The Walking Dead – S09E16

Épisode 16 – The Storm – 18/20
Ce n’est clairement pas la fin de saison que j’attendais pour cette année, mais je l’ai trouvée drôlement efficace. La série a réussi à se renouveler à merveille et elle reprend ses droits en tant que séries d’horreur, je trouve. La mise en place de cet épisode a beau être rapide, l’ensemble fonctionne et justifie tout. J’ai aimé cet épisode autant que j’ai aimé la saison, et ça fait plaisir.

Saison 9


16.jpg

But we’ll never forget the magic we felt in this place.

Allez, c’est parti pour un épisode qui sent bon la bonne humeur dès son titre. On sait de toute manière à quoi s’attendre après les multiples morts de la semaine passée. Ce n’était que le début toutefois, puisque la chaufferie du Royaume a cédé et que maintenant que l’hiver est là, c’est problématique. La série s’éclate bien à torturer nos personnages, mais c’est beau à voir – et surtout à entendre.

Les habitants du Royaume ont en tout cas besoin d’un nouveau refuge, parce que sans chauffage, ils ne peuvent plus rien faire pour survivre. Ils abandonnent leurs lieux de vie, tout en regrettant les morts – et surtout Henry, forcément. Il était tellement important cette saison ! Il continue de l’être dans le deuil de Carol et Ezekiel, qui semble avoir du mal à communiquer pendant leur déménagement. Tara ? Elle est regrettée aussi, parce qu’elle a signé la Constitution il y a si peu de temps, et que maintenant, elle n’est plus là. Je suis tellement dégoûté.

Bon, donc, ce début d’épisode, c’est la merde et on se concentre sur le déménagement du Royaume vers la Colline, tout en revenant justement sur la politique désastreuse de la Colline : après le départ de Maggie, ils ont perdu coup sur coup Jesus et Tara, alors il est difficile de savoir quoi faire. Cela sent bon la prise par de pouvoir par le couple royal… si on peut encore parler de couple.

Ezekiel est clairement jaloux de la relation que Carol entretient avec Daryl alors que lui n’arrive plus à avoir la moindre relation avec elle, justement. Il n’hésite pas à lui en faire part, en demandant concrètement à Daryl de ne pas rester en travers de son chemin. Sympathique.

Forcément, il y a aussi pas mal de rancœur envers Lydia, mais Daryl ne laisse pas faire la haine qui s’installe contre elle. Cela ne l’empêche probablement pas de se sentir coupable de la mort d’Henry et d’être fascinée par les zombies. Elle envisage même le suicide, c’est bien la peine ! Heureusement, Carol l’en empêche.

L’épisode s’amuse donc à voir nos héros galérer avec une longue marche sous une marche de plus en plus forte, parce qu’une tempête de neige débarque. Je plains les hommes d’Alpha, presque. Presque, parce qu’au pire, ils peuvent toujours tous mourir, ça m’est égal. Quant à nos héros, ils survivent à la tempête de neige en se réfugiant au Sanctuaire, au grand désespoir de Magna qui découvre les lieux.

C’est l’occasion pour Carol de parler avec Daryl et de s’excuser de l’attitude de son mari, qui blâme très clairement Daryl pour ce qui est arrivé à Henry. Elle, elle est juste brisée par la situation – et Lydia est terrifiée que Daryl apprenne ses envies suicidaires.

Cela dit, c’est un peu le dernier de nos soucis le mal-être de Lydia, parce qu’on apprend surtout qu’être bloqués au Sanctuaire, ce n’est pas viable pour eux. Ils sont donc condamnés à mourir ou… franchir l’une des frontières d’Alpha, en marchant sur un lac gelé, et du coup, de nuit. Bon courage. Carol comme Michonne sont plutôt pour ce plan, Ezekiel, lui, est terrifié. Michonne trouve les bons mots pour le réconforter et lui rappelle qu’avec leur nouvelle charte, ils sont maintenant tous dans le même bateau. Sans trop de surprise, elle est surtout énervée de savoir qu’Alpha a réussi à les attaquer en capitalisant sur le fait qu’ils ne se connaissaient plus.

Bref, c’est en pleine tempête de neige qu’ils décident de passer la frontière, ce qui est la pire des idées. Au milieu du blizzard, il est dur de voir les ennemis, mais ils voient tout de même des zombies, qu’ils n’hésitent pas à tuer… craignant tout de même qu’il puisse s’agir des Chuchoteurs. J’ai trouvé cette mise en place de l’histoire vraiment trop rapide, mais c’est tout de même efficace pour le stress tout ça… surtout quand ils se séparent parce que Lydia s’enfuit… Carol part à sa recherche, juste avant que la neige ne révèle ses pires dangers : des zombies ensevelis. Evidemment. C’était excellent à voir, surtout qu’on sait qu’il y a toujours le risque qu’Alpha débarque. La menace fonctionne bien mieux que celle des zombies, et la renforcer par la neige, c’était une excellente idée.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas sursauté devant un épisode, mais là, avec le zombie qui s’attaque par surprise à Daryl, je me suis fait avoir comme un bleu.

Lydia ? Elle fait donc de la merde parce qu’elle a peur de survivre et qu’elle se sent coupable de la mort d’Henry. Elle est persuadée d’être responsable de ce qui arrive et elle est persuadée que sa mort règlera tout. Elle est persuadée de plein de choses débiles, oui, et ce n’est pas fini : elle est sûre qu’elle ne peut pas se donner la mort parce qu’elle est trop faible pour ça. Carol décide donc, comme d’habitude dans ce cas-là, de la prendre sous son aile.

Finalement, tout le monde réussi à arriver à la Colline sans que rien de grave ne se passe – mais je sens que c’est trop simple, Alpha aura forcément vu tout ça. Le lendemain, la tempête de neige se calme et un petit groupe décide de se rendre à Alexandria – Daryl, Lydia, Michonne, les habitants de la ville… mais aussi Carol, qui décide de se séparer d’Ezekiel pour le moment.

En parallèle, à Alexandria aussi, c’est la tempête de neige, et les chauffages ne fonctionnent plus, puisqu’ils se font habituellement aux panneaux solaires. Il est donc décidé de répartir la population dans les maisons avec cheminée, et ça signifie devoir libérer Negan. C’est Noël pour lui, et c’est difficile de croire que c’est la première fois en sept ans qu’on en arrive là, mais bon.

Negan est ainsi dans la même maison que Rosita, Eugène, Gabriel, Siddiq et Judith. C’est chouette de les voir réunis, parce que j’aime la dynamique entre Judith et Negan. Allez, j’avoue tout, j’ai aussi aimé celle entre Negan et Eugene, même si je déteste ce dernier.

En revanche, Rosita entre ses trois mecs, c’est du pur foutage de gueule. Bref, tout ce petit monde et les autres survivants dans cette maison découvrent à leurs dépends que, finalement, la cheminée qu’ils utilisent n’est pas fonctionnelle. Cela les force à devoir sortir dans le blizzard, et Negan étant dans l’équation, ça promet quelques rebondissements.

Finalement, le rebondissement vient de la stupidité de Judith – encore une gamine qui fait de la merde dans cette série. Elle entend un chien au loin et part dans le blizzard pour le récupérer. Siddiq et Negan lâchent aussitôt la cordée pour partir à sa recherche, mais on sait bien comment ça va finir : c’est Negan qui retrouve Judith et qui parvient à la sauver. Evidemment. Comme ça, il a fait un acte citoyen qui permettra de lui trouver une forme de rédemption, tout ça tout ça.

N’empêche que Judith est débile comme tout, que Negan se blesse à la jambe pour ça et qu’ils finissent sous une tempête de neige. Tout finit bien pour eux et, le lendemain, Judith accueille avec plaisir sa mère et le groupe de nouveaux arrivants. Le tout termine en… bataille de neige. Comme quoi, on n’avait pas encore tout vu dans la série. C’est rare de les voir rire cela dit, et ça fait du bien.

Negan ? Siddiq le soigne et il… s’inquiète de l’état de santé du couple royal. Il demande des nouvelles à Michonne, venue le remercier d’avoir sauver Judith. Ce qui est bien, c’est que ça permet le dialogue entre ces deux-là. La réconciliation est évidente désormais, et je suis impatient de voir la suite de la série de ce côté-là. Il aurait fallu en arriver là plus tôt, quoi.

Et pendant ce temps, le groupe d’Alpha ? Bien sûr, la meute s’est enfuie pendant la tempête de neige, mais elle revient dès qu’elle est finie. La chef du groupe en profite pour se faire battre par son second, et aimer ça, parce qu’elle veut se préparer pour la suite qu’elle imagine pleine de combats.

La saison se termine sur un petit cliffhanger gentil : Ezekiel et Judith échangent pépère à la radio entre la Colline et le Royaume, se disent au revoir et… n’entendent pas l’appel d’une femme qui essaye de savoir s’il y a quelqu’un qui l’entend. Nouvelle alliée ou nouvelle menace ? RDV en septembre.

16-3.jpg

EN BREF – Si j’ai détesté la fin de saison 8 et que je n’attendais pas impatiemment la saison 9, je dois reconnaître que j’attends la saison 10 et que je serai content de la découvrir. Comme quoi, la persévérance paye parfois. Cette saison 9 a réussi à renouveler l’ensemble de ses intrigues de manière plutôt intelligente, retrouvant sa capacité à faire peur – ce qui n’était pas gagné – et sa capacité, surtout, à me passionner.

Le départ de Carl l’an dernier et de Rick cette année étaient des idées vraiment risquées… mais elles se sont avérées payantes : c’est exactement ce dont la série avait besoin. En fait, elle n’arrivait plus à intéresser en se concentrant toujours sur les mêmes personnages dont on savait qu’ils n’avaient que peu de chance d’y passer.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui : avec une nouvelle menace et de nouvelles manières de nous mettre en avant les dangers de l’univers, la série est capable de retrouver le meilleur de sa forme. Et moi, j’en suis heureux… par contre, le retour de Fear the Walking Dead seulement le 2 juin, je suis dépité !

Saison 9

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.