The Purge : Election Year & The First Purge

Salut les sériephiles,

C’est l’heure de la deuxième partie sur les films The Purge ! Hier, je vous parlais de mon avis après le visionnage des deux premiers films. Il est temps maintenant de passer à la critique express des deux suivants !

Voir aussi : Mon avis sur les deux premiers films

Related image

The Purge : Election Year (2016)

Je ne l’attendais plus, mais mon gros coup de cœur est là, avec un bon petit 18/20 à ce film. Pourquoi ? Il est évident que retrouver Elizabeth Mitchell a été un gros plus, mais j’ai trouvé que l’ensemble du casting de ce film était excellent. Au-delà des acteurs, les personnages m’ont bien plus convaincu. Je veux dire, Eva dans le 2, là, merci du cliché.

Bon. Certes, on avait pas mal de clichés du côté des personnages dans ce film aussi, mais je ne sais pas, ça m’a beaucoup plus accroché, et pourtant, je l’ai vu tard dans la nuit. Le vrai plus ? Je pense que ça a été d’enfin creuser tout le côté politique de la Purge. Je trouve ça bien plus intéressant ce dilemme moral qui s’installe, entre ceux qui veulent la maintenir et ceux qui veulent la supprimer. Finalement, c’est ce à quoi on se serait attendu dès le premier film qui ressort ici : les gens questionnent enfin un système critique.

En plus, on verse beaucoup plus dans l’horreur avec un film qui n’hésite pas à se lâcher lorsque les personnages parcourent les rues. On en arrive à la guillotine quand même ! Et l’ado qui veut sa barre de chocolat, sérieux ! C’est ridicule, mais c’est sacrément drôle, tout en ayant son petit côté horrifique recherché.

Image result for the purge election year elizabeth mitchell

Le gros bémol ? La fin du film. Franchement, je n’ai pas compris, il y aurait eu de quoi faire une bonne demi-heure de plus sur la conclusion de la nuit. Tout s’arrête subitement et on passe directement à l’après purge alors que celle-ci ne paraissait pas du tout terminée. Autant le 2 s’arrêtait de manière prévisible, autant le 3 m’a pris par surprise avec cette fin bâclée.

Et puis, il aurait été sympa de retrouver un personnage du 1 dans le rôle d’Elizabeth Mitchell, aussi, mais bon, je suis content qu’elle soit là alors je ne vais rien dire.

Image result for the first purge 2018

The First Purge (2018)

Et bien… déception. Comme souvent avec ce genre de concept, revenir à l’origine n’était pas une idée forcément nécessaire. Les personnages ne savent rien de ce qui les attend, mais nous on est rodé. Après trois films, je peux vous assurer que je l’ai attendu l’alarme de la purge qui met une bonne demi-heure à débarquer.

Dans les bons points du film, la portée politique est envisagée… mais rien ne nous pousse à nous y intéresser, parce que les personnages manquent totalement de point d’intérêt. Et c’est ce que je reproche à l’ensemble de ce casting : je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. En plus, ce n’est toujours pas une vraie purge parce qu’il n’y a pas énormément de morts non plus… Ironiquement en revanche, je trouve qu’on retrouve l’ambiance du 3 avec les horreurs qui se déroulent l’air de rien dans la rue… mais c’est à peu près tout.

En fait, si je l’avais vu avant les autres, j’aurais sûrement aimé, mais le voir après trois purges, eh bien, c’était ennuyeux, surtout que les codes ne changent pas tellement d’un film à l’autre. Allez, 13/20 parce que ça reste un bon moment et un bon film, mais c’est sans entrain de ma part.

Voir aussi : The Purge en série

Image result for the first purge

Cela casse-t-il mon entrain pour la série ? PAS DU TOUT ! En revanche, j’espère que les scénaristes sauront profiter du concept afin de l’exploiter à fond : sur plusieurs heures, on pourra suivre un peu plus de personnages et ça pourra virer beaucoup plus au slasher, ce qui rendrait le tout intéressant. Les films se montrent assez timides à tuer les personnages principaux… il serait pas mal que ça change avec la série.

Voilà, c’est dit, vous pourrez me redonner ce lien quand vous me verrez à pleurer la mort de mon personnage préféré de la série dans trois ou quatre semaines. Maintenant, je n’ai plus qu’à me mettre à la série pour de vrai !

Bonne purge à tous !

3 commentaires sur « The Purge : Election Year & The First Purge »

  1. J’ai aimé le dernier film parce qu’il s’intéresse à la mise en place de la purge. Son côté expérience du comportement en étant confronter à la liberté de tuer…pour au final cacher une dominance politique..qui m’a fortement fait penser à Trump..pour le côté on est dans un quartier pauvre noir….il y a une milice introduite de tueur à gage qui sont tous de type blanc. En fait c’est mettre en place une « étude » soit disant pour aider l’état mais dans le fond c’est pour se débarrasser d’une catégorie de population bien précise..et d’une classe sociale aussi. Tout comme dans les précédents films, on peut repérer les clivages sociaux…dans le 1 celui qui est persécuté c’est celui qui gère une entreprise de sécurité justement faite pour ces périodes de Purge et qui va se faire victimiser alors qu’il devrait être au tip top de la pointe de la sécurité sur sa maison…et ainsi de suite dans les suivants.

    J’ai hâte de découvrir la série, j’espère qu’on en apprendra plus sur tout ça et si les codes que j’ai pu remarqué son toujours présent ou si c’est différent 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est clair que c’était très politisé vis-à-vis de Trump tout ça mais finalement, ça en arrivait à être trop cliché je trouve 🤔 genre, comme par hasard le quartier noir et la milice de blancs. Les premiers étaient un brin plus nuancés, même si ça se sentait déjà 🤔

      Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.