Mon Challenge Séries 2021

Salut les sériephiles,

Cette nuit, j’ai quelque peu promis que l’article du jour évoquerait le Challenge Séries 2021, je pense donc que personne ne sera surpris de voir qu’il va être question ici du programme sur lequel je me suis arrêté la semaine dernière pour passer une bonne année 2021 – ou pas ? La bonne nouvelle, c’est que comme on est le 9 janvier, j’ai déjà de quoi faire un switch. Je m’épuise, parfois.

Voir aussi : Bilan du Challenge Séries 2020

Comme toujours, j’ai prévu de rattraper douze séries, mais en tentant quand même de mettre dans la liste principalement des programmes disponibles de manière légale sur les plateformes que je possède, parce que c’est bien plus logique comme ça : c’est pratique, ça rentabilise et ça pose moins de problème, en tout cas. Douze séries ? Une par mois, donc. Hum.

Janvier

9-1-1 Lone Star (S01)

9-1-1: Lone Star - Série TV 2020 - AlloCiné

Le but est de finir le mois en étant à jour dans la série, qui est un spin-off de 9-1-1 que je regarde déjà. La saison 1 a été diffusée en 2020 et ne fait que dix épisodes, la saison 2 va débarquer en parallèle de la série-mère, et nul doute que les liens vont se créer entre elles à cette occasion. Tant qu’à faire, j’aimerais pouvoir ne pas être spoilé… Le problème ? La saison 2 commence déjà dans dix jours, va falloir que je me dépêche. Pour info, j’ai commencé mon challenge par-là : j’ai déjà vu un épisode de la série… j’ai juste mis de côté la critique pour l’instant, parce que je l’ai vu trop tard mardi dernier pour publier l’article. La critique du premier épisode a donc été mise en ligne avant cet article, malin le lynx !

Voir aussi : 9-1-1 Lone Star – S01E01

Février

https://media.melty.fr/article-4236551-so/media.jpgThe Haunting of Bly Manor (S02 parce que non, ce n’est pas une nouvelle série)

Il n’y aura pas de suite à cette série d’anthologie. Je sais que cette histoire a déçu un certain nombre de fans de la saison 1 que j’avais adorée, et je dois reconnaître que ça me fait peur. Pourquoi ? Parce que déjà la saison 1, ben… Les premiers épisodes n’étaient pas dingues. D’un autre côté, c’est une série qui devrait se regarder à peu près toute seule. Là encore, il y a peu d’épisodes… J’ai un traumatisme du challenge 2020 encore, désolé. En tout cas, cette série est une originale Netflix, donc ce sera facile de la regarder.

Mars

Suits (S08B et S09)

https://linfotoutcourt.com/wp-content/uploads/2020/07/Suits-affiche.jpg

Et si ? Cela commence à être redondant de ne pas finir cette série. Je l’adore, je suis capable d’enchaîner les épisodes dès que je la lance, et je me le suis prouvé encore en 2020 où c’est ce que j’ai fait la soirée où je me suis décidé à regarder un épisode. Autrement dit, je suis sûr que je vais adorer la petite vingtaine d’épisodes qu’il me reste.

Pourquoi je ne la regarde toujours pas ? Précisément parce que j’aime enchaîner les épisodes et que ça suppose d’avoir du temps devant soi. Je n’en aurais pas en mars, mais allez savoir, si j’ai réussi pour les deux premiers mois, je vais peut-être être motivé ? J’espère juste que Netflix va mettre en ligne rapidement les épisodes de la saison 9… et que je vais continuer de réussir à passer à travers les spoilers, surtout, c’est définitivement ça qui est le plus important sur une telle série !

Voir aussi : Suits (S08A)

Avril

Affiches, posters et images de Suits: Jessica Pearson (2019)Pearson (S01)

Je ne me leurre pas : pas sûr de finir la série précédente en mars… mais je peux aussi la voir en avril en prévoyant de regarder Pearson en parallèle. Le spin-off de la série a été diffusé en même temps, après tout.

Par contre, ça m’imposera de changer de plateforme à chaque épisode, puisqu’elle est dispo sur Prime Video, et ça c’est tout de même un peu chiant… C’est malin !

En même temps, j’adore le lecteur Prime Video à peu près autant que Gina Torres, ça devrait donc bien se passer ! J’ai hâte de découvrir la série, même si je sais aussi qu’elle ne sera probablement pas exceptionnelle : le pilot avait été intégré à un épisode de la saison 7 pour constituer un test, et franchement, ce n’était pas glorieux. On s’en fiche : Gina Torres qui déchire, c’est suffisant pour me donner envie d’arriver vite à ce spin-off !

Mai

Saison 4 (Riverdale) | Wiki Riverdale | FandomRiverdale (6 épisodes S03, S04 et S05)

Vous ne pensiez tout de même pas que je l’avais oubliée ? Je pense que cette série est la raison de mon échec au challenge 2020, parce qu’elle constituait un bien trop gros morceau. Non, elle n’est pas un gros morceau parce qu’il y a 150 épisodes dedans, loin de là… Elle l’est juste parce que la qualité ne suit pas. C’est rigolo à regarder, le podcast me force à tenir la distance, et j’ai bien envie d’être à jour pour la saison 5. Ce ne sera sûrement pas pour la reprise… mais pour la fin de saison, peut-être ? Vous aurez de plus compris qu’il y a de grandes chances pour que j’attende la diffusion Netflix sur ce coup-là. En attendant, j’ai hâte de découvrir cette saison 4 maintenant que je vois ce montage dégueu pour la vendre, avec la meilleure des phrases d’accroche.

Voir aussi : Riverdale (S03)

Juin

Poster Club de Cuervos - Saison 4 - Affiche 2 sur 7 - AlloCinéClub de Cuervos (Téléfilm + S04)

Quand je pense que j’étais à jour pour les premières saisons de cette série Netflix ! Elle était même un coup de cœur… et depuis, je ne sais pas ce que je fiche. Mon problème est un peu le même qu’avec Suits : j’adore la série, je sais que je vais enchaîner les épisodes… Il faut donc que je trouve du temps pour la voir. Pire encore, il faut que je trouve du temps quand je suis plein d’énergie, parce que c’est en espagnol, tout de même. Cependant, je dois reconnaître que depuis le temps qu’elle est finie et sachant qu’elle n’a jamais attiré grand-monde, j’envisage aussi de ne pas écrire les critiques sur celle-ci… Ca pourrait aider, tout de même, non ? On verra quand j’y serai, je compte sur le soleil et les journées plus longues pour me motiver !

Voir aussi : Club de Cuervos (S03)

Juillet

The Bold Type / De celles qui osent - Série TV 2017 - AlloCinéThe Bold Type (S01-05)

J’ai un doute sur l’existence de la saison 5 et ce sera un gros morceau de mon année… si je la regarde. Je sais que je l’aime, car j’ai vu les premiers épisodes déjà. Je ne sais pas pourquoi je continue de passer à côté, mois après mois, année après année. Ca n’a aucun sens… Comme pour toutes les séries de ce challenge, finalement. Je manque de temps, je manque de motivation (alors que pourtant, chaque fois que j’en parle, je suis motivé… mais au moment où je pourrais faire play, pas toujours). On verra bien, et sur Prime Video j’espère (je sais qu’il y a eu des retards dans la diffusion de la dernière saison ?) !

Voir aussi : The Bold Type (S01)

Août

Dark Saison 1 - AlloCinéDark (Intégrale)

Ah, enfin une série dont je n’ai vu aucun épisode dans ce challenge ! Retour sur Netflix, encore, avec une série en allemand. Oui, je compte bien la regarder en VO, malgré tout ce que j’ai lu sur la complexité de la série. J’ai compris, d’ailleurs, que c’était une série qu’il faudrait absolument résumer avec des articles, parce qu’on s’y perd tout le temps, le temps étant l’élément clé à en retenir ici… À l’origine, si je prends des notes, c’est aussi pour me forcer à me concentrer sans procrastiner sur mon portable, après tout.

D’ici là, j’ai donc huit mois pour tenter de faire des progrès fulgurants en allemand, ce qui n’est pas gagné, parce que j’ai laissé tomber depuis trois semaines après plus d’un an de Duolingo quotidien. J’ai du vocabulaire en allemand, plus qu’à me frotter à la partie compliquée : la grammaire, les conjugaisons, la compréhension. J’ai des résolutions à tenir…

Septembre 

Undone - Série TV 2019 - AlloCinéUndone (S01-S02)

Disponible sur Prime Video, cette série est un OVNI qui attise ma curiosité depuis des mois. Je sais qu’un jour, je vais craquer et la regarder. Ce ne sera pas forcément en septembre, par contre… mais d’un autre côté, septembre, c’est un bon mois pour une petite série qui doit se bingewatcher bien rapidement.

Franchement, elle me donne super envie, alors que personne n’en a jamais parlé, et je fantasme plein de choses dessus – ce qui fait que je ne la commence pas, par peur que ce ne soit pas le cas ! Il y est aussi question de temps, on est sur un mix entre acteurs et animations, je suis super curieux.

Concrètement, c’est un peu ma série « ça passe ou ça casse » de ce challenge…

Octobre

SUPERGIRL SAISON 5 : – Babatchouka X.G : SeriesSupergirl (S05-S06)

La série sera normalement terminée d’ici là, alors… pourquoi pas ? Je pense que pour celle-ci, il va falloir m’y prendre quelques mois en amont. Un épisode par-ci, un épisode par-là, tout faire pour éviter l’overdose et sur un énorme malentendu, peut-être que je vais la terminer d’ici la fin de l’année ? On ne va pas se mentir, elle aussi, elle a un fort potentiel de switch d’ici là, mais en même temps, c’est frustrant de ne pas savoir la fin après quatre ans à tenir devant, et Chyler Leigh me manque. Puis, si je tiens devant Riverdale, je dois pouvoir résister à Kara aussi… Non ?

Voir aussi : Supergirl (S05)

Novembre

Poster Locke & Key - Saison 1 - Affiche 8 sur 14 - AlloCinéLocke & Key (S01 et… S02 ?)

Je ne sais pas si la saison 2 sera diffusée d’ici là, mais j’imagine que oui, tout de même.

Franchement, la présence de cette série ne devrait surprendre personne… J’adore les comics, j’ai adoré l’audiobook lu par Tatiana Maslany et c’était une des séries dont j’attendais le plus la sortie l’an dernier. La vraie surprise, c’est que je ne sois toujours pas à jour dessus – même si ça s’explique aussi précisément parce que je voulais tenter de réussir le challenge en 2020…

Puis, j’ai vu une bande-annonce et le changement total d’ambiance m’a fait un peu peur aussi. Pourtant, je reste sûr que la série doit être de qualité, et être vite vue. Bref, pas d’excuse !

Voir aussi : L’adaptation de Locke & Key

Décembre

Affiches, posters et images de Dash & Lily (2020) - SensCritiqueDash & Lily (S01 et… S02 ?)

Fort de mon rattrapage des séries de Noël en décembre 2020, j’ai décidé de retenter l’expérience l’an prochain !

Je me suis donc gardé de côté cette série qui se déroule à la période de Noël pour la regarder quand tout espoir sera perdu pour mon challenge, mais que j’y croirai encore. C’est la dernière série de Noël de la plateforme, et aussi la dernière que je connaisse et qui me donne envie.

Comme la saison est assez courte, ça devrait être possible quoiqu’il arrive de me la caser en décembre prochain pour me mettre dans l’ambiance des fêtes, et peut-être même pour fêter la fin de mon challenge !

Quoi ? Le rêve est permis…

Vous l’aurez compris, j’ai privilégié des choix assez rationnels cette année. Pas la peine de me leurrer sur mon rattrapage de NCIS : peut-être que je vais le continuer, hein, mais je n’irai pas au bout, c’est too much. Enfin, j’imagine. Par contre, je vous disais en intro que j’avais déjà un switch, et je ne sais pas du tout quelle série je vais retirer de la liste ci-dessus, mais j’ai commencé ce matin une toute autre série :

Affiches, posters et images de La Légende de Korra (2012)La Légende de Korra (S01-S04)

Ce n’était pas du tout prévu, mais il y a trois jours, je suis tombé dessus par hasard total en recherchant un film à regarder sur JustWatch. Voyant que ce spin-off d’Avatar, qui avait accompagné mon challenge séries 2019, était disponible sur FranceTv, j’ai cliqué par curiosité. Le premier épisode s’est lancé, et le générique de début m’a immédiatement donné envie de m’y mettre. Je me la suis gardé pour ce week-end tout de même, en me disant que je pourrai reprendre mon habitude d’un épisode de temps en temps au petit-déj de jours où je ne vais pas au travail – oui, c’est comme ça que je regarde mes animés, moi.

Malheureusement, il n’y a que la VF sur leur site, mais comme c’est en bonne qualité et pas prise de tête, je pense que je vais la regarder comme ça. Non seulement, je pense, mais en plus je regarde. Ben oui, pourquoi parler quand on peut faire ? J’ai donc déjà vu six épisodes aujourd’hui… Comme je ne fais pas les critiques des animés, mais juste un article par saison, c’est pratique et rapide.

Bref, j’en reparlerai bientôt sur le blog, je pense ! Voilà donc pour les séries qui risquent de constituer mon challenge… mais rien n’est sûr, bien évidemment, j’ai toujours tendance à switcher ou commencer des séries non prévues en cours de route, surtout quand il est question de faire des visionnages avec des amis aussi…  Comme chaque année, je laisse donc plein de séries de côté, mais elles sont des switchs potentiels : Superstore, Covert Affairs, Crazy Ex-Girlfriend, Killing Eve, Teachers, One Day at a Time, Motherland Fort Salem, Mythic Quest, Warrior Nun ou The Flight Attendant, sans oublier par exemple The Queen’s Gambit… La liste est interminable (comme cet article ?) !

Mais pourquoi les séries parlent-elles du coronavirus ?

Salut les sériephiles,

La semaine dernière, je vous parlais de ces séries qui évoquent le Covid19 dans leurs intrigues, mais je passais à côté du vrai sujet que je voulais traiter. C’est un comble, tout de même. Le vrai sujet ? Je n’arrête pas de voir passer des tweets se désolant et se lamentant (non, je ne suis jamais dans l’excès) de ces séries qui parlent encore du Covid alors qu’on en bouffe à toutes les sauces depuis le mois de mars (enfin, cela dit, évitez de le bouffer, vous finiriez par être testé positif).

Voir aussi : Alors, le coronavirus dans les séries, ça donne quoi ?

Je réponds que c’est précisément pour ça que c’est important d’en parler dans les fictions ! Alors évidemment, pas toutes les fictions. Je ne vois pas trop l’intérêt qu’une série comme Supergirl évoque le coronavirus, parce qu’elle n’a pour postulat de base de nous parler de la réalité et du quotidien. Aux dernières nouvelles, aucun super-héros n’existe dans notre monde et, dès lors, Kara et tous ses amis n’ont pas à vivre notre quotidien… et même, ça ferait du bien de pouvoir s’échapper de la morosité du quotidien grâce à des séries de ce genre (mais peut-être pas Supergirl, parce que bonjour la qualité quoi).

Supergirl' 3x07 Review: 'Wake Up' | Fangirlish

En revanche, si je ne suis pas blasé de cette situation, au contraire même, c’est parce que des séries qui évoquent notre quotidien dans l’ADN même de leur synopsis ont pour moi tout intérêt à aborder le sujet de la pandémie mondiale en cours. Déjà, c’est important pour la mise en place d’une catharsis moderne qui a besoin d’exister. La catharsis, c’est à l’origine la purgation des passions par la terreur, la crainte et la pitié que l’on ressent face à un spectacle théâtral. De nos jours, ça passe par la violence des films et séries qui permet de se libérer de certaines contraintes et angoisses pour mieux les vivre dans notre quotidien. Et franchement, quand on parle contrainte et angoisse en 2020, je pense que le premier truc qui vient en tête, c’est le coronavirus.

Au-delà de cette catharsis nécessaire, il ne faut pas oublier que les séries évoquant notre monde quotidien jouent le plus souvent avec nous et avec un procédé d’identification aux personnages. Alors bien sûr, nous ne sommes pas les policiers de New-York vu dans Unité Spéciale et nous ne sommes pas les brillants chirurgiens de Seattle dans Grey’s Anatomy… mais nous sommes leurs victimes et patients, nous sommes dans le même monde, nous sommes des humains comme eux, et ça suffit déjà à s’identifier à eux.

mine:-grey's-anatomy | Tumblr

Par conséquent, les séries seraient tout de même nettement moins passionnantes si elles ne traitaient pas elle aussi le coronavirus : elles se priveraient totalement d’une grosse partie de l’identification, pourtant importante dans leur composition, en nous montrant que les personnages ont la chance de mener une vie dénuée d’un paquet de soucis auxquels nous, on fait face. Et ça le fait d’un coup beaucoup moins Grey’s si on a une vie plus merdique que Meredith Grey !

Pour s’en convaincre, je me tourne vers ceux qui regardent Plus Belle la Vie ou NCIS : dans la première, les personnages parlent parfois de l’épidémie, vite fait, comme si tout était déjà terminé… et ça n’a pas trop de crédibilité quand nous, on en est encore à porter des masques et tenter d’avoir notre mètre de distance. D’ailleurs, vraiment, la série française a raté le coche et s’est planté dans les grandes lignes, alors qu’elle avait une intrigue sur le Sars au tout début du confinement ! Pour une série qui a toujours suivi l’actualité de très près, avec des hommages et tout, c’est super dommage (et la qualité est franchement sur le déclin depuis son retour en juin).

Cote de Pablo returns to television with 'The Dovekeepers' | The StarPour la seconde, les scénaristes font le choix du flashback pour ne pas se prendre la tête. Pas d’épidémie à l’écran, donc, mais des contraintes énormes sur le tournage, avec des distanciations physiques à tenir et des figurants moins nombreux. Conséquence ? La crédibilité de l’intrigue se voit amoindrie parce que ça ne fait plus tout à fait vrai.

Et tout le sujet de l’article réside là-dedans, finalement : ces séries visent à nous donner l’impression du vrai, et comment faire vrai en 2020 sans le Coronavirus ? C’est bien trop complexe… Autant l’aborder, donc, et nous permettre de purger nos angoisses en voyant nos personnages préférés se prendre de plein fouet l’épidémie.  Oui, dans certaines séries, c’est difficile à vivre parfois, oui, il y a eu des scènes anxiogènes depuis la rentrée, oui, ce n’est pas toujours agréable… mais c’est donc que ça fonctionne et que ces séries font bien leur boulot.

Certaines permettent aussi de prendre un peu de recul sur certaines situations, comme This is us. Je cite celle-ci parce qu’il est important aussi de souligner qu’il n’y a pas que les séries médicales ou policières qui sont légitimes sur le sujet. J’ai également de très bons échos de la saison 6 de Superstore par exemple (au point que ça me donne envie de la reprendre, c’est dire à quel point il est important de parler de l’épidémie). En plus, elle fait bien son travail si elle arrive à nous faire rire d’absurdités liées au Covid – et on a tous besoin de rire ! 

Voir aussi : Quel protocole sanitaire pour les plateaux de tournage de séries ?

Les séries ont toujours été et sont encore le reflet de la société américaine – et d’ailleurs c’est amusant, en quelque sorte, de voir les différences du protocole par rapport à la France – et aux dernières nouvelles, la société américaine se prend de plein fouet la pandémie. Par contre, je comprends que ça puisse déplaire… Surtout que je reconnais qu’avoir une saison 3 de The Outpost qui traite (par accident, en plus !) d’une épidémie, ça m’a blasé.

Ca déplait aussi parce que par moment, ça paraît trop détaché de notre quotidien : nous sommes des blasés de la pandémie, déjà, et certaines scènes écrites il y a plusieurs mois n’ont plus l’effet escompté, particulièrement quand il s’agit de célébrer comme il se doit les soignants par exemple. On sait désormais toute l’hypocrisie qui peut se cacher derrière des applaudissements à 20h quand dès le déconfinement venu, tout le monde s’est baladé sans masque, par exemple.

Bref, quoiqu’annonce Macron ce soir, s’il vous plaît, continuez de faire attention à vous et aux autres, avec un masque, des gestes barrières et une bonne distance entre vous !