Life in Pieces – S03E13-14

Épisode 13 – Therapy Cheating Shoes Movie – 17/20
Cela faisait un moment que je n’avais pas regardé d’épisodes de comédie et je ne regrette pas d’avoir repris par celle-ci, car ces épisodes trouvent toujours la réplique (et ces acteurs la mimique) pour me faire éclater de rire ; même sur des situations toutes bêtes. Un vrai plaisir de voir cet épisode qui avait quelques bons quiproquos et faisait évoluer la dynamique familiale.

> Saison 3


Spoilers

13.jpg

Life is not about the honks.

Pas d’humeur à poursuivre mon visionnage de The Punisher et trop peureux pour déjà reprendre Arrow, je me suis finalement décidé à visionner mes deux épisodes de retard de Life in Pieces. Après tout, c’est souvent ce que je fais le dimanche soir quand je suis claqué : je rattrape les comédies pour poser mon cerveau sur le côté.

Story One : Joan Vents – Clementine a pris Joan pour psy et c’est une drôle d’idée ; mais ça permet à Tyler d’avouer à sa grand-mère qu’il est encore amoureux d’elle. Sur conseil insistant de son grand-père, Tyler se rend alors dans la salle de bain où il entend Clementine confier qu’elle fantasme toujours sur lui. C’est excellent à plusieurs niveaux, entre Clementine totalement honnête avec la grand-mère de son ex ou le retour des fameuses toilettes offertes par Tim.

Cela permet à Tyler de jouer sur les attentes de Clementine, qui accuse aussitôt Joan d’avoir trahi la confidentialité patient/thérapeute. Comme elle le fait dans son bureau, Tyler écoute de nouveau ce qu’il se passe et est surpris par Sam, qui décidément ferait mieux de ne plus jamais aller aux toilettes de sa vie.

Quand Joan apprend comment Tyler a tout écouté de sa thérapie, elle est loin de s’énerver. Non, à la place, elle s’arrange pour que Tyler confesse son amour dans son bureau, alors que Clementine est dans la salle de bain. Et AH les voilà qui reprenne leur couple comme si de rien n’était ! Je suis tellement heureux de les retrouver comme ça !

Story Two : Too Cool for Traffic School – Tim se retrouve avec une nouvelle amende pour avoir conduit alors qu’il mangeait. Cela le pousse à devoir passer des tests de bons conducteurs, qu’il refile à Sam. Cela inspire à Sofia de se débarrasser de ses devoirs auprès d’une amie, parce que c’est Sophia, et Heather est terrifiée de voir ses filles apprendre à tricher sans conséquence.

Elle en parle à Colleen et Jen, qui voulait plutôt parler de sa grand-mère, mais bon. Colleen a bien sûr de belles histoires sur son passé, et ça fait relativiser tout le monde, à commencer par Heather qui comprend qu’il suffit de faire peur à Sam pour qu’elle arrête de tricher pour son père.

Bien sûr, les choses sont plus compliquées que ça et Sam se rend auprès des autorités pour s’excuser, ce qui nous fait une jolie situation d’arroseur arrosé.

Et forcément, après tout ça, Tim perd son permis. C’était joliment monté.

Story Three : Greg’s Ride – Greg a obtenu des baskets absolument immondes et en est super fier : il compte bien les mettre pour un entretien d’embauche dans une compagnie de chaussures. Jen sait bien que c’est parce qu’il compense de ne pas avoir été cool au lycée, mais ça fait culpabiliser Matt parce que c’est partiellement sa faute vu qu’il refusait de le prendre dans sa voiture. Pour se faire pardonner, Matt l’emmène à un entretien important. Sans surprise, et franchement ce segment est plus faible que les autres, ils tombent en panne alors qu’ils parlaient du nombre de leurs conquêtes, finissent à pied (après avoir trouvé de quoi protéger les chaussures de Greg) et Matt finit par avouer à son frère qu’il est cool. Avant de ruiner son entretien en le poussant accidentellement dans une fontaine. Mouais.

Story Four : Let’s Get Out of the Movies – Tyler est toujours torse nu pour une soirée cinéma en famille qui, sur une bonne idée d’Heather devient une nouvelle soirée hebdomadaire, en plus du brunch hebdomadaire. C’en est trop pour Jen qui parvient à convaincre Colleen et Tim de ne pas se pointer à la nouvelle soirée films, parce qu’il y en a marre de ses innombrables réunions de famille. Je trouve que ça passe plutôt bien dans la dynamique générale de la série et que ça a un effet de réel certain, car je n’ai pas une famille comme ça et je ne sais pas si je pourrai le supporter.

Bien sûr, Colleen est la première à craquer de ne pas se rendre sur place, suivi par Tim, et Jen fait ce qu’elle peut pour les forcer à rester en place.

Par conséquent, Jen est dépitée de voir qu’ils se retrouvent finalement à faire exactement la même chose chez Colleen que chez les Short. Finalement, Colleen s’enfuit par la fenêtre, Tim profite de Jen tournant la tête pour rejoindre les Short et, forcément, Jen finit par les rejoindre aussi.

Et plutôt que de regarder un DVD pour me valider un point du Bingo, les voilà tous devant une VHS qui rembobine à imaginer d’organiser une soirée jeux de société en plus du brunch et de la soirée films. Bonne chance Jen ! C’était une bonne intrigue, ça m’a bien plu.



Épisode 14 – Parents Ancestry Coupon Chaperone – 18/20
Comme souvent, cet épisode possède des actes extrêmement drôles et… d’autres beaucoup plus classiques. Cela forme donc un épisode qui a la capacité de me faire rouler par terre pendant cinq minutes et qui enchaîne sur une histoire tellement classique que les blagues ne parviennent pas à me faire rire. C’est toujours étonnant de voir les différences de qualité au sein d’un même épisode, mais c’est le format qui veut ça, et dans l’ensemble, ça fonctionne toujours assez pour garder de bons souvenirs et passer un bon moment.

> Saison 3


 

14.jpg

It just that it was such a great love story and I’m proud of my incest.

 Story One : Jen’s Parents – Les parents de Jen débarquent à l’improviste. Forcément. Il était temps que ça finisse par arriver depuis le temps qu’on sait qu’elle a une famille si… particulière. J’aime beaucoup l’idée et encore plus l’idée de Jen  de les emmener dans des endroits où ils ne peuvent pas se parler.

Son plan de base échoue pourtant rapidement quand son père à la cheville en compote – littéralement – et qu’ils sont coincés chez eux, avec aussi l’herpès du grand-père qui fait que Greg refuse que Lark l’approche. Le nouveau plan est alors d’alterner : Greg et Jen se relaient auprès des parents de Jen qui ne s’arrêtent pas de parler de tout un tas de sujet.

Il y avait un bon humour avec Jen se tournant une fois de plus vers l’alcool pour les supporter pendant toute une semaine. Et alors que c’est l’heure du départ, les parents de Jen refusent de partir pour jouer les thérapeutes avec eux : il est anormal qu’ils ne puissent pas se supporter au point de ne pas être dans la même pièce tous les deux. C’était une bonne fin de segment, même si ça laisse un peu sur sa faim quand Jen finit par éclater et donner la vérité à ses parents, qui la comprennent mal, évidemment.

Story Two : When Junious Met Wandy – Joan raconte la vie de sa grand-mère à Sophia et est déprimée de voir que ses enfants ne connaissent pas du tout l’histoire familiale. Forcément, Sophia a la bonne idée de faire des tests ADN pour connaître tout l’arbre généalogique. On sent directement vers quoi ça se dirige avec des révélations désagréables, mais le fait que la grand-mère de Joan soit mariée avec son oncle bien plus vieux qu’elle, je ne l’avais pas vu venir comme ça.

La plus belle histoire d’amour de Joan est soudainement bien plus glauque, et bien plus drôle, que prévu. Joan entre en dépression, mais les scénaristes trouvent encore le moyen de rebondir sur un dernier gag, et c’est très efficace.

Story Three : Coupon War – La troisième histoire de cet épisode voit l’anniversaire de Colleen et mon plus gros fou rire de ces deux épisodes. Il lui donne comme toujours des coupons pour ne pas se prendre la tête, et parce qu’elle les adore. Décidée à prendre sa revanche, elle l’emmène à un sympathique karaoké en coréen et il n’en fallait pas plus pour me faire rire, désolé.

Elle se venge donc en utilisant les pires coupons pour Matt, avec les petits déjeuners au lit qui deviennent de moins en moins fournis et tout un tas de tâches sexys qui le sont beaucoup moins quand elles deviennent… de vraies tâches ménagères.

La guerre des coupons prend un nouveau tournant quand Colleen offre l’un des coupons à Joan pour que Matt fasse la vaisselle du brunch familial ; et forcément ça vire au débat familial sur les pires cadeaux qu’ils se font tous. Rien de tel qu’une scène où ils sont tous autour de la table pour bien rire. Enfin, ça ne fait pas rire Matt, mais tant pis pour lui.

Story Four : Promcom – Heather et Tim sont les chaperons du bal de promo de Sam, et c’est l’enfer pour leur fille, surtout quand Heather retombe sur Wayne, qui était clairement son crush de lycée. Avec qui elle a couché une fois. Et c’est tout.

Bien évidemment, il se souvient d’elle et elle retombe aussitôt dans son adolescence. Elle a un énorme crush qui revient, surtout qu’il fait toujours partie d’un groupe de rock. Les parents sabotent totalement le bal de promo de Sam et Ryan, son copain du moment apparemment. Tim confie sa jalousie à Ryan, Heather passe la soirée avec sa fille à se plaindre de la jalousie de Tim.

Finalement, tout finit bien, avec Sam et Ryan dansant ensemble, de même qu’Heather et Tim se réconciliant sur un baiser qui dégoûte tous les adolescents. Classique et moins drôle que les histoires précédentes. C’est dommage, il aurait fallu commencer par celle-ci pour avoir un meilleur rythme d’épisode.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.