The Purge & The Purge : Anarchy

Salut les sériephiles,

Image result for the purge anarchy

À l’occasion de la première diffusion de la série The Purge ce soir aux USA et dès demain sur nos écrans, je me suis décidé à enfin rattraper mon incroyable retard dans les quatre films ce week-end. Cela m’a pris moins de temps qu’il n’y paraît grâce à un petit speedwatch, mais dans l’ensemble, j’en ressors surtout avec une impression positive. Comme pour les Marvel et les films X-Men, je me suis dit que ça valait bien un article.

Image result for the purge

The Purge (2013)

L’entrée dans l’univers est plutôt réussie. Si je devais y mettre une note, je pense que ça irait taper dans le 16y/20. La mythologie de base est vraiment intéressante : le concept est loin d’être bête, il est à peu près justifié par cette histoire de prisons surpeuplées et il sonne même assez réaliste – on a tous entendu parler de prisons débordant ces dernières années. Dans l’ensemble, le concept tient et ça permet le lancement d’un film d’horreur.

C’est peut-être là que ça blesse le plus : je n’ai pas trop eu de frissons devant ce film. Bon, c’est un film, j’ai toujours plus de mal à m’attacher aux personnages quand c’est comme ça… mais quand même, on est juste sur un huis-clos très sombre pas parfait du tout. Certains personnages sont insupportables de conneries (et comme toujours, il faut viser du côté des gamins pour les trouver), certaines sous-intrigues n’ont pas trop de sens (pourquoi le petit-ami veut tuer son beau-père ? Il pense vraiment garder le cœur de sa belle après ça ?), mais la conclusion est franchement réussie.

Finalement, c’est surtout un bon moment plus qu’un film d’horreur. Il n’y a pas grand-monde qui meurt du côté des héros, beaucoup de questions restent ouvertes et je trouve que le concept est loin d’être exploité : on ne suit qu’une famille et, à la rigueur, leurs voisins ; l’impact de la Purge n’est expliqué que très brièvement pendant le générique de fin et, dans l’ensemble, on reste sur sa faim. Je ne me suis pas senti purgé, en fait, c’est un comble ! Et puis surtout, les questions morales que soulèvent le concept sont totalement évacuées : on a une famille de gentils, des ados très méchants (cela dit, l’acteur est excellent !) et des voisins plein de vices ; mais jamais personne ne questionne vraiment ce qu’il se passe, à part le gamin insupportable, sauf qu’il est insupportable justement, donc non.

Voir aussi : The Purge en série

Image result for the purge anarchy

The Purge : Anarchy (2014)

On va partir sur un 14/20 assez paradoxal. Au début du film – que j’ai trouvé incroyablement long à mettre en place !! – je me suis dit que ça partait bien. En fait, ils semblaient partir de mes critiques post premier film et vouloir toutes les régler : ça manquait de personnages ? En voilà à foison ! Ca manquait de sens dans les intrigues ? Voilà plein d’histoires de petites vengeances persos. Ca manquait d’horreur et de surprise ? C’est parti pour les fusillades dans tous les sens.

Oui, mais justement, ça part un peu trop dans tous les sens. Je ne sais pas, c’est peut-être aussi parce que je repassais en même temps (donc que mon attention n’était pas à son maximum, je reconnais), mais j’ai trouvé que ce film s’éparpillait et ne parvenait pas à m’attacher à ses personnages.

Une fois de plus, il n’y a pas grand-monde qui meurt (mais au moins, c’est bien géré) et on sent que le film a voulu gratter sa mythologie pour proposer quelque chose de plus complexe. Malheureusement, on reste en surface et, finalement, on n’explore pas grand-chose : ni les persos, ni la mythologie.

À ce stade, je commençais même à être déjà déçu de la franchise, dont je m’étais fait tout un film (et pas quatre, heureusement). Autant le premier correspondait bien à l’idée que je m’en faisais, autant ce deuxième film n’a pas réussi à garder mon attention. À trop vouloir bien faire, il finit surtout par être prévisible, particulièrement sur la fin et son côté « sauvé par le gong » vraiment attendu ou sur son écriture des personnages tous très stéréotypés. Il n’empêche que je continue d’être motivé pour la série, parce qu’il y a quelque chose à faire de ce concept ! Et puis cette fois le côté moral, le côté riches VS pauvres, est abordé un peu plus, même si on reste sur un manichéisme gentil/méchant très simpliste. On a un héros qui voulait purger mais ne le fait pas, c’est déjà ça, faut pas trop en demander non plus, c’est qu’un film.

Image result for the purge anarchy

Demain matin, je reviendrai donc avec vous sur les deux films suivants et, si tout va bien, je regarderai aussi le premier épisode de la série dans l’après-midi ; histoire de chroniquer tout ça !

4 commentaires sur « The Purge & The Purge : Anarchy »

  1. Le premier film passe trop au dessus de son concept (la purge) pour se contenter d’être juste un film de home invasion, bien foutu certes (j’ai beaucoup aimé le méchant principal aussi, il a une bon tête de taré avec ou sans masque) mais c’est dommage quand on voit le potentiel de l’idée de base. C’est pour ça que j’ai nettement préféré le 2 et 3 qui permettent d’apprécier toute la folie de cette nuit de purge en voyant plein de comportements différents.

    Aimé par 1 personne

    1. Entièrement d’accord, c’était très frustrant de le voir passer totalement à côté de tout ce que j’en attendais le un. Le deux, je n’ai pas réussi à rentrer dedans. Le trois… on verra demain 😛

      Aimé par 1 personne

    1. Ouais fin bon, j’ai pas réussi à entrer dedans et à être effrayé 😭 mais je crois que la cabane dans les bois m’a vraiment ruiner les films d’horreur pour toujours.
      Et puis les films… Je ne m’attache pas aux persos, et hop c’est fini 😂

      Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.