Colony – S03E09

Épisode 9 – The Big Empty – 19/20
J’espérais un épisode prenant, mais je n’en attendais pas tant. Ces quarante minutes sont passées, malgré l’heure tardive de visionnage, en un clin d’œil, vraiment. Quelques révélations pleuvent dans cet épisode qui prend aussi le temps d’aborder de plein fouet certaines émotions et certaines conséquences des épisodes passés. Ah oui, le Grand Vide, évidemment, j’aurais pu m’en douter avec ce titre !

Saison 3


Spoilers

09.jpg

The world isn’t gonna miss this man.

La vie est intense, mais promis, je n’oublie pas que mon blog est là aussi pour les critiques d’épisodes ; il est donc temps que je publie celle de l’épisode d’hier pour Colony ! La vérité est que je n’ai vu que l’épisode que tardivement cette nuit (enfin, il était très tôt par conséquent) et que j’ai quelques gros soucis d’ordinateur en ce moment… mais il était hors de question de reporter trop longtemps ce visionnage, surtout que j’avais l’espoir d’un bon épisode !

L’intro continue de s’intéresser au créateur de l’algorithme, Kynes, et a un côté même un peu répétitif avec le même assistant et cette même incompréhension générale de ce qui est en train de se passer. Finalement, la scène se passait durant l’épisode de la semaine dernière et permet d’enchaîner sur un test laboratoire nous montrant que l’étrange feuille récupérée par Amy et Broussard résiste aussi aux tirs des drones. C’est ensuite long à voir jusqu’à l’accident que l’on connaissait déjà et n’apportait rien de nouveau.

Le lendemain, Snyder se rend auprès de Kynes pour lui dire qu’il veut rester quelques jours de plus… et ça ne plaît pas du tout à notre scientifique qui voit cette observation d’un mauvais œil, sentant qu’il perd son autorité. Il fait donc en sorte que Glenn, l’assistant, fasse suivre Snyder partout, pour sa sécurité. Cela énerve bien vite notre Snyder qui se débarrasse d’eux qu’il peut, c’est-à-dire en arrivant à l’hôtel… et ce n’est pas la meilleure de ses idées.

De son côté, Bram échange son tour de garde avec un collègue pour bosser en plein centre-ville, alors que Broussard fait une partie de poker qui permet de fragiliser un autre type dont il vole l’uniforme de maintenance.

Chez les Bowman/Dalton, Grace se plaint à sa mère que sa porte ne ferme pas complétement (mais purée mais insupportable gamine !) et Will décide de se lever de bonne heure et d’être sympa avec Katie… avant de s’infiltrer dans un hôtel avec Amy prétendant être en couple avec. On a raté quelques étapes dans la préparation de ce plan, mais admettons. Je note aussi qu’Amy n’est pas rassurée de bosser avec Will quoiqu’elle en dise.

Très vite, le plan se referme sur Snyder qui se fait piéger de manière totalement stupide par une Amy prétendant être en simple peignoir pour l’attirer. Cela fonctionne et en deux temps trois mouvements, Snyder se retrouve bâillonné, attaché et sans téléphone. La plus grosse surprise de cet enlèvement vient du fait que notre trio de résistants (parce que Broussard vient « déboucher les toilettes ») bosse avec Bram (!) que j’imaginais plutôt se retrouver (malgré lui) contre eux. C’est excellent, je me suis fait avoir par Bram.

Et comme je l’espérais, cet épisode est devenu génial en un rien de temps : Bram informe le trio qu’ils ne peuvent fuir comme prévu et ils se retrouvent à interroger Snyder dans la cave de l’hôtel. L’interrogatoire est forcément violent et plein de coups. Will ne pose même pas les questions, c’est Broussard qui s’en charge et ça suffit à révéler la masse d’informations et d’explications.

L’algorithme de Kynes permettait donc de classer la population en groupes avant l’arrivée des Hôtes, et parmi ces groupes, on trouvait des Outliers (littéralement, « cas particuliers » ou « donnée aberrante », ça en dit long) qui sont des hommes et des femmes ayant obtenu des privilèges particuliers avec l’algorithme. C’est ainsi que certains se retrouvent à ne pas être attaqué par les drones (coucou Will !) et que d’autres sont envoyés dans l’espace après cryogénisation, pour rendre les Hôtes heureux. Cela dit, à Seattle, c’est sur l’île que ça se passe.

Les Outliers sont majoritairement d’anciens militaires et ont pour but de devenir des armes biologiques pour les extra-terrestres. Une chose est sûre, les Hôtes sont en train de créer une armée – et Snyder dit n’avoir aucune info sur la feuille de papier pare-balle de Broussard et Amy, qui comprennent donc qu’elle ne vient pas d’IGA (le groupe contrôlant les colonies).

Pendant ce temps, Bram surveille le hall de l’hôtel et se fait accoster par les gardes de Snyder. Cela permet aux résistants de comprendre qu’ils commencent à manquer de temps. Broussard et Amy arrêtent l’interrogatoire et abandonnent, comme prévu, Snyder à… Will, qui a bien l’intention de le tuer. Évidemment, Amy hésite, mais Broussard ne lui laisse pas trop le choix.

Amy et Broussard parviennent à s’échapper avant l’arrivée de la sécurité, mais Will est toujours dans la cave avec Snyder et Bram à l’entrée de l’hôtel. Cela ne sent pas bon pour les Bowman franchement, et ça explique pourquoi Will a souhaité une bonne journée à Katie. Humph.

En tout cas, c’est intéressant : Will fait tout ce qu’il peut pour obtenir des aveux de Snyder, mais ce serpent se tortille encore et encore pour s’en tirer ; basant ses demi-mensonges sur des détails techniques du genre « je n’ai pas appelé les renforts ». C’est horriblement vrai : il a manipulé les événements, mais il n’est pas directement responsable de la mort de Charlie et s’en sort comme ça. Will veut le blâmer, sans pour autant qu’il ne parvienne à le tuer : Snyder lui rappelle qu’il a fait en sorte que les autorités ne chassent pas les survivants…

La torture continue malgré tout et c’est atroce, parce que j’ai fini par bien aimer Snyder moi, et Will le torture puis le noie dans des toilettes… mérite-t-il mieux ? Il y a un an, j’aurais dit que non, mais après cette saison, le personnage est bien différent quand même.

Malgré tout, Will ne peut pas tuer Snyder. Pensez-vous que j’étais soulagé ? Bien sûr que non, il restait Bram, et je sentais bien que ça partait en vrille sévère. Et donc, Bram se ramène pépère à la cave de l’hôtel où il constate que son père est trop lâche pour mener à bout le plan, voulant une confession de Snyder qui ne peut arriver. Certes.

Loin de se démonter, Bram révèle enfin à son père qu’il est responsable de l’attaque terroriste de la saison 2 et qu’il a déjà tué un homme, et il se dit prêt à tuer Snyder aussi, parce que ce n’est qu’une merde (après tout, il n’était pas plus que ça à l’entrepôt quand il a tué les potes de Bram) et qu’il (Bram) n’aurait jamais dû lui faire confiance sur ce début de saison. Oh. Et donc voilà, Snyder a réussi à convaincre Will, mais le boulot à faire pour convaincre Bram sera plus long et difficile, et il le laisse parler à son père, ce qui n’est pas la meilleure des idées.

Tout cela révèle surtout la culpabilité ressentie de Bram vis-à-vis de la mort de Charlie – et son désir de vengeance. Will laisse donc Snyder s’enfuir sans problème et celui-ci ment à ses gardes, assurant qu’il était avec une femme et qu’il fait bien ce qu’il veut de son temps libre. Oui, mais il craque malgré tout ensuite ; et il a vu le regard de Bram, ce genre de regard de haine qu’on ne peut oublier.

De retour à leur QG, Amy et Broussard poursuivent leur dispute, révélant une Amy jalouse de la relation Broussard/Will. Non seulement Snyder leur était plus utile vivant, mais en plus Broussard n’aurait jamais toléré qu’Amy fasse de la merde comme ça. Ce n’est pas faux, et si en plus elle savait qu’il l’a laissé s’échapper sans s’assurer qu’il ne parle pas, mon dieu.

Oui, « mon dieu », c’est comme ça que ça s’est passé dans ma tête quand on a enchaîné sur la scène suivante voyant Katie coucher Grace. Je me doutais bien qu’on était en fin d’épisode, et ça n’annonçait rien de bon. Après une scène de l’inutile Grace en boucle sur la petite-amie supposée de son frère, Katie se rend en effet compte que quelqu’un s’est introduit chez eux. C’est ce genre de moments où j’ai eu envie de faire pause, parce que je n’assumais pas la scène à venir – trop de possibilités, aucune au potentiel heureux.

Katie s’arme d’un vase, descend l’escalier et inspecte la maison pour… Tomber sur Will, dépité. Soupir de soulagement, parce que je le sentais vraiment mal ce cliffhanger. Finalement, c’est juste une scène hype touchante de Will pleurant enfin la mort de son fils, face à une Katie qui comprend bien ce qu’il en est. Un silence, c’est bien plus puissant que tant de mots…

Saison 3

4 commentaires sur « Colony – S03E09 »

  1. Mais tellement.

    Superbe épisode (comme les suivant), cette série est vraiment une EXCELLENTE surprise. La série a su monter crescendo en qualité, de saison en saison !

    Et cette S3 est une des meilleurs, que ca soit du point de vu des prestation (notamment Josh Holloway ahhh SAWYER, absolument impeccable, ou Peter Jacobson, et les autres), et surtout au niveau des intrigue qui commence a se dévoiler, et de la réalisation qui a sont lot de belle surprise (dans l’action ou le drame).

    Bref unes série des plus sous estimer, qui mérite BIEN plus de faire parler d’elle.

    Il faut absolument une Saison 4 (mais pas gagner) !

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    J’ai regardé 5/6 épisodes de la première saison, le casting me plaisait j’appréciais les acteurs et les actrices
    Mais une déception, l’histoire, est plate, rien d’attachant, le parallèle avec les nazis, est trop stéréotypé.
    J’ai lâché l’affaire, je suis étonné que l’on puise trouvé de l’intérêt à cette série.
    D’autres séries, bien meilleurs n’ont eu qu’une saison.

    Enfin bonne nouvelle, fin de la série, pas de saison 4

    J’aime

    1. Très honnêtement, je suis d’accord – j’ai eu énormément de mal sur la première saison et je ne restais que pour son casting que j’adore. L’épisode 7 (de mémoire) remontait le niveau. Une fois la saison 1 terminée, je me suis dit que je réessayais pour un ou deux épisodes la 2e saison ; et c’est là qu’elle a commencé à devenir vraiment bien – au point d’être excellente par moments. Donc, non, mauvaise nouvelle que la série soit annulée (et probablement sans donner toutes les réponses) ; car ses débuts difficiles menaient à une très bonne série, que je ne peux que conseiller (surtout après avoir tenu 5/6 épisodes) 😉

      J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.