The Walking Dead – S09E13

Épisode 13 – Chokepoint – 17/20
Il n’y a pas à dire, la série réussit à retrouver de quoi nous donner quelques petits pics d’adrénaline. On sent bien que le schéma de l’épisode est toujours le même qu’avant, mais ça fonctionne mieux cette saison. J’espère que ça va durer, parce que pour l’instant, je reprends vraiment espoir en la série. Il vaut mieux : elle est renouvelée après tout !

Saison 9


13.jpg

When’s the last time any of you have seen a movie?

L’épisode de la semaine reprend exactement là où le précédent nous avait laissé, et ce n’est pas aussi intéressant que j’espérais avec Henry qui se casse la gueule et qui espère encore pouvoir ramener sa Lydia à la Colline. Il n’apprend donc pas de ses erreurs ? En tout cas, vivement que le jour revienne, parce qu’on voit rien quand il fait nuit. Juste Daryl est relou et s’énerve après tout le monde, à coup de phrases mâchées et prononcées dans sa moustache. Comment est-ce que Conny le comprend alors qu’il est incapable d’ouvrir la bouche et d’articuler ? Niveau crédibilité, on a connu mieux que ce duo.

Cela dit, ce n’est pas le pire : le bras droit d’Alpha est tout aussi insupportable… On ne comprend rien à ce qu’ils disent, franchement. C’est tout de même sympa de voir que les Chuchoteurs ont leur propre rituel pour les morts. Bien sûr, il s’agit de laisser les blessés devenir des zombies, sinon ce ne serait pas drôle.

Le jour finit par revenir, et Conny mène le groupe vers un plan qui ne plaît pas à tout le monde. Pourtant, son hangar qui est une ancienne planque de ses amis est plutôt sympathique et plaît même à Daryl… Jusqu’à ce que Conny lui demande d’emmener Lydia avec eux coûte que coûte. Elle sait bien que Lydia n’a plus d’amis et est foutue quoiqu’il arrive ; mais Daryl ne veut pas se la coltiner car il sait qu’elle représente un danger. Ce n’est pas faux, ma foi.

Cela dit, Henry ne lui laisse pas vraiment le choix, parce qu’il est totalement amoureux de Lydia et qu’il ne veut pas l’abandonner. Il est prêt à tout pour la garder avec lui, et Daryl prend un malin plaisir à l’empêcher d’embrasser Lydia trop longtemps. Pire figure paternelle du monde. Il finit par enfermer Lydia dans un placard avec son chien, pendant qu’un groupe de Chuchoteurs approche du bâtiment.

Il n’y a pas à dire, ce groupe de méchants continue d’être bien trop efficace quand bien même ils n’ont réussi qu’à tuer Jesus finalement. Ben quoi, c’est vrai, ils auraient pu faire pire, non ? Ils me stressent malgré tout, avec leurs murmures et leurs démarches de zombies. En plus, dans cet épisode, ils sont malins et comprennent rapidement qu’ils sont tombés dans le piège de Daryl et Conny.

Partant de là, on arrive à de bonnes scènes d’action avec quelques Chuchoteurs qui s’en prennent à l’ensemble du groupe, et des pièges plutôt malins de la part de ceux qui ont passé toute la journée à s’y planquer et à préparer la bataille. Malgré ça, cette idiote de Lydia commence soudainement à stresser et avoir peur pour Henry, avec qui elle est très clairement en couple désormais. Elle fait donc le nécessaire pour ouvrir son placard et en sortir. C’est une bonne chose parce que le chien sauve Henry qui s’est fait agresser par un des Chuchoteurs et qui saigne bien. C’était moins une.

Finalement, Daryl se débarrasse du bras droit d’Alpha (sans parvenir à le tuer, c’est évident, alors que la chute est très clairement mortelle là pour le coup) et décide d’emmener Henry, Conny et Lydia loin de tout ça. Où précisément ? On n’en sait rien, et lui non plus, mais loin de tout ça. Voilà qui promet.

Pendant ce temps, la foire commence à se préparer pour de vrai, avec des bannières dignes de Poudlard. Les problèmes ne tardent pas à arriver au paradis pour Carol cela dit : elle apprend que ses amis (Jerry et… euh… je ne sais toujours pas à vrai dire) se sont fait agresser en chemin vers le Royaume. La raison ? Des gens qui veulent voler les biens de tous les visiteurs de la Foire.

C’est con : cette foire, c’est un peu leur seul moyen de survivre. Du coup, ils n’apprécient pas d’être encerclés au Royaume et ils cherchent un moyen de sauver leur symbole de l’espoir d’un meilleur futur (la foire, donc). Le couple royal n’a pas envie de céder à la pression qu’ils subissent et ils décident de discuter avec leurs agresseurs.

J’ai bien aimé la scène qui se passent au milieu de mannequins pour protéger les vies des agresseurs, mais ceux-ci m’ont vite soulés malgré tout. La scène de négociations entre tous était facile à suivre au milieu de cet épisode, bien qu’un peu trop longue à mon goût. Trop longue, et surtout trop ridicule : les agresseurs acceptent de passer un pacte avec le Royaume juste parce que Carol leur propose de voir un film au cinéma, sérieusement. Je trouve ça bien trop gros que les agresseurs soient plus intéressés par un film que par l’eau courante. J’imagine que le confort de la société de consommation doit manquer quand même à la longue. M’enfin bon, je ne sais pas. L’eau courante, c’est assez pratique. J’en sais quelque chose, je viens juste de passer une journée sans eau.

Pendant ce temps, Tara est en chemin vers le Royaume avec quelques-unes des nouvelles, qui ne semblent pas plus inquiètes que ça de l’absence de leur pote Conny, et le couple de vieux dont je ne connais pas le nom, avec le bébé du groupe d’Alpha. Sérieusement ? Qui prend la route dans ce monde de dingue avec un bébé ? C’est ridicule ! Bon, au moins, ils tombent sur une voiture accidentée, et ça me fait un point de Bingo Séries assez facile – et presque inattendu, alors que j’aurais dû m’en douter puisqu’on voit toujours des voitures accidentées dans cette série.

Bien évidemment, ils sont rapidement submergés par une horde de zombies qui sort de nulle part. Il est évident que les zombies gagnent bien trop rapidement du terrain par rapport à d’habitude, même s’il ne s’agit que de zombies. Rapidement, Tara et ses potes se retrouvent donc entourés, et les petits vieux se défendent bien avec un bébé enfermé dans un coffre, qui plus est. C’est un berceau comme un autre. Ils sont fort heureusement secourus par les nouveaux alliés du Royaume. C’est beau tout ce que la magie du cinéma peut accomplir.

Tout ça mène donc le groupe de Tara au Royaume où les deux vieux décident d’adopter le bébé et où Tara est à peu près aussi flippée que Carol de découvrir qu’Henry n’est pas encore revenu, parce que l’absence de nouvelles de Daryl, ça ne lui dit rien qui vaille. Tu m’étonnes !

Saison 9

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.