Manifest – S04E05

Épisode 5 – Squawk – 16/20
S’il y a toujours des raccourcis douteux et des révélations qui ne tiennent pas forcément la route sur le mystère global de la série, je suis plutôt heureux de la tournure des événements dans cet épisode. Je trouve que l’on avance assez vite et bien dans l’intrigue et qu’une première partie de saison semble vraiment se résoudre. Pour autant, il reste des pistes pour le reste de cette mi-saison, alors c’est bien plus agréable à bingewatcher que l’épisode précédent.

Spoilers

Ben étant retenu en otage chez Adrian, tout le reste du casting part à sa recherche.

Stubborness must be a genetic trait.

On ne va pas se mentir, ça fait un peu peur de lire que cet épisode dure 46 minutes quand le précédent m’a paru si long. En même temps, j’ai prévu de vraiment avancer dans cette saison pour le #WESéries donc j’ai l’impression de ne pas avoir le choix, tout simplement. Je tente un second épisode et si c’est trop lourd, je passe à autre chose par contre.

L’épisode reprend deux heures après le cliffhanger de l’épisode précédent : Vance débarque chez les Stone pour les avertir de la quête solo de Ben. Bon, il est surtout là pour en retrouver la trace, en vain. Il peut toutefois compter sur les Stone pour vite se mettre au boulot afin de retrouver Ben. Malheureusement, si toute la famille s’y met, ça ne mène à rien : Ben a bien appris à couvrir ses traces grâce à Vance lui-même. Mais lol. Sinon, on note que Michaela n’est toujours pas habituée aux Appels et ne comprend pas que la guêpe qui tourne autour d’elle n’a rien à faire dans le grenier des Stone.

À la place, elle préfère traquer son frère en allant parler avec Eagan en prison, où il est encore, dans l’espoir de trouver une piste crédible. Pas de bol pour elle, Eagan n’a pas envie de lui parler (et les scénaristes n’ont pas envie de payer l’acteur).

Au petit matin, Jared se rend chez Adrien pour interroger Erika, la passagère qui a acheté beaucoup d’engrais. Elle a une bonne excuse et les murs de pierres de la maison d’Adrian empêchent les cris étouffés de Ben de se faire entendre de l’extérieur. Yep, Ben est prisonnier dans la maison, sans trop de surprise.

Si Adrian garde bonne figure devant Jared, il est inquiet de voir qu’Erika semble avoir son propre plan sans lui en parler. Toutefois, il n’est pas en position de lui faire beaucoup de reproches puisqu’il a lui-même enfermé Ben dans le sous-sol de sa maison. Je pensais franchement qu’Angelina aurait agi seule. Ce n’est donc apparemment pas le cas.

De retour chez lui, Jared explique à Drea que leur piste n’a mené à rien d’autre qu’un pot de miel. J’ai toujours du mal à comprendre comment ces deux-là en couple paraît être une bonne idée aux scénaristes, mais ça semble les amuser de les faire jouer sexuellement avec du miel. Ecoutez, je me désolidarise de cette série à ce stade.

L’avantage, c’est que Drea passe ainsi la journée chez elle et peut décrocher le téléphone quand Michaela l’appelle après avoir ENFIN suivi la piste des abeilles. Elle sait parfaitement où retrouver Ben s’il est question d’abeilles et de miel, hein. Aussitôt, Zeke, Michaela et Jared se rendent de nouveau chez Adrian, l’occasion pour Zeke de comprendre que Jared et Drea couchent ensemble – ce que Michaela savait déjà et dont elle se fout totalement, apparemment.

Pendant ce temps, Ben est donc enfermé dans un sous-sol où il est rejoint par… Eden ! C’est bon, nous avons enfin droit aux retrouvailles entre eux. Malheureusement, ça ne se passe pas comme Ben l’imaginait : Eden est menée à lui par une abeille en très mauvais effets spéciaux, mais elle est retrouvée ensuite par Angelina. Cette dernière est surprise de voir Ben, apparemment, ce qui ne l’empêche pas pour autant de se comporter en maman pour Eden. Devant lui.

Quelle bâtarde, c’est fou. Elle éloigne aussi vite que possible Eden de son père et la ramène à l’étage, pour lui laver le cerveau autant que possible. Que c’est flippant. Angelina est alors surprise par Erika, qui lui explique qu’elle sait qui elle est et qu’elle n’en a rien à faire de la savoir là. C’est malin. Plus malin encore ? Erika a placé des bombes dans chaque pièce de la maison, pour tout faire péter si les flics devaient s’en prendre en eux. Vivre dans une maison avec des bombes dans chaque pièce ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner ? Belle idée.

Au sous-sol, Ben prend le temps de parler avec Donovan, un de ses geôliers. Il s’agit d’un des passagers du 828, et il prend le temps de l’écouter. C’est une bonne chose : il peut lui parler d’Eden et Angelina, qui ne sont pas censées être là. Même si Adrian a affirmé que Ben était fou, Donovan ne peut s’empêcher de confronter Adrian.

Celui-ci n’a finalement pas le choix de reconnaître qu’Angelina est bien chez lui, mais qu’il a pour projet de se débarrasser d’elle parce qu’il est plus important pour lui de garder la confiance des passagers que d’Angelina. Mauvais choix mon coco : Angelina entend tout, s’enferme dans un flashback où sa mère la vire de chez elle parce qu’elle ne veut pas aider une criminelle, puis revient dans le présent où elle partage un Appel avec Eden. Clairement, on comprend assez vite qu’elle espère pouvoir tout faire péter, avec les passagers à l’intérieur.

Elle finit par intervenir directement dans la dispute qui a éclaté dans la maison entre Adrian et Erika d’un côté, les autres passagers de l’autre. Pas de bol pour elle, elle s’expose beaucoup trop : à l’extérieur de la maison, Michaela et Zeke s’aperçoivent qu’elle est là.

Une fois Donovan parti du sous-sol, Ben parvient à détacher ses liens, mais pas à quitter le sous-sol. Il réussit à se blesser en voulant s’échapper, c’est tout. Il laisse ainsi un message sur la vitre, rapidement repéré par Michaela : plutôt que d’écrire un message de base du genre « help » ou « Ben Stone prisonnier », Ben s’amuse à laisser les places dans l’avion des passagers qu’il a croisés. C’est super, ça, dis donc.

Cela ne mène à rien cependant. Il en arrive tout de même à entendre Eden par la ventilation, et à faire ce qu’il faut pour la retrouver. S’il savait qu’en parallèle, Angelina en était à menacer tous les hôtes d’Adrian de les faire sauter en utilisant une des bombes, aha. Il aurait peut-être moins confiance en lui.

Pour éviter qu’Angelina fasse de la merde, Adrian lui parle d’Eden. Ce n’est pas complètement con, mais un autre flashback nous révèle qu’Angelina était à ça de se suicider avec Eden dans les bras peu de temps après avoir appris qu’elle avait tué Grace. Ce n’était pas son plan de base.

Autrement, l’épisode nous ramène Saanvi, super. Elle ne me manquait pas plus que ça. Sa nouvelle piste ? Espérer que la fréquence de la boîte noire soit un accès direct à la conscience divine. Sa piste ne fonctionne pas du tout, par contre : elle passe des IRM qui la mènent à une impasse. Cal et Olive, aussi dans une impasse, débarquent ensuite au laboratoire dans l’espoir de trouver leur père – ou au moins d’aider pour l’enquête.

C’est l’occasion pour Saanvi de voir que la cicatrice de Cal semble s’être encore plus aggravée, tandis qu’Olive raconte tout ce qu’ils ont trouvé dans l’épisode précédent. J’ai bien ri de voir Cal être surpris que tout le monde soit capable de comprendre le latin quand littéralement les deux mots en latin sont transparents en anglais. Il accepte finalement de passer un IRM quand Saanvi capte qu’elle n’a peut-être pas utiliser la machine sur la bonne personne.

Et ça fonctionne : il est à peine dans la machine qu’il reçoit un Appel lui indiquant (apparemment) où est Ben. J’ai du mal à comprendre comment ou pourquoi c’est possible, mais il ne faut pas trop se poser de question avec cette série. Dans le même genre, Olive veut partir avec son frère aussi vite que possible, mais Vance s’interpose car il ne veut pas que les enfants Stone y aillent… et hop, Vance part finalement avec Cal, parce que c’est son Appel, alors qu’Olive reste derrière. Non, cela n’a rien de logique. En tout cas, ça lui permet de se rendre compte, avec Saanvi et en regardant les IRM de son frère, que les Appels ne sont peut-être que des souvenirs de la conscience divine, finalement. Bien sûr, c’est logique.

Cal décide en tout cas de débarquer chez Adrian et de ne pas s’arrêter en chemin, même quand il apprend qu’Angelina menace de tout faire sauter avec une bombe. Angelina a du mal à le croire, mais elle reconnaît finalement son Moïse. Cal lui demande de parler en privé, parce qu’il a tout à fait confiance en elle. Moui, bien sûr.

Cela fonctionne contre toute attente, alors que Michaela et Zeke parviennent à libérer Ben qui a réussi à se faire emprisonné à nouveau – par Erika, cette fois, qui n’hésite pas à tirer sur Donovan d’ailleurs, parce que pourquoi pas. C’est complètement alambiqué cette histoire, tout de même. En tout cas, Michaela s’occupe ensuite de faire sortir tous les passagers pris en otage par Angelina, Cal occupe Angelina et Ben… retrouve enfin Eden.

Bien sûr, Eden appelle sa mère à la rescousse alors ça prend un peu plus de temps que prévu cette affaire. Cal affirme à son père qu’il peut s’enfuir malgré le détonateur dans la main d’Angelina : il se souvient que ça finira bien. Et effectivement, quand Angelina appuie sur le détonateur, il ne se passe rien. Immédiatement, en tout cas. En vrai, Ben parvient à sortir avec Eden, mais la maison explose quand Adrian, Angelina et Cal sont encore à l’intérieur.

Cal sort pourtant assez vite des décombres, comme si de rien n’était, et c’en est presque fini de cet épisode. Il reste encore à se poser une sacrée question : Zeke va de plus en plus mal et tout le monde s’en fout. Il s’occupe de savoir comment vont tous les personnages depuis le début de la saison, mais personne ne se pose de questions sur son état à lui.

Il est pourtant évident qu’il ne va pas bien du tout, au point de mal s’occuper d’un de ses patients en début d’épisode. En fin d’épisode, il se retrouve à absorber à une bonne distance la rage d’Erika qui voulait tuer Michaela. C’est finalement Zeke qui la tue, avec le flingue de Jared. Et il ne fait pas les choses à moitié. Cela commence enfin à inquiéter un peu Michaela, mais elle ignore en grande partie le problème, préférant lui faire un câlin.

Et si l’on pourrait croire que tout est enfin réglé, il est assez évident que ce n’est pas encore le cas. La fin d’épisode nous laisse sur quelques cliffhangers. Adrian encore en vie retrouve Angelina allongée au milieu d’une route et la prend sous son aile. Bordel, mais elle a fait péter toute sa baraque, il n’y a pas eu un mort utile et il lui vient encore en aide ? C’est insupportable à la fin.

Sinon, il est à noter que Cal a le covid pendant tout l’épisode, et Zeke aussi. Seulement, Cal est à un stade si avancé qu’il finit par cracher du sang en fin d’épisode. Pas de bol pour lui, son père et sa jumelle n’en ont rien à foutre, trop heureux qu’ils sont d’avoir enfin remis la main sur Eden.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.