Once Upon a Time – S07E16

Épisode 16 – Breadcrumbs – 15/20
La série continue de remonter la pente cette semaine avec une intrigue à Seattle qui oscille entre le niais et le très intéressant. Bref, l’équilibre habituel de la série qui s’en sort toutefois bien avec une intrigue qui tient vraiment la route. J’aimerais en dire autant des flashbacks qui ne sont là que pour combler une grosse partie de l’épisode et me rappeler pourquoi j’ai tant détesté la série pendant trop longtemps. En plus, les deux histoires n’étaient pas trop connectées, et c’est vraiment dommage !

> Saison 7


Spoilers

16.jpg

I don’t want a great story, I just want to live a great life.

Oui, oui, je rattrape Once Upon a Time avant le TGIT, mais c’est que je n’ai qu’un épisode VS trois, vous comprendrez donc que c’est plus malin de faire dans ce sens quand il est plus de minuit. Pourtant cet épisode m’a demandé un peu de concentration puisqu’il commence par une chasse aux dragons qui n’a jamais été introduite auparavant dans la série. Bon, admettons, elle n’est en fait qu’un prétexte à une énième remise en cause métaphysique d’Henry qui se trouve inutile (ah… ben oui, en fait).

Qu’importe, on découvre qu’il voulait juste offrir une bague à Ella et, pour cela, qu’il voulait battre un dragon et récupérer une bague de son butin pour la filer à Ella. Qu’il est romantique ! Il voulait voler à un dragon une bague qu’il avait lui-même volé dans un village. Évidemment, ouais.

Bref, Hook lui propose de se lancer dans une quête pour la bague parfaite, et c’est facile pour lui qui a toujours 150 histoires à régler dans son passé à rallonge – comme tous les personnages de cette série. C’était tellement inintéressant que je n‘ai même pas envie de chroniquer tout ça. Hook lui propose une quête à bord de son bateau où sa place est occupée par Blackbeard. Rapidement prisonniers, ils permettent à Blackbeard de trouver un trésor parmi lequel une bague… Sauf que c’est juste une arnaque menée par Hook pour qu’Henry arrête d’être chiant avec sa vie et ses faux problèmes.

J’ai bien ri de ce twist que, pour une fois, je n’avais pas vu venir du tout et qui est suivi d’une vraie tempête, histoire de donner à Henry ce qu’il cherchait. Au moins, il réalise qu’il est complétement con de vouloir une vraie aventure, puis comprends que si le typhon les suit, c’est parce qu’il est magique et veut récupérer la fameuse bague du trésor. C’était plutôt sympa comme conclusion, avec Henry qui comprend qu’il veut juste vivre auprès de Cendrillon. Il était temps.

Il lui propose donc de construire une maison devant un lac tout bête et la demande en mariage sans même se mettre sur un genou. Pff et ma capture pour l’épisode, hein ?

Henry se rend au bar pour voir Roni, mais il tombe sur Margot (c’est-à-dire Robin) qui joue les barmaids pour cet épisode et rencontre ainsi notre auteur de podcast. Henry, lui, tombe sur Nick en pleine dépression d’avoir « raté une cliente » la veille. Ben voui, Anastasia et Ivy se sont barrées, il n’a plus de sorcière à tuer.

Henry reçoit alors une offre d’emploi vis-à-vis de son podcast, offre qui l’obligerait à déménager à New-York. Il en parle immédiatement à Jacinda qui ne sait pas trop comment prendre la nouvelle. Ces deux idiots se disent au revoir en se tenant la main quand il est clair qu’ils envisagent pourtant de s’embrasser, mais bon.

De leur côté, Roger et Weaver mènent l’enquête et ce dernier découvre que le tueur a une obsession pour… « Once Upon a Time », le livre d’Henry. Cela tombe bien et ça lui permet de rendre une visite à Henry pour avoir son avis. Eh oui, Weaver révèle qu’il a lu le livre et est fan d’Henry, mais aussi que le tueur voue une telle obsession qu’il se prend probablement pour un personnage du livre.

Il ne faut pas longtemps pour qu’Henry comprenne qu’il se prend pour le frère jumeau de Gretel et qu’il donne toutes les informations nécessaires pour le retrouver. Comme il y parvient assez vite, il réussit à récupérer sa voiture à temps pour se rendre à New-York, hésitant tout de même car il appellerait bien Jacinda à la place.

Il aurait mieux fait parce que paf, son pneu crève. Tout se passe plutôt mal donc et ce n’est que le début. En effet, Nick passe par là comme par hasard et lui propose de le dépasser à l’aéroport. Forcément, Henry change d’avis et décide d’aller plutôt chez Jacinda. Oui, mais dans l’entretemps, il comprend qu’il est dans la voiture du tueur qu’il vient d’aider à faire repérer. Et à qui il vient aussi de raconter toute sa journée. Qu’il est idiot cet Henry décidément.

Sans trop de surprise, il se fait donc enlever par Nick/Hansel pour le cliffhanger de l’épisode. Je ne peux pas être trop méchant avec la note de cet épisode, parce que c’est une deuxième surprise : je ne voyais pas bien quelle histoire ils allaient pouvoir trouver à Nick pour expliquer qu’il soit si méchant ; et je trouve que ça passe plutôt bien cette intrigue autour d’Hansel. Un point pour la série qui, en plus, termine pour une fois sur un vrai cliffhanger intéressant.

Bon, sinon, Roger a pris sous son aile Tilly et lui a demandé de prendre un job pour enfin arrêter de tout bouffer dans le frigo. Il la ramène auprès de Sabine toute heureuse d’avoir une mini apprentie incapable de cuisiner parce que c’est logique : tout business débutant et galérant rêve de ça ! À défaut de pouvoir en faire grand-chose, elle envoie Tilly vendre des beignets dans la rue à des figurants que l’on a déjà vu dans une scène précédente, mais bon admettons, faut bien faire des économies.

Jacinda en profite pour passer voir sa meilleure amie et lui dire qu’elle hésite à appeler Henry, ce qui sera son grand dilemme un peu soporifique de l’épisode. Par chance pour elle, Lucy finira par lui dire qu’elle serait bête de ne pas le faire : oui, Lucy pousse finalement Jacinda dans les bras d’Henry, parce qu’elle a bon espoir de casser le sort maintenant qu’elle fait équipe avec Zelena (surtout) et Regina, mais j’y reviens dans quelques paragraphes ; surtout que le coup de téléphone n’aboutit pas puisqu’Henry est trop occupé à être sur le point d’être tué par Nick/Hansel (ou pas).

En attendant, Tilly a la bonne idée de proposer des beignets gratuits dans la rue parce que là aussi, c’est le rêve de tout business débutant que de produire à perte. Cela lui permet de retrouver Margot qui s’assoit comme par hasard sur un banc juste devant le foodtruck (qui cartonne) sans même voir Tilly qui distribue ses beignets.

Bon, je suis moqueur, mais j’ai beaucoup aimé la scène où ces deux-là se rencontrent une nouvelle fois et apprennent à se connaître autour d’un beignet en forme de cœur humain cuisiné par Tilly. C’était une écriture toute bête, c’est sûr, mais ça passait bien et c’était une romance à la Once Upon a Time. Un peu de niaiserie peut parfois faire du bien j’imagine. En plus, ça donnait une intrigue à Tilly et ça permettait à Margot de se réconcilier avec sa mère.

Ah oui, parce qu’en parallèle, Zelena s’occupe de jouer les baby-sitters avec Lucy : elles préparent une potion pour rompre le sort, en attendant que Regina se pointe avec le bon ingrédient. En attendant, elle sympathise sur le poids du secret qu’elles portent, Lucy avec sa mère, Zelena avec sa fille. C’est à ce moment-là que Robin/Margot reproche à sa mère d’être insupportable à ne pas lui raconter sa vie et à faire tant de secrets. Ah les crises d’ado gérées par des acteurs trop vieux pour être crédibles comme adolescents… c’est toujours aussi gênant, un peu comme l’absence de Rory/Regina qui aurait pu sauver un peu l’épisode.

Bon, Margot décide donc de se réconcilier avec sa mère grâce aux bons conseils de Tilly et tout est bien qui finit bien. Ou pas : Zelena découvre qu’elle a reçu des chocolats qui viennent tout droit d’Hansel et elle comprend aussitôt qu’elle est sur la liste du tueur en séries. Bizarrement, ça ne lui fait pas particulièrement plaisir quand Margot était sûr que les chocolats raviraient sa mère.

> Saison 7

 

7 commentaires sur « Once Upon a Time – S07E16 »

  1. Je pense que Regina était absente parce que Lana Parrilla réalise un épisode à venir (préparation et tout). Enfin bon, ça reste inacceptable, c’est toujours mieux lorsqu’elle est là 🙂

    J’ai aussi bien aimé le cliffhanger, mais j’ai une question qui me taraude… Weaver dit que « le tueur en série s’identifie à Hansel », Hansel personnage du livre et, à y penser, il n’y a aucune raison que Nick ne soit pas coincé dans la malédiction comme tous les autres. Donc, est-ce qu’on est dans une situation où Nick est fou et persuadé d’être Hansel, sans savoir qu’il est réellement Hansel ?

    Et dans tout ça, elle intervient où la seconde personnalité, Jack ? Hansel traumatisé devient persuadé qu’il est Jack, qui, une fois maudit, devient Nick, sauf que chez Nick se réveille le traumatisme, et donc Nick devient persuadé qu’il est Hansel ?

    Ou alors Hansel n’est pas maudit, ni persuadé d’être Jack, mais juste un psychopathe, et il travaille avec d’autres méchants (bien que je peine à comprendre qui) ? Mais du coup je ne comprends pas l’intérêt de la malédiction en premier lieu, vu qu’un tueur en série dans le monde réel c’est plutôt mal vu, alors que dans la Forêt enchantée, on a tendance à féliciter les gens qui tuent les méchantes sorcières.

    OU ALORS c’est parce qu’Hansel est fou qu’il n’est pas touché par le sort, comme l’était Hatter, et donc tout ça n’est qu’un heureux hasard pour lui ? Quid de Jack ici aussi du coup, c’était quoi son plan au départ ?

    Tellement de tiroirs dans cette question au final, mais je suis curieuse d’entendre ta théorie.
    Sinon, j’imagine qu’on sera fixés samedi… N’empêche que tout ça me tracasse plus que ça ne devrait !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour l’info, je ne savais pas qu’elle réaliserait un épisode. Tout s’explique !

      Je dirais qu’Hansel change de nom quand il réussit à échapper à la sorcière et se fait désormais appeler Jack, et que c’est Jack qui est maudit et se retrouve dans le corps de Nick ? Après, je ne vois pas trop pourquoi Jack serait un pote d’Henry s’il a un tel désir de revanche… Peut-être que dans la forêt enchantée, il a fait en sorte d’oublier sa soeur d’une manière ou d’une autre, avec un sort ou quelque chose ? Genre de la magie pour calmer son désir de revanche qui lui permet de ne pas être fou.

      Bref, comme toi, je me pose quelques questions, mais cette série m’ayant déçu plus d’une fois dans sa chronologie et ses explications, j’ai arrêté de trop théoriser pour regarder et me laisser porter ehe On verra samedi, oui !

      Aimé par 1 personne

  2. Tu es sûr que Zelena sait que les chocolats sont empoisonnés ? Son air un peu inquiet laisse penser que oui mais je ne sais plus si elle est au courant ou pas. Sinon j’ai aimé l’épisode et Tilly et Margot étaient bien choupinettes toutes les deux.

    J’aime

    1. Je n’avais pas souvenir qu’elle était au courant, mais comme Regina l’est et qu’on a droit à ce zoom final, je pense que c’est safe de se dire qu’elle est au courant !
      C’est marrant comment je n’aime pas Tilly et n’ai rien à carrer de Margot, mais comment les deux ensemble fonctionnent bien. Après pour Margot, les lunettes lui sont un atout considérable, ça change un visage 😱

      J’aime

      1. Je préfère effectivement largement Margot à Robin qui semble avoir pris l’arrogance de sa mère et pas du tout la gentillesse de son père, donc comme tu dis les lunettes font tout ! Et moi j’aime Tilly ❤

        Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.