The Walking Dead – S09E08

Épisode 8 – Evolution – 16/20
Cet épisode de mi-saison s’avère un peu trop classique en ce qui me concerne, et c’est dommage, parce que j’aurais aimé qu’il soit à la hauteur de ce début de saison et propose quelque chose d’exceptionnel. Là, je dois dire que j’ai vu arriver les cliffhangers, qu’ils ne me conviennent pas du tout (du tout) et que je ne suis pas sûr de mourir d’impatience en attendant la suite. Enfin bon, ça restait un épisode sympa à regarder, et c’est déjà beaucoup avec cette série !

Saison 9


08

They have no idea what they’re dealing with.

Vous ne rêvez pas, je prends ma pause repas devant The Walking Dead aujourd’hui. Tout finit par arriver, j’imagine. L’épisode aussi commence d’ailleurs par quelque chose d’anormal : des zombies qui tournent en rond et font du surplace, observés de loin par Jesus, Aaron et Daryl, assez inquiets de ce qu’il se passe.

Être inquiet n’empêche pas Aaron et Jesus de papoter ensemble alors que Daryl s’aperçoit que la meute de zombies a dû les repérer : il balance un réveil aussi loin que possible et tous les trois s’enfuient dans les bois, avec un chien. Quant à Eugene, ben, ils semblent avoir oublié qu’ils sont là pour le chercher en fait. Jesus est tout de même inquiet de tout ça.

Au beau milieu de la nuit, le trio retrouve tout de même Eugene et son genou blessé, et il est terrifié. Il leur raconte donc qu’il a entendu les zombies parler et ça n’inquiète que moyennement le trio qui ne le croit pas. Pourtant, la horde de zombies les retrouve vite, ça va de soi.

Après le générique, on retrouve Negan et Gabriel en train de papoter en prison, parce que oui, il a droit à une visite du prêtre. C’était absolument pas passionnant et ça laisse Gabriel vexé de continuer à se faire manipuler par Negan après tout ce temps. Sa journée de merde ne fait que commencer : il apprend juste après que Rosita est blessée et à la colline.

Malgré tout, il retourne s’occuper de Negan, et cette fois, il s’énerve contre le prisonnier avant de lui raconter toute sa vie. C’est passionnant d’être prisonnier à Alexandria : il a droit à leur hospitalité finalement. Il est logé, nourri et en sécurité, et il a même les derniers potins puisque tout le monde vient s’occuper de lui.

Pourtant, quand Gabriel oublie de fermer la grille, Negan prend la décision inconsidérée et stupide de partir. Il n’avait pourtant pas l’air si mal en tant que prisonnier. Qu’est-ce qui l’attend dehors ? Au mieux, la cavale en solo ; au pire, se faire tuer par quelqu’un qui a les nerfs qu’il se soit enfui. Franchement, niveau instinct de survie, il était pas mal dans sa cage, quoi.

À la Colline, l’arrivée du groupe de Michonne provoque bien des inquiétudes : tout le monde se barricade et s’attend au pire quand il est question de recevoir des visiteurs. Magna et son groupe sont sur les dents et suspicieux eux aussi, mais ils acceptent de jeter leurs armes avant de rentrer. L’ambiance est totalement tendue entre Tara (qui s’est achetée une autorité) et Michonne, qui tombe de très haut : elle apprend la disparition d’Eugène et la trahison d’Aaron qui papote régulièrement avec Jesus. Et Carole ne sourit pas non plus à Michonne quand elle la voit, ça craint tout ça.

Elles entament pourtant la conversation, Carole rencontrant aussi le groupe de Magna qui est bien accepté à la Colline… en attendant l’arrivée de Jesus qui aura le mot final. Le vrai problème, c’est que Michonne doit s’excuser à Carole : elle a décidé de s’occuper d’Alexandria avant tout, y compris avant sa famille étendue des premières saisons. Bref, il y a des problèmes géopolitiques tout classiques entre la Colline, le Royaume et Alexandria. Faudrait juste nous expliquer un peu mieux ce qu’il en est.

Finalement, Carole se barre en abandonnant son « fils » derrière elle à la Colline, comme prévu. Elle a une larmichette et lui aussi, mais il est difficile d’être triste alors qu’on ne les connaît pas. En tout cas, il est drôle de le voir totalement à fond sur Enid, alors que celle-ci, qui a bien grandi, est désormais amoureuse du prisonnier de Maggie l’an dernier – désolé, je ne sais toujours pas son nom après tout ce temps.

Henry est tout triste, surtout qu’il n’a pas d’amis ici… Pour le moment. Au moment du déjeuner, il tombe sur de nouveaux adolescents introduits dans la série. Ce n’est jamais bon signe : exactement comme le reste des gamins de la série, les adolescents ont tendance à être insupportables et cons. Cela ne rate pas : les trois qu’il rencontre (on est donc avec trois mecs pour une fille, c’est con) sont assez clairement insupportables et proposent presque immédiatement de faire une connerie.

Ils se font donc une soirée entre adolescents, qui n’est pas sans rappeler Fear the Walking Dead. Ils boivent de l’alcool, Henry se fait vite fait draguer puis… il est envoyé avec les autres auprès d’un zombie avec lequel ils s’amusent. Oui, les ados ont un zombie domestique, ce qui énerve la fille mais fait beaucoup rire les garçons. Bon, pas tous : Henry décide d’achever le zombie, parce qu’il ne trouve pas ça drôle. Ah génial. Il a beau être intelligent sur ce coup-là, il m’a soulé avec sa bonne morale. Bref, je ne suis jamais content, quoi.

On le retrouve ensuite dans sa « chambre », qui ressemble beaucoup à la cellule de Negan franchement. Il y discute vite fait avec son mentor, mais rien qui ne me passionne beaucoup.

Michonne s’inquiète de voir son autorité clairement affaiblie par tous les liens qui existent dans son dos, mais Siddiq tente de la rassurer comme il peut, le tout au chevet de Rosita dont Enid s’est apparemment bien occupée. Oui, mais quand Rosita se réveille, elle est toujours complétement terrifiée d’avoir entendu les zombies parler et les chercher. Elle décide donc de partir aussitôt à la recherche de l’équipe de secours partie s’occuper d’Eugène.

Et elle fait bien, mais ce trio a pourtant su comment s’en tirer : loin des zombies, ils décident de se séparer. Aaron et Jesus ramènent Eugène à la Colline alors que Daryl et son chien restent en arrière. Le but ? Eloigner la horde de zombie pour s’assurer que les trois autres puissent rentrer à temps. Le problème ? Le bruit n’éloigne pas du tout les zombies. Bien au contraire, ceux-ci n’en ont rien à faire du chien, ils veulent juste de la chair fraîche, apparemment.

Ce changement de règles est on ne peut plus flippant après tout ce temps. En plus, Aaron, Jesus et Eugene se retrouvent coincés dans un cimetière plein de brouillard au beau milieu de la nuit, avec la horde de zombies. Ils en éliminent quelques-uns, mais ls entendent soudain les murmures, ce qui ne les rassure pas.

Par chance, Michonne débarque pour ouvrir la grille qui les coince, et elle est soudain aidée par Magna et une de ses amies. C’est tout ce qu’il y a de plus cool, mais comme on approche de la fin de l’épisode, ça ne peut pas si bien se passer. Sans trop de surprise, Jesus décide de rester en arrière alors qu’il ordonne à Aaron de s’enfuir et… ça se passe beaucoup trop mal ensuite.

Il arrive bien à tuer les quelques zombies qui l’encerclent, mais pour peu de temps. Rapidement, ceux-ci sont en effet capables d’attaquer Jesus qui les dégomme un à un… jusqu’à ce que l’un d’eux esquive son coup. Oui, un zombie capable d’esquiver un coup et de poignarder Jesus dans le dos, ce n’était pas vraiment prévu. Pff.

Jesus meurt donc, sous les yeux d’un Aaron dévasté. Je suis dégoûté, pile quand je commençais à apprécier Jesus. Ce dernier est rapidement vengé par le groupe qui, plutôt que de s’enfuir, encercle le cadavre pour le protéger de quelques autres zombies. Daryl comprend alors que le zombie qui a tué Jesus n’était pas un zombie, mais un simple humain avec un masque de zombies. C’est gênant… Surtout qu’ils sont toujours de nuit, dans la brume, au beau milieu d’un cimetière duquel s’élèvent des murmures.

Alors, OK, le suspense est bon, l’ambiance fait monter un peu l’angoisse… mais moi, je trouve que la révélation est tombée presque trop vite ; et ça me soule que ça se fasse avec Jesus. Et puis sinon, pour une mi-saison, je ne trouve pas ça si insoutenable : le mystère des zombies qui parlent est résolu, ce qui nous donne un nouveau grand-méchant groupe pour le reste de la saison, mais autrement, on n’est pas vraiment inquiet pour notre groupe de base… Si ? Je sais pas, ça m’a paru une fin d’épisode classique ; pas une fin de mi-saison, surtout après tous les bons cliff qu’on a eu cette année.

Saison 9

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.