Unreal – S03E08

Épisode 8 – Recurrent – 18/20
L’univers d’Unreal semble continuer de s’agrandir d’épisode en épisode, mais celui-ci parvient en parallèle à revenir au cœur de ce qu’est la série ; avec des manipulations pour arriver à ses fins qui partent dans tous les sens. C’est tordu, c’est vicieux, c’est exactement le cœur de la problématique, et par conséquent, c’est excellent à regarder pour comprendre le fonctionnement complétement perché de ces programmes. C’est loin de faire rêver, mais cette troisième saison surfe toujours aussi bien sur le principe de base : si la télé-réalité fonctionne grâce aux pulsions voyeuristes des téléspectateurs, il suffit de jouer sur les mêmes principes avec les coulisses de la télé-réalité pour nous faire revenir chaque semaine.

> Saison 3

 


Spoilers

08.jpg

Keep it simple. Nuclear explosion.

Rachel tente en vain de contacter sa mère qui, bizarrement, ne veut a priori pas entendre parler d’elle. Jusque-là, c’est assez logique, mais elle lui laisse quand même un message pour la ravager : son père a repris les médicaments. Simon l’observe à la caméra et revient immédiatement vers Rachel pour la soutenir comme il peut dans cette nouvelle épreuve, lui rappelant aussi qu’elle ne peut pas contrôler les gens qui ne sont pas elle. Bien vu.

Quinn se réveille chez Fiona et retrouve un bel étalon nu dans son lit. Sa nuit a été fun, peut-être qu’elle sera plus cool au travail aujourd’hui. Ou pas : Fiona essaye de la convaincre de rester chez elle et ça fonctionne rapidement. Rachel obtient donc la direction d’Everlasting pour la journée où Serena doit passer de quatre à trois prétendants, en parlant du passé avec eux. Cela ne lui plaît que moyennement car elle préférerait parler du futur, mais bon.

C’est finalement assez drôle car ça se fait avec des photos du passé tirées des réseaux sociaux. Il y a tout ce qu’il faut pour créer de la tension, surtout quand la production ramène le passé de Serena et Georges, un ex qu’elle avait tout fait pour oublier. Son ex ? Un mec qui l’a ghosté du jour au lendemain, disparaissant. Et Everlasting se contente de photos de lui ? Hmm… On sait directement vers quoi se dirige l’épisode avec cette scène.

Comme Rachel prend aussi la journée pour aller parler à sa mère, elle confie le rencard Auguste/Serena à Madison. Cette dernière prend rapidement du galon au cours de l’épisode et c’est hilarant. En effet, dès le départ, Madison surprend Chet en train de tenter de craquer le mot de passe de Quinn et réussit ainsi à s’obtenir un jour de congé… et surtout à s’assurer qu’elle peut garder son poste. Comme toujours, elle est prête à faire tout ce qu’il faut pour s’assurer qu’elle n’est pas virée malgré le départ de Zach.

Quinn passe une bonne journée de repos avec massage, jusqu’à ce que Chet débarque et tente de la convaincre de revenir travailler : il a besoin d’elle sur le plateau pour qu’elle fasse une nouvelle crasse qu’il puisse divulguer à Gary pour la faire tomber. Comme il voit bien que c’est mission impossible, il se sert de Madison pour y parvenir. Il lui demande de créer un drama capable de faire revenir Quinn sur le plateau… tout en étant celui qui emmène Quinn à Los Angeles en jet privé.

Quinn l’y emmène sur le chantier de sa future maison, une maison que Chet avait dessiné pour eux deux et qu’elle a redessiné pour qu’elle ne soit plus qu’une villa géante conçue pour une personne. Eh ben, elle a clairement du fric. L’air de rien, Chet recommence aussi à se rapprocher de Quinn, dont il est toujours amoureux… mais c’est trop tard, il a lancé Madison, et elle a trouvé la carte ultime à jouer pour bouleverser toute la saison.

En effet, lorsque Madison entend parler de Georges pendant le rencard Serena/Alexi, elle réagit exactement comme moi : pourquoi se contenter de photos quand on peut foutre la merde dans le programme de manière hyper simple ?

Alexi a lui aussi une ex pour remuer le couteau dans la plaie, et ça touche autant Serena que Jay. C’est à cause de cette ex qu’Alexi s’est mis à se droguer à l’origine, et c’est à son départ qu’il est tombé autant dedans.

Jasper, lui, a un tas d’ex en ligne, mais aucune qui ne vaut la peine d’en parler selon lui, car il n’a jamais été dans une relation aussi intense que celle qu’il a avec Serena.

De son côté, Rachel se confronte à sa mère pour lui demander des excuses de l’avoir privée de son père. Sa mère est toujours aussi destructrice et lui met toute la culpabilité de sa relation sexuelle avec son patient, alors qu’elle était mineure et clairement abusée. Pour une fois, Rachel fait semblant de ne pas se laisser atteindre et rompt définitivement le lien avec sa mère… pour mieux se rendre compte que c’est ça la liberté. C’est assez joli de la voir dans cette intrigue émancipatrice, mais ça se fait si vite que je reste prudent (et un peu sceptique).

Très rapidement, l’épisode en arrive à la cérémonie où Serena doit choisir un de ses précédents pour un rencard plus long – même si on n’a pas vu le passé d’Owen, comme on le connaît déjà en long, en large et en travers. C’est évidemment le moment que choisit Madison pour envoyer Georges parler à Serena… et ça part en vrille, comme prévu.

Georges balance devant tout le monde qu’à aucun moment ils n’étaient fiancés et surtout qu’il ne l’a jamais envisagé. Yep, Serena obtient la rupture qu’elle voulait, des années après et face caméra. Violent. Madison est toute fière d’elle alors que Serena paraît complétement cinglée.

Georges révèle ainsi qu’il a porté plainte contre elle et fait en sorte qu’elle ne puisse plus l’approcher, mais aussi qu’il est désormais fiancé et qu’à l’époque, il ne couchait pas qu’avec Serena. Le vrai problème dans l’affaire, c’est que Serena révèle qu’elle était parfaitement au courant de ses fiançailles : elle sait même avec qui il est désormais.

Si Madison est toute fière de cette rupture en live, tous les autres producteurs, qui rentrent à ce moment-là seulement, lui reprochent d’avoir détruit Serena devant les prétendants. En même temps, ça paraît être tout à fait dans la veine d’Everlasting de faire ce genre de choses, même s’il est vrai que les bachelor(ette)s ont toujours une certaine immunité habituellement.

Sans surprise, Serena enchaîne en faisant sa valise, mais Rachel puis Quinn débarquent pour la rassurer et la convaincre qu’ils vont changer la conversation et la faire apparaître beaucoup moins folle qu’elle ne pense l’avoir été. Et les productrices sont tellement fortes, intelligentes et manipulatrices qu’elles savent exactement comment faire.

Pendant que Quinn rappelle à Madison que détruire l’image de la bachelorette est exactement l’inverse de leur travail – même si pour moi, ça en fait partie vu l’émission ; Madison a fait du bon travail et tout le travail qu’il reste à faire pour rétablir Serena est de la bonne télévision -, Rachel se met en tête de détruire Jasper. Oui, il faut bien faire tomber quelqu’un d’autre pour que Serena paraisse au-dessus des autres.

C’est rapide à faire : Jasper a fait plein de rencard avec des amies et a réussi à détruire pas mal de ses relations. En fait, Rachel fait à Jasper exactement ce qu’elle avait à Britney dans le pilot de la série, et c’est toujours aussi excellent à voir. Il ne suffit que de quelques questions pour manipuler et détruire l’image de Jasper, qui résiste tant bien que mal aux larmes.

De son côté, Jay souhaite une romance complète avec Alexi et organise ainsi un rencard parfait à l’arrière d’un camion, version Everlasting. Oui, sauf qu’Alexi n’est pas homosexuel et ne veut pas d’une romance : pour lui, leur relation n’est qu’une transaction pour avoir de la drogue. Bim, dans ta face Jay. En même temps, il était un peu évident qu’aussi charmeur que soit Alexi, il n’avait pas trop l’envie de faire sa vie avec Jay. Le producteur se venge immédiatement et révèle à Serena qu’Alexi a repris la drogue.

Pour bien comprendre toute la cérémonie d’élimination, il reste à souligner qu’August revient parler à Serena pour la rassurer et surtout pour s’assurer de garder sa place dans l’émission, mais de toute manière la décision de la bachelorette est expéditive : elle vire Alexi, pour le plus grand plaisir de Jay qui propose de le placer en centre pour qu’il soit clean de toute consommation de drogue avant Passport to dance. Eh oui, Jay aussi peut être machiavélique quand il s’y met.

Alexi a beau péter un câble, Quinn n’y voit rien à redire et se rend ensuite dans son bureau où elle révèle à Chet qu’il sait parfaitement que c’est à lui qu’on doit le désastre Madison. Si elle n’avait pas bien compris pourquoi, Chet lui révèle toute la vérité – et aussi qu’il est de nouveau sous son charme et ne veut pas la faire tomber. Ensemble, ils prennent la décision de détruire Gary ; et finalement, tout cet épisode ne parle que de ça : les meilleurs moyens de détruire ses ennemis.

Serena vient remercier August des mots gentils qu’il a eu à son égard… et le ramène dans sa chambre pour coucher avec. Décidément, August a du succès… et ce n’est pas le seul. En effet, Rachel confie à Simon qu’elle se sent enfin libérée de l’emprise de sa mère. Elle le remercie car c’est à lui qu’elle le doit… et elle l’embrasse. Tu parles d’une libération si c’est pour en arriver là. Elle laisse totalement tomber ses principes de chasteté et se rend ensuite dans la chambre d’Alexi pour coucher avec. Et tant pis si des caméras la filment, et tant pis si Jay les voit coucher ensemble.

C’est quand même toujours aussi tordu et je suis pressé de voir le double épisode de la semaine prochaine, car il semblerait qu’il y ait encore beaucoup à faire pour conclure proprement la saison.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.