The Walking Dead – S09E09

Épisode 9 – Adaptation – 16/20
Si je me serais bien passé d’un bon quart d’heure de l’épisode, l’intrigue de la saison est vraiment bonne et permet de relancer vraiment l’action, ce qui était nécessaire depuis trois ans au moins. Voir de nouvelles dynamiques établies, c’est chouette comme tout et ça fait plaisir dans une série qui vieillissait mal. Bref, cette saison est une lueur d’espoir inattendue du côté de la qualité !

Saison 9


09.jpg

Language! I’m a kid, asshole!

Bon, ben, Jesus est mort et ça fait chier. Quant aux zombies, ils ne sont pas tous zombies, n’en déplaisent à nos survivants qui ne s’attendaient pas à devoir faire face à des humains. Michonne se fait sauver in extremis par une des nouvelles arrivées et les tentatives de contenir la meute ne sont pas très inefficace puisqu’un des Whisperers (appelons-les comme il se doit) ouvre le portail derrière lequel ils étaient enfermés.

C’est problématique, et ils se sentent donc recherchés et poursuivis ; mais c’est un ressenti normal. En plus, la tension est toujours là entre tous, mais ça n’empêche pas tout le monde de se mettre à travailler en équipe, voire même ça n’empêche pas Daryl et Michonne de se remercier l’un l’autre d’avoir toujours été là pour eux.

L’intrigue des Whisperers fonctionne en tout cas très bien : de nouvelles méthodes sont à mettre en place pour les repérer. L’idée est donc de se confronter à la meute de zombies en les blessant plutôt qu’en les tuant, pour faire réagir avec douleur les humains parmi eux. C’est très chouette et ça permet à nos héros de reprendre le dessus, mais aussi de se faire une prisonnière sans le moindre mal.

De son côté, Negan est donc enfin parvenu à s’échapper après six ans dans sa prison. Il était temps. Il découvre ce nouveau monde et mange avec plaisir une tomate, alors qu’il est à peu près évident qu’ils le nourrissaient déjà avec ça franchement. Sa première idée fixe en sortant de prison ? Prendre une pelle pour aller tabasser Michonne qui, heureusement, n’est pas là, toute occupée qu’elle est de se battre avec une meute de zombies.

Au petit matin, il essaye donc de s’échapper, mais c’est sans compter sur la surveillance accrue et vigilante de Judith. Celle-ci décide pourtant de le laisser s’échapper après une scène un peu longuette où il fait ce qu’il peut pour la convaincre et le fait tellement bien qu’elle le laisse s’enfuir avec sa propre boussole, qu’il a volé durant la nuit. Ben voyons.

Negan enchaîne avec une journée on ne peut plus normale : errance, zombies à tuer, bouteille d’eau percée et intoxication alimentaire en route. À cause de lui, l’épisode durait 51 minutes et possédait quelques parties franchement longues et peu intéressantes, comme ce moment où il s’est retrouvé dans un magasin parmi des mannequins (quelle angoisse de film d’horreur ; tout ça pour une veste en cuir franchement).

Plutôt qu’un zombie, il tombe ensuite sur trois chiens errants affamés eux aussi. Là encore, il s’en sort sans trop de mal, même s’il y a évidemment un zombie derrière la porte par laquelle il veut se barrer. Tout ça pour une veste en cuir. On a connu plus pertinent comme intrigue… on a aussi connu pire avec cette série cela dit. Franchement, ce n’est pas fou de suivre ce personnage tout seul, j’aurais presque préféré qu’il prenne Judith en otage, à ce stade, surtout qu’il décide de retourner au QG des Saviors quoi.

Pour y faire quoi exactement ? Rien du tout. Il déprime sur place, puis il tue ses anciens hommes qui ont pris un peu cher en six ans forcément. Tout ça ne lui prend que quelques secondes, mais il en garde quand même un en mort-vivant, pour le principe j’imagine ; parce qu’il était son plus fidèle. Après une petite hésitation, il décide finalement de le tuer, le tout après avoir déprimé un peu sur la boussole de Judith (qui a mes initiales, génial). C’est lourd.

On nous fait donc croire qu’il fait demi-tour et retombe sur Judith, seule sur la route, prête à lui tirer dessus alors qu’il est sur une moto ? Euh ? Franchement, ça sentait bon le rêve, surtout qu’il arrive à convaincre Judith de le laisser retourner à Alexandria… Pourtant, rien ne nous dit qu’il s’en agit d’un en fin d’épisode, alors je suis sceptique sur cette alliance étrange !

Sinon, la vie peut reprendre son cours normal à la Colline, mais les survivants restant commencent à s’inquiéter de ne pas voir revenir Michonne et les autres. Ils décident donc à leur tour de lancer une équipe en expédition, ce qui n’est pas forcément la meilleure des idées, surtout quand ils s’associent avec un autre des nouveaux.

Malheureusement, très rapidement nos groupes reviennent, avec une prisonnière et avec un cadavre. Rarement la série n’a pris autant le temps d’en faire sur la mort d’un de ses personnages, je trouve, puisque c’était un leader important, cette fois.

C’est désormais à Tara de le remplacer, et je trouve ça plutôt intéressant côté évolution du personnage. Malheureusement pour elle, avec Michonne dans les parages, ce n’est pas vraiment gagné. Pourtant, elles interrogent ensemble la prisonnière, qui n’est bonne qu’à sangloter. Pas facile d’apprendre grand-chose, donc, et Michonne décide de rentrer au plus vite chez elle.

Elle passe quand même la nuit à la Colline, histoire de parler rapidement avec Aaron, puis Daryl, de la situation compliquée dans laquelle ils sont à présent. Elle reste aussi pour la construction du cercueil de Jesus, et franchement, c’est bien la première fois qu’ils en font autant non ? Daryl est en tout cas tellement énervé qu’il décide de retourner interroger la pauvre prisonnière. Faut que j’arrête de compatir, parce qu’elle s’achète juste du temps pour rester en vie le temps que les autres la retrouvent quoi.

Elle a en tout cas une histoire sympa, je trouve, à nous raconter qu’elle n’a pas eu le choix de se mêler aux zombies, avec sa mère. Elle continue de mentir à Daryl, c’est évident, mais elle ne ment pas à son co-détenu, Henry, et n’hésite pas à lui dire qu’elle s’appelle Lydia. On avance.

Allez, dans tout ça, on a au moins des retrouvailles mignonnes entre Eugène et Rosita ; c’est déjà ça… Mais alors qu’Eugene est tout heureux de la retrouver, elle l’entend dire qu’elle est enceinte de Siddiq le médecin. Ah non mais là franchement, ils me perdent avec la vie de Rosita ! Elle est donc en couple avec Gabriel, enceinte de Siddiq ET Eugène est amoureux d’elle ? Franchement, ça fait beaucoup d’un coup (et beaucoup de raison de venir à bout du personnage pour s’assurer une séquence dramatique).

Pendant ce temps, le prof de musique sympathise avec le nouveau copain d’Enid dont je n’ai toujours pas retenu le nom alors que je l’aime bien sympathisent comme ils peuvent, toujours à la recherche de ceux qui sont rentrés depuis un moment. Quand ils se mettent à suivre la piste de flèches plantés dans des arbres, on comprend bien qu’ils sont dans un piège des Whisperers, et c’est effectivement ce que révèle le cliffhanger, qui les voit pris en otage, alors qu’Enid et Magna se rassurent comme elles peuvent de ne pas les voir revenir.

Saison 9

2 commentaires sur « The Walking Dead – S09E09 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.