindre le deuil de Brett. Ce n’est pas si facile avec Glenn espérant qu’il est encore en vie. Malgré tout, il commence à écrire un texte en son honneur et leur demande des informations, ce qui est beaucoup trop drôle.

Dina se retrouve apeurée par la tempête et crie au loup lors d’un orage. Elle est en plein stress post-traumatique et c’était franchement drôle à voir… même si là encore c’est triste. J’aime beaucoup la manière dont la fin de saison impacte cet épisode.

Amy demande donc à Glenn d’agir pour que Dina voit un psy, mais il sur-réagit à la Glenn. C’est beaucoup trop drôle de voir tout le magasin écouter les conseils post-fusillade avec le mot tornade remplaçant tout ce qui concerne la fusillade, simple mais efficace.

Chacun raconte son pire trauma, les scénaristes nous sortant tout un tas de bonnes blagues et un Garrett s’amusant de la curiosité de Jonah, jusqu’à ce que Dina pète un câble et se barre en demandant à Brett de s’écarter de son passage.

Brett est donc en vie, il s’est réfugié dans sa voiture quand il a vu la tornade. Il n’y a donc pas eu de victime après la fin de saison de l’an dernier qui était pourtant on ne peut plus traumatisante, et c’est tant mieux, j’imagine.

Garrett finit par expliquer à Jonah qu’il ne veut pas être réduit à son handicap et être enfermé dans une case ; Amy se retrouve à écouter toute la vie de Dina. Oh, et bien sûr, le nouveau magasin est aussi victime de quelques fuites, forcément, parce que pourquoi réparer correctement le toit hein ?

L’épisode était vraiment très bon, avec de bonnes blagues et une continuité plus poussée que ce que la série proposait au départ. J’ai beaucoup aimé, même s’il retombe un peu trop vite. J’aurais pu tenir 40 minutes sur le sujet je pense. Les scénaristes mettent aussi de côté pour le moment le rapprochement Jonah/Amy qui devra inévitablement arriver d’ici la fin de saison. Wait & see.

03.jpgÉpisode 3 – Part-Time Hire – 14/20
Oh my god, I am stupid, she’s a teenager.

Emma vient travailler avec sa mère cette semaine, étant employée à mi-temps. Logique ! Après la volonté de virer des gens, Cloud9 embauche. Oui, parce qu’il n’y a pas qu’Emma, mais on s’en fiche pas mal des employés dans ce magasin, à moins que ce ne soit la fille d’Amy. C’était plutôt marrant.

Amy veut faire travailler Emma parce qu’elle en a marre de voir sa fille se rebeller pour rien. Comme il faut bien une intrigue marrante, Jonah lui dit de faire attention à ne passer pour la méchante du divorce. Amy se rend bien compte que c’est le cas quand Emma lui raconte tout ce qu’elle fait avec son père. Il était alors sympa de voir Amy devenir hyper gentille avec sa fille.

Le truc, c’est que l’intrigue en elle-même n’était pas vraiment marrante et surtout beaucoup trop prévisible, avec un Jonah forcé d’aller l’engueuler (comme un beau-père dis donc), mais obligé aussi de baisser d’un ton face à Glenn. C’est finalement ce dernier qui m’a le plus surpris cette semaine en balançant à Amy qu’elle est stupide de s’inquiéter autant des changements d’humeur d’Emma… C’est juste une adolescente.

Vraiment, une intrigue on ne peut plus classique. Certes, c’était bien mené et il y avait quelques gags, mais ça n’a pas pris sur moi.

Pendant ce temps, Kelly, l’autre nouvelle, vient embêter Mateo au moment où il souhaite draguer Scott, un ouvrier des travaux du magasin. Elle est plutôt marrante et pourrait apporter des blagues intéressantes si elle reste. Quant à Mateo, il est espionné dans sa tactique de drague par Cheyenne qui s’inquiète pour lui.

Elle se rend compte que Scott l’utilise : il drague Mateo pour obtenir son pass pour les toilettes des employés. C’est plutôt marrant et clairement Scott a une bien trop petite vessie puisqu’il revient rapidement à la charge pour la même chose. Comme Mateo refuse de lui donner son pass une deuxième fois, Scott décide de… draguer Cheyenne, puis Carol. Cette dernière a d’ailleurs la bonne idée de vouloir se venger de Sandra en tombant amoureuse de leur copain partagé, toujours dans le coma. C’est marrant, surtout qu’elle s’en confie à Kelly, qui préfère finalement redevenir la plante verte qu’elle était avant que Carol ne s’occupe d’elle.

Dina vient de son côté avouer à Garrett qu’elle voit des psys et que c’est pour ça qu’ils ne couchent plus ensemble. Elle est un peu chiante et pas si drôle pour ce début d’intrigue. La rumeur se répand que Dina et lui ont rompu, mais pire, que Dina raconte à tout le monde qu’elle l’a largué. Loin de vouloir laisser passer ça, Garrett passe l’épisode à ruminer avant d’annoncer à l’interphone qu’il a largué Dina et que, de toute manière, elle voit un psy.

Lorsqu’il va s’excuser d’avoir dépassé les bornes, Dina feint de vouloir se remettre avec pour mieux le larguer publiquement. C’était prévisible, mais tout de même drôle. Le truc, c’est que je n’ai pas beaucoup ri cette semaine même si je vois où étaient les moments censés être drôles. Peut-être que je n’étais juste pas dedans.

Justine qui s’effondre au sol reste la meilleure blague de l’épisode, je crois que je suis passé à côté de certaines blagues, mais heureusement la fin me permet de ne pas être trop fâché avec la série car la dernière scène de Kelly, où elle apprend qu’elle ne sera pas payée, est hilarante. C’était un bon épisode, mais il ne m’a pas fait rire autant que je l’espérais et autant que ces deux dernières semaines.

04Épisode 4 – Workplace Bullying – 15/20
Don’t be a Dina, be a Jonah.

Encore un 15/20 cette semaine ! Je crois que mon voyage en Irlande a anesthésié mon sens critique pour ne me faire mettre que cette bonne note à tout le monde, je ne vois pas d’autres explications. J’étais pourtant dans l’aéroport pour le retour quand j’ai vu cet épisode, allez comprendre.

Comme toujours, il y a plusieurs sous-intrigues durant l’épisode, tout étant un bon prétexte pour en pas mettre Jonah et Amy ensemble trop vite. On commence donc par Jonah qui voit un voleur dans le magasin mais ne fait rien pour l’arrêter, contrairement à Dina qui n’a pas besoin de beaucoup de temps pour y arriver.

Plutôt que d’être félicitée par sa hiérarchie, représentée par Jeff, Dina est descendue par celle-ci car elle a pris trop de risques. Mieux valait faire comme Jonah qui a laissé le voleur s’enfuir, par réflexe de politesse. Toute l’intrigue fonctionnait bien et était marrante. Elle est malheureusement devenue un peu lourde par la suite, parce que Dina ne lâchait plus Jonah. Par conséquent, ce dernier s’est plaint de ce harcèlement à Jeff, amenant Dina et Jonah se battre sur le parking du magasin. Mouais.

Cela nous permet de retrouver un Marcus toujours aussi con et faire penser à Dina que Jonah est toujours amoureux d’elle puisqu’il a une érection lorsqu’ils se battent et qu’elle s’écrase sur lui. Je suis curieux de voir si ça sera pris en compte par la suite.

Glenn doit quant à lui trouver le courage de virer l’agent de sécurité incapable de faire son travail. Comme il le fait sans jamais y mettre les bons mots, c’est toujours un échec, ce qui est plutôt une bonne chose car c’est un excellent gag.

Enfin, de son côté, Amy est vexée de découvrir que les autres ne l’invitent pas aux soirées Trivia qu’ils organisent. Elle cherche donc pendant tout l’épisode à se faire des amis, notamment auprès de Sandra, Myrtle et les autres rejetés du magasin. Cela ne vend pas du rêve et elle change finalement d’avis, pour mieux être encore plus vexée quand la nouvelle de la semaine dernière, Kelly, dit à Cheyenne et Mateo qu’elle est pressée de les retrouver pour la soirée trivia.

Amy crise et se fait finalement inviter sans trop de mal par ses deux collègues. La soirée étant à 22h, elle regrette aussitôt. C’était plutôt marrant et j’ai adoré la dernière scène qui voit Sandra être seule pour aller prendre le bus, dans une scène horrifique qui annonce peut-être l’épisode d’Halloween, cependant, je suis déçu des résolutions d’intrigues proposées par cet épisode.

J’ai trouvé que tout était trop simple, en fait, et que la fin était bâclée partout. Bon, heureusement que j’ai ri avant, quoi, car l’écriture de l’épisode n’était pas tout à fait au point.

05Épisode 5 – Sal is Dead – 17/20
I know, I’m so sick of basic people. Not you, your mom.

Puisque c’est Halloween, je me suis dit qu’il était temps que je regarde cet épisode spécial qui commence par la découverte d’un corps dans le magasin. Et oui, tout le monde meurt cette saison, mais cette fois, Sal est vraiment mort. Le truc, c’est qu’on s’en fiche comme on ne le connaît pas et qu’en plus personne ne l’aimait.

Bien sûr, tous les clients le prennent pour une décoration d’Halloween, ce qui ajoute énormément d’humour surtout avec Glenn qui empire tout à chaque fois. À vrai dire, le magasin n’est pas aidé non plus par Dina, de nouveau en policière sexy cette année. Comme l’an dernier, l’épisode d’Halloween s’amuse beaucoup trop des costumes ; cette fois, les clients font partie de l’humour de l’épisode avec un pauvre client déguisé en employé de morgue. Voilà une bien mauvaise idée de costume d’Halloween finalement. J’ai beaucoup ri de cette intrigue très réussie du début à la fin.

De son côté, Amy s’amuse sur le Tinder de Jonah pendant une bonne partie de l’épisode et finit par faire la connerie du siècle en matchant par accident avec Kelly. À vouloir tout arranger, elle empire évidemment les choses, avec des quiproquos très classiques dans ce genre d’intrigues. Finalement, Kelly et Jonah se rapprochent donc grâce à Amy qui, ça se voit à sa tête, regrette déjà cette énième connerie qu’elle vient de faire. C’était bien drôle et réussi.

Comme c’est Halloween, Cheyenne est logiquement coincée au maquillage. Mateo se plaint auprès d’elle de ne pouvoir se rendre au mariage d’un cousin faute de papier d’identité. Cheyenne subtilise donc le passeport de Sal récupéré par Dina pour permettre à Mateo de pouvoir prendre l’avion. Elle est tellement douée que le maquillage réussit à merveille et finit par avoir un effet sur Mateo qui se comporte en pervers, exactement comme Sal.

L’humour dans cette intrigue est facile, surtout avec une Cheyenne déchaînée dans les maquillages. Les blagues entre chaque acte étaient elles aussi plutôt drôles, notamment celles avec le clown, aidant à faire de cet épisode d’Halloween un excellent moment comique.

06Épisode 6- Health Fund – 14/20
You just did it, you solved Health care

Matéo est malade, mais il n’a pas l’argent pour aller chez le médecin. Ah, le système du rêve d’américain, c’est si joyeux. Comme l’indique le titre, cela va lancer l’intrigue de l’épisode.

Glenn stresse pour un grain de beauté qu’il a sur le sexe et qu’il n’a jamais fait checké. Dina n’aide pas beaucoup non plus et il galère à prendre un rendez-vous chez le dermato. Il se tourne vers le pharmacien du magasin pour une opinion et il repart avec une vue sur son pénis. Trop de chance.

Il demande ensuite l’avis de Dina malgré tout. C’était une super idée d’intrigue, bien marrante. Il finit par lui montrer son pénis et ils sont surpris par Garrett, qui finalement ne dira rien. Quant à Glenn, il n’a pas de cancer, mais Dina a désormais une photo de son pénis.

Jonah décide de lancer la sécurité sociale au sein du magasin avec chaque employé donnant de l’argent à l’avance pour payer des frais médicaux. Bien sûr, ça ne plaît pas trop à Amy, à l’origine de l’idée qu’elle avait balancé comme une blague.

Il faut dire qu’ils avaient l’habitude de faire des collectes pour chaque maladie de chaque employé, ce qui ne fonctionnait pas trop. Le problème, c’est que Jonah se rend vite compte que ça ne fonctionne pas non plus. Les débats sont lancés pour savoir qui doit payer plus ou pas et quels frais seront remboursés et ils finissent par avoir un système tellement compliqué que ça ne fonctionne pas – et qu’un employé se blesse.

L’idée est finalement abandonnée, et par Jonah, et par Amy, faute de trouver une manière simple que tout le monde contribue. Les voilà donc reparti sur le système de la collecte, que les scénaristes critiquent tout autant en montrant que Mateo ne l’utilise pas son oreille… Pas de solution proposée donc, ce qui change par rapport aux messages que fait parfois passer la série. La fin de l’épisode voit un nouveau rapprochement entre Jonah et Amy, mais il est interrompu par Kelly, validant définitivement ce triangle amoureux.

L’épisode n’était pas si drôle que ça, mais l’intrigue Glenn m’a beaucoup plu. En tant que français bien habitué au système de sécurité sociale, j’ai eu du mal à trouver marrant le reste ; parce que ça ne l’est pas et parce que les américains ont une manière de penser le sujet tellement différente de la nôtre que ça paraît fou de penser comme eux (mais ils disent la même chose de nous, alors bon).


07.jpg
Épisode 7 – Christmas Eve – 17/20
Get ready to die.

Je sais, j’avais promis de publier mes critiques d’épisodes de Noël hier, mais bon, j’ai finalement privilégié le top 70 pour ne pas m’endormir devant la télévision. Il n’empêche que j’ai des points de Bingo à marquer.

L’ensemble de l’équipe du magasin revient sur son année pourrie en préparant les décorations de Noël et c’est parfaitement hilarant, surtout que ça lance les intrigues de l’épisode pour tout le monde.

Dina semble clairement décidé à ruiner Noël pour tout le monde, entre la crèche qu’elle détruit et l’homme au renne devant le magasin qu’elle agresse à plusieurs reprises. Glenn, lui, veut prouver à tout le monde, et particulièrement Matéo que Noël, c’est magique et beaucoup trop cool.

En parallèle, Jonah et Garrett ne se supportent plus à cause de la cohabitation forcée par la tornade. Ils se retrouvent à s’engueuler au beau milieu du magasin et terminent déguisé en elfe et père Noël. Forcément, cela ne résout pas du tout leur problème et traumatise quelques gamins au passage. L’épisode se termine sur Jonah et Kelly sympathisant autour d’une bouteille de whisky et décidant clairement de coucher ensemble. Joyeux Noël.

Enfin, Amy décide de relâcher la pression et de se préparer une nouvelle année beaucoup plus fun. Comme personne n’y croit, elle se sent forcée d’en faire trop, comme dans toutes les comédies du monde. C’est excellent, car rien n’est plus drôle qu’Amy tentant d’être fun ; cela fonctionne à chaque fois et ça ne manque pas pour cet épisode de Noël où elle se bourre la gueule grâce à Marcus.

Inutile de dire que ça vire mal pour elle puisqu’elle découvre qu’Adam la trompe avec la mère d’une des amies de sa fille. C’est magnifique et ça vire encore plus mal quand elles décident de se rendre chez elle en kart du magasin. J’ai bien ri devant cette intrigue totalement perchée comme la série sait si bien le faire.

La confrontation finale entre Amy et Adam se fait en présence de Dina, Cheyenne et la nouvelle copine d’Adam. C’est à mourir de rire tout simplement et elles repartent en ruinant la déco du jardin.

Qaund elle revient au magasin, Amy aimerait que Jonah soit là pour voir la déco du magasin préparée par Glenn, mais clairement, il est occupé ailleurs. Et le pire, c’est que je trouve le nouveau couple qui vient de se former parfait. Arf.

Oh, et sinon, Sandra apprend que Jerry se réveille enfin de son coma !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.