Dragons 3 : Le monde caché

Salut les sériephiles,

Aujourd’hui, je vous propose de faire un petit hors sujet et de plutôt parler films. Ben oui, je vous le disais hier, j’ai occupé ma soirée en allant au cinéma, et je suis allé voir Dragons 3 : Le monde caché. Forcément, si j’y suis allé, c’est que j’étais déjà bien content du reste de la franchise au point d’avoir même vu une bonne partie des épisodes du dessin animé proposé sur Netflix. Je ne suis pas de facto le public le plus neutre pour parler de ce film, seulement, ça me paraît inévitable pour un troisième volet.

Résultat de recherche d'images pour "dragons 3"

Ecartons tout de suite une première question d’ailleurs : non, le film ne peut pas être vu si vous n’avez pas vu les précédents. Vous pouvez y aller, mais je pense que vous passerez à côté d’une bonne partie des blagues du film, et même de son histoire, car c’est loin d’être réexpliqué. Je ne vois pas ça du tout comme un défaut, bien au contraire.

Du côté de l’histoire, le film reprend donc un an après le deuxième volet et voit Harold (Hiccup) être devenu chef de Beurk, son village viking suite à (bon, spoilers du 2e film hein) la mort de son père. Image associéeConcrètement, Beurk est devenu le refuge de tout un tas de dragons et le but de notre héros est d’aller en secourir un maximum car les braconniers continuent de sévir, sous l’égide d’un nouveau leader, grand méchant du film.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé que le film était vraiment bon. Du côté des images, c’était tellement mieux que dans mon souvenir : le souci du détail est assez dingue. C’était la première fois que j’en voyais un au cinéma cela dit, c’est peut-être ça qui joue aussi. En tout cas, c’était beau à voir, et déjà rien que ça, ça permet de passer une bonne soirée.

Résultat de recherche d'images pour "dragons 3"

J’étais dans de bonnes dispositions pour le voir de toute manière. Est-ce que c’est l’effet de groupe ? L’effet d’un verre ou deux bu avant ? Peut-être, parce que j’ai beaucoup plus ri que dans mon souvenir devant ce film que les précédents, alors que l’intrigue n’était pas exceptionnelle non plus. En fait, j’ai trouvé que le film était quand même super prévisible et il est possible que si ça n’avait pas été Dragons, je n’aurais pas accroché de la même manière. On est arrivé à la fin du film sans que je ne me dise « oh ce moment sera mémorable » comme dans le premier (et d’ailleurs, ils s’en sont bien servis des moments mémorables).

Je suis un peu mauvaise langue, parce qu’il y a eu un moment tout de même excellent et pourtant très risqué de la part des scénaristes (attention petit spoiler) : la parade nuptiale de notre Furie nocturne est quand même quelque chose à voir, et définitivement quelque chose qui restera en tête comme le meilleur moment du film. C’était pourtant long et ça aurait pu me perdre, comme ça peut perdre un peu n’importe qui, et pourtant, ça a bien fonctionné.

Résultat de recherche d'images pour "dragons 3"

Comme il s’agit d’un dernier film, cependant, c’est aussi logique d’avoir un côté prévisible maintenant qu’on en connaît les ingrédients habituels. Les running gags, les références, voire même les images réutilisées des films précédents permettent au film d’être bien dans le bon univers, et surtout dans le même univers que celui qu’on aime déjà, alors c’est tant mieux. La qualité est là du tout début à la toute fin.

La toute fin ? Elle est plutôt excellente dans son genre. Il est difficile d’imaginer une autre fin à cette saga. Elle m’a réactivé un petit traumatisme d’enfance devant Pokemon (je vous laisse voir ça sur Twitter, et pour ceux qui ont vu le film, je dirais simplement : Papilusion, quoi). Tant qu’on est dans le spoiler, arrêtez-vous si vous ne l’avez pas vu, mais moi, je suis plutôt content que la fin ne soit pas triste, mais réussisse à tirer la larmichette des plus sensibles. Et puis la conclusion dix ans plus tard (ou cinq ?) est vraiment sympa, sans trop tomber dans les clichés (ou en tout cas, en s’en tirant bien quand Crocmou finit par voler aussi avec la fille d’Harold).

Par contre, les paroles du générique de fin, c’était horrible, faut pas faire ce genre de choses oh, je veux pas dire au revoir moi !

Image associée

2 commentaires sur « Dragons 3 : Le monde caché »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.