9-1-1 (S01)

Synopsis : Cette série suit le quotidien des policiers, équipes paramédicales, pompiers et répartiteurs du numéro d’urgence de Los Angeles.

Saison 1 Saison 2 | Saison 3 | Saison 4 | Saison 5

000.jpg

Pour commencer, vous ne rêvez pas, avec un tel synopsis, nous avons bien affaire à une série procédurale pure et dure, celles que j’exècre souvent et critique toujours… pourtant, si vous êtes sur mon blog à lire cet article, c’est que je compte bien la regarder.

Créée par Ryan Murphy, cette série aligne un casting impeccable de tronches déjà toutes connues pour d’autres rôles et une idée d’origine qui me plaît énormément. En soi, rien de bien neuf vous allez me dire… Et je vous répondrai que les répartiteurs sont ce qui m’a le plus attiré pour voir cette série. Eh oui, je n’ai pas oublié le génial quinzième épisode de la saison 3 de Person of Interest (je vous rassure, j’ai cherché le numéro dans mes critiques) qui traitait précisément de ce sujet et devant lequel je m’étais demandé pourquoi une série de ce genre n’existait pas. Le côté adrénaline/course contre la montre devrait être intéressant, surtout si l’on suit uniquement les urgences sans savoir à l’avance que ça donnera (sérieux ou non) et comment ça finira (bien ou mal). Contrairement à des séries type Grey’s Anatomy, je pense qu’on aura un vrai suspense complet et quelque chose qui parvient à se détacher aussi de ce qu’a pu faire par exemple Chicago Fire. On verra, mais j’ai envie d’y croire, et c’est déjà un grand pas pour le sériephile que je suis.

Allez, on est en 2018, il est temps de sortir de ma zone de confort. Alors 9-1-1 parvient-elle à me faire changer d’avis sur ce genre de série ? La réponse après visionnage du pilot est plutôt oui : retrouvez l’avis sans spoiler sur cette page et cliquer sur le titre d’épisode pour le résumé détaillé).

Note moyenne de la saison : 16,5/20

S01E01 – Pilot – 20/20
Alors que je m’attendais à trouver une simple série procédurale comme il s’en fait des tas, les personnages principaux s’avèrent avoir des vies personnelles – certes, des vies clichées, mais des vies qui vont permettre quelque chose de plus sérialisé. En parallèle, la partie procédurale est assurée, avec un excellent rythme et une tension qui va crescendo. Pour un premier épisode, c’est excellent ; il faudra voir s’ils parviennent à garder le rythme tout au long des 13 épisodes de la saison.
S01E02 – Let go – 18/20
Un deuxième épisode qui confirme que la série me plaît (ouf) et possède un rythme de dingue. En effet, contrairement à un procédural classique, nous avons plusieurs affaires qui se succèdent et la vie des personnages qui est impactée par les différents cas. Ce n’est pas forcément très original, ni toujours réaliste, mais ça fait efficacement le travail.
S01E03 – Next of Kin – 19/20
On s’éloigne de plus en plus du procédural qu’on m’avait vendu pour un drama franchement réussi, mais du coup, je ne sais plus bien sur quel pied danser. La série est assez hybride dans son genre, même si elle est aussi classique dans son écriture du drama et du procédural. Du coup, c’est réussi et ça accroche pendant quarante minutes, en réussissant à surprendre par son rythme – qui a d’ailleurs encore changé pour cet épisode au niveau de la structure des intrigues. Quoiqu’il en soit, ça fonctionne à merveille pour le moment.
S01E04 – Worst Day Ever – 14/20
Et ce qui devait arriver arriva : à trop jouer dans la surenchère permanente, j’ai décroché de la série avec cet épisode qui part trop loin et nous propose des situations qui n’ont plus rien de crédibles. C’était le cas avant aussi, mais jamais de manière si visible. Après tout, ce n’est jamais qu’une série, mais quand on raconte une histoire, c’est quand même la base de réussir à maintenir une cohérence et une illusion de réel. Ce n’est pas le cas dans cet épisode, dont la note est heureusement sauvée par de bonnes interprétations et d’excellents effets spéciaux.
S01E05 – Point of Origin – 16/20
La série continue de développer ses personnages et leurs dynamiques, prenant enfin le temps de se concentrer sur ceux qui étaient restés au second plan jusque-là. Elle récupère un peu de sa superbe, malgré quelques situations qui manquent toujours de crédibilité.
S01E06 – Heartbroken – 16/20
En soi, c’était encore un très bon épisode, mais vraiment, ils ont perdu beaucoup en implication de ma part quand ils ont décidé d’aller trop loin et d’en faire trop dès les premiers épisodes. C’est définitivement divertissant, mais la qualité n’est plus aussi bonne qu’au début. Si en six épisodes, j’en suis à ce stade, j’ai peur d’être soulagé que la saison se termine plus que triste.
S01E07 – Full Moon (Creepy AF) – 17/20
Cet épisode porte bien son nom parce qu’il était assez fou et dérangeant à la fois. Si la crédibilité n’y est pas, il est toutefois super intéressant à voir : j’ai beaucoup aimé les différentes intrigues de l’épisode et la manière dont certaines parvenaient à se croiser. Bien sûr, on ne suit pas la vie perso de chacun, comme toujours, mais j’étais surpris de voir qu’après plus d’un mois, je me souvenais encore des noms et détails de vie de chacun. C’est plutôt bon signe !
S01E08 – Karma’s A Bitch – 16/20
Cet épisode enchaîne les cas pour ne plus s’arrêter, mais ça fonctionne plutôt pas mal. Si sa construction est assez prévisible dès le titre, elle n’en reste pas moins intéressante et plus amusante que d’habitude… Et puis surtout, elle permet de se rassurer parce que je ne serai pas le genre de victime de cet épisode a priori. Et c’est plutôt cool comme ça.
S01E09 – Trapped – 16/20
Les cas extrêmes de cet épisode (et de tous les épisodes) permettent de nous faire oublier une écriture assez prévisible dans la mise en place des différentes situations. Cet épisode continue cependant de bosser sur l’évolution de tous ses personnages en mettant en avant ceux que je préfère, donc je peux difficilement émettre un avis négatif dessus. C’est un excellent divertissement, c’est bien fichu et maintenant qu’on sait que nous ne sommes pas là pour quelque chose de réaliste, mais bien pour une série dramatique, ça passe de mieux en mieux.
S01E10 – A Whole New You – 15/20
Après une saison qui a connu pas mal de hauts et quelques bas, cet épisode paraît étrangement bâclé et semble rater quelques étapes nécessaires à la compréhension des personnages. C’est dommage parce que c’est une fin de saison qui donne un goût de trop peu et dont les cliffhangers sortent presque tous de nulle part, étant introduit en hâte par quelques détails de l’épisode. Je m’attendais à un bien meilleur épisode conclusif. Il était bon, mais pas excellent.

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3 | Saison 4 | Saison 5

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.