Unreal (S04)

Synopsis : Pour cette dernière saison, Unreal propose le twist ultime en nous présentant une saison All-Star d’Everlasting. Voyons voir ce que ça donnera !

Saison 2Saison 3Saison 4

12

Pour commencer, je tiens à réaffirmer qu’Unreal reste une de mes séries préférées et que je suis triste de la voir s’en aller, déjà. Toutefois, toutes les bonnes choses ont une fin et il est vrai qu’elle n’a pas su se renouveler avec le temps. Sa première saison disait tout ce qu’il y avait à dire et même si j’aime les suivantes, il faut reconnaître que parfois trop c’est trop.

Malgré tout, les dynamiques entre les participants et la production, la manipulation permanente et les excellentes répliques de tout ce petit monde font que je suis resté accro d’un bout à l’autre et que je suis prêt à aimer cette saison malgré son pitch complétement brûlé du cerveau et sa bande-annonce bien foutue nous faisant croire que Rachel serait la bachelorette. Il faut bien le dire, Rachel en bachelorette, c’est complétement con comme idée, mais sur un malentendu, peut-être que ça donnera quelque chose de bien.

Bien sûr, je suis en retard dans le visionnage de cette saison, mais bon, on remercie tous bien fort Hulu qui a décidé de sortir huit épisodes d’un coup sans prévenir personne avant. Genre je n’ai que ça à faire, oh, ils n’ont pas vu la liste de tout ce que j’ai en retard ou quoi ?

Note moyenne de l’épisode : 17/20

S04E01 – All In – 16/20
Les répliques et l’humour de la série sont toujours là… mais quelque chose a changé cette saison. Peut-être que c’est trop perché, peut-être que c’est trop critique, peut-être qu’ils veulent nous ouvrir les yeux, mais quelque chose passe mal dans ce premier épisode. Cela dit, il est rempli de tellement de twists que je comprends pourquoi la saison ne fait que huit épisodes !
S04E02 – Double Down – 17/20
Même si cette saison est étrange à plusieurs égards, je ne peux me résoudre à baisser les notes quand je vois le nombre de twists de chaque épisode. En plus, la série est loin d’être l’ombre d’elle-même, au contraire, elle propose de très bons moments et de la manipulation en veux-tu en voilà. Bref, je suis perplexe : j’aime beaucoup, mais en même temps, je sais aussi que si j’arrivais en cours de route et découvrais cette saison sans avoir vu les précédentes, je critiquerais énormément plus de choses. Arf.
S04E03 – Wild Card – 16/20
Le vrai problème de cette saison est peut-être d’aller trop vite en besogne parce qu’elle n’a que huit épisodes, ou alors c’est le binge watching qui affaiblit sa puissance de frappe. En tout cas, elle est moins réussie alors même que les épisodes sont construits de manière toujours aussi efficace. Cet épisode a aussi du mal à trouver son rythme, oscillant entre les intrigues en coulisses, les intrigues entre candidats et les différentes émissions… c’est peut-être ça le souci.
S04E04 – Cold Call – 17/20
Pour une mi-saison, c’est de la mi-saison. Cet épisode tient ses promesses et va trop loin, toujours plus loin, peut-être plus loin que ce que la série avait osé faire jusque-là. Cela lui permet de rester excellente, même quand elle fait des choix douteux et que l’ensemble a perdu en crédibilité. Je sais, je sais, j’ai vraiment un double discours sur cette saison, mais plus que jamais, je suis paumé en la regardant : j’adore, je ne peux pas m’arrêter… et en même temps, je trouve plein de défauts et de choses qui ne vont pas. C’est un sentiment… irréel ?
S04E05 – No Limit – 20/20
Le guilty pleasure devient simplement guilty à ce stade, puisqu’on nous demande d’accrocher à des personnages qui sont devenus des monstres plus qu’autre chose. Oui, la série n’a plus de limite dans cet épisode, et c’était déjà le cas dans l’épisode d’avant. C’est à en avoir les tripes retournées, c’est horrible de suivre l’évolution de certains personnages et cette fois, il devient évident que les scénaristes n’ont plus tellement envie de se diriger vers un happy end. Wow.
S04E06 – Tilt – 16/20
Manipuler des candidats, c’est une chose. Créer la vérité pour faire de l’audience, c’en est une autre. Oui, mais quand tout va trop loin, ça va trop loin, et Everlasting ne dira pas le contraire. Cet épisode part dans tous les sens, mais jamais dans le bon – jamais dans celui que je veux voir en tout cas. Une fois la limite franchie, il faut savoir faire demi-tour et ce n’est pas encore le cas.
S04E07 – Bluff – 17/20
Le soleil brille toujours aussi peu sur Everlasting et cette série va finir par me rendre dépressif à force de mettre autant en avant des personnages si dépressifs. Cela dit, c’est un peu ce qu’on veut voir, c’est ce qu’on nous vend depuis le début de la série, et on est toujours là. Rien ne me force à rester, mais bon, à un épisode de la fin, autant rester, pas vrai ?
S04E08 – Sudden Death – 18/20
Ce n’est pas sur sa meilleure note que s’achèvera la série, car je ne suis pas tout à fait sûr que les scénaristes voulaient en faire une fin de série. Cela reste un excellent épisodes, avec les rebondissements et les conclusions que j’en attendais ; et aussi de très bonnes répliques. J’ai quand même l’espoir de tellement de spin-offs possibles avec cette série ! Je suis très triste de la voir arriver à sa fin.

Saison 2Saison 3Saison 4

4 commentaires sur « Unreal (S04) »

  1. Quand j’ai regardé la première saison, j’avais été très agréablement surprise, je ne m’attendais pas à accrocher autant alors que je ne regarde que très rarement des télé-réalités de ce genre à la télévision. Mais le travail des producteurs avec cette manipulation constante autour des participants m’a tout de suite emballée surtout que l’on suit Rachel la meilleure dans son domaine. J’ai bien aimé la deuxième saison mais j’avais peur que ça fasse trop au bout d’un moment, que l’histoire tourne en rond. Je n’ai donc pour le moment pas regardé la troisième saison mais je compte prochainement le faire surtout que j’ai appris la fin de cette série avec la saison 4. Je reviendrai lire ce que tu penses des épisodes quand je serais à jour ^^

    Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.